Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 10:38

Rappel du premier message :

Je débute ce fil à la suggestion de Spéléo26 - adressez-lui vos plaintes si ça vous ennuie à mourir!

J'ai mentionné incidemment dans un post ma passion pour l'uchronie, un genre littéraire assez peu développé en France, mais florissant dans les pays anglo-saxons. Paradoxalement, le mot "uchronie" a été inventé par un Français (cocorico), Charles Renouvier, en 1857. C'est un néologisme basé sur "utopie", et qui signifie en gros "autre temps".

Une uchronie, c'est tout bêtement une histoire alternative. On imagine qu'à partir d'un point précis (que l'on appelle le Point de Divergence, ou Point Of Divergence en anglais, souvent abrégé en POD), l'Histoire suit une voie différente de celle que nous connaissons. Quelques exemples : et si l'Allemagne nazie avait gagné la Deuxième Guerre Mondiale? Et si les Anglais avaient gagné la guerre de Cent-Ans? Et si Kennedy n'avait pas été tué à Dallas? Si Roosevelt l'avait été à Miami? Et si mon frère ne m'avait pas piqué mon tee-shirt Bruce Springsteen?

NOTE DU 19/09/2015 : Pour éviter que cette longue introduction se répète en haut de chaque page, je l'ai coupée en deux. La suite du texte original se retrouve sur le troisième message du fil de discussion.


Dernière édition par DCM le Sam 19 Sep 2015 - 9:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 9:06

yimhj a écrit:
Georgina a écrit:

Le sujet de "Ceux qui sauront" est intéressant, mais ce qui me fait peur (difficile de dire ça sur un forum de livres d´enfants), c´est que ce soit destiné à un public d´adolescents.

Pas d'inquiétude à avoir, je n'ai pas trouvé ça "gnan gnan" ! Le style de Bordage ne varie pas en fonction du public ; ce n'est pas un ouvrage fait particulièrement pour les ados. D'ailleurs, en poche, il est édité chez J'ai Lu, pas dans une collection Jeunesse.

Je dirais la même chose au sujet de La Porte Des Mondes, qui est une sorte de récit initiatique en effet destiné à priori à des adolescents. Du reste, Silverberg revisitera le même univers dans sa nouvelle Tombouctou À L'Heure Du Lion, parue dans le recueil Le Nez De Cléopâtre et qui ne s'adresse pas particulièrement à un public jeune.


Dernière édition par DCM le Mar 22 Mai 2012 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 9:27

Bonjour,
Au sujet de l'Uchronie, il existe une théorie adjacente qui a sans doute un nom, que j'ignore, mais qui peut s'illustrer par le caillou jetté dans une mare.
Au point d'impact (le POD) les vagues sont proportionnelles à la taille du caillou lancé, (l'évènement imaginé pour la POD) , celui ci pouvant être très important, ou minime.
Ensuite cette théorie prétend que les modifications, les bouleversements seront inversement proportionnels à la distance qui nous séparent du POD.
Si un POD survenait en 1945, par exemple, nous serions énormément différents car nous sommes très proches, moins de un siècle.
Par contre un POD survenu au moyen âge, ne pourrait pas avoir trop de conséquences sur notre vie actuelle.
Les seules modifications pouvant être la mort de centaines de personnes, par contre une centaine d'autre qui auraient dû mourrir ou ne pas naître vivraient. Je parle bien sur à l'échelle de l'Humanité, si je fais partie des personnes qui meurrent ou ne naissent pas, celà me touchera, mais pas vraiment, puisque je ne saurais pas.
Et donc un POD qui se serait passé du temps des Gaulois, admettons que Vercingétorix soit victorieux à Alésia. (Qui dernièrement serait localisée plus vers la Franche Comté soit dit en passant).
Cette théorie prétend donc que cet évènement aurait eu un bouleversement très important pour les deux trois siècles suivants, nous n'aurions pas connu la Pax Romana, mais siècle après siècle, les divergences entre les deux Histoires diminueraient et sans doute aujourd'hui, ne verrions nous pratiquement plus de différence.
Théorie peut être pas si bête que celà, pour moi qui suis un humaniste, je pense que quel que soit les évènements qui touchent l'humanité, celle ci a inscrite en elle une volonté d'aller vers l'avant, de se dépasser, de bien, de justice, d'égalité, d'humanité. Et que donc quel que soit les rois Empereurs, dictateurs que les différents POD pourraient nous mettre en travers de nos routes, toujours l'humanité reprendra la barre et tentera par tous les moyens d'aller dans le même sens, immuablement.
Mettons que dans un cas elle y arriverait en deux trois siècles, et que dans un autre il lui faille 1000 ans ! mais qu'importe, au bout du compte, au bout du bout. Elle serait toujours victorieuse, et quasiment parfaite.
L'écologie apparaitrait un ou deux siècles avant que dans une autre, mais apparaitrait quand même, la conscience de devoir préserver notre boule bleue devant un jour au l'autre pointer dans les consciences.
Et j'irais même plus loin, puisque le sujet a été évoqué ici même.
Imaginons que les Allemands aient gagné la guerre. Et bien même comme çà, les hommes finiraient quand même par gagner en fin de compte, celà serait sans doute plus long, mais même comme çà, celà arriverait.
Même dans cette alternative, je suis persuadé que l'homme arriverait à vaincre la barbarie, qu'il finirait par obtenir des libertés, chaque jour plus importantes, et que d'ici un siècle ou deux, tout serait relativement idéal.
Ce ne serait pas Notre monde actuel, bien sur, mais un monde identique.
Vous allez me trouver un peu gnan gnan, mais bon je suis un indécrotable optimiste.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 12:00

C'est toute la question du déterminisme historique.

Bien entendu il existe de fortes tendances, des grands courants qui contribuent sans doute à "niveler" le champ des possibles.

Mais personnellement, je ne crois pas à l'inévitabilité de l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 13:03

Oui je comprends le déterminisme voudrait que Gambetta existe malgrè et contre tout et qu'il fasse toujours sa tournée en ballon...

Mais je pense que c'est un faux problème.

Je ne crois pas aux mondes parrallèles, ni aux voyages temporels.

Donc je ne m'attache pas à un nom et à des détails de la vie de tel ou tel homme.

Il faudrait avoir une vision globale des choses.

Je prends pour exemple, les grandes inventions qui ont été faites de par le monde au fil des siècles.

Nous avons appris que Guttemberg avait inventé l'imprimerie, que Bernard Pallissi la porcelaine ou la faïence, en brûlant ses meubles... etc...

Prenons un livre d'histoire anglais, italien, Roumain, Russe (encore plus si avant Kroutchef), Chinois etc....

Nous y lirons des histoires fort différentes... amusant parfois, risible sans doute.

J'ai connu une jeune roumaine du temps de Chauchescu (orthographe non garantie), elle avait appris et croyait dûr comme fer que bon nombre d'inventions majeures de ce siècle étaient dûes à des inventeurs Roumains... je rigolais mais finalement avait-elle vraiment tord ?

Sommes nous sûrs de ce que l'on nous apprend, Les Vikings ont découvert l'amérique et pourtant nous célébrons Christohe Colomb.

Donc, qu'y aurait-il de troublant que dans un monde suite à un POD, ce soient les uns et non les autres qui fassent l'histoire.

Je pense histoire globale, et tu me parles sans doute de l'histoire telle que nous l'avons apprise à l'école à la virgule près.

Il faut que dans les deux histoires, Edisson invente l'ampoule électrique pour toi.

Pour moi si se sont deux inventeurs différents, mais que l'ampoule est inventée au final, c'est surtout celà qui fera avancer l'humanité.

Un de mes dadas est Jeanne d'Arc, et bien si tu savais (mais tu le sais sans doute) que l'histoire que l'on nous a apprise à l'école d'une petite bergère gardant sagement des moutons et je ne parlerai même pas des voix divines qui lui ont parlé.... n'a absolument rien à voir avec la solide gaillarde, capable de chevaucher des jours durant, portant cuirasse et se prétant à l'épreuve de la quintaine : manequin qui tourne avec masse d'arme qui vole en réaction .... avec succès alors que des chevaliers (de métier dirai-je) pouvaient s'y faire gravement blesser .... mais bon je m'éloigne.

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 14:08

speleo26 a écrit:
Oui je comprends le déterminisme voudrait que Gambetta existe malgrè et contre tout et qu'il fasse toujours sa tournée en ballon...

Non, cela n'a rien à voir avec les destins individuels. Le déterminisme voudrait que certaines évolutions soient inévitables ; que l'on soit condamné à voir Rome s'effondrer, à voir les religions monothéistes prendre le pas sur les religions polythéistes. Que la Révolution française soit inévitable, même si - par exemple - tu fais mourir Louis XV enfant et que tu amènes la branche des Orléans sur le trône au début du XVIIIème siècle. Que la Révolution industrielle ait lieu plus ou moins au même endroit et au même moment. Etc., etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 21 Mai 2012 - 16:20

O.K. alors je pense être plutôt déterministe.

Même si avec les différents scénarii, celà peut se passer à un siècle ou deux près, mais oui, celà finira par se passer, plus ou moins de la même façon, mais presque.

SPéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 22 Mai 2012 - 11:06

Caribou a écrit:
Le seul livre qui me vient à l'esprit, comporte un voyage dans le temps (sorry!) mais a le mérite d'être léger et plein d'humour, et aussi de nous replonger dans la littérature enfantine: C'est "Le voyageur des siècles" de Noël-Noël, BV 443. [...]
J'aime beaucoup ce livre, bien écrit par un auteur cultivé. C'est d'ailleurs une adaptation d'un film, comme la plupart des livres de Noël-Noël qui était avant tout acteur et cinéaste.

Je n'ai jamais lu ce livre, qui est en effet cité dans les différentes listes d'ouvrages uchroniques (notamment dans le bouquin d'Éric Henriet, op. cit.)

Pour moi, Noël-Noël, c'est avant tout Le Père Tranquille et Les Vieux De La Vieille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 22 Mai 2012 - 13:16

yimhj a écrit:
Moi, en uchronie, j'ai apprécié le premier volume de la trilogie de Pierre Bordage, Ceux qui sauront (suivi de Ceux qui rêvent et Ceux qui osent), je n'ai pas lu les deux autres pour l'instant.
Imaginez que la Révolution Française de 1789 ait échoué. Dans quel monde vivrions-nous aujourd'hui ?
[url=http://www.mesimaginaires.fr/article-25186086.html
http://www.mesimaginaires.fr/article-25186086.html[/quote[/url]]

Je constate que les deux premiers titres sont disponibles à la médiathèque de Bourges. J'y ferai un saut demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanyzab



Nombre de messages : 11
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 22 Mai 2012 - 21:06

Chers Uchronomaniaques,



Et "la véritable histoire du dernier roi socialiste" de Roy Lewis, vous l'avez lu? Dans mon cas, c'était il y a déjà quelques années, d'où mémoire chancelante. Le POD, me semblet-il, était le mariage de l'héritier du trône britannique avec une princesse hindoue.



A titre perso, j'ai deux marottes uchroniques :

1°) Louis XVI va à la chasse le 13 juillet 1789 et se tue dans une chute de cheval. Marie-Antoinette est nommée Régente.

2°) Le septième Congrès sioniste décide de donner une suite favorable au projet Ouganda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 22 Mai 2012 - 22:24

DCM a écrit:
Caribou a écrit:
Le seul livre qui me vient à l'esprit, comporte un voyage dans le temps (sorry!) mais a le mérite d'être léger et plein d'humour, et aussi de nous replonger dans la littérature enfantine: C'est "Le voyageur des siècles" de Noël-Noël, BV 443. [...]
J'aime beaucoup ce livre, bien écrit par un auteur cultivé. C'est d'ailleurs une adaptation d'un film, comme la plupart des livres de Noël-Noël qui était avant tout acteur et cinéaste.

Je n'ai jamais lu ce livre, qui est en effet cité dans les différentes listes d'ouvrages uchroniques (notamment dans le bouquin d'Éric Henriet, op. cit.)

Pour moi, Noël-Noël, c'est avant tout Le Père Tranquille et Les Vieux De La Vieille!

Très très bonne histoire adaptée à la TV. Il y a deux ans on l'a passée en boucle au moins 15 fois les 4 épisodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 23 Mai 2012 - 6:59

zanyzab a écrit:
Louis XVI va à la chasse le 13 juillet 1789 et se tue dans une chute de cheval. Marie-Antoinette est nommée Régente...
C'est le postulat de base du livre de Bernard Quilliet, La Véritable Histoire De France, qui se présente précisément comme un manuel d'Histoire. À mon avis, ça ne tient pas vraiment ses promesses. De plus le bouquin est hyper-difficile à trouver : il m'a fallu plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Jeu 24 Mai 2012 - 6:59

Un petit mot de remerciement aux membres qui se sont intéressés à cette discussion - qui j'espère est loin d'être achevée -, et particulièrement à Spéléo26, qui m'a demandé de débuter ce fil.

Il y a là du reste matière à uchronie personnelle : si Spéléo ne m'avait pas incité à créer un nouveau sujet, je n'aurais pas eu besoin de consulter mes sources, et dans ce cas je n'aurais pas noté la parution d'un nouvel essai d'Éric Henriet (déjà auteur du Panorama De L'Uchronie Sous Toutes Ses Formes).

Cet essai, intitulé simplement L'Uchronie (Paris, Klincksieck, 2009), se présente sous la forme de 50 questions sur l'uchronie, et constitue à mon avis la meilleure des entrées en matière pour ceux que le sujet intéresse. Du coup, si vous ne devez acheter qu'un ouvrage, je vous conseille celui-là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 3 Juin 2012 - 13:00

DCM a écrit:
Un petit mot de remerciement aux membres qui se sont intéressés à cette discussion - qui j'espère est loin d'être achevée

Hum! Je crois que j'ai formulé là un voeu pieux! C'est sans doute la règle dans les forums : plein de messages pendant quelques jours et après plus rien. J'ai connu ça avec les Langelot Girls et la généalogie de Michel.

Je serais néanmoins content d'avoir les réactions des membres qui auraient pu lire quelques uns des titres que j'ai proposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1676
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 3 Juin 2012 - 13:40

En ce moment, je relis study ma collection de John Dickson Carr, le spécialiste des crimes en chambre close affraid Donc pas d'uchronie en vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1445
Age : 34
Localisation : Le Pellerin (44)
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 14:44

Pat a écrit:
En ce moment, je relis study ma collection de John Dickson Carr, le spécialiste des crimes en chambre close affraid Donc pas d'uchronie en vue

Un de mes auteurs préférés !
En ce qui concerne le voyage dans le temps, il a écrit le très bon "Hier vous tuerez", rien que le titre est un délice !

En lisant ce post, j'ai appris beaucoup de choses, et j'ai bien envie de me procurer l'essai d'Éric Henriet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 16:35

DCM a écrit:
DCM a écrit:
Un petit mot de remerciement aux membres qui se sont intéressés à cette discussion - qui j'espère est loin d'être achevée

Hum! Je crois que j'ai formulé là un voeu pieux! C'est sans doute la règle dans les forums : plein de messages pendant quelques jours et après plus rien. J'ai connu ça avec les Langelot Girls et la généalogie de Michel.

Je serais néanmoins content d'avoir les réactions des membres qui auraient pu lire quelques uns des titres que j'ai proposés.



Pour ceux qui seraient intéressés d'aller plus loin, j'ai extrait de ma bibliothèque plus de 250 titres de romans ou nouvelles traitant de l'uchronie (trop lourd pour être mis sur le site > j'ai essayé sans succès sous le titre sujet Uchronie 2) - Ma liste est à votre disposition.

Elle est couplée avec le site noosfère qui vous permettra d'avoir un résumé de chaques titres. Liste sous excell. Expédiée à votre mail sans problème. amitiés à tous chatpapillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1445
Age : 34
Localisation : Le Pellerin (44)
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 16:49

MP envoyé !study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 19:38

chatpapillon a écrit:

Pour ceux qui seraient intéressés d'aller plus loin, j'ai extrait de ma bibliothèque plus de 250 titres de romans ou nouvelles traitant de l'uchronie (trop lourd pour être mis sur le site > j'ai essayé sans succès sous le titre sujet Uchronie 2) - Ma liste est à votre disposition.

Merci de cette contribution, chatpapillon. Je suis juste surpris qu'un simple document Excel soit trop lourd pour être posté. Logiquement, ça devrait peser dans les 150 ou 200 ko, à supposer qu'il y ait 250 entrées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1445
Age : 34
Localisation : Le Pellerin (44)
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 19:59

DCM a écrit:
chatpapillon a écrit:

Pour ceux qui seraient intéressés d'aller plus loin, j'ai extrait de ma bibliothèque plus de 250 titres de romans ou nouvelles traitant de l'uchronie (trop lourd pour être mis sur le site > j'ai essayé sans succès sous le titre sujet Uchronie 2) - Ma liste est à votre disposition.

Merci de cette contribution, chatpapillon. Je suis juste surpris qu'un simple document Excel soit trop lourd pour être posté. Logiquement, ça devrait peser dans les 150 ou 200 ko, à supposer qu'il y ait 250 entrées.
Il fait 32 ko. Mais comment met-on un fichier sur le forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 20:29

Il y a des tas de sites gratuits, comme pour les hébergements d'images. Par exemple : http://www.petit-fichier.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1445
Age : 34
Localisation : Le Pellerin (44)
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 20:54

Génial, je ne connaissais pas, merci pour le lien ! Je vais pouvoir partager plus facilement grâce à ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 20:56

yimhj a écrit:
Moi, en uchronie, j'ai apprécié le premier volume de la trilogie de Pierre Bordage, Ceux qui sauront (suivi de Ceux qui rêvent et Ceux qui osent), je n'ai pas lu les deux autres pour l'instant.
Imaginez que la Révolution Française de 1789 ait échoué. Dans quel monde vivrions-nous aujourd'hui ?
http://www.mesimaginaires.fr/article-25186086.html[/quote]

Je constate que les deux premiers titres sont disponibles à la médiathèque de Bourges. J'y ferai un saut demain.

Sur tes conseils, j'ai lu les deux premiers tomes, Ceux Qui Sauront et Ceux Qui Rêvent. C'est agréable à lire, mais j'ai un gros problème avec le POD : autant une restauration monarchique en France dans les années 1870-75 est une hypothèse tout à fait réaliste (il aurait suffit que le comte de Chambord - Henri V - meure avant 1870), autant il me parait difficile d'imaginer que cela ait pu avoir pour conséquense à moyen/long terme la survie de toutes les monarchies européennes et la disparition des États-Unis!

La caractéristique essentielle d'une bonne uchronie (c'est sans doute mon côté historien qui parle), c'est qu'il faut que cela soit globalement crédible. Ce n'est pas le cas ici, et ce cycle se rattache plutôt à mon avis au genre des anti-utopies, comme Le Meilleur Des Mondes ou 1984.


Dernière édition par DCM le Mar 5 Juin 2012 - 8:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 20:58

marina a écrit:
Génial, je ne connaissais pas, merci pour le lien ! Je vais pouvoir partager plus facilement grâce à ça !

De rien. Par contre, comme son nom l'indique, cela ne marche qu'avec des petits fichiers de type Excel, Word ou pdf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 22:53

DCM a écrit:
chatpapillon a écrit:

Pour ceux qui seraient intéressés d'aller plus loin, j'ai extrait de ma bibliothèque plus de 250 titres de romans ou nouvelles traitant de l'uchronie (trop lourd pour être mis sur le site > j'ai essayé sans succès sous le titre sujet Uchronie 2) - Ma liste est à votre disposition.

Merci de cette contribution, chatpapillon. Je suis juste surpris qu'un simple document Excel soit trop lourd pour être posté. Logiquement, ça devrait peser dans les 150 ou 200 ko, à supposer qu'il y ait 250 entrées.



J'ai réessayé voici la réponse reçue :









(depuis j'ai vu comment faire > j'espère réussir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Lun 4 Juin 2012 - 22:58

DCM a écrit:
Il y a des tas de sites gratuits, comme pour les hébergements d'images. Par exemple : [url=http://www.petit-fichier.fr/
http://www.petit-fichier.fr/[/quote[/url]]



Hélas limité à 20 Ko !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-