Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 11:38

Je débute ce fil à la suggestion de Spéléo26 - adressez-lui vos plaintes si ça vous ennuie à mourir!

J'ai mentionné incidemment dans un post ma passion pour l'uchronie, un genre littéraire assez peu développé en France, mais florissant dans les pays anglo-saxons. Paradoxalement, le mot "uchronie" a été inventé par un Français (cocorico), Charles Renouvier, en 1857. C'est un néologisme basé sur "utopie", et qui signifie en gros "autre temps".

Une uchronie, c'est tout bêtement une histoire alternative. On imagine qu'à partir d'un point précis (que l'on appelle le Point de Divergence, ou Point Of Divergence en anglais, souvent abrégé en POD), l'Histoire suit une voie différente de celle que nous connaissons. Quelques exemples : et si l'Allemagne nazie avait gagné la Deuxième Guerre Mondiale? Et si les Anglais avaient gagné la guerre de Cent-Ans? Et si Kennedy n'avait pas été tué à Dallas? Si Roosevelt l'avait été à Miami? Et si mon frère ne m'avait pas piqué mon tee-shirt Bruce Springsteen?

NOTE DU 19/09/2015 : Pour éviter que cette longue introduction se répète en haut de chaque page, je l'ai coupée en deux. La suite du texte original se retrouve sur le troisième message du fil de discussion.


Dernière édition par DCM le Sam 19 Sep 2015 - 10:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 47
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 12:01

Bravo et merci DCM ! cheers

Je préfère aussi l´uchronie "pure et dure", car j´aime l´idée de changer l´histoire, me dire que cela aurait vraiment été possible. Que se serait-il passé si le message annonçant l´attaque de Pearl Harbour avait été traduit plus rapidement ? Si Hitler avait été tué le 20 juillet 44 ? Si on n´avait pas rappelé Pétain en 40 ? Si le nez de Cléopâtre avait été plus court ?

[Evidemment, est-il nécessaire de le préciser, on n´est pas du tout dans l ídée "moi j´aurais fait mieux", "moi je n´aurais pas laissé faire"...]
Et si Anne de Bretagne n´avait pas épousé Charles VIII ?

J´ajoute à la liste de DCM "Le faiseur d´histoire" de Stephen Fry, même si ce n´est peut-être pas un "vrai" roman d´uchronie. C´est assez flippant quand même... Je n´en dis pas plus pour ceux qui voudraient lire ce livre.


Dernière édition par Georgina le Sam 19 Mai 2012 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 12:04

SUITE DE LA PRÉSENTATION DE L'UCHRONIE


Les récits uchroniques se déroulent donc dans des univers parallèles au nôtre, qui peuvent être très proches ou très différents selon l'impact du Point de Divergence et la proximité du présent narratif par rapport à ce même point. Un exemple : si le POD est l'assassinat de Franklin Roosevelt à Miami en 1933 et que le récit se déroule en 1934, les différences affecteront essentiellement les USA : pas de Cent-Jours, et un New Deal très édulcoré, avec un Président nommé Garner. Mais si on avance de quelques années, on peut très bien imaginer un monde où les USA restent isolationnistes et où l'Allemagne gagne la Deuxième Guerre Mondiale – ce que fait Philip K. Dick dans un des romans emblématiques de l'uchronie, Le Maître Du Haut-Château (The Man In The High Castle), 1962.

Certains récits uchroniques peuvent faire appel au voyage dans le temps pour expliquer la divergence ; c'est la cas de la célèbre nouvelle de Ray Bradbury, Un Coup De Tonnerre (A Sound Of Thunder), 1952, dans laquelle un voyageur temporel retourné à l'époque des dinosaures écrase un papillon et change ainsi le futur – il retrouve en retournant à son présent un univers différent.

D'autres présentent de multiples univers parallèles, avec des personnages passant de l'un à l'autre – c'est le cas par exemple de la série Sliders, à laquelle quelqu'un faisait allusion.

Personnellement, je préfère l'uchronie "pure", sans extra-terrestres, voyages temporels ou multi-univers.

J'ai rencontré l'uchronie en lisant au début des années 80 une traduction des enquêtes de Lord Darcy, de Randall Garrett (deux titres en français, un roman, Tous Des Magiciens!, et un recueil de nouvelles, C'Est Dans Les Yeux, qui ne sont plus édités mais sont assez facilement trouvables sur les sites de vente d'occasion). Les histoires se déroulent dans les années 1960-1970, dans un univers où Richard Cœur de Lion, au lieu de mourir à Châlus en 1199, est seulement blessé et finit par survivre. Il règne sagement jusqu'en 1219 et son neveu Arthur de Bretagne lui succède. Jean sans Terre meurt en exil sans héritiers. Sept cents ans plus tard, les Plantagenêt règnent sur la France, l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande. La technologie telle que nous la connaissons est encore balbutiante ; par contre la magie s'est développée et est devenue une science à part entière. Lord Darcy est l'enquêteur en chef du duc Richard de Normandie (frère du roi Jean IV), et il est assisté dans ses aventures par le Maître Sorcier Sean O'Lochlain.

J'étais à l'époque féru de science-fiction, et j'adorais l'Histoire : le coup de foudre fut donc immédiat, et depuis j'accumule tout ce que je peux trouver dans le genre uchronique. Comme je l'ai dit en commençant, c'est un genre beaucoup plus développé dans les pays anglo-saxons qu'en France, mais cela commence à changer. On a vu récemment la parution en bande dessinée de la série Jour J http://fr.wikipedia.org/wiki/Jour_J_(bande_dessin%C3%A9e) Les prémices des albums sont intéressantes, mais je trouve les dessins immondes, et donc je n'en ai pas acheté.

Je signale aussi la parution d'un essai de Fabrice de Almeida et Anthony Rowley intitulé Et Si On Refaisait L'Histoire? (Odile Jacob, 2009).

Enfin je rappelle le livre d'Éric Henriet, L'Histoire Revisitée : Panorama De L'Uchronie Sous Toutes Ses Formes (Encrage, 2003) qui est exactement ce que le titre promet.

Il y a aussi une conférence très intéressante sur le site www.canalacademie.com sous le titre "L'Histoire Avec Des Si" - lien direct : http://www.canalacademie.com/ida161-L-histoire-avec-des-si.html (téléchargement gratuit).

Quelques romans pour découvrir l'uchronie (je me borne à indiquer les ouvrages traduits en français) :

Tous Des Magiciens! et C'Est Dans Les Yeux, de Randall Garrett (voir plus haut)

Le Maître Du Haut-Château, de Philip K. Dick
Fatherland, de Robert Harris – un des chefs d'œuvre du genre.
Le Complot Contre L'Amérique, de Philip Roth
Roma Aeterna, de Robert Silverberg
Pavane, de Keith Roberts - très original, très poétique.
L'Ange Blond, de Laurent Poujois.


Bon, je crois que ça suffira pour un premier post.

Comme vous le constatez, la concision et moi, ça fait deux!


Dernière édition par DCM le Dim 23 Avr 2017 - 11:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 12:12

Georgina a écrit:
Bravo et merci DCM ! cheers
Je préfère aussi l´uchronie "pure et dure", car j´aime l´idée de changer l´histoire, me dire que cela aurait vraiment été possible. Que se serait-il passé si le message annonçant l´attaque de Pearl Harbour avait été traduit plus rapidement ? Si Hitler avait été tué le 20 juillet 44 ? Si on n´avait pas rappelé Pétain en 40 ? Si le nez de Cléopâtre avait été plus court ?
Evidemment, est-il nécessaire de le préciser, on n´est pas du tout dans l ídée "moi j´aurais fait mieux", "moi je n´aurais pas laissé faire"...
Et si Anne de Bretagne n´avait pas épousé Charles VIII ?
Anne aurait peut-être quand même fini avec Louis XII!

Merci à toi, Georgina. À ton intention, et à celle des autres membres qui lisent l'anglais, je vous signale ce forum :
http://www.alternatehistory.com/discussion/
Dans la partie "avant 1900", tu trouveras plein de points de divergence médiévaux - ça m'étonnerait fort qu'il n'y ait rien sur la duchesse Anne.

Autre site en anglais : www.uchronia.net. Il comporte notamment une liste très complète des ouvrages uchroniques publiés dans le monde, classés par dates de points de divergence. Lien direct : http://www.uchronia.net/bib.cgi/diverge.html

Bon week-end à tous, dans cette réalité ou dans une autre!


Dernière édition par DCM le Mar 22 Mai 2012 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1815
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 13:16

Merci DCM pour cet exposé d' une grande clarté. Je ne connaissais pas ce terme d'uchronie et ce qu'il recouvre. Je connaissais la science fiction genre auquel je n'accroche pas du tout . Les mondes imaginaires style Dune et les petits hommes verts ce n'est pas mon truc. .

Par contre comme j'aime beaucoup l'Histoire ,tes explications me donnent envie de découvrir des romans uchroniques liés à des faits historiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 13:45

oldpuck a écrit:
Merci DCM pour cet exposé d' une grande clarté. Je ne connaissais pas ce terme d'uchronie et ce qu'il recouvre. Je connaissais la science fiction genre auquel je n'accroche pas du tout . Les mondes imaginaires style Dune et les petits hommes verts ce n'est pas mon truc.
Par contre comme j'aime beaucoup l'Histoire ,tes explications me donnent envie de découvrir des romans uchroniques liés à des faits historiques.

Merci à toi Oldpuck.

Personnellement, j'ADORE la science-fiction. Mais l'uchronie - du moins ce que j'appelle l'uchronie "pure" (je pourrais aussi dire "normale" mais j'aurais peur de me faire taxer de hollandisme primaire!), c'est à dire l'uchronie qui ne fait pas appel aux voyages dans le temps ou aux petits hommes verts, cette uchronie-là n'est justement pas de la science-fiction. Du reste, en anglais, le terme "uchrony" est très peu employé ; on parle surtout d'alternate history.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 14:06

Certains d'entre vous l'ont déjà indiqué, il y a aussi quelques exemples de films uchroniques - mais cela ne dépasse pas l'anecdotique. Il y a bien sûr toute une séquence du beau film de Frank Capra La Vie Est Belle (It's A Wonderful Life) où l'ange montre à George Bailey (James Stewart) ce que serait devenue sa ville s'il n'avait pas existé. L'excellent Un Jour Sans Fin (Groundhog Day) montre d'infinies versions de la même journée. Même chose ou presque pour Pile Et Face (Sliding Doors). Je signale aussi Fréquence Interdite (Frequency), assez original, et Timequest, qui à ma connaissance n'est jamais sorti en France (de toute façon c'est assez bof).

Les deux exemples les plus intéressants (justement parce qu'ils dépassent le cadre de l'anecdotique) ne sont pas disponibles en français. Il s'agit de It Happened Here (1966), sur une invasion des îles britanniques par les Allemands, et de C.S.A. : The Confederate States Of America, un faux documentaire sur une Amérique contemporaine après une victoire des Sudistes dans la guerre de Sécession (ceux que ces deux derniers films intéressent peuvent me contacter par MP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 14:12

OUPS ! je n'avais pas vu cet autre fil très interressant.

J'ai continué sur l'autre, et donc je pense que Serge devrait maintenant, mixer les deux.....

MErci beaucoup DCM pour ta présentation, je pense que maintenant je vais encore rajouter des livres à mes recherches...

MAIS CHUT !!

C'est juste entre nous ...

SPéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 14:14

Tu peux compter sur ma discrétion, Spéléo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 47
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 16:11

Un sujet souvent traité dans l´uchronie : la Seconde Guerre mondiale.

En faisant quelques recherches sur le sujet, je me suis retrouvée sur "Merdapedia" (Mad nom modifié, je ne vais pas, en plus, leur faire de la pub), un site que je connaissais déjà pour l´avoir un peu étudié, mais qu´il faut fuir à grands pas, une encyclopédie créée sur le modèle de Wiki, mais fortement orientée extrême-droite et surtout révisionniste. Malheureusement, les histoires dans lesquelles les Nazis gagnent la guerre en font fantasmer plus d´un.



Le sujet reste tout de même intéressant et j´ai trouvé par exemple un roman de Thomas Ziegler, qui raconte l´application du plan Morgenthau, donc la transformation de l´Allemagne en État agraire à la fin de la guerre.

J´ai repéré aussi Deutsches Reich 2014, de Ostertag, qui traite cette fois de l´Allemagne victorieuse en 1918, notamment grâce au fait que les Etats-Unis refusent d´entrer en guerre.

Que de livres à lire en perspective ! Mais je commencerai sans doute par les classiques conseillés par DCM, à savoir Philip K. Dick et George Pernau.
study study study study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 16:12

Cette fois je suis dans le bon fil...

Je me souviens d'un film français, qui tentait le genre, POD et deux possibilités.

Celà se passait pendant la guerre, et a un moment le héros peut faire deux choix, et l'on voit ce qui se passe (filmé avec une tonalité bleue), et ce qui aurait pu se passer, (filmé avec une tonalité marron), si ma mémoire est bonne.

Maitre Pierre c'est à vous.

Spéléo

P.S. et le très bon trio de films bleu, blanc, rouge... si je ne m'abuse sur toujours le même ressort. Avec Pierre Arditi... à vous Pierre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 16:24

Ah oui le révisionnisme et l'Uchronie .... quelle tentation !

Mais bon même sans celà ils seraient quand même aussi bornés.

Quand on écoute les interviews du chef des néo nazis grecs... sidérant. Le crime de révisionnisme n'existant pas là bas.

J'ai visité avec mon épouse et mes filles le Strutoff, je peux vous dire qu'elles n'ont pas bronché pendant toute la visite. Et en plus j'ai le chic pour ces visites je choisi toujours un jour pluvieux brumeux... bref, j'ai encore des photos, lugubre.

Et Auchwitz, un 31 décembre 2000 toujours avec les mêmes. Impressionnant ! sidérant, on reste là comme des C...S devant les tas de cheveux, de valises, de chaussures.... ON visite les pavillons, et on reste ébahi, sidéré ... on est sur Mars, on touche et celà semble iréel.

On voit les fours, on voit les cabanes, et il fait -10, on est couvert comme pour aller au ski, et on a froid, et on les imagine en pyjama rayés...

Pour tout dire, je suis un photographe compulsif... et bien, j'ai le portail Arbeit mach frei, et l'échafaud, la guérite chauffée des sentinelles pendant l'appel, et plus rien, je n'ai plus fait de photo ensuite... sans m'en rendre compte, je ne photographiai plus. Ce n'est qu'une fois rentré en France en recevant mes épreuves, que je m'en suis rendu compte...

Allez revenons à notre Uchronie.

Spéléo qui s'excuse de ce hors sujet dans le hors sujet.

Je ne voulais pas plomber l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 18:41

speleo26 a écrit:
Je me souviens d'un film français, qui tentait le genre, POD et deux possibilités. Celà se passait pendant la guerre, et a un moment le héros peut faire deux choix, et l'on voit ce qui se passe (filmé avec une tonalité bleue), et ce qui aurait pu se passer, (filmé avec une tonalité marron), si ma mémoire est bonne.
Maitre Pierre c'est à vous.

Alors là... je sèche!



Sinon, les deux bijoux d'Alain Resnais, Smoking / No Smoking sont complètement basés sur la principe de l'uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 18:51

Et c'est encore le militaire qui gagne la cloche à trois mâges, bien sur Monsieur Pierre !!! il s'agissait de Smoking No Smoking.

J'ai beau faire des erreurs EXPRES !!! lol!

Monsieur Pierre retrouve tout de suite les bons titres...

Boudiou, ma mémoire c'est du yahourt...



Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 19:06

Georgina a écrit:
Un sujet souvent traité dans l´uchronie : la Seconde Guerre mondiale.

Absolument. Je ne te dis pas la quantité de romans, nouvelles et essais historiques qui existent en langue anglaise rien que sur la période 1933-1945.

Et bien sûr, le révisionnisme est une tentation - mais honnêtement, en vingt-cinq ans, je n'ai jamais rien lu de tendancieux dans ce qui est publié en langue anglaise.

À propos de la Seconde guerre mondiale, il me faut tout de même signaler un site passionnant (et en français!) : http://www.1940lafrancecontinue.org/

C'est un site très original car y participent tout un tas d'historiens et de spécialistes militaires. Le POD est situé en 1940 ; Raynaud ne démissionne pas, il vire Pétain du gouvernement et destitue Weygand, et le gouvernement français part continuer la guerre en Afrique du Nord.

C'est très touffu et il faut vraiment être un fou d'Histoire et surtout d'histoire militaire (chaque bataille est décrite avec précision), mais c'est très intéressant et ça remet quelques pendules à l'heure - il y a tellement de clichés sur la bataille de France en mai-juin 40! Il faut aussi signaler que les auteurs ont commencé à publier leurs travaux ; le premier tome est sorti en 2010 ; le deuxième vient de sortir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1652
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 20 Mai 2012 - 21:50

Bravo D.C.M cheers et vive l'uchronie cheers
En lisant le début des "posts" je me suis rappelé une nouvelle que j'ai lu quand j'avais une douzaine d'année et qui m'avait profondément marqué.
Je voulais vous en parler mais je ne souvenais ni de l'auteur ni du titre mais Grace à D.C.M J'apprends que c'est une nouvelle de Ray Bradbury "un coup de tonerre",que je vais pouvoir rechercher pour la relire .
Une histoire terrible le gars part en safari organisé dans le passé tuer un dinosaure qui doit mourir normalement quelques minutes après ce qui ne change pas le cours de l'histoire et voilà que le gars écrase par mégarde un papillon et se fait "incendier" par les organisateurs et quand il revient dans l'aéroport il pousse un de soulagement car visuellement il ne constate rien d'anormal....
Mais en regardant mieux il s'apperçoit que sur les panneaux indicateurs il manque une lettre ,le président élu n'est plus le même qu'avant son départ terrrrrrible,ça me fait penser à Chalton Heston qui découvre les restes de la statue de la liberté sur la plage.
J'ai lu beaucoup de S.F dans les années 80:A.E Van-Vogt, dicks,Bradbury , Spinrad et consorts,donc sans le vouloir j'ai du lire beaucoup d'uchronie.
Pouvons nous considérer que "Ravage et le voyageur imprudent" de Barjavel en font partie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 20 Mai 2012 - 22:02

Bonsoir Hervé.

Je ne suis pas un spécialiste de Barjavel ; je ne connais pas Ravage. Le Voyageur Imprudent est l'exemple-type du récit de science-fiction basé sur le voyage dans le temps et exploitant le paradoxe temporel : le gars retourne dans le passé pour tuer Bonaparte et tue à la place son ancêtre. Donc s'il a tué son ancêtre, il n'a pas pu naître. Donc il n'a pas pu tuer son ancêtre. Donc il a pu naître. Et donc il a pu tuer son ancêtre. Etc.

De mon point de vue, ce n'est pas de l'uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 20 Mai 2012 - 22:07

hervé 41 a écrit:
J'ai lu beaucoup de S.F dans les années 80:A.E Van-Vogt, dicks,Bradbury , Spinrad et consorts,donc sans le vouloir j'ai du lire beaucoup d'uchronie.

Norman Sprinrad est l'auteur d'un truc très rigolo, Rêve De Fer, qui se présente sous la forme d'un roman de SF écrit par Adolf Hitler après qu'il ait émigré aux USA dans les années 20. C'est bourré de clins d'oeil et cela se rattache incontestablement à l'uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2523
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 20 Mai 2012 - 22:20

Bonjour, et merci DCM pour ce sujet super intéressant qui me fait découvrir ce genre littéraire. Et merci également pour le lien vers le site historique, que je vais explorer.

Le seul livre qui me vient à l'esprit, comporte un voyage dans le temps (sorry!) mais a le mérite d'être léger et plein d'humour, et aussi de nous replonger dans la littérature enfantine: C'est "Le voyageur des siècles" de Noël-Noël, BV 443.
Deux savants, l'oncle et le neveu, mettent un grain de sable dans le déroulement de la révolution française pour tenter de sauver une charmante petite aïeule dont le destin était de périr pendant la Terreur.. Puis ils font un petit saut dans le temps pour voir les effets de leur bricolage... effets très inattendus... Very Happy
Ils repartent donc en arrière, un petit peu avant leur intervention, pour laisser l'Histoire suivre son cours... il y a à cet instant un effet Smoking/No Smoking très bien écrit et émouvant.

J'aime beaucoup ce livre, bien écrit par un auteur cultivé. C'est d'ailleurs une adaptation d'un film, comme la plupart des livres de Noël-Noël qui était avant tout acteur et cinéaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yimhj
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 45
Localisation : Sud-Mayenne (53)
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 8:08

Moi, en uchronie, j'ai apprécié le premier volume de la trilogie de Pierre Bordage, Ceux qui sauront (suivi de Ceux qui rêvent et Ceux qui osent), je n'ai pas lu les deux autres pour l'instant.
Imaginez que la Révolution Française de 1789 ait échoué. Dans quel monde vivrions-nous aujourd'hui ?
http://www.mesimaginaires.fr/article-25186086.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 8:17

Merci pour ton post yimhj. Figure-toi que je ne connais pas ces livres, mais ça me donne envie d'y jeter un coup d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 8:27

Dans le style uchronique destiné à un public jeune, il y a le classique de Robert Silverberg, La Porte Des Mondes, avec un POD situé au XIVème siècle - la Peste noire a tué les trois quarts de la population européenne, laissant le champ libre aux Turcs et aux Aztèques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 47
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 9:20

Sur wiki :
Une définition assez globale, pourrait être celle-ci :

« Récit se déroulant dans un monde en tout point similaire au nôtre
jusqu’à un certain événement, qui, lui, diffère de ce qui s’est produit
tel que nous le connaissons. C’est ce qu’on appellera par la suite,
événement divergent. Ce roman devra, par ailleurs, s’intéresser de
manière substantielle à cette nouvelle Histoire. »


Cette définition écarte, sans totalement les exclure, les récits de
voyages dans le temps et de mondes parallèles, malgré des liens étroits
avec l’uchronie
.



Cela me semble assez juste.


En allemand, on parle de Alternativweltgeschichte (oui, en un seul mot). C´est donc encore plus précis que l´anglais alternative history puisqu´on parle d´histoire mondiale alternative, ce qui exprime bien la portée historique de l´évènement divergent.


"Le Rêve de fer" me tente assez. study


Le sujet de "Ceux qui sauront" est intéressant, mais ce qui me fait peur (difficile de dire ça sur un forum de livres d´enfants), c´est que ce soit destiné à un public d´adolescents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yimhj
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 45
Localisation : Sud-Mayenne (53)
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 9:24

Georgina a écrit:

Le sujet de "Ceux qui sauront" est intéressant, mais ce qui me fait peur (difficile de dire ça sur un forum de livres d´enfants), c´est que ce soit destiné à un public d´adolescents.

Pas d'inquiétude à avoir, je n'ai pas trouvé ça "gnan gnan" ! Le style de Bordage ne varie pas en fonction du public ; ce n'est pas un ouvrage fait particulièrement pour les ados. D'ailleurs, en poche, il est édité chez J'ai Lu, pas dans une collection Jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 47
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 9:33

Ce n´est pas sur la forme, mais sur le fond, que je me pose des questions. On ne traite pas d´un sujet de la même manière s´il est destiné à des ados.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-