Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel (à moi lol) : Michel et les routiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Mar 16 Aoû 2011 - 16:13

Rappel du premier message :

6e titre de la série, paru en 1960.

De Michel, de son cousin Daniel ou de son ami Arthur, qui arrivera le premier par la route à Saint-Jean-de-Luz ?

Michel semble avoir sa chance. Un automobiliste complaisant lui fait faire une bonne partie du chemin dans une voiture d'apparence banale, mais capable d'accomplir des prouesses étonnantes.

C'est dans les Landes, à l'auberge du Bon-Accueil, que les choses se gâtent. Auberge bizarre, où les clients sont accueillis comme des intrus. Michel flaire un mystère. Et voilà que deux camions de dix tonnes se volatilisent sous ses yeux ! Alors Michel entreprenant comme toujours, s'efforce de tirer l'affaire au clair : une énigme telle que jamais encore il n'en avait eu à résoudre. Mais arrivera-t-il à Saint-Jean-de-Luz ?


Un excellent cru d'après moi. Une ambiance lourde à souhait, des rebondissements comme on les aime (c'est à dire parfois inattendus), quelques bons traits d'humour (l'équipe des rugbymen a fait grande impression sur mes enfants Laughing).

Un très bon millésime à mettre entre toutes les mains Very Happy



PS : pour les couvertures, je suis toujours en peine (même si je reconnais bien volontiers que je ne travaille pas qu'à ça lol! )


Dernière édition par Monsieur X le Mer 15 Fév 2012 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Sam 30 Nov 2013 - 10:53

C'est vrai que les jumeaux sont très attachants. bounce 
Un autre tour de force de l'auteur est d'avoir réussi à en faire (souvent) quand ils apparaissent autre chose que des éléments du décor. Ainsi dans "mène l'enquête" ou "les étranges vacances" leur rôle est déterminant dans l'avancée de l'histoire. Bien joué Monsieur Bayard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 52
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Sam 30 Nov 2013 - 15:32

Pour mémoire, les jumeaux apparaissent dans les titres suivants :

TITRE
ANNÉE
COTE BV
1
Michel Mène l'Enquête
1958
40
3
Les Étranges Vacances de Michel
1959
122
7
Michel et le Brocanteur
1961
179
8
Michel Poursuit des Ombres
1961
195
16
Michel à Rome
1965
287
20
Michel et la Voiture Fantôme
1971
n/a
25
Michel Connait la Musique
1976
n/a
28
Michel Entre Deux Feux
1978
n/a
29
Michel et la Super-Maquette
1978
n/a
37
Michel Aux Antilles
1983
n/a
38
Michel et les Casseurs
1984
n/a
Ils sont aussi présents à la toute fin de Michel Et Les Routiers (p. 243), ouvrant "de grands yeux stupéfaits" au récit des exploits du trio Michel, Daniel et Arthur.

J'ajoute que dans Michel Poursuit Des Ombres, s'ils sont physiquement présents à Corbie pendant l'aventure, ils ne jouent aucune part dans son déroulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 3712
Age : 43
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Mer 1 Juil 2015 - 13:36

J'ai en eu du mal à remettre la main sur ce sous-forum! Very Happy

Bon alors, suite à vos commentaires dans d'autres sujets, je l'ai lu d'une traite lundi soir. Et comme je n'ai pas encore lu beaucoup de "Michel", je n'ai pas beaucoup d'éléments de comparaison.

Mais pour une première lecture, je le trouve bien écrit et bien ficelé. Il tient en haleine et certaines idées sont vraiment... inventives Smile (course en auto-stop) Des rebondissements en veux-tu en voilà, souvent inattendus. Seule chose qui ne m'a pas surprise du tout était le statut des occupants du bus. Pratiquement dès la première phrase j'ai su qu'il s'agissait de rugbymen. N'empêche qu'ils m'ont fait bien rire quand même!

Comme d'autres l'ont dit, je trouve Daniel et Arthur très naifs de raconter de but en blanc à des personnes qu'ils ne connaissent pas tous les éléments qu'ils ont à leur disposition lorsqu'ils cherchent Michel. Ils auraient, à mon goût, dû en garder sous le coude. Quant à Michel... il est bien optimiste Very Happy Et son raisonnement quant à savoir s'il doit mettre l'aubergiste dans la confidence ou non, j'avoue que je n'ai pas tout suivi.

Moi aussi, j'ai pensé que la voiture de Marcant était à boîte de vitesse automatique...? Quant à l'invention en elle-même, je ne saurai vraiment pas dire de quoi il s'agissait exactement. Ce qui est certain, c'est que les deux bidons qu'il trimballait dans sa voiture devaient bien contenir quelque chose en rapport avec ladite invention.

J'ai bien aimé l'idée des signes de piste. Par contre, j'ai un peu regretté que Daniel et Arthur soient quasiment absents. Mais l'aventure en solo de Michel n'en est pas moins bien menée et m'a tenue bien accrochée...

Je crois que ce que "Invité"/Oscar voulait dire (13.02.2012 à 0:18) par
Citation :
Juste un petit détail les piqûres d'orties et d'abeilles ne provoquent aucune démangeaison
... c'est que, si Michel se plaint des orties, il est bien le seul: aucun des autres* ne semble en effet incommodé.
Quant aux piqûres d'abeilles, je crois bien que Michel était trop occupé à s'en débarasser pour y faire attention. Mais il est vrai qu'une fois rattrapé et mis au frais, Bayard aurait pu faire une courte allusion au fait que Michel avait été piqué au moins deux fois. Mais on n'en entend plus parler du tout!!
N'ayant pas le livre sous la main, je ne peux pas citer ou donner le n° de la page, mais je me suis posé la même question tout de même Wink

*"Invité"/Oscar le 13.02.2012 à 10:06

Citation :
cela fait du monde: Michel, Arthur, un méchant, une moitié des rugbymen et peut-être même bif Shocked


Pour conclure: un sympathique opus qui me donne envie de m'y remettre pour approfondir mes connaissances sur la série Wink

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Mer 1 Juil 2015 - 15:19

Anne a écrit:
1/ Bon alors, suite à vos commentaires dans d'autres sujets, je l'ai lu d'une traite lundi soir. Et comme je n'ai pas encore lu beaucoup de "Michel", je n'ai pas beaucoup d'éléments de comparaison.

2/ Mais pour une première lecture, je le trouve bien écrit et bien ficelé. Il tient en haleine et certaines idées sont vraiment... inventives Smile (course en auto-stop) Des rebondissements en veux-tu en voilà, souvent inattendus.

3/ Par contre, j'ai un peu regretté que Daniel et Arthur soient quasiment absents. Mais l'aventure en solo de Michel n'en est pas moins bien menée et m'a tenue bien accrochée...

4/ Pour conclure: un sympathique opus qui me donne envie de m'y remettre pour approfondir mes connaissances sur la série Wink
1/ Je souhaite vivement que tu t'y mettes Very Happy . D'autant que d'après ce que j'ai lu dans un de tes messages, il ne te manque qu'une huitaine de titres de la collection Wink .

2/ A mon sens il fait partie des 10 meilleurs (peut-être même des 5 meilleurs) de la série. L'aventure se déroule sans accroc, sans à-coups. C'est un vrai bonheur de lire des choses d'une telle qualité. Je trouve que souvent des romans plus "sérieux" qui s'adressent à des lecteurs plus "mûrs" sont finalement moins bien ficelés (parce que reposant sur des hasards plus que suspects...) que M et le routiers !

3/ Dans M maître à bord Michel porte aussi l'aventure sur ses seules épaules ... et ça m'avait dérangé ! Mais ici non. Je pense que le fait de séparer d'emblée les 3 personnages y est pour quelque chose. Finalement on se résigne tout de suite au fait que Michel va faire cavalier seul et on comprend que Daniel et Arthur feront office de cavalerie ... et d'ailleurs même cette cavalerie intervient comme il faut (ceci contribue également à en faire un des meilleurs titres de la série).

4/ On en reparlera si vraiment tu te prends au jeu (à la série donc ! Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 3712
Age : 43
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Mer 1 Juil 2015 - 15:39

Monsieur X a écrit:
On en reparlera si vraiment tu te prends au jeu (à la série donc ! Wink ).

Avec plaisir!  cheers
Et comme les soirées à venir promettent d'être chaudes, je vais bouquiner plutôt que d'augmenter encore la température de mon appart en regardant la télé Wink

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 3712
Age : 43
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Jeu 2 Juil 2015 - 8:12

Tiens d'ailleurs, j'ai oublié de commenter la couverture. Que je trouve plutôt réussie. Surtout que dessiner un corps en contorsion ne doit pas être bien facile, même pour un professionnel! Very Happy

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Ven 3 Juil 2015 - 7:39

Ben il manque une couverture dans ce sujet Shocked
Erreur corrigée donc :



Elle est tellement bien qu'il ne faut absolument pas s'en priver ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Ven 3 Juil 2015 - 7:41

Voici la couverture d'une des éditions suivantes ... qui me semble insipide par rapport à la qualité et l'intensité de la précédente...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 3712
Age : 43
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Ven 3 Juil 2015 - 9:24

Monsieur X a écrit:
Ben il manque une couverture dans ce sujet Shocked

Désolée, mais mon scanner ne veut pas comme je veux en ce moment Rolling Eyes
Merci d'avoir rectifié cela.

La seconde couverture a l'avantage d'illustrer l'histoire entière avec l'auto-stoppeur alors que la première n'illustre qu'un épisode, une scène. Mais effectivement, c'est la première que je préfère aussi. Rien que la torsion du corps de Michel donne de "l'action" à l'illustration Very Happy

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deashibarai
Album rose


Nombre de messages : 23
Age : 50
Localisation : 62
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Lun 12 Sep 2016 - 19:57

après lecture de ce Michel, quelques réflexions : je ne l'avais lu qu'une fois étant enfant et pourtant indéniablement il m'avait marqué comme l'un des meilleurs d'où l'idée de le relire en premier. Ce qui m'a sauté aux yeux, c'est la qualité des descriptions, quasiment poétiques. Ce qui m'a déplu, ce sont les longs passages censés justifier les péripéties pour les faire coller à l'histoire générale, c'est parfois long et lourd.
L'invention -étant passionné de mécanique- m'a immédiatement fait penser au moteur Wankel ou à piston rotatif....mais pourquoi dans ce cas le conducteur n'interviendrait-il pas sur la boite de vitesse et les pédales ? pas cohérent...
sinon, alors qu'en parallèle je lisais deux romans de Gillian Flynn... la lecture de ce Michel m'a rajeuni et fait du bien au moral...des jeunes gens sains, honnêtes, naïfs, des méchants finalement pas si méchants...
j'ai attaqué du coup Michel et la soucoupe flottante...et termine le dernier Gillian Flynn en parallèle..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Dim 25 Sep 2016 - 10:25

N'étant pas moi-même un grand passionné de mécanique, de ce point de vue je n'y ai vu que du feu  Laughing
Mais oui pour moi aussi ce titre fait partie du top 10, peut-être même du top 5 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: “édition centenaire”   Jeu 16 Aoû 2018 - 14:29

Je me copie ! Je sais c'est mal Smile
http://livres-d-enfants.conceptbb.com/t4778-centenaire-de-georges-bayard-le-20-mars-2018#90754

Récemment, le télé rediffusait un classique du cinéma : Il était une fois dans l'Ouest.
Les dialogues sont « simples » et tiennent aisément sur 1 feuille A4... Une gageure pour un film d'une durée de 2h30 !
L'essence, le caractère de ce western, c'est qu'on ne peut séparer l'image de la musique.
Image et musique sont indissociables de cette tragédie romaine « spaghetti ».
Un chef-d’œuvre cinématographique* de la fin des années "60".

C'est aussi cette même semaine que j'ai lu « mon » nouveau Michèle “édition centenaire”.
Merci à DCM pour ton travail !
« Michel et les routiers » a aussi une musique qui m'a accompagné, chapitre après chapitre.
Une composition musicale qui rythme l'histoire toujours très bien écrite par Georges Bayard.
Beaucoup d'harmonie, un prélude court, puis crescendo l'action devient prenante, angoissante...
Georges Bayard en chef d'orchestre dirige une symphonie d'émotions et une voix "violoncelle" m'a conduit jusqu’à l'épilogue.
Impossible, pour moi de séparer histoire et « musique » qui m'a fait vivre un grand moment de lecture.
Donc « Michel et les routiers », scénario : Georges Bayard
« Michel et les routiers » musique : Georges Bayard
Un très bon tome/opus que je recommande.
Un grand merci à Michel Forgeron pour sa présentation enthousiaste du livre de Georges Bayard**.

On va dire que je chipote, ou que niveau vocabulaire...
Monsieur Georges Bayard, dans ce « Michel » donne des détails en mécanique qui surprennent !
Réparait-il sa 404 lui-même ? Ou sa DS 19 ? ... La voiture préférée du « Grand » Charles.
Quand je lis : « Essaie donc de trouver une rondelle Grower... » , cela me surprend dans un livre BV !
Et encore plus en lisant : « pince « caïman »... (***)
J'ai pas le catalogue Facom sous la main, mais j'ai un doute sur le terme : pince « caïman » !
Je fais du SAV depuis longtemps et je connais pas cet outil.
Petit SAV "méca" puisque sur presse numérique une "inter" consiste a changé des « modules ».
Si quelqu’un peut compléter mon vocabulaire... en image de préférence !


@deashibarai
J'ai moi aussi pensé au moteur Wankel(moteur à piston rotatif) après première lecture.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Wankel
Le changement de vitesse n'était pas forcement obligatoire, le « couple » élevé étant la particularité de ce moteur. Et Georges Bayard enlève aussi la boite de vitesse !
Georges Bayard omet de préciser une consommation > de 20% et les problèmes d'étanchéité "segments joints" liés à ce type de moteur.
Mieux dans le livre Georges Bayard, vante une consommation de carburant dérisoire !
Sauf erreur, Tintin a foulé le sol lunaire avant Niel Amstrong.
Alors, ne pinaillons pas sur des détails techniques... sans rapport avec le plaisir de lire ce « Michel ».

J'ai induit en erreur DCM dans mes remarques.
Quel est le constructeur de la voiture Penthère du livre :
« Ce fut seulement alors que Michel remarqua que ce qu’il avait pris de
loin pour une voiture de sport, n’était qu’une voiture de série, de la marque Panthère, d’un
modèle déjà ancien et qui avait cessé d’être en fabrication depuis quelques années. »
(Georges Bayard)
Impossible de retrouver le fabricant !

Mais revenons à Michel et à son illustrateur Philippe Daure.
Avec monsieur Paulin, c'est les deux dessinateurs que j’apprécie le plus.
Adieu Chazel et son trait rigide et statique, bienvenue au style énergique et en mouvement de Philippe Daure.
Dans un autre style plus en « rondeur » Paulin nous offre son talent dans les illustrations de Langelot et des 6C.
Deux illustrateurs, deux styles, pour un même plaisir de lecture. Merci Messieurs pour vos illustrations !

@+


* Autre tragédie romaine « spaghetti » à voir : Le bon, la brute, le truand
** redécouvrez Michel en “édition centenaire”, grâce à DCM et Vulcain
***) il s'agit sûrement d'une prise multiple ou d'une clé anglaise ou mieux d'une clé à molette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Jeu 16 Aoû 2018 - 19:26

Je ne répondrai pas aux remarques techniques qui s'apparentent pour moi à du chinois.  Laughing
Par contre pour la Panthère, j'ai toujours pensé que la marque n'existait tout simplement pas. Selon moi il s'agit d'une plaisanterie de l'auteur combinant l'analogie entre jaguar/panthère d'une part. De plus il a pris le début de Panhard ... et l'a peut-être même associé à une marque qui finirait part "thère" ou "ère". Sauf que (si elle existe ?) je ne connais ou ne retrouve pas cette marque.  Wink
Je me demande si Michel Forcheron n'aurait pas évoqué ce détail dans son livre ?  study
Dans le même style de plaisanterie de Georges Bayard, il y a des aventures dans lesquelles il parle de Volgeot (mélange cette fois-ci évident entre Volvo et Peugeot !) : Michel et les casseurs et un Nadine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: M'enfin !   Jeu 16 Aoû 2018 - 20:41

Merci pour ta réponse plausible.
Le dessin de Philippe Daure, d'une partie du véhicule m'a intrigué.
Je "Googelise" et tombe sur la marque Panther avec de belles images inspirés des voitures des années 1930.
Mais la marque Panther Westwinds a été fondée en 1972 !
J'ai recherché d'autres modèles chez Panhard, Bugatti,... sans succès.
La phrase se terminant par : « modèle déjà ancien et qui avait cessé d’être en fabrication depuis quelques années.» fait tellement vrai.
Décidément je suis un enfant...

Bravo Monsieur X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   Lun 15 Oct 2018 - 7:57

Je viens de terminer à mon tour l'édition du centenaire.
Quel bonheur ! J'ai (encore une fois !) a-do-ré (tout court !), mais spécialement la façon dont l'intrigue se noue, comment on glisse de façon "imperceptible" dans l'aventure.   Vraiment Georges Bayard était en très grande forme et ne mérite pas qu'on l'oublie !  king  On attaque d'ailleurs avec ce titre une dix/douzaine d'aventures qui font partie des meilleures.  bounce
La fin est jouissive (d'autres lecteurs en ont déjà parlé). A partir du moment où les rugbymen et leurs supporters entrent en scène, on sent que l'auteur se (et nous) fait plaisir !
Je cite à ce propos une phrase qu'un géant nommé Max adresse à un des bandits après lui avoir donné ... une fessée : "Échantillon ! Parle, ou sinon je te fesse comme ça pendant un quart d'heure devant tes copains !"  Laughing
Je pense me rappeler qu'il s'agit-là de la seule fois où l'auteur se laissera aller à ce qui tient de la farce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel (à moi lol) : Michel et les routiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel (à moi lol) : Michel et les routiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos livres du mois :: Le "Michel" du mois-