Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel du mois : Michel à la fontaine du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Mar 22 Sep 2009 - 14:56

Voici le Michel du mois de septembre : Michel à la fontaine du diable


Le résumé :
Dans l'obscurité, deux yeux le regardaient fixement...
Michel saisit une lampe électrique et s'approcha d'une étagère sur laquelle il pensait voir un animal.
A la place il retrouva deux pierres noires qu'il avait ramassées, l'après-midi même, près de la "fontaine du Diable" dans les montagnes de l'Ardèche. Leur forme et leur couleur lui avaient paru curieuses, sans plus.
Les traces phosphorescentes qu'il vient de remarquer ne sont que les premiers indices d'un étrange trafic qui boulèverse la paisible région et que seul Michel réussira à démasquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Jeu 24 Sep 2009 - 13:37

Bon choix Sree .

Première impression ...
Ce livre que je viens de descendre de mon grenier et c'est l'émotion qui m'étreint car ce n'est pas un livre ,c'est une frontière.
C'est le dernier que j'ai acheté en 1979 et le dernier que j'ai lu pendant mon adolescence ,la fin d'une époque.
Etrangement je ne l'ai jamais relu pendant 30 ans!!!
Il a fallu que je découvre en 2003 le (merveilleux) site de Serge et que je m'inscrive sur le forum pour pouvoir par parler avec d'autres passionnés et surtout redécouvrir ce livre .
Trève de nostalgie,relecture et impression plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Jeu 24 Sep 2009 - 14:23

C'est intéressant, ça : à quel âge avez-vous cessé de lire vos livres d'enfants préférés pour passer à d'autres lectures ?

Je ne me souviens pas d'un tel livre frontière. J'ai dû lire des Alice peut-être jusqu'en 4ème... sans en être sûre.
Au lycée, pas moyen de me souvenir de ce que je lisais... Il faut dire qu'à l'internat, à 8 élèves par "chambre", on n'était pas vraiment tranquille pour bouquiner.

C'était ça l'ambiance :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Jeu 24 Sep 2009 - 15:43

Content que ce choix du livre t'ait plu, Hervé !
Je me souviens du plaisir que j'ai eu à lire ce livre, mais il va falloir que je le relise pour en discuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9099
Age : 68
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Jeu 24 Sep 2009 - 16:00

Désolé...je n'ai pas ce titre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Lun 28 Sep 2009 - 9:41

Sally a écrit:
C'est intéressant, ça : à quel âge avez-vous cessé de lire vos livres d'enfants préférés pour passer à d'autres lectures ?

Je ne me souviens pas d'un tel livre frontière. J'ai dû lire des Alice peut-être jusqu'en 4ème... sans en être sûre.
Au lycée, pas moyen de me souvenir de ce que je lisais... Il faut dire qu'à l'internat, à 8 élèves par "chambre", on n'était pas vraiment tranquille pour bouquiner.

C'était ça l'ambiance :

Ainsi donc, tu as été pensionnaire, Anne ? Je croyais qu'en France on n'avait pas autant l'habitude de mettre ses enfants en pension qu'en Angleterre !
Veux-tu nous raconter l'ambiance de ton pensionnat ? Est-ce qu'elle ressemblait à celle de Malory School ? Aviez-vous une salle de récréation, un grand réfectoire (au lieu d'une cantine scolaire), plusieurs courts de tennis, d'immenses dortoirs ? Tes profs étaient-ils sévères, indulgents, à cheval sur la discipline ? Décris-nous ta vie là-bas, si ce n'est pas trop indiscret de ma part de te le demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Lun 28 Sep 2009 - 12:22

Oh ! je n'ai pas grand chose à raconter sur ces 3 ans en pension. Je précise que c'était un internat mixte et pas "de bonne-soeur".
Obligatoire car il n'y avait pas de lycée là où j'habitais. Ce n'était pas le grand-luxe : une large couloir s'ouvrait sur une série de "chambres" comportant chacune huit lits avec petite table de nuit et armoire à côté de chaque lit. Impossible de s'isoler un peu : ces chambres n'avaient pas de porte, donc on pouvait voir la surveillante faire ses rondes depuis son lit, ce qui me dérangeait assez. Dans la journée, nous étions mélangés aux demi-pensionnaires. Bien sûr, il y avait les grosses rigolades entre copines, les plans pour espionner les garçons avec même parfois, visite de certains la nuit dans le dortoir des filles (en mettant une échelle prise sur un chantier contre le mur). Aaaah si mes parents avaient su cela !!!!
Les surveillants n'étaient absolument pas sévères (des étudiants qui arrondissaient leurs fins de mois) J'avoue avoir été la petite amie de l'un d'entre eux en terminale.
Bref, loin de l'idée que chacun se fait de la pension.
Cela dit, j'ai souffert du manque d'intimité, du fait qu'il n'y avait pas grand-chose à faire (aucun cours de tennis en vue, hélas) et je n'ai pas beaucoup travaillé durant ces 3 années. Difficile en effet d'aller au "boxe-étude" le soir quand on entend les autres se marrer au foyer.
Question repas, ils étaient bien pris à la cantine, avec une soupe en entrée tous les soirs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Lun 28 Sep 2009 - 12:28

Merci pour tes précisions Sally !
On voit que c'est loin de l'atmosphère des pensionnats créés par Enid Blyton !
Et puis, dans ton cas, il s'agit d'un internat français, donc le système éducatif n'a pas dû être terrible, comparé à tes homologues d'outre-Manche : tant mieux pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1186
Age : 55
Localisation : Vancouver, Canada
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Lun 28 Sep 2009 - 19:53

fan_indien a écrit:
Merci pour tes précisions Sally !
Et puis, dans ton cas, il s'agit d'un internat français, donc le système éducatif n'a pas dû être terrible, comparé à tes homologues d'outre-Manche : tant mieux pour toi !

Ah... est-ce que l'éducation Anglaise est supérieure à la Française?

Sally, tu dis qu'il n y avait pas d'école là où tu habitais? Si ce n'est pas trop demander, c'était quoi comme endroit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Lun 28 Sep 2009 - 20:49

J'ai fait aussi 5 ans de pensionnat .
Dortoir de 40!!!!!
ambiance Linbury assurée , double des clés du dortoir pour éviter le petit déjeuner et pouvoir se lever plus tard ,tous les soirs dévissage des ampoules pour pouvoir rester au lit dans le noir plus longtemps ,visite du "grand chef sioux" étonné du nombre d'ampoules grillées, nous demande de faire changer les ampoules,sauvé pour cette fois rebelote 15 jours plus tard mais il est monté sur une chaise et a compris notre statagème et "patatrac" 4h de" colles".Nous avons même réussi à descendre d'un étage et dans son lit un interne qui était un gros dormeur ,stupeur pour lui le lendemain !!!
Bon j'ai fini michel et la fontaine du diable intrigue garantie trafic de sable aurifère ,feu d'artifice et explosion d'un silo de missile .Retour a la terre c'est la fin des années hippies ,ces jeunes partis élevés des chèvres dans la Larzac .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Lun 28 Sep 2009 - 21:54

même réussi à descendre d'un étage et dans son lit un interne qui était un gros dormeur

faut le faire - surtout que vous deviez tous être morts de rire en portant le lit.

Sally, tu dis qu'il n y avait pas d'école là où tu habitais? Si ce n'est pas trop demander, c'était quoi comme endroit?

Il y avait bien des écoles primaires et un collège, mais pas de lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 47
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Mar 29 Sep 2009 - 8:16

fan_indien a écrit:
il s'agit d'un internat français, donc le système éducatif n'a pas dû être terrible, comparé à tes homologues d'outre-Manche : tant mieux pour toi !
??? C´est censé être ironique ? Ou des préjugés ? Je ne comprends pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Lycée
avatar

Nombre de messages : 3587
Age : 42
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Mar 29 Sep 2009 - 15:12

Si ca ne vous dérange pas de parler pensionnat/internat (ou éducation en général) ailleurs et de garder ce thread pour parler du livre?
Merci!

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vulchain
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 67
Localisation : Grenoble (38)
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Mar 29 Sep 2009 - 15:50

Je reviens au "livre du mois"...
"Michel à la Fontaine du Diable" n'est assurément pas (à mon avis) le meilleur de la série...
C'est le 31ème, sorti en 1979.
A l'époque, comme le dit Hervé, on était en France dans le mouvement" "retour à la terre", "gardarem lou Larzac" et "fromage de brebis dans les cambrousses profondes".
Ca se passe donc en Ardèche chez un cousin d'Arthur, baba cool barbu qui élève des chèvres.
Une bizarrerie à noter (en fait, une erreur de l'auteur) : les pères d'Arthur et de son cousin étaient frères. Mais alors pourquoi le cousin s'appelle-t'il Crétois et non pas Mitouret...?
"Crétois", bonjour l'hommage aux bergers d'Arcadie et de la Grèce Antique. Tout comme "Amalthée", le nom de la chèvre-chef de troupeau.
Sinon, l'histoire est un peu tordue : un psychopathe est prêt à faire sauter un silo de missiles nucléaires pour venger la mort de son frère autrefois et sans de soucier d'irradier une région entière.
Et puis G. Bayard nous bassine un peu avec ses souvenirs et ses rappels de la Guerre...
Pour lui qui avait 60 ans et qui l'avait vécue comme résistant et comme militaire, ça faisait partie de sa vie.
Mais pour ses lecteurs, qui avaient 45 ans de moins, c'était de l'Histoire ancienne (de celle, un peu chiante, qu'il faut apprendre à l'école...).
On comprend qu'un "fossé" se soit créé alors entre l'auteur et les lecteurs et que qques années plus tard Hachette ait mis fin brutalement à la collaboration.
Ce livre n'a pas dû faire un tabac à sa sortie.
Et tout cas, c'est du "Bayard pur jus" : campagne, logement sommaire, plein été, temps toujours beau, et humanisme authentique.
Et la scène finale avec le feu d'artifice qui part sous le nez des militaires est plutôt marrante et sympa.
Un dernier point : j'ai découvert une réédition de 2006 parue en Russie (mais oui !). D'après la petite-fille de G.B. il s'agit d'une édition pirate.
Et les illustrations y sont très laides...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: ans ans   Mar 29 Sep 2009 - 21:05

je suis content de ta réaction Vulcain ,j'attendai l'avis du SPECIALISTE car je n'avais osé dire que Georges bayard nous resortait son expérience de la résistance et des militaires .Mais bon pour moi ce Michel restera à part comme je l'ai dit dans le post précédent ,ça m'a fait plaisir de le relire 30 ans après .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Mar 8 Déc 2009 - 10:10

Georgina a écrit:
fan_indien a écrit:
il s'agit d'un internat français, donc le système éducatif n'a pas dû être terrible, comparé à tes homologues d'outre-Manche : tant mieux pour toi !
??? C´est censé être ironique ? Ou des préjugés ? Je ne comprends pas...

Oups... désolé Servane de n'avoir pas encore répondu à ta question... (Anne, excuse-moi ce petit HS !)
Mais non, point d'ironie... le système d'éducation en France n'est-il pas moins rigide que celui des Anglais ? En France, votre scolarisation est laïque, gratuite et obligatoire jusqu'à 14 ans (+ou-). De plus, le châtiment corporel y est rigoureusement interdit.
Or, dans les écoles anglaises des années 60, tel n'était pas le cas. Les profs avaient plein droit de distribuer des claques aux élèves irrespectueux ou indisciplinés. Ils n'étaient pas dans leur tort s'il leur arrivait de physiquement corriger un élève, que ce fût dans une école, un collège ou un pensionnat.
Aussi les élèves des écoles françaises étaient-ils plus favorisés de ce côté-là par rapport aux élèves d'écoles d'outre-Manche.
N'est-ce pas d'ailleurs la raison pour laquelle la traduction en français de la série Bennett a omis de faire allusion à deux points marquants des titres originaux : le châtiment corporel et la religion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Mar 2 Mar 2010 - 20:16

"le système éducatif n'a pas dû être terrible,"

En lisant ce vieux message, je me rends compte qu'il y a eu un malentendu linguistique avec fan_indien parce que "pas terrible" peut s'interpréter de plusieurs façons :

pas terrible = pas super = médiocre
pas terrible = pas désagréable = agréable
C'est bizarre ces mots qui finissent par avoir 2 sens opposés

Sinon, Michel à la fontaine du diable est plutôt un bon cru je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Sam 2 Juin 2012 - 2:54

.....
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2070
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   Jeu 4 Jan 2018 - 0:16

Je viens de terminer la relecture de ce 31e Michel. Je ne l'avais jamais relu depuis sa sortie en 1979.
Je trouve que (pour une fois, mais peut-être y en aura-t-il d'autres ?) Vulchain et Hervé sont un peu durs avec l'auteur. Tout comme Pat je trouve cette aventure très correcte, dans le droit fil de la série. Certes pas le titre qu'il faut absolument avoir lu, mais une aventure tout à fait honorable !
Le "côté historique" ne m'a pas dérangé (peut-être parce que j'aime l'Histoire ... ) Quoi qu'il en soit sans le recours à la 2nde guerre mondiale il aurait été compliqué de justifier la fontaine-siphon ... et du coup l'intrigue ne tenait pas (ou il aurait fallu la faire tenir différemment). Il est vrai que le recours à une mine abandonnée aurait aussi pu fonctionner. Mais bon ! Georges Bayard a préféré le bunker (non ! Je ne prononce pas comme le père Éphrem  Laughing ), pourquoi pas ...
Dans ce titre il y a quand même quelques bons moments : la découverte de la fontaine-siphon m'a bien plu (elle a un petit côté Club des Cinq qui n'est pas pour me déplaire). La façon dont le méchant se découvre est bien aussi (on est d'accord que je ne parle pas de ses motivations).
Bref ! J'aborderai sereinement et plein de confiance le prochain titre.  Wink
Là où Vulchain a raison c'est quand il parle du divorce qui se profile entre l'auteur et son lectorat des années 80. Effectivement Michel et Cie vivent toujours leurs aventures de la même façon (ce qui moi avec le recul du temps qui passe ne me dérange pas, mais qui à l'époque ne devait plus trop séduire les jeunes d'alors...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel à la fontaine du diable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel du mois : Michel à la fontaine du diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos livres du mois :: Le "Michel" du mois-