Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 In Memoriam (Mon Bistro Préféré)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Jeu 12 Sep 2013 - 16:06

Ce fil a pour vocation de rendre hommage à des personnages morts récemment, et ayant eu une importance particulière aux yeux des contributeurs.

Le titre, comme il est expliqué plus loin, fait référence à la chanson de Renaud, Mon Bistro Préféré.


Dernière édition par DCM le Ven 18 Sep 2015 - 10:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6609
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Jeu 12 Sep 2013 - 20:21

 

Merci pour ce petit rappel sur Allende.Wink 

Comme ça tu fumes la pipe ?affraid

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Jeu 12 Sep 2013 - 21:47

Absolument! Mais jamais à la maison, et jamais quand il fait chaud... Je ne me considère donc pas comme un vrai fumeur.

RAPPEL DU MESSAGE AUQUEL FAISAIT ALLUSION LA REMARQUE DE SALLY CI-DESSUS

Albert Jacquard et Salvador Allende


Je sais que j'ai un peu tendance à tenir la "rubrique nécrologique" dans ce forum, et si cela agace, je m'en excuse.

Je voulais tout de même rendre hommage à ce personnage des plus attachants qu'était Albert Jacquard (1925-2013), dont je viens d'apprendre la mort. J'aurais pu (et j'ai sans doute, du temps où il avait une chronique sur France Culture) passer des heures à écouter la voix si particulière de cet homme qui me semblait être l'incarnation même de ce qu'on appelle "une belle personne" - un de ces êtres qui ont le don de vous faire vous sentir plus intelligent.

Qu'on me permette à présent une anecdote personnelle : hier après-midi, j'attendais le bus (oui, je sais, vous devez être nombreux à envier cette vie d'aventure qui est la mienne...) Or, il se trouve que l'arrêt qui dessert mon domicile s'appelle "Allende". Et voilà-t-y pas, alors que je fumais tranquillement une pipe en attendant mon transport en commun, qu'arrive une personne de sexe féminin (désolé mais c'est ainsi), laquelle parlait dans son téléphone d'une voix qui ne devait pas porter beaucoup plus loin que deux cents mètres. J'ai donc stoïquement enduré sa conversation jusqu'à ce que le bus apparaisse. C'est alors que je l'entendis dire à son (sa) correspondant(e) : "Bon, j'te laisse, v'là l'bus!". Et de préciser, sans doute en réponse à une question : "J'suis à Allende". Sauf qu'elle a prononcé "Alande". Et pendant une seconde, j'ai été fort tenté de lui hurler qu'on ne disait pas "Alande" mais "Alièndé", et que c'était un minimum de respect, 40 ans jour pour jour après sa mort, de prononcer correctement le nom de cet excellent homme. Mais je n'ai rien dit. Cependant, au lieu de m'effacer pour la laisser monter dans le bus, je suis passé le premier et je lui ai fauché le dernier siège libre. Na!

...Quand la rumeur du temps cessera pour de bon
Quand le bleu relatif de la mer pâlira
Quand le temps relatif aussi s'évadera
De cette équation triste où le tiennent des cons
Qu'ils soient mathématiques avec Nobel ou non
C'est alors c'est alors que nous réveillerons
Allende

Léo Ferré, Allende, 1977.

                 La dernière photo du président Salvador Allende (1908-1973), lors de l'attaque du palais de la Moneda, à Santiago du Chili, le 11 septembre 1973.


Dernière édition par DCM le Ven 18 Sep 2015 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fxg
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 48
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Jeu 12 Sep 2013 - 22:00

La pollution sonore et l'individualisme : les fléaux du 21ème siècle. Chacun vit comme s'il était seul au monde.



Un véritable honnête homme au sens de Montaigne ou de Blaise Pascal nous a quitté. L'humanité a beaucoup perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Jeu 12 Sep 2013 - 22:12

Ce n'est certes pas une surprise, mais, ayant eu la curiosité de regarder le journal télévisé de 20 heures sur la 2 (ce que je ne fais jamais ordinairement), j'ai constaté que la mort d'Albert Jacquard avait été traitée en à peine deux minutes en fin de journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1750
Age : 50
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Ven 13 Sep 2013 - 7:12

Tu fumes la pipe ? Bon pour D je ne sais pas, mais CM ça voudrait pas dire Capitaine Montferrand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1750
Age : 50
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Ven 13 Sep 2013 - 7:13

DCM a écrit:
Ce n'est certes pas une surprise, mais, ayant eu la curiosité de regarder le journal télévisé de 20 heures sur la 2 (ce que je ne fais jamais ordinairement), j'ai constaté que la mort d'Albert Jacquard avait été traitée en à peine deux minutes en fin de journal.
Ah ça !!! Si seulement il avait su taper dans un ballon Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 53
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Ven 13 Sep 2013 - 12:43

C'est mon grand-père qui fumait la pipe !Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Ven 13 Sep 2013 - 12:46

J'ai quant à moi deux pipes qui me viennent de mon arrière-grand-père!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4363
Age : 67
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Ven 13 Sep 2013 - 14:18

J'ai vu également sur internet, la mort d'Albert Jacquart, (je regarde rarement les informations à la télé), qui était un humaniste, autant que l'abbé Pierre, (c'est mon avis, peut-être pas celui des autres),
 mais puisqu'aussi, vous parlez de pipe, j'en ai 2, dont la plus grande, que j'ai acheté en Bretagne. Croyez vous que l'on puisse fumer avec?, Rassurez-vous, je ne fume pas, ni la pipe, ni autre chose d'ailleurs, mais c'est une question que je me suis déjà posé, et comme il y a des bretons dans le forum, peut-être que je vais avoir une réponse....

   cliquez dessus l'image pour l'avoir plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Ven 13 Sep 2013 - 14:42

Sans me considérer comme un spécialiste, je dirais qu'elles ont l'air plus décoratives qu'autre chose.

Curieux que ce fil ait ainsi dévié sur la pipe (Caribou, attention!), mais il y a une certaine logique poétique ; après tout, Jacquard et Allende l'ont tous les deux cassée.

D'ailleurs, certains d'entre vous se souviennent peut-être de la une de Libération lors de la mort de Brassens?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Sam 14 Sep 2013 - 11:20

Une autre UNE de Libé, plus proche des livres d'enfants... qui annonce la mort de Hergé cette fois.

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Sam 14 Sep 2013 - 12:19

J'aime beaucoup celle pour Chabrol, il y a trois ans, presque jour pour jour. Je l'ai du reste encadrée dans mon salon.
Vous noterez qu'on est toujours raccord avec le thème de la pipe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Sam 14 Sep 2013 - 14:38

Les couvs sont bien mais je ne saisis pas l'astuce dans "Quand la bête meurt" et aussi  de quelle votes en France Allemagne il est question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Sam 14 Sep 2013 - 14:57

Pour la question des votes, en ce début mars 1983, on était à la veille d'élections municipales en France (les premières élections depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir en 81) et d'élections législatives en RFA (ce qui était à l'époque l'Allemagne de l'Ouest), dans lesquelles Helmut Kohl allait jouer son avenir politique, principalement sur la question des euromissiles.

Quant à la couverture sur Claude Chabrol, il se trouve qu'il a réalisé en 1969 un film intitulé Que La Bête Meure.


Jean Yanne y est magnifique ; il parvient à incarner une ordure absolue sans priver son personnage d'une certaine humanité. Cette réflexion passionnante sur la vengeance est généralement considérée comme un des meilleurs films de Chabrol.


Dernière édition par DCM le Sam 14 Sep 2013 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Sam 14 Sep 2013 - 15:53

Ah OK merci pour les explications
Comme plusieurs personnages de cette époque, Jean Yanne était vraiment exceptionnel je trouve (animateur, comique, acteur, réalisateur...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 53
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Dim 15 Sep 2013 - 14:28

Un bon comédien et humoriste dans la veine « franchouillarde ». Un de ses défauts étaient parfois de n'être que la caricature de son personnage.
Après les nécros, les pipes... Jean Yanne ! Wink 






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Dim 15 Sep 2013 - 15:18

couik a écrit:
Un bon comédien et humoriste dans la veine « franchouillarde ». Un de ses défauts étaient parfois de n'être que la caricature de son personnage.
Cher couik, je récuse absolument ce "franchouillard"! Jean Yanne, comme Galabru, comme Serrault, comme Marielle, comme Francis Blanche, comme beaucoup d'autres, a fait pas mal de trucs franchement oubliables, mais c'était un grand artiste, et un formidable comédien (Que La Bête Meure, Le Boucher, Nous Ne Vieillirons Pas Ensemble, Pétain, Madame Bovary, etc., etc., etc.). Les délires radiophoniques de Jean Yanne ont inspiré des gens comme Pierre Desproges, et nous lui devons un film très réussi et éminemment prémonitoire, Tout Le Monde Il Est Beau Tout Le Monde Il Est Gentil, dans lequel il m'a expliqué (j'avais à peine plus de dix ans quand j'ai vu le film pour la première fois) la différence entre la grossièreté et la vulgarité. Et de cela, je lui serai éternellement reconnaissant. Bordel de merde.

https://www.youtube.com/watch?v=12cBaujFBCM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8954
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Dim 15 Sep 2013 - 16:47

Jean Yanne, comme Galabru, comme Serrault, comme Marielle, comme Francis Blanche


Une belle brochette d'acteurs que j'aime beaucoup aussi... 

_________________
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://passionsdeserge.over-blog.com/
La plus belle qualité morale, c'est la fidélité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 53
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 16 Sep 2013 - 12:27

Dans certains dictionnaires on trouve cette définition pout le mot « franchouillard » : « Qui présente les défauts traditionnellement attribués au Français moyen. »(1). En quelque sorte, j’adopte ce mot comme certains Noirs ont adopté le mot « négritude » ou on retourné le mot « Nègre »(2). Ceci explique pourquoi sous ma plume, ou plutôt sur mon écran d’ordinateur, « franchouillard » est un qualificatif plutôt flatteur.
1. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/franchouillard_franchouillarde/35028
2. Parfois, il y a « réappropriation par un groupe d'une désignation péjorative qui leur est initialement appliquée de l'extérieur ; elle perd alors son caractère péjoratif pour les membres du groupe en question, et peut arriver à estomper voire effacer le caractère péjoratif dans l'usage général. » (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9joratif).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 16 Sep 2013 - 13:23

Tout est toujours une question de perception. À mon oreille, "franchouillard", comme d'ailleurs la plupart des mots en "ouillard", ne saurait être un qualificatif flatteur.

Bien sûr que la langue évolue : au XVIème siècle, "garce" n'était que le féminin de garçon, et n'avait aucun caractère péjoratif.

Pour moi, cependant, "franchouillard" évoque plus Jean Roucas (je le cite parce qu'il s'est récemment manifesté dans l'actualité) que Jean Yanne. Et surtout, je trouve le mot beaucoup trop réducteur.

Est-ce que "franchouillesque", ça pourrait nous convenir à tous les deux?


Dernière édition par DCM le Lun 16 Sep 2013 - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 771
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 16 Sep 2013 - 13:24

... Figurez-vous que la question posée ici concernant l'éventuelle "franchouillardise" de Jean Yanne m'a amené à m'interroger moi-même sur le sujet ! Et ce n'est certanement pas trivial !

Sans entrer dans le détail des "définitions" que l'on peut trouver du terme sur le net, il me semble bien que Jean Yanne n'a utilisé le côté "beauf" des choses et des gens pour mieux les critiquer et les railler. Quitte à lui-même se mettre en scène comme un individu assez primaire, et donc à la limite de la "beaufitude".

Or, je crois qu'il suffit de lire ce qu'il a écrit ou de l'entendre s'exprimer en interview sur son travail pour se rendre compte aussitôt que le bonhomme était vraiment aux antipodes de cela. Son humour, quoique d'aparence rudimentaire, et faisant souvent appel à tous les ressorts de la grossièreté - délibérée et assumée - n'en était pas pour autant dénué d'une certaine subtilité. Et son approche de son art, d'une démarche parfaitement cohérente.

Je pense donc qu'on aura un peu trop confondu les personnages qu'il a incarnés ou mis en scène avec la réflexion qui avait conduit à leur élaboration.

Quand j'étais enfant, et sur la seule foi des extraits jadis présentés dans "La séquence du téléspectateur" le dimanche midi (... c'est vous dire mes références !), je le trouvais aussi grossier. Avant tout grossier. Et son apparence (look "années 70" oblige) ne plaidait pas vraiment en sa faveur non plus : il y avait en effet en lui un côté "primaire" presque effrayant. On imaginait facilement qu'il pouvait vraiment être comme ces personnages rustres qu'il jouait parfois, maniant le juron et l'invective avec un parfait naturel.

Mais il ne faut voir en cela rien d'autre que le costume qu'il s'était choisi pour exprimer ses "messages" avant tout libertaires et anti-cléricaux. Bref, Jean Yanne était d'abord pour la défense des libertés de tout individu, contre la manipulation et le mensonge. Quitte à les exprimer par la provocation de la grossiereté.

Du coup, autant je trouve effectivement vulgaires ces comédies atterrantes qui ne sont désormais plus diffusées que tardivement sur des chaînes pour lesquelles la culture est surtout affaire de paysans ou d'industriels, autant je trouve dans les comédies de Jean Yanne un support de réflexion pertinent dont le discours n'a pas vieilli. Et même, au contraire - et fort malheureusement - , n'a fait que devenir de plus en plus avéré et lucide, prémonitoire, au fil des ans.

Jean Yanne me semble au paysage audio-visuel français ce qu'était jadis le fou à la cour du roi : une nécessité intellectuelle vitale.

Si vous souhaitez vous en convaincre, revoyez "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" ou "Moi y'en a vouloir des sous" : le constat est édifiant...


Dernière édition par snarkhunter le Mer 27 Nov 2013 - 8:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 16 Sep 2013 - 21:27

DCM a écrit:

Est-ce que "franchouillesque", ça pourrait nous convenir à tous les deux?
Bien trouvé! T'es vraiment un gars débrouillesque.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCM
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 51
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 16 Sep 2013 - 21:52

C'est avant tout une question de bravitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Mar 17 Sep 2013 - 8:07

DCM a écrit:
C'est avant tout une question de bravitude...
Laughing Laughing Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
In Memoriam (Mon Bistro Préféré)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-