Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 19 Mai 2012 - 11:38

Rappel du premier message :

Je débute ce fil à la suggestion de Spéléo26 - adressez-lui vos plaintes si ça vous ennuie à mourir!

J'ai mentionné incidemment dans un post ma passion pour l'uchronie, un genre littéraire assez peu développé en France, mais florissant dans les pays anglo-saxons. Paradoxalement, le mot "uchronie" a été inventé par un Français (cocorico), Charles Renouvier, en 1857. C'est un néologisme basé sur "utopie", et qui signifie en gros "autre temps".

Une uchronie, c'est tout bêtement une histoire alternative. On imagine qu'à partir d'un point précis (que l'on appelle le Point de Divergence, ou Point Of Divergence en anglais, souvent abrégé en POD), l'Histoire suit une voie différente de celle que nous connaissons. Quelques exemples : et si l'Allemagne nazie avait gagné la Deuxième Guerre Mondiale? Et si les Anglais avaient gagné la guerre de Cent-Ans? Et si Kennedy n'avait pas été tué à Dallas? Si Roosevelt l'avait été à Miami? Et si mon frère ne m'avait pas piqué mon tee-shirt Bruce Springsteen?

NOTE DU 19/09/2015 : Pour éviter que cette longue introduction se répète en haut de chaque page, je l'ai coupée en deux. La suite du texte original se retrouve sur le troisième message du fil de discussion.


Dernière édition par DCM le Sam 19 Sep 2015 - 10:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 13 Nov 2012 - 20:59

Eh bien, comme le nom l'indique, c'est une image du générique de la série The Time Tunnel, en français "Au Coeur Du Temps", une série des années 60 dans laquelle deux voyageurs temporels sont piégés dans le temps et essaient en vain de regagner leur époque. Pas de bol pour eux, ils débarquent à chaque fois à la veille d'un désastre : sur le Titanic, à Pearl Harbour, à Little Big Horn, etc.

Cette série est devenue un classique - mais ce n'est pas de l'uchronie!


Dernière édition par DCM le Mar 13 Nov 2012 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal boudan
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 65
Localisation : CORLAY
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 13 Nov 2012 - 21:04

"un indice : noir et blanc."
Un chrongyre?
Si c'est la bonne réponse ,Spéléo ,qu'est-ce que j'ai gagné ?
(Mais je dois alors avouer que j'ai triché ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal boudan
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 65
Localisation : CORLAY
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 13 Nov 2012 - 21:08

Zut pour moi , DCM m'a pris de vitesse!Et puis rezut,j'ai mal orthographié le mot "chronogyre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 13 Nov 2012 - 21:52

OUI BRAVO !
Une série culte, que je regardais avec délices.
Je me souviens du tout premier épisode où ils se retrouvent sur le Titanic, les trucages étaient affreux, mais pour le gamin que j'étais c'était merveilleux.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 10:15

speleo26 a écrit:
Bonsoir,
Est-ce que quelqu'un sait ce que représente le dessin de couverture ???
Je vous donne un indice : noir et blanc.
Spéléo



C'est bien cela : l'intérieur du chronogire dans la série "Time Tunnel" > Au Coeur du Temps





µ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 10:39

DCM a écrit:
Eh bien, comme le nom l'indique, c'est une image du générique de la série The Time Tunnel, en français "Au Coeur Du Temps", une série des années 60 dans laquelle deux voyageurs temporels sont piégés dans le temps et essaient en vain de regagner leur époque. Pas de bol pour eux, ils débarquent à chaque fois à la veille d'un désastre : sur le Titanic, à Pearl Harbour, à Little Big Horn, etc.

Et je me souviens aussi que quel que soit le lieu ou l'époque (il y a un épisode sur le siège de Troie), tout le monde parle anglais! C'est hyper-pratique!

Moi aussi j'adorais cette série étant enfant. J'ai voulu la revoir plus récemment et je dois dire que ça a assez mal vieilli (de mon point de vue).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 11:18

Écrit pour faire plaisir à DCM qui aime le sujet, et pour ceux que désirent en savoir plus et pour bien comprendre ce qu'est l'uchronie :

L'uchronie c'est :

Que ce serait-il passé si :

- Si les Nazis avaient gagné la guerre 40-45 ?

- Si les Japonais avaient envahi les États-Unis d'Amérique ?

- Si la Révolution Française n'avait pas eu lieu ?

- Si Napoléon avait vaincu les Anglais à Waterloo ?

etc etc

NB Plusieurs auteurs ont déjà pris ces sujets comme trame de leurs romans.

Tous le reste, au coeur du temps, Star Wars, les Aliens, les Monstres Galactiques, le voyages dans le temps, les expéditions-exploration spatiales, l'homme invisible, l'homme caméléon, etc sont de la science-fiction non de l'uchronie (mais le mélange des genres est toujours possible Voir plus bas que les voyages temporels de "La patrouille du temps de Poul Anderson" sont AUSSI de l'uchronie)

voir les genres différents sur :



http://fr.wikipedia.org/wiki/Genres_de_science-fiction



D'autre part, je vous suggère d'aller sur le site :



http://argentorate.over-blog.com/categorie-1202550.html



Vous y trouverez tout ce qu'il faut savoir qsur l'uchronie (dont voici un extrait) :









Voilà ce sont des sujets d'évasions extraordinaires (comme toutes bonnes lectures dans les sujets que nous affectionnons sur ce site); Heureux si j'ai été utile.

A+

Nota Bene

La patrouille du temps > longtemps limitée aux 4 nouvelles parues chez Marabout et d'autres, s'est vue recevoir ces lettres de noblesse en France.

En effet L'éditeur LE BELIAL s'est chargé de traduire l'intégrale des nouvelles du cycle. Elle sont publiées dans 4 gros volumes dont voici les scans.





























Je vous les recommande sans restriction aucune.

Amicalement à tous

chatpapillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 11:39

Merci pour cette contribution, chatpapillon.

Il me semblait avoir donné une définition assez précise de l'uchronie dans le post initial de ce sujet, mais la répétition étant une base de la pédagogie, j'imagine qu'il vaut mieux trop que trop peu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatpapillon
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 11:47

DCM a écrit:
Merci pour cette contribution, chatpapillon.

Il me semblait avoir donné une définition assez précise de l'uchronie dans le post initial de ce sujet, mais la répétition étant une base de la pédagogie, j'imagine qu'il vaut mieux trop que trop peu!




J'avais bien vu ton excellente définition Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1829
Age : 50
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 13:24

A l'heure actuelle une série de BD est sortie aux éditions Delcourt. Elle s'appelle Jour J.

Au menu : Et si les Russes avaient gagné la course à la lune ? Et si JFK n'avait pas été assassiné le 22 novembre 1963 ? Ca ce sont les deux que j'ai lus. Mais il y en a d'autres dans la même veine.

Pour être honnête j'ai été intéressé sans être conquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 13:47

Oui, j'avais déjà mentionné cette série dans mon introduction à ce fil. Je n'ai lu que le premier volume. Pour les autres, j'ai été dissuadé par les dessins, que je trouve vraiment très mauvais, caractéristiques de la production de masse qui affecte la BD depuis une dizaine d'années. C'est dommage, car les prémices de ces albums sont intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1829
Age : 50
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 16:11

DCM a écrit:
les prémices de ces albums sont intéressantes.

... mais le reste n'est pas à la hauteur des espérances, dommage. Je partage ce sentiment.

Il se pourrait cependant que je retente une fois l'expérience, car l'album n°6 a pour titre "L'imagination au pouvoir" ... et j'avoue que ce titre m'allèche, j'ai envie de voir ce qu'ils font avec ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1829
Age : 50
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mer 14 Nov 2012 - 16:18

DCM a écrit:
On a vu récemment la parution en bande dessinée de la série Jour J http://fr.wikipedia.org/wiki/Jour_J_(bande_dessin%C3%A9e) Les prémices des albums sont intéressantes, mais je trouve les dessins immondes, et donc je n'en ai pas acheté.



Effectivement, ce passage m'avait échappé Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 778
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Dim 18 Nov 2012 - 11:44

En flânant au rayon "science fiction" d'un grand magasin "de culture" parisien hier matin, j'ai aperçu sur une table un roman intitulé "Tancrède : Une uchronie" (Hugo Bellagamba), dont la parution en poche semble remonter au début de l'année.

Et j'ajouterai à la liste des titres dans cette catégorie le roman "La séparation", du célèbre auteur anglais Chrstopher Priest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureline
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 350
Age : 55
Localisation : en compagnie de dago !
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 25 Déc 2012 - 19:32

chatpapillon a écrit:
speleo26 a écrit:
Bonsoir,
Est-ce que quelqu'un sait ce que représente le dessin de couverture ???
Je vous donne un indice : noir et blanc.
Spéléo



C'est bien cela : l'intérieur du chronogire dans la série "Time Tunnel" > Au Coeur du Temps





µ





J'ai adooré cette série Very Happy



Merci à toi de nous faire partager cette évocation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2363
Age : 47
Localisation : Naoned e Breizh
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 19 Fév 2013 - 20:25

J´ai finalement terminé (il y a bien longtemps) Le Maître du Haut-Château et je dois dire que je suis un peu restée sur ma faim. Oui, pas mal, mais je trouve que l´idée n´est pas assez exploitée, mais c´est souvent le cas dans l´uchronie. J´aurais aimé notamment que l´histoire de l´écrivain qui écrit une uchronie soit davantage développée. Je trouve que ça finit un peu en eau de boudin.

Je suis dans une phase SF (pas uchronie). J´ai lu récemment La brigade de l´oeil de Guillaume Guérand (on arrache les yeux de toute personne surprise avec des images) et là j´ai bien entamé Hyperion, de Dan Simmons. J´ai trouvé le début assez mou, mais là, c´est assez cool, avec l´arrivée du Gritche (pour ceux qui connaissent). Mais bon, je ne vais pas vous raconter l´histoire, et surtout pas la fin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fxg
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 48
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 19 Fév 2013 - 20:52

HS avec l'uchronie, mais de Dan Simmons, j'ai adoré la série l'échiquier du mal.
Ils ont le talent, ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l'histoire. Sans eux, le nazisme n'aurait peut-être jamais existé en nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque. Car ils se livrent aussi entre eux une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs. A qui appartiendra l'omnipotence ? A celui qui saura maîtriser pleinement son talent. Ce sont des vampires psychiques...
Fin du HS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1628
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 19 Fév 2013 - 20:57

Hypérion (+ La Chute d'Hyperion + Endymion + L'Éveil d'Endymion) une fois que la "quête" a commencé, ça devient vraiment poignant, avec des considérations assez dantesques, au sens de l'Enfer de Dante, et des ingrédients étonnants (planète infernale, Gritche, prophètes, Messie, Vatican, temps inversé, etc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 23 Fév 2013 - 10:16

Georgina a écrit:
J´ai finalement terminé (il y a bien longtemps) Le Maître du Haut-Château et je dois dire que je suis un peu restée sur ma faim. Oui, pas mal, mais je trouve que l´idée n´est pas assez exploitée, mais c´est souvent le cas dans l´uchronie. J´aurais aimé notamment que l´histoire de l´écrivain qui écrit une uchronie soit davantage développée. Je trouve que ça finit un peu en eau de boudin.
Je crois avoir écrit plus haut dans ce fil que si Le Maître Du Haut-Château était un des titres emblématiques de l'uchronie, cela ne signifiait pas qu'il était ce qu'on a fait de mieux dans le genre.

Personnellement, dans la catégorie roman, je préfère Fatherland, de Harris, ou encore Promises To Keep de George Bernau, ou The Two Georges de Turtledove (hélas jamais traduits en français).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1782
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Mar 23 Juin 2015 - 21:36

Je fais remonter ce post à l'occasion de la parution d'un livre sur le sujet .. Les passionnés du genre  devaient peut être avoir l'info !


http://www.slate.fr/story/102803/uchronie-genre-fictionnel-outil-comprehension-historique#xtor=RSS-2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loustic
Cours préparatoire
Cours préparatoire


Nombre de messages : 86
Age : 49
Localisation : belgique
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Jeu 25 Juin 2015 - 15:25

Dans le genre uchronique, j'ai lu récemment "L'ange blond" de Laurent Poujois. Le postulat est que, grâce aux travaux de Fulton, Napoléon a pu conquérir la Grande-Bretagne qui a été rebaptisée la Grande-Ecosse.

Deux siècles plus tard, toute l'Europe est unie en paix sous la couronne des empereurs français, la technologie très avancée de l'Empire est basée sur l'emploi des biones, des ordinateurs biologiques (ils ont néanmoins des personnalités très affirmées qui les rendent capricieux). Le monde connaît malheureusement toujours la guerre, la nation la plus agressive étant "Les Colonies britanniques" qui vivent sous la dictature impitoyable des anciens rois de Grande-Bretagne qui se sont réfugiés dans leurs colonies australiennes pendant la conquête.

L’héroïne du roman, Aurore Lefevre, une ancienne de la Légion, spécialiste de l'emploi des biones de combats, est recrutée par les services de sécurité pour démasquer un complot "Brit" visant à assassiner l'Impératrice Caroline, la dernière des Bonaparte, à l'occasion des célébrations du bicentenaire du débarquement en Angleterre.


Dernière édition par loustic le Ven 26 Juin 2015 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1829
Age : 50
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Ven 26 Juin 2015 - 8:00

Ouah ! Ca a l'air super intéressant. Et pas sot en plus puisque pas plus tard qu'hier je regardais un documentaire historique précisant que Napoléon avait eu pour projet d'envahir la Grande-Bretagne ... et que pour cela il avait tendu un piège aux anglais ... mais que ce piège n'ayant pas fonctionné il ne s'en est suivi aucune invasion (qui aurait eu toutes les chances de réussir car les français étaient nettement supérieurs aux anglais sur la terre ferme !)
Bref il est bien possible que je me laisse tenter par la lecture de cet ouvrage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Lycée
avatar

Nombre de messages : 3417
Age : 42
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Ven 26 Juin 2015 - 9:34

Je découvre à l'instant ce long fil très intéressant. L'uchronie n'est pas ma tasse de thé, mais si c'est bien écrit et que ca se tient, pourquoi pas? Il faudrait que j'essaie.

Bon, je vais peut-être répéter ce qui a déjà été dit mais le sujet est long et j'ai peut-être sauté quelques passages…

D'abord, je ne connaissais pas non plus le terme d'uchronie mais plutôt celui d'univers parallèle(s). Je n'en connais cependant pas la littérature - ou très très peu. Je connais le genre surtout dans les séries télé américaines: ainsi trois épisodes de la série originale Star Trek. Dans l'un, c'est l'antique civilisation romaine qui est à l'honneur surtout ses jeux du cirque Wink quoique sur le coup, il s'agit sans doute pas d'uchronie pure... Dans le deuxième, les trois personnages principaux de la série retournent dans le passé (années 1940), l'un d'eux tombe amoureux d'une femme qu'il sauve d'un accident et c'est toute l'histoire des États-Unis (et du monde) qu'il change. Le troisième, qui n'a jamais été diffusé en Europe mais se trouve dans le coffret DVD: sur une planète, les colonisateurs ont exporté le nazisme. C'est un peu un miroir de ce qui aurait pu arriver sur la Terre, en Europe. Et ca se rapproche de certains livres que vous avez cités plus haut dans ce fil. Les séries suivantes, surtout "Star Trek, Deep Space 9" ainsi que la série "Charmed" ont un univers alternatif dans lequel les personnages se retrouvent parfois par hasard ou par nécessité… Mais bon, là, si j'ai bien saisi la définition, ce n'est plus de l'uchronie pure… Et il y a le dernier épisode de la série "Star Trek: The Next Generation" dont le titre allemand est très évocateur: Gestern, heute, morgen (hier, aujourd'hui, demain). Le titre original est: All Good Things

Je rebondis sur quelques vieux messages.D'abord ceux de DCM et Spéléo du 21 mai 2012:

speleo26 a écrit:
Oui je comprends le déterminisme voudrait que Gambetta existe malgrè et contre tout et qu'il fasse toujours sa tournée en ballon...
DCM a répondu:
Non, cela n'a rien à voir avec les destins individuels. Le déterminisme voudrait que certaines évolutions soient inévitables ; que l'on soit condamné à voir Rome s'effondrer, à voir les religions monothéistes prendre le pas sur les religions polythéistes. Que la Révolution française soit inévitable, même si - par exemple - tu fais mourir Louis XV enfant et que tu amènes la branche des Orléans sur le trône au début du XVIIIème siècle. Que la Révolution industrielle ait lieu plus ou moins au même endroit et au même moment. Etc., etc.

Effectivement, je pense également que certaines évolutions sont inévitables. D'un autre côté, il ne faut pas oublier que ce sont les vainqueurs qui écrivent les chroniques, donc l'histoire d'une certaine région à une époque donnée. On n'a peu ou pas du tout de témoins écrits gaulois ou celtes sur la période de l'Empire romain par exemple. Les seuls écrits que nous avons, ce sont les sources épigraphiques (sur les arcs de triomphe, les statues etc…) dont le rôle premier est de glorifier un personnage particulier…

Le 4 juin 2012,DCM a écrit:

La caractéristique essentielle d'une bonne uchronie (c'est sans doute mon côté historien qui parle), c'est qu'il faut que cela soit globalement crédible. Ce n'est pas le cas ici, et ce cycle se rattache plutôt à mon avis au genre des anti-utopies, comme Le Meilleur Des Mondes ou 1984.

C'est sans doute mon plus gros problème quand je lis - ou plutôt si je lisais - quelques œuvres de ce genre… Il faut que malgré les changements, ca reste crédible historiquement… Et là, j'avoue que mon niveau de tolérance est très bas Very Happy


Le 21 octobre 2012, snarkhunter a écrit:
Je constate, en parcourant ce fil depuis le début, que DCM avait déjà abordé la thématique de l'uchronie au cinéma. Et cela tombe très bien - pour au moins deux raisons :
- il a évoqué le premier film qui me vienne à l'esprit spontanément : "Un jour sans fin"
- il me laisse ainsi place libre pour en mentionner d'autres que je connais
Comme, par exemple, "Cours, Lola, cours" (Tom Tykwer, 1998), dans lequel on voit de quelle façon vingt minutes peuvent grandement changer le cours de la vie des gens.
Ou bien des films tels que "Family Man" (Brett Ratner, 2000), qui ne fait d'ailleurs que réutiliser l'argument de "Mr. Destiny" (James Orr, 1990).
Mais tous ces films sont de toute façon une sorte de variation (moins tragique, en général) sur le thème de "La vie est belle" de Frank Capra... et on est alors aussitôt de les relier tous à Dickens et à son célèbre "Chant de noël", qui a lui-même connu de multiples variations filmées, jusqu'à l'amusante version de Richard Donner en 1988 ("Scrooged" / "Fantômes en fête").


Tiens, je n'avais pas vu ce message-là. Moi, j'ai tout de suite pensé, à côté des séries télé susnommées, à "Sliding Doors" avec Gwyneth Paltrow (1998). Même si le changement est personnel et non mondial, je pense qu'on peut parler d'uchronie, non?

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1081
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 27 Juin 2015 - 8:36

Il y a bien longtemps que je n'avais pas reçu de mail m'avisant qu'un des fils que je suivais avait été réactivé! Il ne manquerait plus que quelqu'un poste sur le fil Langelot, inactif depuis septembre 2014!

Merci à Oldpuck pour sa contribution. Il semblerait malheureusement que l'ouvrage ne soit disponible qu'en format numérique.

Loustic, j'ai moi aussi lu avec plaisir L'Ange Blond de Laurent Pougeois, et j'aimerais bien qu'une suite sorte! Cet auteur a eu le mérite, pour une uchronie basée sur un Point de Divergence napoléonien, d'éviter le vieux poncif d'une victoire française à Waterloo.

Merci à Anne pour sa lecture attentive du fil. Le genre illlustré par des films comme Un Jour Sans Fin ou Sliding Doors (Pile Et Face en français) est appelé "uchronies personnelles", pour la raison toute simple que les changements opérés n'affectent que la vie des héros et celles de leurs proches.

J'ai apprécié, en vieux Trekkie que je suis, ton allusion aux épisodes de Star Trek qui utilisent le ressort uchronique. Il y en a d'autres! L'univers parallèle introduit dans l'épisode Mirror, Mirror (saison 2 épisode 4) de la série originale a été décliné dans plusieurs autres épisodes de Deep Space Nine, et aussi dans Star Trek: Enterprise.

Quant à Star Trek: The Next Generation, il faut signaler deux épisodes uchroniques que tu n'as pas mentionnés : le magnifique Yesterday's Enterprise (saison 3 épisode 15) et le très rigolo (dans le genre uchronie personnelle) Tapestry (saison 6 épisode 15).


Dernière édition par DCM le Sam 27 Juin 2015 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Lycée
avatar

Nombre de messages : 3417
Age : 42
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie   Sam 27 Juin 2015 - 11:51

DCM a écrit:
Il y a bien longtemps que je n'avais pas reçu de mail m'avisant qu'un des fils que je suivais avait été réactivé! Il ne manquerait plus que quelqu'un poste sur le fil Langelot, inactif depuis septembre 2014!

[...]

Merci à Anne pour sa lecture attentive du fil. Le genre illlustré par des films comme Un Jour Sans Fin ou Sliding Doors (Pile Et Face en français) est appelé "uchronies personnelles", pour la raison toute simple que les changements opérés n'affectent que la vie des héros et celles de leurs proches.

J'ai apprécié, en vieux Trekkie que je suis, ton allusion aux épisodes de Star Trek qui utilisent le ressort uchronique. Il y en a d'autres! L'univers parallèle introduit dans l'épisode Mirror, Mirror (saison 2 épisode 4) de la série originale a été décliné dans plusieurs autres épisodes de Deep Space Nine, et aussi dans Star Trek: Enterprise.

Quant à Star Trek: The Next Generation, il faut signaler deux épisodes uchroniques que tu n'as pas mentionnés : le magnifique Yesterday's Enterprise (saison 3 épisode 15) et le très rigolo (dans le genre uchronie personnelle) Tapestry (saison 6 épisode 15).

Qui sait? Je n'ai pas encore tout lu... Langelot n'est pas mon héros préféré, mais j'en ai lu un ou deux, je peux donc contribuer Wink

Uchronie personnelle. Très bien. Je m'en doutais un peu en l'écrivant, mais en avoir la confirmation c'est encore mieux

Un Trekkie! Un Trekkie!!!  cheers (et de Bourges en plus, c'est presque mon "ancien" chez moi, ca... mais je suis HS là)
Effectivement, j'avais oublié ces deux épisodes de TNG. Yesterday's Enterprise est *très* réussi, je trouve. Tapestry? Je ne m'en souviens plus, à moins que... ce soit avec Worf? Mais j'ai les DVD sous la main, je vais regarder ca ce week-end. 
Quant à Mirror, Mirror n'est-ce pas celui où Kirk sauve la jeune femme? Ou est-ce celui basé sur Spock? Ouh la, je sens qu'il me faut revoir mes classiques Smile

Et pour ne pas polluer ce fil, si ca te dit, je vais aller en ouvrir un sur Star Trek...?

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un genre littéraire méconnu en France : l'uchronie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-