Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poésie contemporaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 46
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Poésie contemporaine   Mar 30 Mar 2010 - 10:44

Rappel du premier message :

Actuellement, je lis une série de recueils de poésie contemporaine (pas réellement un choix de ma part...) et je peux vous dire que certains textes sont, comment dire, pas vraiment pour les jeunes. Bref.

Je viens de terminer "Coeur élégie rouge" de James Sacré (paru chez André Dimanche). Deux choses m´ont décidée à en parler ici :
- le côté nostalgique de la campagne (d´antan)
- l´attachement très fort à la nature

C´est là que j´ai pensé particulièrement à Serge.

Je ne te demande pas de l´acheter, d´ailleurs il est possible que la poésie contemporaine ne te plaise pas du tout, mais si tu devais en lire, ce serait celle-là. Essaie de la trouver en bibliothèque, peut-être. Et puis, elle est très facile d´accès, j´entends par là qu´elle n´est pas déconcertante comme le sont d´autres. J´ai bien souffert en lisant des trucs comme :

hirondelle :-?§"%__*%&) triliiiiiiiiiiiss
de
>zou
psit ki ki

Et encore, je n´ai pas la possibilité de tracer un grand trait rouge à travers la "page". Je n´ai plus le livre chez moi, ne peux donc malheureusement pas citer de vrais extraits. Ma façon de représenter le style de l´auteur est sans doute une preuve flagrante de la lourdeur de mon esprit.

La poésie contemporaine n´est pas vraiment ma tasse de thé, je dois avouer que j´y suis souvent hermétique, à part quelques exceptions.
Je préfère de loin un bon petit roman, ou alors, la poésie classique. Quelle ringarde je fais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 61
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Mer 1 Oct 2014 - 22:42

Merci beaucoup à vous, Caribou, Joy et Tali ! j'avais omis de préciser que ce poème fait partie du recueil "Quête de joie" publié à l'origine dans la Nouvelle Revue Française en 1933 alors que l'auteur n'avait que dix-neuf ans. Et je trouve moi aussi que ses vibrations automnales vous accompagnent longtemps...

Oui Tali, j'ai bien pensé à toi au moment de ces dernières alertes météo... même si c'est un peu moins violent que dans l'Hérault tu as dû les "sentir passer"... ce sont toujours des conditions atmosphériques diablement stressantes.
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4342
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Dim 13 Sep 2015 - 17:57

Je ne suis pas connaisseur en poésie, mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas sensible au charme d'une belle composition poétique - l'un n'empêche pas l'autre - surtout quand il s'agit de celles qui constituent les plus grands chefs-d'œuvre en la matière. Voici donc pour le plaisir des amateurs un très beau poème de William BLAKE, poète britannique qui vécut en Angleterre au XVIIIe siècle.

Le poème que je vous invite à découvrir - ou à redécouvrir suivant les cas ! - s'intitule "Tigre Ô Tigre". La traduction en français vous remue l'âme tout autant que la VO. Je mets la seconde après la première pour la simple raison que nous sommes ici sur un forum francophone. Bonne dégustation !

Tigre Ô Tigre
Par William BLAKE

Tigre Ô Tigre! Toi qui luis
Au fond des forêts de la nuit,
Quel esprit immortel sut faire
Ta symétrie meurtrière?

Sur quels gouffres et sous quels cieux
Brûla-t-il le feu de tes yeux?
Quelle aile prît un tel essor?
Quel bras saisit ce feu, cet or?

Quelle force de quel sculpteur
Tordit les tendons de ton cœur?
Et quand ce cœur se mut en toi
Quels pieds, quels bras, et quel effroi!

A qui la chaîne, le marteau,
La forge où flamba ton cerveau,
L'enclume? Quelle poigne cruelle
Crut serrer ses terreurs mortelles?

Tout astre a déposé ses armes,
Et trempé le ciel de ses larmes.
Sourit-il? Te fit-il Celui
Qui fit l'agneau au temps jadis?

Tigre Ô Tigre! Toi qui luis
Au fond des forêts de la nuit,
Quel immortel oserait faire
Ta symétrie meurtrière?

Pour les anglicistes, voici la version originale :


À la lecture de ces vers, j'ai eu envie d'en rajouter, en conclusion, quelques-uns de ma composition :

Le tigre du Bengale
Est ce qu'il y a de plus royal
Et aussi de plus brutal
Dans le règne animal.


Dernière édition par fan_indien le Lun 14 Sep 2015 - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 61
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Dim 13 Sep 2015 - 22:59

Sree, j'aime beaucoup ce poème - qui est d'ailleurs tout ce que je connais de l’œuvre de William Blake! - bien que n'étant pas angliciste (j'ai très peu pratiqué cette langue depuis le lycée) je trouve la version originale encore bien plus belle... en particulier les deux premiers vers Tiger Tiger, burning bright/In the forests of the night sont une merveille, on voit le noir de la nuit et le jaune luisant des yeux du fauve...

Merci beaucoup pour ce partage !

Et question corollaire sans doute bien naïve : as-tu eu l'occasion de voir dans ton pays des tigres en liberté (ou plutôt j'imagine, en semi-liberté dans de grands parcs) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4342
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Dim 13 Sep 2015 - 23:20

Mouette, je suis bien content que cela te plaise. Very Happy À ce propos, le tigre fait l'objet d'une idôlatrie très marquée chez nous autres, Hindous, car c'est à la fois la monture de la déesse Durga et en même temps celle du dieu Ayyappa.

Pour répondre à la question que tu me poses de savoir si on trouve des tigres dans nos parcs zoologiques, je dirais que oui. On peut aussi en voir aux alentours du site d'un temple hindou dédié au dieu que je viens d'évoquer plus haut et sis au sommet d'une montagne située en pleine forêt pluviale tropicale dans la province du Kérala. Les prêtres s'y rendant en éclaireurs au début de la saison du pèlerinage qui a lieu chaque année en décembre et en janvier (la pagode reste fermée durant les autres mois) grelottent non seulement du froid hivernal - comme le veut la tradition, ces braves hommes sont torse nu, qui plus est ! - mais également de la terreur que leur inspire la présence éventuelle de ces félins rôdant dans les parages et parfois mangeurs d'hommes.


Dernière édition par fan_indien le Lun 14 Sep 2015 - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2508
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 9:07

Merci Sree pour ce beau poème, je te rejoins tout à fait, ainsi que Mouette, pour louer sa force d'évocation visuelle.

J'aime beaucoup aussi cette métrique à 7 pieds, qui se prête si bien à la récitation et à la scansion enfantine -j'imagine une classe d'écoliers hindous et britanniques du début du XXème siècle, avec leur blazer et leur cravate, en train de réciter en chœur, debout avec les bras croisés dans le dos, devant la Schoolmistress (Jupe longue, corsage immaculé, cheveux tirés en arrière et grosses lunettes) qui bat la mesure avec sa férule....

Et ce que tu nous racontes sur le pèlerinage des prêtres dans la forêt est à la fois fascinant et inquiétant, espérons que cette année ces gros matous tigrés laisseront tranquilles ces braves hommes dans l'exercice de leur ministère.


... et félicitations pour ton quatrain, que ne renierait pas Fatty! Wink

_________________
Caribou butine et fait son miel sur:
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://serge-passions.fr/Langelot.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 769
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 9:35

... Au sujet de "Tiger, tiger", les téléphiles auront peut-être déjà fait le rapprochement avec la série "Mentalist", puisque ce poème y a en effet joué un rôle particulier au cours de la traque de "John le Rouge", le tueur en série particulièrement retors qui a servi de fil conducteur aux cinq premières saisons.


Dernière édition par snarkhunter le Lun 14 Sep 2015 - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4342
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 10:13

Caribou a écrit:
Merci Sree pour ce beau poème, je te rejoins tout à fait, ainsi que Mouette, pour louer sa force d'évocation visuelle.

J'aime beaucoup aussi cette métrique à 7 pieds, qui se prête si bien à la récitation et à la scansion enfantine -j'imagine une classe d'écoliers hindous et britanniques du début du XXème siècle, avec leur blazer et leur cravate, en train de réciter en chœur, debout avec les bras croisés dans le dos, devant la Schoolmistress (Jupe longue, corsage immaculé, cheveux tirés en arrière et grosses lunettes) qui bat la mesure avec sa férule....

Et ce que tu nous racontes sur le pèlerinage des prêtres dans la forêt est à la fois fascinant et inquiétant, espérons que cette année ces gros matous tigrés laisseront tranquilles ces braves hommes dans l'exercice de leur ministère.


... et félicitations pour ton quatrain, que ne renierait pas Fatty! Wink

Je vois d'ici le tableau, Caribou ! Les cours d'anglais qui prenaient place dans les Indes coloniales devaient se dérouler exactement comme tu le décris. Mais le système d'éducation britannique n'est pas terrible. Il comporte de très nombreux défauts. Encore heureux que, pour ma part, j'aie été scolarisé au Lycée Français de Pondichéry, où l'enseignement se fait en français. M'enfin, ce n'est pas le sujet Wink


Dernière édition par fan_indien le Lun 14 Sep 2015 - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4342
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 10:22

Caribou a écrit:

... et félicitations pour ton quatrain, que ne renierait pas Fatty! Wink

Ce sont des vers de mirliton lol! mais merci tout de même pour ton appréciation, cher Caribou. Et comme tu parles des talents de poète de Fatty, je vous livre une de ses tirades poétiques dont il a le secret. Elle est issue de Le mystère de la maison des bois :

Un mystère se prépare
Sur le versant de Green Hill.
Deux bandes rivales - gare ! -
Mijotent des plans subtils.

L'une vole, l'autre enlève.
Attention, odieux filous !
Avant que le jour se lève,
vous aurez affaire à nous !

Et encore un autre poème de sa composition :

Il se trame un complot sur la sombre colline.
Des voleurs vont voler, la nuit, sous la pluie fine,
Et puis ils cacheront en secret leur butin
Que Ray leur reprendra au fond du vieux moulin !


Pour finir, en voici un autre - pas très flatteur, j'en conviens ! - que Fatty s'est amusé à déclamer en l'honneur de son ennemi n°1, le policeman Groddy, alias Cirrculez !

A mon cher oncle

Je t'aime fort, tonton chéri,
Que tu tempêtes ou que tu ries.
Tes yeux sont en boules de loto
Mais aux miens tu es le plus beau.
Bien sûr, ton gros ventre tout rond
Ressemble assez à un ballon.
Et tes pas ébranlent le sol
Du galetas jusqu'au sous-sol.
Qu'importe, mon p'tit tonton,
je t'aime, tontaine, tonton !


Dernière édition par fan_indien le Lun 14 Sep 2015 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2508
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 10:56

Hé Hé, merci Sree! et le plus fort c'est que tu n'es absolument pas hors sujet. C'est bien de la poésie contemporaine! Wink

_________________
Caribou butine et fait son miel sur:
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://serge-passions.fr/Langelot.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4327
Age : 67
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 12:35

Sree, j'aime la poésie de Fatty: (tu ne crois pas que c'est de Ray Groddy, ce poème?, je peux me tromper..)

A mon cher oncle

Je t'aime fort, tonton chéri,
Que tu tempêtes ou que tu ries.
Tes yeux sont en boules de loto
Mais aux miens tu es le plus beau.
Bien sûr, ton gros ventre tout rond
Ressemble assez à un ballon.
Et tes pas ébranlent le sol
Du galetas jusqu'au sous-sol.
Qu'importe, mon p'tit tonton,
je t'aime, tontaine, tonton !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4342
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 14:31

@Joy : Oui et non. Au départ, ce "pouème" est l'œuvre de Ray, mais ce dernier étant en panne d'inspiration, c'est Fatty qui s'en charge et le termine à sa place ! Et ce sacré coquin, qui est l'espièglerie personnifiée, en profite pour tourner en ridicule le respectable policier ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 769
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Lun 14 Sep 2015 - 15:20

Georgina a écrit:
Actuellement, je lis une série de recueils de poésie contemporaine (pas réellement un choix de ma part...) et je peux vous dire que certains textes sont, comment dire, pas vraiment pour les jeunes. Bref.

... Evidemment, si tu commences ta série par Pierre Louÿs !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 61
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Sam 23 Avr 2016 - 22:40

Juste avant qu'avril nous quitte, ces quelques vers - en fait le début d'un long poème continuant différemment - que je trouve beaux, du poète américain naturalisé britannique T.S. Eliot... Qui n'a jamais ressenti comme poignant le parfum de quelque soir du printemps ?.

Avril est le plus cruel des mois, il engendre
Des lilas qui jaillissent de la terre morte, il mêle
Souvenance et désir, il réveille
Par ses pluies de printemps les racines inertes
(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2508
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Sam 23 Avr 2016 - 22:58

Merci Mouette! Very Happy

Ici les lilas commencent à se parer d’inflorescences sombres et prometteuses... mais qui ne sentent guère encore.
Je vais flairer tous les jours ceux de notre jardin, la saison est courte, il ne faut pas louper une journée, ça sent si bon!
Souvenance et désir... c'est tout à fait ça.

_________________
Caribou butine et fait son miel sur:
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://serge-passions.fr/Langelot.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamane
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 617
Age : 54
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 03/11/2015

MessageSujet: poésie contemporaine   Dim 24 Avr 2016 - 10:48

"Bouquets des premiers jours lilas lilas des Flandres
Douceur de l'ombre dont la mort farde ses joues
Et vous bouquets de la retraite roses tendres
Couleur de l'incendie au loin roses d'Anjou"

Aragon, bien sûr, les lilas et les roses (la Diane Française)

[Sans transition et sans doute HS, l'un des plus beaux moments de poésie que j'aie connu remonte à mes années de pensionnat au cours d'un spectacle de fin d'année : Accompagnée sobrement au piano, une élève récitait " J'ai pour toi un lac, quelque part au monde... de Gilles Vigneault]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 61
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Poésie contemporaine   Dim 24 Avr 2016 - 22:00

Merci Caribou, oui je trouve aussi...
Et merci Chamane pour ces beaux vers d'Aragon ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Poésie contemporaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-