Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La conquête du Pôle Sud : Scott contre Amundsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: La conquête du Pôle Sud : Scott contre Amundsen   Sam 16 Avr 2011 - 18:38

Bonjour à toutes et tous,

Je ne lis pas que des livres d'enfants, et j'ai récemment découvert dans un vide grenier un livre fort bien fait très documenté, et qui m'a fait découvrir des choses étonnantes sur deux hommes, deux explorateurs du pôle sud que tout le monde connait : Robert Falcon Scott et Roald Amundsen.
Ils ont tous deux atteint le pôle sud l'un est rentré l'autre est mort au retour.
Ce livre montre comment Scott a tout fait ou presque pour que son expédition échoue. Bien sûr je provoque, mais écoutez plutôt :
1 - sa base de départ : mal choisie ou ignorance, elle est plusieurs centaines de kilomètres plus éloignée du pôle que celle d'Amundsen.
2 - vanité ou ignorance, il préfère les techniques résolument modernes à celles éprouvées par les habitants des zones polaires. Vêtements en tissus classiques, cotonnages, toiles étanches, poneys !!! téléphone et véhicules à pétrole.
Amundsen quant à lui, s'en tient aux fourrures, traineaux à chiens, en celà il copie les Inuits et autres lapons.
3 - mauvais choix de ses équipiers, et surtout manque de rigueur, jugez plutôt, au tout dernier moment il accepte un nouveau compagnon, sans avoir prévu son ravitaillement.
4 - Il refuse de prendre des chiens, il semblerait qu'il répugne à les voir mourrir en cours de route. Il prend des poneys, ce qui est une hérésie totale, en effet leurs sabots très petits par rapport à leur poids les fait s'enfoncer dans la neige, souffrir inutilement, sans compter qu'il faut emmener leur fourrage !!!
5 - les véhicules à pétrole fonctionnent très mal et tombent en panne très rapidement, fini le bénéfice qu'il comptait en retirer. Mais le pire, c'est qu'il ne modifie en rien son organisation.
6 - il ne prévoit pas assez de camps de relais, son rival couvre son itinéraire de poteaux indicateurs et de stocks de vivre jusque très loin près du but.
Et de là tout se déroule avec une logique implacable vers la fin funeste.
Amundsen, mieux préparé, avec des hommes du Nord, solides, bons skieurs, habitués au froid, couvrent en un temps record des distances assez grandes. Les chiens, extrêmement nombreux tirent les traineaux, et les hommes qui désirent se reposer.
Scott, une fois ses poneys morts, tire à dos d'homme les charges .......
Amundsen en plus a de la chance, le temps est bon pendant pratiquement toute son expédition.
Il arrive au pôle en pleine forme, il dresse une tente, laisse divers objets et un message à son rival. Et rentre au grand galop.
Les chiens qui meurent nourrissent les survivants. Les hommes sont en pleine forme, se laissent trainer par les chiens, ils ont chaussé des skis. La fatigue est réduite au minimum.
Les piquets repérant les relais sont facilement atteints, et le retour se fait sans encombre particulier.
Toute l'équipe est saine et sauve et rentre en Norvège.
Scott pendant ce temps là vit un martyre.
Avance très lente. Manque de nourriture. Déception d'arriver le second au pôle. Retour tragique, le temps se dégrade. Ils sont immobilisés alors que les vivres manquent. Les morts succèdent aux morts.
Finalement les trois survivants stoppent , bloqués par le blizzard à quelques kilomètres de leur relais ONE TON CAMP.
Curieusement c'est Scott qui en retirera toute la gloire. Sa mort héroique, la lecture de ses notes bouleversent l'angleterre, il est ramené comme un héros national, la dernière page de son carnet où il dit son amour pour son pays et sa femme, qu'il sait qu'il va mourrir mais qu'il est heureux d'avoir accompli son devoir est exposée au British Museum pendant de très nombreuses années.
Tout au contraire de Hamundsen, qui taciturne de nature n'arrivera jamais à devenir un héros. On lui reprocherait presque sa victoire trop facile.
C'est drôle, je ne savais pas tout cela.
Voilà, le livre : Ils ont vaincu le Pôle, d'après les récits d'exploration des deux découvreurs, présenté par Chantal Edel aux presses de la renaissance.
En conclusion, je dirais qu'à vouloir imposer sa volonté à la nature souverraine, l'un est mort l'autre est passé.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuauhtli
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 731
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: La conquête du Pôle Sud : Scott contre Amundsen   Sam 16 Avr 2011 - 19:19

Interessant ! Je n'avais sur le sujet que de vagues connaissances quasi oubliées.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 56
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: La conquête du Pôle Sud : Scott contre Amundsen   Dim 17 Avr 2011 - 10:47

Merci Spéléo pour toutes ces informations...

N'étant à priori pas très intéressée par les pôles (nord ou sud), la neige ou le froid, j'ignorais tout cela... je me souviens seulement de traductions faites en cours d'anglais, autour du "martyre" de Scott, ce qui confirme ce que tu dis de l'image qu'il a laissée dans son pays, celle d'un homme courageux jusqu'à l'héroïsme, alors même que, tu le dis si bien, c'était surtout un imprudent et un inconscient (ce qui n'enlève rien à son courage d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La conquête du Pôle Sud : Scott contre Amundsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-