Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel et les Castors du Rhône

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Michel et les Castors du Rhône   Sam 10 Déc 2011 - 19:36

J'ouvre ce fil de discussion pour commenter "Michel et les Castors du Rhône"




Dernière édition par Oscar le Mar 19 Fév 2013 - 9:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sally
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 7186
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   Dim 11 Déc 2011 - 12:29

Le titre n'a rien de bien excitant en effet.lol! bien que j'aime beaucoup les castors. J'ai appris quelque chose avec ton post (les lônes)Very Happy

Au fait, qui choisit le titre d'un livre ... l'auteur ou l'éditeur ?

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   Dim 11 Déc 2011 - 18:59

Sally a écrit:
Au fait, qui choisit le titre d'un livre ... l'auteur ou l'éditeur ?
On apprend toujours quelque chose avec M Bayard Very Happy

Et pour le titre, ce n'est pas le bon endroit. Mais je dirais que l'auteur propose et l'éditeur dispose: Laughing
À moins que l'auteur a un énorme "poids" (mais pas en kilo lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   Dim 25 Jan 2015 - 19:19

Je réécris ci-après le résumé, car sur l'image initiale il m'est illisible.

"Les gens me prennent pour un sauvage et même pour un fou dangereux ! s'exclame le père Vauvert. Vous savez pourquoi ? Parce que je vis seul, en pleine nature et que je suis chercheur d'or !"
Michel, son cousin Daniel et leur amie Martine ont envie de lui faire confiance, mais il paraît jouer un rôle inquiétant dans l'affaire qui émeut le bourg de Saluce, au bord du Rhône : des castors ont été tués au mépris de la loi qui les protège, et le plan d'une ancienne mine d'or a disparu.
Pour mener son enquête, Michel n'a que deux maigres indices : un étui de tabac bleu et une cigarette roulée à la main...

Bon alors je vous mets tout de suite au parfum : j'ai modérément apprécié cette aventure.
Pour tout dire, j'en attendais beaucoup. En effet, il y a maintenant près de 40 ans, c'est avec ce titre que j'avais plongé (avec délectation !) dans cette série. A l'époque j'avais lu tous les Clubs des Cinq, tous les Séries Mystère, plusieurs Tony (voire tous ceux parus jusque-là ?) et rien d'autre ne me tentait vraiment (je n'ai jamais vraiment accroché avec les Clan des Sept). J'avais déjà lu deux titres de la série : M mène l'enquête (génial !!!) et M. et la falaise mystérieuse (mouais). Pour mes 10 ans on m'a offert M. et les castors du Rhône. Et à l'époque ça m'avait tellement emballé ... que 40 après j'en parle encore (la preuve Wink ).
Alors je me disais que ce titre devait faire partie des meilleurs ... Et bien non ! Je devais probablement trop en attendre ... Rolling Eyes
Je le trouve grossièrement ficelé. Il n'arrive pas à la cheville des meilleurs (bon en même temps personne ne peut écrire que "des meilleurs" Laughing ) et même pas à la hauteur de titres de l'époque (M. fait un rallye ou M. fait du vol à voile par exemple) (je n'ai pas encore relu de titres postérieurs...).
Ici les plans des méchants (je ne donne volontairement pas de noms) sont stupides et tirés par les cheveux (faire croire qu'un type (qui n'a rien à voir avec rien) tue des castors pour qu'on en arrive à soupçonner une autre personne de vouloir lui nuire) me semble vraiment Hénorme (oui oui avec un H majuscule) ... Que Michel et consorts décident, envers et contre tout de croire le "coupable" innocent relève de la pure spéculation. Enfin tout est précipité en quelques pages finales : Michel et Daniel qui nagent en plein brouillard comprennent, adaptent et réalisent un plan en quelques instants (face à quelqu'un qui est loin d'être un enfant de chœur tout de même).
Bref si je me rappelle du coup de cœur de 1976, je n'en ai plus ressenti les effets. Dommage !  Sad
Il me semble que d'autres titres postérieurs m'avaient bien plu, pourvu que je sois moins déçu. Very Happy
Je reste néanmoins redevable envers M. Bayard pour cette série que j'affectionne énormément !!!, mais je ne conseillerai pas ce titre à ceux qui voudraient se lancer à la découverte de la série (en même temps, il y a déjà une bonne dizaine de titres pour cela study )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4471
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   Dim 1 Fév 2015 - 18:40

@Monsieur X : Le fait d'avoir parcouru ta fiche de lecture m'a donné envie - non pas de me replonger dans le bouquin ! Laughing - mais de le feuilleter afin de pouvoir en dire deux-trois mots. (Je l'ai déjà lu par le passé.) Eh bien, j'avoue pour ma part ne pas trop aimer ni moi non plus. Une intrigue sans relief, des dialogues qui manquent de peps, une certaine monotonie narrative. Je ressens donc plus ou moins la même impression que toi. Ceci dit, à mon humble avis, l'histoire n'est pas tout à fait dépourvue d'intérêt. Même que je trouve un charme certain aux scènes champêtres comme celle où en début de roman Michel et cie, accompagnés de M. Rouget, vont taquiner le poisson dans le Rhône. Par ailleurs, les illustrations de Philippe DAURE, metteur en images de cet ouvrage, sont assez réussies. Et les illustrations comptent aussi beaucoup pour mon plaisir.    

Il est un détail qui me frappe dans ton post : tu dis avoir découvert ce Michel à l'âge de 10 ans. Si tu étais à même d'aborder la lecture d'un BV dès ta préadolescence, j'estime que tu devais être très en avance pour ton âge. Very Happy

A ce propos, as-tu lu la notice que Vulchain a écrite sur ce livre dans son "Michel de Georges Bayard" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   Mar 3 Fév 2015 - 18:37

fan_indien a écrit:
Il est un détail qui me frappe dans ton post : tu dis avoir découvert ce Michel à l'âge de 10 ans. Si tu étais à même d'aborder la lecture d'un BV dès ta préadolescence, j'estime que tu devais être très en avance pour ton âge. Very Happy
Peut-être je ne sais pas. Ce que je sais par contre c'est que si cela est vrai, les effets se sont sacrément dissipés avec l'âge Laughing
A la maison nous n'avions ni télé ni radio. Une des seules activités était la lecture. J'ai donc fait comme le reste de ma famille, belle occupation vraiment ! Very Happy
Un peu plus tard j'ai découvert la musique (en tant qu'auditeur), activité que je pratique toujours intensément (ce qui a fait de moi un moins grand lecteur...) Rolling Eyes 

Sinon, oui je possède l'ouvrage de Vulchain (que j'ai déjà lu deux fois). Je pense le relire d'une traite quand j'aurai relu tous les Michel. Me conseilles-tu de relire d'ores et déjà la partie concernant les castors du Rhône ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4471
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   Mer 4 Fév 2015 - 8:09

Monsieur X a écrit:
fan_indien a écrit:
Il est un détail qui me frappe dans ton post : tu dis avoir découvert ce Michel à l'âge de 10 ans. Si tu étais à même d'aborder la lecture d'un BV dès ta préadolescence, j'estime que tu devais être très en avance pour ton âge. Very Happy
Peut-être je ne sais pas. Ce que je sais par contre c'est que si cela est vrai, les effets se sont sacrément dissipés avec l'âge Laughing
A la maison nous n'avions ni télé ni radio. Une des seules activités était la lecture. J'ai donc fait comme le reste de ma famille, belle occupation vraiment ! Very Happy
Un peu plus tard j'ai découvert la musique (en tant qu'auditeur), activité que je pratique toujours intensément (ce qui a fait de moi un moins grand lecteur...) Rolling Eyes 

A coup sûr, l'avènement de la télé et de l'informatique comme moyen de divertissement a fait que ces dernières ont détrôné la lecture. Par bonheur, tout le monde n'est pas concerné par là. Et puis, rien n'empêche de lire en musique. Une belle façon de se faire doublement plaisir !

Monsieur X a écrit:
Sinon, oui je possède l'ouvrage de Vulchain (que j'ai déjà lu deux fois). Je pense le relire d'une traite quand j'aurai relu tous les Michel. Me conseilles-tu de relire d'ores et déjà la partie concernant les castors du Rhône ?

Oui, vas-y. Cette fiche ne fait que quelques lignes, mais elle gagne à être lue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel et les Castors du Rhône   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel et les Castors du Rhône
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos livres du mois :: Le "Michel" du mois-