Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un héros de mon enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Un héros de mon enfance   Dim 26 Aoû 2012 - 10:52

Rappel du premier message :

Je viens d'apprendre avec infiniment de tristesse la mort de Neil Armstrong. C'est un des grands héros de mon enfance qui s'en va. Combien de fois ai-je lu et relu le livre de Pierre de Latil, Opération Lune, en Bibliothèque Verte?



Armstrong était un grand pilote (il a volé sur le X-15 - les fans de Buck Danny me comprendront - et a réussi à éviter une catastrophe pendant la mission Gemini 8). Il était aussi timide et modeste.


Je vous livre le texte publié par sa famille en annonçant sa mort :

"À ceux qui pourraient se demander ce qu'ils peuvent faire pour honorer la mémoire de Neil, notre requête est simple. Saluez-le en tant qu'exemple de dévouement, d'accomplissement et de modestie, et la prochaine fois que vous marcherez par une nuit dégagée et que vous verrez la lune vous sourire, pensez à Neil Armstrong et faites lui un clin d'oeil.


Dernière édition par DCM le Lun 27 Aoû 2012 - 8:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1596
Age : 53
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 22 Sep 2012 - 23:29

Une petite dernière.
il y a quand une invention géniale venant de la conquète de l'espace c'est les poêles à revêtement céramique . cheers cheers
Plus de beurre ou d'huile dans la poêle extra,n'es-ce pas Mesdames?
Bon daccord je sors ,next..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6593
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 23 Sep 2012 - 11:14

Et pourquoi "mesdames", cher Hervé ?
Nous seules sommes habilitées à faire cuire quelque chose dans une poêle ?rabbit

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 23 Sep 2012 - 13:12

J'arrive sans doute un peu tard dans cette discussion...

Je suis un peu trop jeune pour avoir connu "personnellement" l'événement que cette mission a constitué (je n'avais pas cinq ans). Indépendamment de ce que furent les hommes qui ont accompli cet exploit, je pense qu'on peut déjà être ébahi par l'incroyable performance technique que le fait d'avoir pu, il y a plus de quarante ans, envoyer trois hommes à une telle distance, dans des conditions impropres à la vie et, surtout, les ramener tous vivants. C'est absolument inouï. Et ça l'est plus encore lorsqu'on prend conscience de ce qu'était le niveau technologique de l'époque (notamment en termes de puissance de calcul et de ce qu'on doit bien appeler "ordinateurs"). Il y avait plus que de l'héroïsme à accepter une telle mission.

Ces dernières années, on a pu voir et revoir à plusieurs reprises l'un des derniers hommes ayant posé le pied sur la lune : Eugene "Gene" Cernan (mission "Apollo XVII", en 1972). Si je l'ai trouvé particulièrement irritant, avec sa façon de se présenter dans les émissions comme un "showman", je n'en reconnais pas moins la valeur de ce qu'il a réussi.

Pour revenir sur les apports des missions "lunaires", outre qu'elles ont permis des observations et mesures qu'il est impossible d'effectuer sur terre, on en a également rapporté quelques centaines de Kg de roches, dont l'étude est très importante pour comprendre la formation de notre planète.

Par ailleurs, l'analyse du sous-sol lunaire a permis de détecter la présence de composants très importants et quasi introuvables sur terre, comme par exemple l'hélium 3, dont certains cherchent activement à déterminer comment il serait possible de capter et exploiter cette ressource, ce qui assurerait la fortune de quiconque trouverait une solution !

Je pense que l'exploit d'Apollo XI est comparable à la découverte possible du continent nord-américain par les Scandinaves, il y a environ mille ans !

En ce qui concerne le fait qu'il reste tant de choses à apprendre et à protéger sur notre planète, comment ne pas être d'accord avec toi, Serge ?!

Mais, par ailleurs, le besoin d'apprendre et de comprendre son environnement est comme inscrit dans les gênes de l'Homme. Et toute frontière semble destinée à être franchie un jour. Même si, dans le cas présent, nous avons pour le moment atteint à peu près les limites de ce que notre technologie est en mesure de réaliser. Les derniers envois de sondes spatiales sont également de grandes réussites. Le catalogage des "géocroiseurs" (météores et météorites susceptibles d'approcher, ou même couper, l'orbite terrestre) est très avancé et, s'il ne permet pas encore de nous prémunir contre les dangers venus de l'espace, il permet déjà au moins de les recenser et d'en mesurer le risque.

Mais il est vrai que, sans aller aussi loin, il nous reste encore des milliers d'espèces animales et végétales à découvrir et à étudier, bien plus près de nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 20 Oct 2012 - 21:07

L'exploit de Félix Baumgartner, suivi en direct dimanche dernier, m'a complètement replongé dans l'admiration et la passion qui étaient miennes en 1969.
Du coup j'ai fait une petite recherche dans mes vieux papiers et j'ai retrouvé ça:



et ça:


Encore merci, Neil, tu m'as bien fait rêver quand j'étais gamin.


Et merci aussi à toi, Félix! Grâce à toi, le rêve continue!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shamanixx
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 20 Oct 2012 - 21:16

^^ vu également en direct sur BFMTV dimanche dernier, je trouve celà exxtraordinaire et vraiment fou mais j'ai eu cette impression que c'était totalement maitrisé.

Pas né en 1969, les images du 1er homme marchant sur la Lune me sont tout de même familières: je pense que les images de cet autrichien sautant dans le vide a probalement dû faire rêver des enfants devant leur télé, enfants qui, dans 30 ans feront d'autres choses peut-être encore plus folles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 20 Oct 2012 - 21:52

C'est curieux : j'allais éteindre mon ordi et j'ai vu un nouveau message sur ce fil que j'ai commencé. Or je viens tout juste de regarder ce beau documentaire sorti il y a deux ou trois ans, In The Shadow Of The Moon (disponible en DVD). Les vétérans d'Apollo encore en vie en 2008 y figurent - et donc, bien sûr, Neil Armstrong.

Sur les 12 hommes qui ont marché sur la Lune, il reste 8 survivants : Buzz Aldrin (Apollo 11), Alan Bean (Apollo 12), Edgar Mitchell (Apollo 14), David Scott (Apollo 15), John Young et Charlie Duke (Apollo 16), Gene Cernan et Harrison Schmitt (Apollo 17).

Trois hommes ont eu le privilège d'accomplir deux fois le trajet Terre-Lune : Jim Lovell (Apollo 8 et 13), John Young (Apollo 10 et 16) et Gene Cernan (Apollo 10 et 17).

John Young (82 ans) est le seul astronaute à avoir volé deux fois sur trois types d'engins spatiaux : deux vols Gemini (dont le premier, Gemini 3, avec Gus Grissom, qui devait trouver la mort dans l'incendie d'Apollo 1) ; deux vols Apollo, et deux vols sur la navette, à commencer par le vol inaugural de Columbia, le 12 avril 1981, vingt ans jour pour jour après le vol de Gagarine.

Tous avaient 'the right stuff", ce qu'on a traduit en français par "l'étoffe des héros", mais qui signifie en fait "la bonne étoffe", "la bonne constitution" - sous-entendu physique et mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1596
Age : 53
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 20 Oct 2012 - 22:01

Vu aussi en direct sur BFMTV.cheers cheers cheers

On a l'impression d'être des pionniers..

Ca me rappelle un bon souvenir: le 1ier atterrissage de la navette spaciale,j'étais interne dans un L.E.P et avec quelques camarades nous avons enfreint le couvre-feu et sommes descendus comme des "Sioux " dans la salle T.V où nous avons assister à l'atterrissage en direct ainsi qu'aux 4 h de "colles" que le surveillant général nous distribua !affraid affraid affraid

C'était pas du Bennett mais ça y ressemblait pas mal........lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2322
Age : 44
Localisation : Isère, France
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 20 Oct 2012 - 22:41

Vu aussi en direct, non sans un frisson.
Je me suis dit que j'assistais à "mon" homme de l'espace de 2012, l'année où le premier homme sur la lune est mort.

Pour ceux qui n'auraient pas vu l'événement, c'est par là:

http://www.dailymotion.com/video/xubxtf_felix-baumgartner-red-bull-stratos-live-jump-replay_sport

_________________
Le site de référence sur les Six Compagnons:
http://paul-jacques-bonzon.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paul-jacques-bonzon.fr/
jluc-parker
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 48
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 21 Oct 2012 - 9:27

Je suis né en janvier 1969, trop petit pour me souvenir, mais j'ai souvent les yeux levé vers le ciel et pour une très bonne raison, je suis passionné par les ovni; il faut dire que j'en ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinejill
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1777
Age : 60
Localisation : france
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 21 Oct 2012 - 9:37

jluc-parker a écrit:
Je suis né en janvier 1969, trop petit pour me souvenir, mais j'ai souvent les yeux levé vers le ciel et pour une très bonne raison, je suis passionné par les ovni; il faut dire que j'en ai vu.


??? Tu racontes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jluc-parker
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 48
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 21 Oct 2012 - 10:37

Heu oui.........mais je ne veux pas devenir la risée du forum.
Il faut avoir un esprit ouvert pour ça ..... les autres resteront septiques ou amusés.
Je vais simplement faire un copié-collé de mon fichier ovni.



J’ai eu la
chance de voir dans ma vie plusieurs fois des ovnis, cinq fois pour être exact.



Le premier
c’était dans le début des années 80 je devais avoir 14 ou 15ans donc en 1983 ou
1984…



C'était un
après-midi pendant la belle saison (printemps ou été), car il faisait assez
chaud et beau et nous nous trouvions en t-shirt chez moi.
C'était une maison qui donnait sur un jardin, dans une résidence assez isolée,
presque la campagne (Bruges région bordelaise). Vers 14h 16h, c'est vague je
sais, un copain plus jeune que moi qui discutait dans le jardin avec mon frère
m’a dit tout à coup en rentrant dans ma chambre "viens voir, il y a un
ovni qui passe au-dessus de ta maison!". Ma réaction, et bien qu'à
l'époque j'étais passionné par le phénomène, ça a été "la ferme,
laisse-moi", n’y croyant pas une seule seconde. Comme je voyais qu’il
était bouleversé et qu’il insistait, je suis sorti en courant et ce que j'ai vu
était vraiment fantastique: il y avait une énorme boule grise métallique avec
des reflets du soleil, car il faisait très beau avec un ciel sans nuage. Elle
devait être de grand taille, tenez une balle de tennis à bout de bras au-dessus
de votre tête et cela vous donnera une idée de la dimension. Cette boule était
en train de passer au-dessus de notre maison très lentement, dans une direction
droite et précise sans dévier d'un pouce (direction Bordeaux). Elle avait à sa
base, qui était très flou, trois lumières, deux jaunes en ovale et une orange
rouge en ovale aussi au milieu, qui avaient l'air de "pendre" de
l'objet.
Le phénomène a duré environ 8/10 minutes, je n'ai jamais oublié.






Des années
après (vers 1994…) travaillant dans une bouquinerie j’ai eu la chance de
rencontrer une personne passionnée aussi par les ovnis et nous nous sommes liés
d’amitié (il écrit en ce moment un livre sur le sujet qui paraitra bientôt). Je
ne puis donner trop de détails sur lui car….il aurait vécu des choses dans sa
prime jeunesse et ensuite en étant jeune homme. Il aurait été enlevé à bord
d’un ovni genre « tube tronqué » et aurait vu à bord des êtres
lumineux… Depuis son enfance il vivrait des choses similaires.



J’ai aussi
vécu avec lui un phénomène paranormal au col de Vence en 2011.



Je suis
passé le premier sur un chemin qui mène sur le plateau et en passant par un
petit chemin bordé d’herbes rases (en été la montagne en Provence, les herbes
sont petites et sèches), mon ami m’a appelé pour me dire de faire demi-tour et
dans l’herbe il y avait le mot ROSE mais fait avec des pierres placées et très
bien ajustées « façon puzzle » sur deux étages et qui formaient le
mot ROSE. Je suis repassé par le chemin et en passant il s’avère que j’aurais dû
voir ce mot qui mesurait entre 1m et 60cm ….donc très visible surtout dans ces
herbes rases. Mon ami avait depuis quelques mois des coïncidences avec ce mot
ROSE…






Je reprends
la suite de mon récit, je travaillais alors dans une boutique de bandes
dessinées et un après-midi il m’a téléphoné pour me demander de le rejoindre
rapidement dans le quartier St Michel à Bordeaux, car disait-il, un ovni était
au-dessus de la cathédrale en stationnement fixe. J’ai fermé et je l’ai
rejoint (je n’avais que 300m à faire) et
effectivement pile au-dessus du clocher mais beaucoup plus haut une boule
d’aspect métallique qui reflétait la lumière du soleil ou le ciel (plus ou
moins) était là. C’était jour de marché et plusieurs personne ont vu cet ovni
qui a été photographié par mon ami. Je suis resté une heure à regarder cette
boume métallique fixe avec les gens présent et ensuite j’ai dû revenir à ma
boutique pour rouvrir. Le sois venant
mon ami et sa compagne sont dirigés vers les terrasses de Mériadeck où ils
avaient l’habitude d’aller lire à l’ombre sous les arbres. L’ovni les aurait
suivis au-dessus de Bordeaux, d’après ses dires, mais je n’ai pas été témoin de
la chose.



Plusieurs
années après et une fois marié et habitant la Nièvre à ce moment-là, nous avons
vu mon ex-femme et moi quelque chose. Un soir nous devions aller au cinéma sur
Avallon, car habitant la campagne, nous devions faire 30 ou 35km pour y aller.



Notez que
depuis j'ai déménagé et n'habite plus la Nièvre....Je suis sur Libourne de
nouveau dans le 33 maintenant.
Donc en 2004, en été, à la sortie du cinéma (vers les 23h20), j'ai vu un point
lumineux juste dans l'axe de la rue principale et pour faire une blague à ma
femme qui n'aimait pas trop le phénomène
ovni (elle a vécu elle-même une expérience de nuit/matin avec un ovni qui est
passé au-dessus d’elle alors qu’elle allait à l’école étant jeune ), j'allais
lui dire de regarder cet ovni dans le ciel....mais le temps que je me retourne
vers l'endroit où se trouvait cette lumière ce "point" lumineux avait
disparu à ma grande surprise.
J'ai vite oublié le problème...mais en me dirigeant en voiture vers chez moi, à
35 km donc, dans un petit village avec une belle église et une jolie place
éclairée qui était totalement désertée ce soir-là, nous avons vu de dos une
"personne" tout en noir qui semblait marcher au "ralentis",
comme « dans de la gelée ».
La vitesse étant limitée à 50 en ville cela nous a permis de bien le voir de
dos.
Il était tout en noir, mais vraiment tout noir: gants noirs, bottes noires,
cape noire, cheveux longs et...noirs.
Pour le détail, nous étions en plein été et même à 23h35 il faisait beaucoup
trop chaud pour s'habiller comme ça...
J'ai voulu me retourner au moment où nous passions à sa hauteur, une certaine
frayeur m'a saisie. Je ne vous parle pas de ma femme qui ne voulait même pas
que l'on s'arrête et encore moins ralentir. J'ai "entrevu" le
côté de son visage et il n’y avait que du noir, rien que du noir.
C'est la campagne et personne ne s'habille comme ça surtout dans ce coin...et
de plus en plein été! Ce passage terminé, nous avons continué notre route mais
à la sortie du village 100m après, ma femme m'a dit-regarde la boule bleue à
gauche!- ...trop tard pour moi, j'avais
eu juste le temps de voir un point lumineux bleu...trop vague et trop rapide
pour mes yeux.
Elle m'a dit que c'était une "petite" boule bleue qui était sur le
côté gauche de la voiture et qui nous suivait...
Nous passions souvent par cet endroit et il est bordé de champs fermées et
clôturées donc impossible de nous suivre même en courant et en sautant les haies.
Nous sommes rentrés assez troublés par cette aventure, moi très enthousiaste et
ma femme plutôt apeurée.

Une autre fois dans la même région (la Nièvre), je sortais mon chien le soir
sur la route et une boule de feu ou enflammée (genre taille d'un ballon de foot
mais plus gros) assez importante de taille et de couleur orange/rouge est
passée au-dessus de moi très rapidement pour disparaitre derrière une colline.
J'habitais un lieu-dit avec 7 maisons dont 5 seulement était habitée (pour vous
situer l'ambiance) et passé 7h30 le seule lampadaire devant chez moi
s’éteignait pour plonger la rue dans le noir le plus total. J'habitais à la
sortie du village ensuite la route (un chemin quasiment) devenait sombre ...
c'était la campagne.









Je vais maintenant clôturer
avec la dernière "aventure" qui m'est arrivée.

Le mardi 29 juillet 2009, j'ai été voir
seul deux films à la suite: Harry Potter et L’âge de glace 3. Le 2eme film se
terminait à 23h45. Une fois terminé je sors, je monte dans ma voiture. Je sors
de la ville de Libourne et je m'engage sur la D1089. Route droite et allant en
direction de Périgueux. Il faisait noir à cette heure et le début de route
était éclairé par quelques habitations et sur quelques km ensuite les
habitations deviennent plus rares et la route est bordée de champs et de
forêts. J'ai d'ailleurs remarqué qu'une
fois rentré dans la zone campagnarde, il faisait un noir d'encre (un noir
devenu étrangement profond et général) juste éclairé par mes phares de devant
....
A un moment dans mon rétro je vois un motard ou ce que je pensais peut être,
être une voiture mais avec un seul phare (de couleur rouge zébré de noir), à
hauteur du milieu de mon pare-brise arrière.
Et déjà la couleur était étrange mais je n'ai pas fait attention à ça
sur le coup.
Derrière ce phare il y avait une masse sombre et ovoïde plus large que ma
voiture (une 207), sans que cela m'inquiète plus que ça.
Alors je regarde dans mon rétro central et je vois qu'il me collait juste à
deux mètres ou quatre, donc c’était assez dangereux, mais étrangement je
n'avais pas peur.
Je n'y pensais pas, alors que d'habitude je suis assez mécontent quand on me
colle au derrière qui plus est en pleine nuit.
Donc je roule et deux fois ....je me range sur le côté pour le laisser passer,
mais en continuant à rouler, c'était donc une indication pour le laisser
passer.
Je me pousse donc pour qu'il me double, mais non il reste derrière moi à la
même allure que la mienne. Donc sur 7km ou plus je suis suivi par cette lumière,
ce phare rouge sombre. Je dois quitter la route à un moment sur le côté gauche,
une intersection éclairée qui n'emmène jusque chez moi sur Coutras.
Je rentre dans la zone lumineuse et je regarde dans mon rétro juste avant de
rentrer dans la lumière; il était là mais quelques mètre après que je sois
rentré dedans: plus rien.
Je m'arrête (à peine) au milieu de la route, sur une zone stand bye pour
tourner à gauche et rien derrière moi et je signale qu'il n'y a aucun tournant
avant, ce qui veut dire que la forme qui me suivait a disparu.
Chose étrange, je n'ai croisé aucune voiture venant de devant pendant tout ce
temps, mais vu l'heure c'était peut être assez normal. Et, car il y a un
"et" je suis d'habitude assez .... nerveux au volant.
Je conduis calmement mais dès qu'une personne derrière (comme ici) me colle
j'ai tendance en moi même ....à me dire: il double ou pas, pfff grrrr !
Mais là ...rien, j'étais super calme même je n'y pensais pas et en arrivant à
l'intersection pour tourner je ne me suis même pas arrêté pour vérifier
derrière moi ou même regarder le ciel. Non, je suis rentré chez moi tranquille
alors que je m'intéresse à tout ça. Et bien là non.

Je crois même que une minute après j'avais tout oublié, car je ne ressentais
rien par rapport à cette expérience.
J'arrive chez moi, je me couche et je
m'endors, zen et clean dans ma tête. Le lendemain j'avais tout oublié. Mais
comment oublier ça alors que c'est quand même un sujet qui m'intéresse au plus
haut point ?!
Trois jours après je discute avec une amie sur msn et les souvenirs me
reviennent en lui parlant, car elle aussi est passionnée par ce phénomène.
Je me suis fait la remarque, à savoir si je n'avais pas été mis sous contrôle
ce soir-là.?
Je signale que dans mon sac je dispose constamment d'un appareil photos qui
fait aussi camera, au cas où...
Ce soir-là il ne m'a été d'aucune utilité car ...je n'y ai tout simplement pas
pensé (genre je m'en moque).

Il y a une suite à tout ça.
Invité à manger chez ma mère le samedi 8 aout je rentre chez moi assez tard ce
soir-là (après minuit 30).
Je me couche, je lis une ou deux pages d'un livre sur les MIB...classique comme
lecture pour moi ^^
Je pose comme tous les soirs mes lunettes par terre et le matin, je me réveille
et je veux lire un peu. Et oups....plus de lunettes. Mais elles sont
posées....sur mon lit à côté de moi (c’est un lit à deux places). Pliées, mais une des branches est pliée,
rentrée en force sous le verre.
Et j'ai dû forcer pour la sortir de dessous celui-ci. Ce qui exclut totalement
la possibilité que je me sois endormi dessus. Les branches étant quand même
assez fines et souples, j'ai réussis à les remettre et elles sont comme neuves;
rien ne se voit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinejill
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1777
Age : 60
Localisation : france
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 27 Oct 2012 - 11:26

Merci JLuc,

Comme chaque fois que je lis ou entends (à la télé) des récits comme les tiens, je suis perplexe : à la fois j'ai du mal à y croire vraiment et en même temps je me pose les questions (banales) : Pourquoi serions-nous seuls dans l'univers ? Pourquoi dans d'autres galaxies d'autres êtres n'essaieraient pas de voir ce qu'il y a sur d'autres planètes comme nous cherchons à le faire ? Pourquoi n'auraient-ils pas une technologie plus avancée que la notre ? Est-ce qu'après la mort , il ne serait pas possible que nous revivions ailleurs dans un autre monde ?

Ce que je retire des récits que tu nous fais c'est que si tu as vraiment eu affaire à des extras-terrestres, ceux que tu as eu la chance de rencontrer n'étaient pas agressifs, heureusement d'ailleurs.

J'aime bien l'idée qu'il puisse y avoir d'autres êtres dans l'univers mais cette possibilité est toujours teintée de la crainte (bien entretenue par la SF) d'avoir un jour affaire sinon à des "envahisseurs " du moins à des êtres qui nous considèreraient comme des cobayes Rolling Eyes En clair je préfère des films comme "Starman" ou Ennemy" à Aliens lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinejill
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1777
Age : 60
Localisation : france
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 27 Oct 2012 - 12:46

cinejill a écrit:
Merci JLuc,

Comme chaque fois que je lis ou entends (à la télé) des récits comme les tiens, je suis perplexe : à la fois j'ai du mal à y croire vraiment et en même temps je me pose les questions (banales) : Pourquoi serions-nous seuls dans l'univers ? Pourquoi dans d'autres galaxies d'autres êtres n'essaieraient pas de voir ce qu'il y a sur d'autres planètes comme nous cherchons à le faire ? Pourquoi n'auraient-ils pas une technologie plus avancée que la notre ? Est-ce qu'après la mort , il ne serait pas possible que nous revivions ailleurs dans un autre monde ?

Ce que je retire des récits que tu nous fais c'est que si tu as vraiment eu affaire à des extras-terrestres, ceux que tu as eu la chance de rencontrer n'étaient pas agressifs, heureusement d'ailleurs. Après, cela fait beaucoup de hasards curieux pour une seule personne. C'est troublant !

J'aime bien l'idée qu'il puisse y avoir d'autres êtres dans l'univers mais cette possibilité est toujours teintée de la crainte (bien entretenue par la SF) d'avoir un jour affaire sinon à des "envahisseurs " du moins à des êtres qui nous considèreraient comme des cobayes Rolling Eyes En clair je préfère des films comme "Starman" ou Ennemy" à Aliens lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jluc-parker
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 48
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Sam 27 Oct 2012 - 20:01

Je reviens sur tes dire Smile ........en effet je n'ai jamais été agressé par le phénomène car cela est arrivé parfois à certaines personnes. Ce n'est quasiment jamais arrivé en France mais certaines fois au Brésil où il se passe des choses pas catholique sur ce terrain là (je passe les détails).
Il est vrai qu'ils m'ont eu un certains temps dans leur collimateur, mais qui et pourquoi, je ne sais pas.
Je le répète pour bien mettre les pendules à l'heure...je ne mens pas et je ne suis pas là d'ailleurs pour faire du recrutement, ni ne fait partie d'aucune secte...vous voyez le genre ^^
J'étais passionné par ça et il s'est avéré qu'il y a eu ensuite des coïncidences dans ma vie....et des témoignages de ma part ou des connaissances qui ont fait que je m'y suis intéressé encore plus.
Certains auteurs (ufologues) depuis quelques années remettent en cause le coté extra-terrestres du phénomène, ce qui est pour moi relativement nouveau, mais auquel j’adhère assez bien sans pour autant rejeter mes convictions passées. Je ne suis jamais extrémiste dans ma façon de penser sur ce sujet surtout. Je ne dis JAMAIS "je sais" ! ou bien "je suis sûr"....mais au contraire..."il se pourrait que", "peut-être que" ... etc
Il faut toujours garder un esprit ouvert aux hypothèses, ce qui est mon cas surtout après ce qui m'est arrivé.
Par contre je ne pense pas que ce topic soit fait pour ça. Disons aussi que le site se prête peu à ce genre de dialogues (je crois) et je ne voudrais pas recevoir des remarques désobligeantes Embarassed
Voila pour ce qui était de mes témoignages.
Depuis 2009 rien .......je ne sais pas si il y aura une suite. J'aimerais ^^
Adorable film Starman et superbe musique aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6593
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 28 Oct 2012 - 10:26

T'inquiète, tu n'auras aucun rappel à l'ordre.Wink

Bien sûr moi aussi je suis perplexe mais j'ai bien aimé tes récits. On te sent assez "sensible", plus à même de remarquer des phénomènes inexplicables que d'autres. Je suis toujours curieuse de ces histoires et admirative alors que je suis on ne peut plus rationnelle.

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Dim 28 Oct 2012 - 12:15

Le principal problème, avec tous ces récits "d'expériences personnelles", c'est qu'ils sont en général transmis en toute bonne foi par les personnes qui les ont vécues. C'est exprimé au premier degré, sans que le moindre esprit critique ou la moindre démarche raisonnée d'analyse ne soit venu tenter d'en mesurer la vraisemblance.

Ce n'est pas parce qu'une personne dit avoir vécu telle ou telle expérience "supra-normale" qu'elle ment : elle est souvent tout à fait sincère, bien au contraire. La difficulté étant de déterminer la part objective dans un récit qui, par définition, est fortement perturbé par l'affect.

Je n'y crois pas, absolument pas, mais je ne prétends pas non plus le savoir, parce que je n'ai pas davantage de preuves de la non-existence de ces phénomènes que les personnes qui les rapportent n'en ont de leur existence.

En revanche, la démarche scientifique, donc "rationnelle", consiste à ne rien tenir pour acquis qui n'ait été au préalable démontré. Et c'est presque toujours là que la bât blesse, justement : ces phénomènes échappent à toute tentative de reproduction. D'un autre côté, si l'on part du principe qu'ils n'ont aucune réalité autre que "mentale" (... dans l'esprit de ceux qui coirnet et disent les avoir vécus), cela n'a alors rien d'étonnant.

Pour le dire autrement : on se trouve là dans quand domaine qui me semble relever davantage de la foi que de la raison et de la science.

... Autant dire que le débat entre ceux qui y croient et les autres est sans doute futile et voué à l'échec.

Ce qui est certain, c'est que la démonstration de la "fraude" (lorsque c'est le cas) reste encore plus facile que celle de la réalité de ces phénomènes, ce qui permet de comprendre pourquoi ce n'est pas demain la veille que tout le monde sera converti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un héros de mon enfance   Mer 25 Déc 2013 - 17:09

DCM a écrit:
En décembre 1968, la mission Apollo 8 a, pour la première fois, permis à des hommes de d'échapper de l'orbite terrestre. Tout à coup, on a pu voir la Terre prise de l'espace, petite boule bleue qui tenait dans le minuscule hublot du module de commande. Et puis il y a eu cette première photo d'un "clair de Terre", prise de l'orbite lumaire.


Je crois que des millions d'êtres humains ont pu alors avoir conscience, en même temps de la beauté et de la fragilité de leur planète. Je crois que ce fut un beau moment de communion.

1968, dans le monde, avait été une année d'espoirs magnifiques et de désillusions cruelles (mai 68 en France, le Printemps de Prague...). Aux États-Unis, ce fut une année d'engagement maximum au Vietnam ; on connut des émeutes raciales, la Maison-Blanche était littéralement assiégée par les manifestants, Robert Kennedy et Martin Luther King furent assassinés.

Lorsque les trois astronautes d'Apollo 8 sont rentrés, ils ont, parmi des millions de messages qui leur avaient été adressés, reçu celui-ci, d'un anonyme : "Thank you Apollo 8, you saved 1968".

Je crois que beaucoup de gens éprouvèrent les mêmes sentiments mêlés de fierté, de fraternité et d'espoir en l'avenir, lorsqu'ils virent Armstrong et Aldrin marcher sur le sol lumaire.

C'était peut-être inutile, et terriblement coûteux.

Mais je crois me rappeler un personnage célèbre du théâtre français qui disait : "C'est bien plus beau lorsque c'est inutile!" (Acte V, scène 6).

Navré de me citer moi-même, mais je viens de tomber sur ce document vidéo publié par la NASA pour fêter le 45ème anniversaire de la mission Apollo 8. On y trouve l'historique de cette fameuse photo de "clair de Terre". Par contre, désolé, c'est en anglais.

http://www.youtube.com/watch?v=dE-vOscpiNc#action=share
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un héros de mon enfance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-