Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 11:59

Suite au poste de Spéléo, sur" La Demoiselle de Blachaux", et a la demande Caribou, voici ma liste de livres sur les "maitres d'école" des débuts de l'école obligatoire, le "certificat d'étude primaire", etc...
Il s'agit de romans soit très documentés, soit écrits par des auteurs ayant été instituteurs....
Je copie ici, ce que je répondais au post de Spéléo :

Ma passions des livres de terroir m'a fait découvrir de nombreuses
histoires d'institutrices, ou instituteurs, (mais plus souvent des
jeunes femmes) prenant un premier poste dans des régions déshéritées,
(montagne souvent) et face à des habitants pas loin de penser que
l'institutrice était une privilégiées, (bonne à rien faire) vus qu'elle
venait leur "prendre" leurs enfants, si utiles aux champs ou à la maison
! Sans parler du curé souvent, (pas toujours!) hostile à "l'école sans
dieu"...
Bref, pour ceux que cela intéresse, j'ai une liste de titres intéressante !


Juliette Ariel
La solitude d'une institutrice de campagne

Marie Paul Armand
La maitresse d'école

Yvon Collin
Journal d'un instituteur de campagne

Georges Coulonges
La fête des écoles

Michel Jeury
L'année du certif
Les grandes filles
La petite école dans la montagne
La classe du brevet
Le dernier certif

Jean-Paul malaval
Les encriers de porcelaine


Christian Signol
Une si belle école

Antoine Piazza
Les ronces

Josette Alia
Le pensionnat


Michel Peyramaure
L'orange de Noël
Les demoiselles des écoles


A lire, (avis perso) surtout Michel Peyramaure, Jeury, Coulonges

J'ai aussi des livres documents, sur ces périodes... (Pas des romans).

Inutile de vous dire que les profs d'aujourd'hui et les élèves d'aujourd'hui ne se reconnaitrons pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2523
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 13:39

Merci! Very Happy je suis comblé. Le sujet m'intéresse, et je n'ai lu aucun de ces livres! Je vais suivre tes conseils.
"La petite école dans la montagne" est un titre qui m'amuse beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 801
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 13:42

... Depuis quelques années, on trouve effectivement une partie dédiée aux "romans de terroir" dans le rayon "littérature française" des Fnac !

Michel Jeury y figure en bonne place. Je crois même avoir déjà offert un romand de cet auteur à mon père. Pour ma part, je le connais mieux comme auteur de SF "nouvelle vague", entre la fin des années 70 et le milieu des années 80 (dont certains publiés sous le pseudonyme d'Albert Higon).

Il n'est revenu à la SF que récemment, pour un roman qui en a déconcerté plus d'un ("May le monde"), et que je n'ai pour ma part pas essayé de lire, ni même d'acheter. Peut-être un jour, s'il est publié dans une collection de poche ; mais rien n'est moins sûr, étant donné l'accueil fait à ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 13:46

je ne connais Jeury que pour ses écrits du terroir !
(moi et la SF...Embarassed)

Pour caribou

Pour des foules de détails sur le métier de maitresse d'école, et des élèves, lis surtout L'année du certif, et sa suite, Les grandes filles !
Pour l'opposition Religion-laïques, L'orange de Noël, la fête des écoles !

De bons auteurs, en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 14:28

Bien vu et bien lu Serge!!!!!

Je placerai Peyramaure en tête, il faut aussi savoir qu'il a écrit pas mal de romans autres que des romans "régionaux" en particulier une suite sur les Cathares et un livre dont je ne me rappelle plus le titre sur Lyon au temps des romains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 14:43

Et je me permets d'insister lourdement avec mon livre d'Erkman Chatrian ; l'Histoire d'un sous maître.
On apprendra comment étaient considérés les maîtres d'écoles.
On y lira avec consternation le peu de considération que l'on faisait à ses maitres sans Dieu. Comment se faisait l'école avec des bonnes soeurs.
Comment étaient payés ces maîtres et sous maîtres.
On assistera à une délibration du conseil municipal portant sur l'augmentation demandée par un maître d'école...
Consternant, édifiant, à lire absolument.
Je sais je suis lourd, mais bon ce livre m'a bouleversé, alors je tente de vous le faire lire.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sensy21
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 44
Localisation : DIJON
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 15:15

De tous ces titres, je n'ai lu que l'orange de Noël:study:, que j'ai beaucoup aimé.

Je vais me mettre à la recherche des autres titres dans les rayons de la médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 20:50

speleo26 a écrit:
Et je me permets d'insister lourdement avec mon livre d'Erkman Chatrian ; l'Histoire d'un sous maître.
On apprendra comment étaient considérés les maîtres d'écoles.
On y lira avec consternation le peu de considération que l'on faisait à ses maitres sans Dieu. Comment se faisait l'école avec des bonnes soeurs.
Comment étaient payés ces maîtres et sous maîtres.
On assistera à une délibration du conseil municipal portant sur l'augmentation demandée par un maître d'école...
Consternant, édifiant, à lire absolument.
Je sais je suis lourd, mais bon ce livre m'a bouleversé, alors je tente de vous le faire lire.
Spéléo

Je tenterai de le trouver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Ven 12 Oct 2012 - 20:53

Sensy21 a écrit:
De tous ces titres, je n'ai lu que l'orange de Noël:study:, que j'ai beaucoup aimé.

Je vais me mettre à la recherche des autres titres dans les rayons de la médiathèque.

Les demoiselles des écoles est la suite de L'orange de Noël !
La petite sauvagine Malvina, finit par entre dans l'école qui forme les institutrices à l'époque !
Elle reste amie avec celle qui l'a sortie de... rien !
Elles resteront amies, avec des hauts et des bas, jusqu'à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1815
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Sam 13 Oct 2012 - 22:47

Moi aussi j' ai lu plusieurs de ces ouvrages qui racontent les débuts souvent difficiles de jeunes institutrices dans des campagnes rudes . j'aime beaucoup ces livres, peut être parce que mon arrière grand mère qui a débuté sa carrière en 1890 et ma grand mère en 1920 étaient institutrices elles aussi.

Un bémol cependant: ces romans sont souvent très inégaux et on sent bien que certains auteurs sans grand talent ont voulu exploiter le filon "terroir" bien vendeur actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 7:59

oldpuck a écrit:


Un bémol cependant: ces romans sont souvent très inégaux et on sent bien que certains auteurs sans grand talent ont voulu exploiter le filon "terroir" bien vendeur actuellement.

Sauf que... ce n'est pas QUE les romans du terroir qui sont concernés...mais TOUS les romans... dés qu'il y a un filon, même les meilleurs auteurs, (ou supposés) exploitent le filon !

Chez moi, j'en lis beaucoup de ces livres, les meilleurs restent, les autre repartent chez Emmaüs !
Ceux de ma liste sont restés... avec les meilleurs, (pour moi) que j'ai cités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 8:27

oldpuck a écrit:
Un bémol cependant: ces romans sont souvent très inégaux et on sent bien que certains auteurs sans grand talent ont voulu exploiter le filon "terroir" bien vendeur actuellement.
Bonjour,
++++ et que dire des filons : sorciers / sorcières, vampires etc...
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 10:01

Merci Spéléo, je vais chercher aussi! j'espère qu'il est en poche.

J'ai vécu la "rivalité" (c'est un mot bien doux!) entre école de "bonnes" soeurs et écoles laïques donc je suis toujours intéressée par le sujet.

"L'orange de Noël" est un très très bon livre , j'avais trouvé la suite juste un peu en-dessous mais ils valent la peine d'être lus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 10:46

tali a écrit:
Merci Spéléo, je vais chercher aussi! j'espère qu'il est en poche.

J'ai vécu la "rivalité" (c'est un mot bien doux!) entre école de "bonnes" soeurs et écoles laïques donc je suis toujours intéressée par le sujet.

"L'orange de Noël" est un très très bon livre , j'avais trouvé la suite juste un peu en-dessous mais ils valent la peine d'être lus.

D'accord avec toi, Tali... mais cela vaut le coup tout de même de suivre nos deux femmes, aux personnalités très riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 11:37

Bjr,
Chatrian parle des tous débuts. L'école Privée était encore toute puissante.
Nous sommes sous Louis XVIII !!!
Il s'agit donc des premiers instituteurs qui se sont posés les vraies questions sur ce qu'ils enseignaient,
Les premiers questionnements sur le bien fondé de leur aprendre les psaumes ou les tables de multiplication.....
Les instituteurs laïcs qui arrivaient débarquaient dans un autre monde, devaient se battre à la fois pour éduquer les petits élèves et subir les coups bas venant des adultes.
Et on ne parle même pas des pb avec les langues régionales, les "patois"
A ces tous débuts les maitres étaient payés par les élèves..... ils étaient donc forts pauvres.
Et comme l'a dit Corso, ils étaient fort mal considérés, c'étaient des fainéants, vu que pour beaucoup de paysans, celui qui ne travaillait pas de ses mains ne faisait rien.
Ce n'est que bien plus tard qu'ils ont été reconnus et encore plus tard considérés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9026
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 12:55

speleo26 a écrit:
Bjr,
Chatrian parle des tous débuts. L'école Privée était encore toute puissante.
Nous sommes sous Louis XVIII !!!
Il s'agit donc des premiers instituteurs qui se sont posés les vraies questions sur ce qu'ils enseignaient,
Les premiers questionnements sur le bien fondé de leur aprendre les psaumes ou les tables de multiplication.....
Les instituteurs laïcs qui arrivaient débarquaient dans un autre monde, devaient se battre à la fois pour éduquer les petits élèves et subir les coups bas venant des adultes.
Et on ne parle même pas des pb avec les langues régionales, les "patois"
A ces tous débuts les maitres étaient payés par les élèves..... ils étaient donc forts pauvres.
Et comme l'a dit Corso, ils étaient fort mal considérés, c'étaient des fainéants, vu que pour beaucoup de paysans, celui qui ne travaillait pas de ses mains ne faisait rien.
Ce n'est que bien plus tard qu'ils ont été reconnus et encore plus tard considérés.

je te conseille donc La fête des écoles, de Coulonges :



Fin du XIXe siècle.
Adeline Bezian quitte l'école normale de Rodez heureuse d'être nommée
institutrice mais triste de se séparer de son premier amour à peine
entrevu, Elie Chabrol. Affectée dans un village de l'Aveyron, elle se
trouve en butte à l'hostilité du maire, prêt à faire bâtir une école
pour les garçons mais n'en voyant pas l'utilité pour les filles (« on n'a pas besoin d'instruction pour faire aller son ménage... »),
et à la virulence du curé, qui fustige en chaire les tenants de «
l'école sans Dieu ». Adeline, désorientée, épouse Alphonse, instituteur
également, dont elle espère le soutien. Mais le destin lui fait croiser
une nouvelle fois le chemin d'Elie. Adeline doit se battre pour ne pas
céder à cet amour interdit. La fête des écoles qu'elle rêvait
d'organiser aura-t-elle bien lieu ? Fidèle aux valeurs de liberté et de
tolérance de son auteur, La Fête des écoles réveille nos mémoires
sur cette guerre intestine entre l'école laïque et religieuse, et le
combat incessant des femmes pour l'égalité. Utile et savoureux.

Et l'orange de Noël :



A la fin de l'été de 1913, Cécile Brunie, toute jeune institutrice,
arrive à Saint-Roch pour y prendre possession de son poste. Dans ce
petit village de la basse Corrèze où le curé fait seul la loi et où
prospère une école congréganiste, elle est accueillie comme le diable en
personne. Nul ne doute que, comme ses prédécesseurs. elle ne puisse
tenir que quelques mois devant le redoutable abbé Brissaud qui, chaque
dimanche, tonne contre école sans Dieu et ses suppôts. Mais Cécile fait
front, résiste aux injures, aux provocations, aux calomnies et, peu à
peu, par la compétence, sa patience et son courage, gagne la confiance
au village et voit se peupler son école au détriment de l'établissement
religieux. Au terme d'une année terrible, sa victoire aura le visage
heureux de la petite Malvina Delpeuch, que chacun considérait comme une
demeurée et qu'elle aura réussi à conduire jusqu'au certificat d'études,
suprême consécration en ces temps-là et en ces pays-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 14:30

Merci beaucoup,
On doit lire en hurlant ces livres là...
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1445
Age : 34
Localisation : Le Pellerin (44)
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Dim 14 Oct 2012 - 17:45

speleo26 a écrit:

Ce n'est que bien plus tard qu'ils ont été reconnus et encore plus tard considérés.
Et plus tard encore, de nouveau déconsidérés...

Laura Ingalls Wilder parle aussi de ses débuts d'institutrice en Amérique dans La Petite Maison dans la Prairie (tome 7)...

Le métier a bien changé depuis, mais je crois que tous ceux qui le racontent avaient ce qu'on appelle encore parfois "la vocation"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
chantal boudan
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 65
Localisation : CORLAY
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc. A   Lun 22 Oct 2012 - 21:53

Près de Saint Nicolas du Pelem existe l' école(-musée )de Bothoa vraiment exceptionnelle qui nous replonge dand l'atmosphère des années 40/50 . Dictée à l'encre violette des encriers et plume Sergent-Major , jeux d'antan ,soupe au pain si l'on reste à la cantine ...Des passionnés de l'école d'autrefois font revivre cette école , jusqu'au plus petit détail et l'on peux même visiter le logement du couple d'instituteurs et leur potager ; bref c'est une totale immersion en terre de nostalgie, avec un" bon point" à condition d'être sages , de ne pas cracher par terre par terre et de ne pas parler breton . Kénavo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Mar 23 Oct 2012 - 8:57

Bonjour,
J'y suis allé il y a déjà une dizaine d'années, j'ai une photo de mon épouse et moi assis au pupitre en train de faire une page d'écriture...
J'y ai acheté trois livres (vous auriez pu vous en douter).
Les souvenirs de Madame Le Quellec institutrice, et langue Bretonne et langue française.
Mais tiens ? il y est écrit Musée de l'école rurale de Trégarvan (Finistère) ??? soit j'ai visité un autre musée / école, soit il y vendaient des livres venant d'autres musées. Au bout de 10 ans je ne me souviens plus exactement du nom exact.
C'était une ancienne école transformée en musée, avec tout ce que tu dis. Il y en a peut-être plusieurs en Bretagne ?
Bref, sur le livre langue Bretonne.... il y a une photo d'un papa venant voir l'instituteur, lui en habits traditionnels, et l'autre en costume de ville... rien que l'image vaut toutes les explications...
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal boudan
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 65
Localisation : CORLAY
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Mar 23 Oct 2012 - 9:40

Bonjour Speleo ! Eh oui , il y a deux écoles de ce type en Bretagne : ou bien les Bretons sont les champions de la nostalgie ou bien le remords d'avoir permis que l'on tuât la langue bretonne se manifeste-t-il ainsi ; quoiqu'il en soit la langue bretonne s'enseigne dès la sixième dans tous les collèges aujourd'hui ;personnellement je ne connais que quelques rares mots bretons . "Le cheval d'orgueil " de Pier Jaq Hélias retrace cette époque , "La composition française " de Mona Ozouf également . Pauvres instituteurs bretons qui étaient obligés eux aussi de renier leur langue maternelle !Speléo , il te reste donc à aller visiter l'école de Bothoa où tu pourras faire provision de porte-plumes , de plumes ,d'encre , de livres , de cartes postales et d'un très bel agenda pour 2013 . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Mar 23 Oct 2012 - 10:45

Voilà quelques photos de cette visite :
Me voici avec mon épouse faisant une page d'écriture, (boudiou comme le temps passe !!!)

et la couverture de : langue bretonne langue française :

Le petit fascicule de Madame Le Quellec, avec des récits forts émouvants :

et le troisième livre acheté à l'époque, un fac similé (mais un vrai de vrai pas à la mode Hachette, hein !) le tour de France de deux enfants, ce style de récit était très en vogue entre deux guerres, pour faire la morale aux enfants... j'ai également le voyage de Jacques le Poucet et Clap la cigogne, sur le même style...

Voilà, fin de la séance nostalgie....
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chantal boudan
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 65
Localisation : CORLAY
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.   Mar 23 Oct 2012 - 14:48

Ah que voilà des "petits" élèves contents de faire une dictée ; je pense qu'il faut avoir passé l'âge de l'école pour se réjouir d'une dictée...C'est vrai que le "bon point " est très gratifiant et moins stressant qu'une note ! Merci pour tes photos , Spéléo : quand je saurai scanner , je m'y mettrai ! Je connais moi aussi "Le tour de France de deux enfants " , l'oeil fixé sur la ligne bleue des Vosges...Dans un tout autr esprit , Hector Malot a fait voyager en France ses petits héros de " En famille " et de " Sans famille"(il ne se cassait pas trop la tête pour ses titres!) , mais ce n'est pas là le sujet de ce forum. En tout cas pour moi l'école primaire , c'était un bonheur quotidien : la marche dans les chemins creux ,les patins et chaussons pour ne pas abîmer le parquet ciré des Soeurs , les bonbons à un sou achetés chez Proserpine et cachés dans le pupitre , le nettoyage trimestriel des encriers, l'eau défendue bue sans soif au robinet de la cour...Quand je reprends les petits chemins de mon enfance , j'ai toujours huit ans et espère toujours la bonne surprise de voir apparaître au détour d'une venelle Riri ,Fifi et Loulou que j'admirais beaucoup (bien sûr ,du haut de mes huit ans , je savais bien que c'était tout aussi improbable que certaines fables de l'école! ) Bon après-midi et merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1676
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Mar 23 Oct 2012 - 15:26

"Le Grand Meaulnes" est aussi un incontournable je pense. L'école n'est pas le sujet principal mais il y a quand même une description de la vie d'un couple d'instituteurs en 1913, avec les élèves chargés à tour de rôle de balayer la classe ou d'alimenter le poêle de chauffage. Toute une époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
chantal boudan
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 65
Localisation : CORLAY
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.    Mar 23 Oct 2012 - 17:42

Ah, bien sûr , " Le grand Meaulnes " , un livre fabuleux, mi-réaliste , mi-onirique , que j'ai lu et relu ! La vie des instits était celle -là aussi ; je me souviens de la mère et de son chapeau maintes fois redécoré ,avec les moyens du bord : c'est qu'il fallait" tenir son rang ",malgré les salaires très mesurés. Et puis ,n'oublions pas Colette qui était , plus ou moins ,"Claudine à l'école "et qui donnait bien du fil à retordre à ses institutrices ; la journée du brevet , quelle affaire ! Et puis , je pense aussi à Marcel Pagnol : "Le temps des secrets" , particulièrement....et puis aussi "L'enfant " de Jules Vallès ...Bon ,il y en a à foison de ces livres de formation qui témoignent d'une époque révolue mais qui sont tellement vrais encore aujourd'hui : les maîtres ont toujours l'enthousiasme de leur"vocation" ,à ce qu'il me semble . Merci Pat pour ce rappel ; quant à moi ,je crains bien d'être une incorrigible bavarde , car je digresse ,je digresse et ce n'est pas vraiment le but du forum(scusi ) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Livres, institutrices, instituteurs, maitres d'école, etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-