Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Langelot et l'inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
koloté
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Langelot et l'inconnue   Lun 25 Mar 2013 - 22:23


Le langelot de Mars sera donc celui-ci :

Un roman important qui introduit des personnages qui comptent dans les aventures de notre héros :
La 1ere rencontre avec le Colonel Chibani, ennemi de choix, un Khadafi à peine déguisé dont l'auteur évite soigneusement de citer le pays pour ne pas mentionner la Lybie. Un terrible ennemi qui prendra Langelot en grippe, n'ayant pas digéré la défaite que ce dernier lui inflige dans ce 1er affrontement.
1ere rencontre aussi avec le Président de la Côte-d'Ebène, Andronymos et de sa fille Graziella (Gra-Gra pour langelot). Cette fois c'est la Côte-d'Ivoire à peine déguisée présentée en ex-colonie idéalisée aux relations parfaites avec la France.
L'auteur nous brosse, avec ces 2 pays, un tableau simplifié et romanesque mais aussi très lucide, des enjeux de l'Afrique post colonies et des intérêts Français.
On notera au passage que pour une fois, Langelot qui est pourtant toujours accompagné d'une "Langelot Girl", nous laissera entrevoir pour la 1ere fois des émotions masculines envers celle-ci, la belle Africaine. En effet, à leur 1ere rencontre, il la détaille du regard et pense en lui-même que c'est une "superbe fille", "incarnation de la beauté africaine". Il n'avait jamais fait de remarque de ce genre avec les précédentes, semblant se contenter d'une relation d'amitié.
3ème personnage que l'on reverra + tard : Sosthène de Valdombreuse, l'aristocrate pataud.

Le résultat est encore un très bon roman ou Langelot devra encore faire preuve d'initiatives risquées et s'en tirera in extremis. Il se retrouvera dans une situation nouvelle : arriver à "retourner" ses ennemis pour en faire des alliés. De qualité en plus.
Et comme souvent aussi, ce roman jeunesse ne censure pas une certaine violence qui le rend plus crédible et appréciable : Il balance d'un étage un ennemi dont on apprend plus loin qu'il est "touché à la colonne vertébrale et qu'on ne sait s'il en réchappera". Langelot ne s'en soucie guère.
Il y a aussi l'assaut meurtrier dans l'ambassade du "pays qu'on ne nomme pas" avec sa fameuse scène de cache cache dans les passages secrets.
Une lecture recommandée, avec en prime un bien belle couverture de Maurice Paulin (que les versions plus récentes sont laides !!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffon
Mini Rose


Nombre de messages : 72
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   Dim 14 Avr 2013 - 19:23

Bonjour,
Oui, je m'en rappelle bien de celui-là !
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2341
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   Mer 4 Fév 2015 - 17:57

Je viens de le terminer.
Dans l'ensemble je souscris à ce qui a été dit : encore une très bonne aventure du sous-lieutenant 222 !
J'ai été (très agréablement) surpris par le revirement entre les deux grandes sous-parties de l'aventure quand Langelot (outre-passant toutes les règles de son service) retourne une partie des méchants à son profit Very Happy .
Cela donne quelques scènes musclées dont certaines ne sont qu'esquissées (sinon cela deviendrait carrément dramatique...)
Le suspense est maîtrisé de bout en bout, même si la fin est un peu "candide".
Pô grave, quand on aime c'est toujours du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 53
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   Jeu 30 Avr 2015 - 9:21

koloté a écrit:
... pour une fois, Langelot qui est pourtant toujours accompagné d'une "Langelot Girl", nous laissera entrevoir pour la 1ere fois des émotions masculines envers celle-ci, la belle Africaine. En effet, à leur 1ere rencontre, il la détaille du regard et pense en lui-même que c'est une "superbe fille", "incarnation de la beauté africaine". Il n'avait jamais fait de remarque de ce genre avec les précédentes, semblant se contenter d'une relation d'amitié.

... Tu as raison et, pour ma part, je trouve en fait cette "nouveauté" tout à fait regrettable.
Effectivement, jamais Langelot ne s'est laissé aller à de semblables réflexions (fussent-elles intérieures) envers aucune des autres femmes qu'il a rencontrées précédemment au cours de ses missions.

Et il se trouve que la première fois dans la série correspond justement à une femme issue d'un pays où l'on lit le passé colonialiste de la France : comme si ce passé autorisait - encore - une atittude qui me semble relever beaucoup de "l'instinct de propriété". Bref, assez raciste sur le fond (de la part de l'auteur plus que du personnage)...

Bon. Connaissant l'auteur, on ne peut en être surpris, bien sûr ! Simplement, comment faire autre chose que le déplorer, de mon point de vue : justement parce que c'est une "première" dans la série, et qu'elle se manifeste dans ce contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camisard
Mini Rose


Nombre de messages : 115
Age : 49
Localisation : Alpes-maritimes
Date d'inscription : 06/01/2016

MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   Lun 25 Jan 2016 - 10:54

Pas trop d'accord avec ce dernier post

Trop facile de taper sur Volkoff sous prétexte qu'il est encensé par certains milieux!!!!

Volkoff est un réactionnaire, oui mais  on ne peut lui reprocher le moindre racisme dans aucun de ses écrits.

Alors ok on retrouve un coté paternaliste à l'encontre des anciennes colonies! Normal, c'est écrit dans les années 60 !!!! Il écrit comme le  partisan de la Communauté Française  (tentative éphémère de Commonwealth à la française, défendu également par des gens de gauche) qu'il fut ! 

Et je rappelle que le responsable de la sécurité de l’accès aux locaux  du SNIF s'appelle ....Brahim

Vous avez déjà lu des Journal de Spirou , ou des publications franco belges de cette époque ???

Lisez donc "la Corne du Rhinocéros" (Spirou et Fantsio) par exemple !!!  Oui il y a du clichés mais on ne trouve aucunement ce que la Justice qualifie d' "Intentions coupables"


Je ne comprends pas trop comment on peut  juger les événements  d'hier avec les valeurs d'aujourd'hui....


Et pensez vous que messieurs Simeoni et Talamoni aimeraient la description faite du Corse  Napoléon Papalardo ????
(D'ailleurs Pappalardo, ce n'est pas corse et ça s’écrit avec trois pp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camisard
Mini Rose


Nombre de messages : 115
Age : 49
Localisation : Alpes-maritimes
Date d'inscription : 06/01/2016

MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   Lun 25 Jan 2016 - 13:24

Initialement je suis venu sur ce sujet pour aborder un problème d'illustration concernant le capitaine Mousteyrac

Page 137: Blandine et Mousteyrac à genoux sur le tapis. la description est faite page 135....Donc on sait que Mousteyrac est celui de droite (oui, celui qui ressemble à Didier)!!!!!!!!!!!!!!!

Pas beaucoup de ressemblance avec celui que l'on voit en page 52....Blond et sans moustache

Au final, on ne retrouve pas le Mousteyrac que l'on a découvert en page 16 dans  Langelot et le gratte ciel 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koloté
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   Lun 18 Déc 2017 - 22:40

Avec presque deux ans de retard 😁, tout à fait d'accord avec Camisard.
Snarkhunter: C'est exaspérant à la fin de vouloir, quoi qu'il soit dit, retourner la chose comme une vilaine arrière pensée raciste, colonialiste, paternaliste etc... Et puisque c'est la mode du moment on peut ajouter du vilain sexisme. Il faudra bientôt faire semblant de ne pas remarquer qu'une femme est une femme sous peine d'être accusé de tous les vices.
Pour revenir à notre Langelot, il ne fait que remarquer que cette fille lui plait particulièrement. En quoi est ce paternaliste ? Il a souvent eu des propos réellement paternaliste envers d'autres jeunes langelot-girls il me semble (genre "ma petite fille", attitude de grand frère protecteur. ..) ça n'a fait tiquer personne il me semble. Ah oui, elles étaient blanches, alors c'est normal.
Tomber sous le charme d'une noire le rend automatiquement suspect de vouloir excercer une domination colonialiste sur cette pauvre femme ? De quoi l'aurait-on accusé si elle ne lui avait fait aucun effet !? Ou pire, s'il ne l'avait pas trouvée jolie !?

Quant aux remarques sur les erreurs d'illustration il me semble les avoir remarquées aussi (Je n'ai pas l'exemplaire sous les yeux pour vérifier ). Maïs je suis un peu à l'affût de ce genre de choses et j'en ai remarqué quelques unes dans la collection. D'ailleurs j'aimerais bien savoir comment Paulin travaillait sur les romans, comment les illustrations étaient choisies, était-il en contact avec Volkof ? Car je trouve dommage qu'il y ait parfois de si grosses erreurs entre le texte et le dessin. Plutôt rarement heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langelot et l'inconnue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Langelot et l'inconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos livres du mois :: Le "Langelot" du mois-