Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réparer un livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Réparer un livre   Jeu 19 Avr 2012 - 14:14

Bonjour à toutes et tous,

Il y a quelque temps Chatpapillon nous avait donné les liens vers des sites qui montraient comment réparer des albums abîmés.

En effectuant quelques recherches perso, j'ai trouvé des infos pour réparer des livres plus précieux.

J'y ai appris qu'il ne fallait jamais utiliser de colle blanche GLUPSS !

Ni de ruban adhésif re GLUPSSS !!

Mais que celà pouvait être admis pour des livres de peu de valeur ! MERCI !!!

Bref, une bonne réparation doit être réversible (comme pour la rénovation d'un tableau, d'une oeuvre d'art)

Voilà le lien vers le site :

www.essentiam.fr/livres-anciens
Sur la droite il y a un petit formulaire d'inscription qui permet de recevoir par retour de courrier le document en question par courriel, 14 pages fort bien faites, par contre du coup je suppose que l'on doit recevoir quelques pubs de leur part, mais j'ai le droit de retransmettre le susdit dossier, à ceux qui m'en feraient la demande en me donnant leur mail perso.
Maintenant que j'ai donné leur adresse.
Voilà si celà interresse quelqu'un?
Je fais des recherches pour savoir s'il est possible pour un innocent comme moi de réparer de la percaline abimée... dans ma tête, je coupe proprement la percaline abimée, je nettoie, je reconsolide avec de la colle (pas blanche j'ai compris), et je repose de la percaline neuve. Tant pis pour la différence de teinte, je crois que celà sera mieux de toute façon.
Mais !!! où trouver ce tissus ? est-ce cher ? pas encore de réponse...

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Réparer un livre   Jeu 19 Avr 2012 - 18:05

speleo26 a écrit:
Bonjour à toutes et tous,

Il y a quelque temps Chatpapillon nous avait donné les liens vers des sites qui montraient comment réparer des albums abîmés.

En effectuant quelques recherches perso, j'ai trouvé des infos pour réparer des livres plus précieux.

J'y ai appris qu'il ne fallait jamais utiliser de colle blanche GLUPSS !

Ni de ruban adhésif re GLUPSSS !!

Mais que celà pouvait être admis pour des livres de peu de valeur ! MERCI !!!

Bref, une bonne réparation doit être réversible (comme pour la rénovation d'un tableau, d'une oeuvre d'art)

Voilà le lien vers le site :

www.essentiam.fr/livres-anciens
Sur la droite il y a un petit formulaire d'inscription qui permet de recevoir par retour de courrier le document en question par courriel, 14 pages fort bien faites, par contre du coup je suppose que l'on doit recevoir quelques pubs de leur part, mais j'ai le droit de retransmettre le susdit dossier, à ceux qui m'en feraient la demande en me donnant leur mail perso.
Maintenant que j'ai donné leur adresse.
Voilà si celà interresse quelqu'un?
Je fais des recherches pour savoir s'il est possible pour un innocent comme moi de réparer de la percaline abimée... dans ma tête, je coupe proprement la percaline abimée, je nettoie, je reconsolide avec de la colle (pas blanche j'ai compris), et je repose de la percaline neuve. Tant pis pour la différence de teinte, je crois que celà sera mieux de toute façon.
Mais !!! où trouver ce tissus ? est-ce cher ? pas encore de réponse...

Spéléo

Oui, la colle blanche est irréversible. Pour une bonne restau puriste, c'est la colle thylose qu'il faut utiliser, elle est soluble dans l'eau et donc on peut la re-dissoudre;
En pratique pour des BV, BR... etc, la colle blanche fait très bien l'affaire, je l'utilise quotidiennement mais je ne l'utiliserais pas sur des livres anciens ou de prix qui auraient un intérêt patrimonial ou historique plus grand que nos chères lectures de gamins.

Pour recoller les déchirures: pas de scotch, ça jaunit et ça ne se décolle plus, mais utiliser les produits de la série P90 de Filmoplast, en transparent pour les déchirures, et en blanc pour refaire les charnières. On trouve ça sur les sites marchands, et chez les encadreurs car ils les utilisent pour fixer les gravures sur les passes.

C'est marrant, on a le même type de discussion sur un forum de restau de 2CV. Y'a les puristes et les pragmatiques, chacun a sa position et la défend de pied ferme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Réparer un livre   Jeu 19 Avr 2012 - 18:41

Bonjour,

En fait je pense que nous sommes tous puristes, mais c'est seulement la position du curseur qui est différent.

Mettons qu'à gauche on aie réparation gratuite, et à droite répération fort chère.

Le puriste va mettre le curseur plus à droite que le pragmatique, si je te suis. Sauf que si le pragmatique fait celà lui même, comme un vrai puriste, la réparation ne coutera pas plus que le prix des produits.

Bref, seul le prix de revient va nous faire pencher du côté pragmatique ou puriste de l'affaire.

J'ai lu les rêgles du bon réparateur de livres anciens, et certains articles me plaisent bien :

Ne pas proposer de réparation qui couterait plus cher que le prix du livre.

Apprendre à un client à faire le deuil de son livre trop abîmé, lui expliquer que pour moins cher que le prix de la réparation il trouvera le même livre en très bon état en cherchant un peu.

C'est ce que je vais faire, je garde mon livre très abîmé, et peut-être un jour le retrouverai-je quasiment neuf...

Etre puriste, c'est très bien, mais pour quoi faire ? si c'est juste pour obéir à un dogme, sans voir plus loin... un pragmatique qui jetterait sans réfléchir celà ne me va pas non plus.

J'ai discuté un été avec un carrosier qui refaisait entièrement certaines pièces d'une voiture, il pliait de la tôle, la soudait, la formait pendant des heures, et finalement il avait une voiture pratiquement neuve.

Je lui ai posé la question de la qualité de la tôle qu'il utilisait.

J'ai obtenu un grand O de ses lèvres, apparament je lui parlais Hébreux. Il réparait avec la tôle qu'il trouvait, sans se poser la question de la qualité de l'acier ou de la ferraille qui la composait, sans se dire qu'avec certaines tôles les limites de ruptures étaient parfois triple qu'avec d'autres aux épaisseurs équivalentes.

Donc, au hasard de ses fournisseurs il remettait en état des cercueils roulant ou des coffres fort roulants... personne ne contrôlant cet aspect des choses....

Pragmatique ? Puriste ? inconscient ?

Moi ce que j'en dis.

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réparer un livre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-