Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 In Memoriam (Mon Bistro Préféré)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
DCM
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 52
Localisation : Bourges, Cher, France
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Jeu 12 Sep 2013 - 16:06

Rappel du premier message :

Ce fil a pour vocation de rendre hommage à des personnages morts récemment, et ayant eu une importance particulière aux yeux des contributeurs.

Le titre, comme il est expliqué plus loin, fait référence à la chanson de Renaud, Mon Bistro Préféré.


Dernière édition par DCM le Ven 18 Sep 2015 - 10:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
joyadamson
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4719
Age : 68
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Sam 9 Déc 2017 - 17:46

gronours a écrit:
Au milieu des années 60, Joy, mon hit préféré était "Zorro est arrivé" d'Henri Salvador... (un peu trop jeune pour Johnny et Sylvie) Very Happy

...........
J'avais moi-même 11 ans en 1960, j'étais jeune aussi (moins jeune que toi), et j'ai visité pour la première fois la Provence et la Camargue en 1966 avec les images du film "d'ou viens-tu Johnny" plein les yeux, c'est pour cela que j'ai beaucoup de souvenirs, et que j'ai adoré cette époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrislorraine
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2069
Age : 43
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 13/10/2014

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 1 Oct 2018 - 17:06

Qu'on l'aime ou pas, un grand nom de la chanson française s'en est allé... et je pense qu'il a sa place dans ce sujet:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Lun 1 Oct 2018 - 23:53

Je me souviens du film N/B : Un taxi pour Tobrouk que j'avais bien aimé sur l'absurdité de la guerre.

Je n'ai pas connu sa période « fiscale », des "emmerdes"... il s'en est acquitté en chanson avec talent.
Dure de naître Arménien, c'est comme être Juif, il faut souvent plus de courage pour réussir dans la vie.
Bravo l'artiste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 53
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Mar 2 Oct 2018 - 8:33

ValenteII a écrit:
Je me souviens du film N/B : Un taxi pour Tobrouk que j'avais bien aimé sur l'absurdité de la guerre.
Et moi, je me souviens surtout du film "Paris au mois d'août", vu à la télévision il y a très longtemps.

Je n'aimais pas trop le style "larmoyant" de ses chansons. J'apprécie le fait qu'il ait été l'auteur et le compositeur des chansons qu'il interprétait. Concernant l'évasion fiscale, c'est malheureusement ce à quoi s'emploient tous les artistes qui gagnent beaucoup d'argent. Tout en aimant bien bénéficier des nombreux avantages des pays où ils résident et viennent se produire pour le gagner.

Ce qui m'énervait le plus, je crois, c'est que son "arménianité" (... comme je dis !) soit remise sur le tapis en permanence. Comme si on avait dû apprécier l'artiste par pitié plutôt que pour son travail. Il en était d'ailleurs le premier responsable par son "activisme" forcené à ce sujet.

Non pas que je souhaite minimiser les faits historiques, bien au contraire : pour ma part, je suis partisan de la plus grande fermeté aussi longtemps que le gouvernement turc refusera la reconnaissance du génocide avec toute l'obstination d'un enfant pris la main dans le pot de confiture, mais on n'avait certainement pas à trouver Aznavour génial "parce qu'il était arménien"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4719
Age : 68
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Mar 2 Oct 2018 - 9:19

Outre le chanteur et auteur de très belles chansons, parce que on l'aime ou on ne l'aime pas, mais il avait beaucoup de talent, il avait même écrit "à Johnny Hallyday : Retiens la nuit (1961), puis à Sylvie Vartan : La plus belle pour aller danser (1963)", mais j'ai lu un article sur son talent d'acteur:


Charles Aznavour disparu le 1 octobre 2018 à l'âge de 94 ans était aussi comédien. Une activité loin d'être marginale dans sa carrière. Entre films de cinéma et téléfilms, il s'est vu confier 80 rôles. De vieil Arménien en vieux Juif, de Truffaut à Chabrol en passant par Granier-Deferre et Volker Schlöndorff, il a été récompensé en 1997 par un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Plus
Charles Aznavour a commencé au cinéma dès 1936. Le petit Shahnourh Varinag Aznavourian a alors 12 ans et il est à l'affiche de "La guerre des gosses" de Jacques Daroy. Mais son premier film très important sera tourné deux ans plus tard, "Les disparus de Saint-Agil" de Christian-Jaque, un film que l'on dirait aujourd'hui chorus avec une pléthore d'artistes de premier plan et parmi les adolescents acteurs, deux autres jeunes appelés à une carrière dans la chanson, Marcel Mouloudji et Serge Reggiani !

Dès lors, Aznavour n'arrêtera plus de tourner. François Truffaut lui donne l'occasion de se faire remarquer avec l'un de ses rôles les plus marquants. Dans "Tirez sur le pianiste", il tient tête à des truands qui en veulent à son frère. Il passe ainsi du musicien timide à l'homme déterminé. 

Aznavour apparait ensuite dans "Le testament d'Orphée" de Cocteau et divers films de guerre parmi lesquels "Un taxi pour Tobrouk" (1961) de Denys de la Patelière, aux côtés de Lino Ventura, Maurice Biraud et Hardy Kruger. Il partage avec eux les dialogues savoureux signés Michel Audiard. 

Aznavour accède enfin aux premiers rôles en cette décennie 60. Dans "Paris au mois d'août" (1965) de Pierre-Granier-Defferre il ne lui est plus fait reproche de sa petite taille et de son physique frêle. Il tombe amoureux de la jolie Susan Hampshire, mannequin qui le lui rend bien. "Paris au mois d'août" est aussi le titre d'une de ses chansons les plus célèbres. Il est la même année l'un des héros de "La métamorphose des cloportes", grand succès de Pierre Granier-Deferre, où il retrouve Lino Ventura et Maurice Biraud dans cette adaptation d'un texte autobiographique d'Alphonse Boudard. 

Succès en 1974, "Les dix petits nègres", de Peter Collinson, puis en 1979, "le Tambour" de Volker Schlöndorf, grande réussite et audience internationale.
Charles Aznavour a interprété nombre de personnages issus des pays de l'est. Arménien, bien sûr, mais aussi Juif , tantôt sépharade comme dans "Mangeclous" de Moshe Mizrahi en 2006 d'après Albert Cohen, et tantôt ashkenaze dans "Yiddish connection" en 1986 de Paul Boujenah dont il cosigne le scénario. II sera grec aussi dans l'impressionnant "Les fantômes du chapelier" de Claude Chabrol en 1982. 


https://www.lovemyvod.fr/VOD/dix-petits-negres-1976-de-peter-collinson/

https://culturebox.francetvinfo.fr/musique/charles-aznavour/aznavour-et-le-cinema-80-roles-de-truffaut-a-chabrol-et-un-cesar-d-honneur-280035#xtor=AL-28
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 3712
Age : 43
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   Dim 7 Oct 2018 - 20:41

snarkhunter a écrit:
Ce qui m'énervait le plus, je crois, c'est que son "arménianité" (... comme je dis !) soit remise sur le tapis en permanence. Comme si on avait dû apprécier l'artiste par pitié plutôt que pour son travail. Il en était d'ailleurs le premier responsable par son "activisme" forcené à ce sujet.

Non pas que je souhaite minimiser les faits historiques, bien au contraire : pour ma part, je suis partisan de la plus grande fermeté aussi longtemps que le gouvernement turc refusera la reconnaissance du génocide avec toute l'obstination d'un enfant pris la main dans le pot de confiture, mais on n'avait certainement pas à trouver Aznavour génial "parce qu'il était arménien"...
Tout à fait d'accord avec toi.
Pourtant, j'aime beaucoup ses chansons...

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In Memoriam (Mon Bistro Préféré)   

Revenir en haut Aller en bas
 
In Memoriam (Mon Bistro Préféré)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-