Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 15 Oct 2013 - 9:45

Rappel du premier message :

Les fidèles amateur des Six compagnons auront remarqué le langage simple et imagé des compagnons...
Les six "mangent" rarement, ils "cassent la croûte" !
Il ne préparent pas le repas, mais "font la tambouille" !
Plusieurs série aimées ici présentent différents milieux sociaux, différentes classes de la société !
Le club des cinq, les Michel, font partie des classes moyennes ! Sans être riches, les parents des héros principaux, (ou presque tous) sont propriétaires, ont des professions plutôt flatteuses...   

Paul-Jacques Bonzon a choisi de présenter des enfants/ados, de leurs temps, mais clairement du milieu ouvrier, employé...
Leurs parents sont ouvrier boucher, employé de tram, etc.  Ils sont apparemment locataires, d'appartement petits ou vétustes, assez simples.
Mais PJ Bonzon ne fait pas du misérabilisme...
D'abord, les six compagnons évoluent, leur situation et celle de leurs parents s’améliore, (Vélos > mobylettes, Vieille tente militaire, puis grande tente plus moderne, etc.) 
Et puis les six compagnons ne sont pas honteux de leur milieu, de leur situation, et ils revendiquent la simplicité, préfèrent un matelas pneumatique posé au sol dans un grenier,, ensembles, qu'un lit dans un hôtel avec chacun leur chambre...
Quand ils mangent au restaurant, (modeste établissement (Village englouti)) c'est qu'ils ont travaillé le mois de juillet !

Ce préambule pour vous inviter à un jeu de recherche :
-Trouvez et montrez ici les passages, (quelques lignes) du langage populaire des six compagnons...
-Retrouvez toutes les phrases, (dans de nombreux titres), ou on lit à la fin  : "Sale cabot ! c'est toi qui nous as mis dans le pétrin". ( ex. Fustier, Cigare volant)

-Un type de phrase aussi très employé par PJ Bonzon, c'est : "Tous à la mer", "Tous à l'attaque", tous... à vous d'en trouver d'autres !
On en fera peut-être quelque chose sur le site ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm

AuteurMessage
Sensy21
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 44
Localisation : DIJON
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Ven 18 Oct 2013 - 22:20

Ma grand-mère me disait souvent "bernique" quand j'étais petite! Dans le sens, "t'auras rien"!
Et elle est Lorraine et pas bretonne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Ven 18 Oct 2013 - 23:00

Pour ma part, il me paraît plutôt policé, le langage des Compagnons... un petit exemple, dans Les Pirates du Rail c'est Le Tondu qui s'exprime :

" L'intelligente bête a si bien compris le danger qu'elle a fait la morte jusqu' après le passage du train. Ah! mes amis ! quelle frayeur ! Je l'ai crue écrasée par le convoi.

  - Mais alors, reprend Tidou, que signifie la fusillade de tout à l'heure ? Si les bandits ne tiraient pas sur vous, ce pouvait être sur Mady et Zabeth qui tentaient de s'échapper ? "

Quel bon français en termes choisis, et c'est le cas dans la plupart des dialogues avec de l'imparfait, la concordance des temps... et un vocabulaire oral étonnant chez des jeunes de cet âge avec des termes comme frayeur, signifie, tentaient...

Qu'on m'entende bien Very Happy  : c'est juste une observation et qui n'est absolument pas contradictoire avec la recherche initiée par Serge ! les personnages, surtout jeunes et surtout pour des choses matérielles changent souvent de registre !

Je n'ai encore feuilleté que deux livres et venant des Six je n'ai trouvé qu'un anodin panier à salade mais c'est amusant, repris dans le fil du texte avec des guillemets !!

Il me semble - pour l'instant! - que ce sont surtout les"méchants" qui usent d'un langage plus "trivial". Ils paraissent en particulier, comme l'a relevé Caribou, abonnés au mot "sale"...
pour ajouter provisoirement aux citations de Caribou :
Les 6C et les pirates du rail : "Ces sales "gones" et leur chien ont tout gâché." p.172
Les 6C et l'Âne vert : "sale graine de vaurien !  p. 48, ce "sale"-là n'est pas à proprement parler à la fin.

Sinon dans mes souvenirs, mais je ferai des recherches plus méticuleuses, revient assez souvent l'expression "Une idée!" en début de phrase (et en fin de réflexion).

En revanche il y a un livre de Bonzon que je viens de relire avec un vif plaisir et qui en est truffé, de ces expressions "populaires" ! c'est La Disparue de Montélimar dont l'intrigue a été reprise dans Les 6C et la disparue de Montélimar avec un style beaucoup plus "lisse"... ce n'est pas à moi de décider mais je trouverais vraiment dommage de négliger celui-là dans une étude sur le parler populaire chez Bonzon.

Déjà les personnages du trio, L'Escarbille, Poulou et Mouli, contrairement aux 6, ne vont plus à l'école, ils sont vendeur de nougat, mécano et ouvrier dans une usine... de nougat. Ils font bien plus "gamins des rues", poulbots si j'ose dire, que les 6C. Et le ton général est bien plus déluré. Le père de Poulou roule une cigarette, l'auteur parle de la bonne grosse caboche ronde de Mouli, L'Escarbille qui ailleurs transpire à grosses gouttes  "entend déjà Poulou lui dire d'un ton ironique : "Toi mon vieux, plus tard les filles te feront passer par un trou d'aiguille."
Et, mais ceci a sans doute été cité dans le sujet sur l'alcool, Poulou commande (après, c'est vrai, une émotion forte) Garçon ! Trois pastis!
Si le style et l'histoire n'étaient quand même si différents, on se croirait parfois chez Paul Berna !
Il y en aurait beaucoup d'autres mais pour ne pas abuser de votre patience je cite tout de suite quelques échantillons relevés au fil des pages(certains bien sûr se retrouvent dans les 6C) :

casser la croûte (en parlant de routiers) copains, gars ( les deux à pratiquement toutes les pages) moutards, se flanquer à l'eau, costaud, bécanes, tire-au-flanc, reluqué, marmaille, si tu es à sec, crever de froid, toubib, tu voyages à l'oeil, turlupiner, fichu, flanqués dans un beau pétrin, mon pied quelque part, ses gros sous...

Pas mal, non ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Sam 19 Oct 2013 - 0:06

Désolée, j'ai envoyé mon message par erreur un peu tôt (mais il était peut-être déjà trop long!) j'ai omis de mettre en gras les premières citations Embarassed  et surtout je voulais signaler qu'il y avait aussi dans ce livre plusieurs expressions non lyonnaises bien sûr cette fois mais provençales (PJB montre d'ailleurs ici, malgré l'histoire pathétique, une sorte d'entrain - méridional? - qu'on lui voit assez rarement-) qui intéresseront peut-être Sree s'il ne connaît pas déjà le livre, par exemple :
coucourde, pitchounet,parpaléger, ah! vaï, fada, cabres, peuchère, la platane ( ce n'est pas une coquille, car le nom explicité d'un café, un Provençal pour confirmer ?) Sainte Mère ! et bien sûr le surnom de la petite héroïne Farigoulette !

Et aussi je viens de feuilleter Les 6C dans la Ville Rose et je dois reconnaître que dans celui-ci - est-ce décidément l'influence du Sud ? - les 6 n'ont pas du tout leur langage châtié habituel, dont je pourrais donner beaucoup d'exemples, et du coup, je sais que vais à contre-courant, mais de voir des mots comme pioncer dans leur bouche (mais me semble-t-il jamais dans celle de Tidou - il serait d'ailleurs intéressant d'analyser les différences de langage d'après leur rôle dans l'équipe ! ) me font un drôle d'effet, d'autant plus que là d'un coup il y en a une avalanche, alors que les personnages n'ont pas changé...

Et une petite question: est-il facile de faire la différence dans le cas qui nous intéresse entre le langage populaire et les expressions d'ados comme on ne disait pas à l'époque, mais qui existaient déjà ? c'est curieux, je ne me pose pas tout à fait la même question au sujet de L'Escarbille, Poulou et Mouligasse (les noms déjà, à part Poulou ! on n'est pas loin des Pieds Nickelés !) qui sont déjà dans le monde du travail, et du travail manuel, et en même temps plus gouailleurs et plus mûrs que nos Compagnons...
En tout cas, Serge, tu as initié un sujet passionnant...

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Sam 19 Oct 2013 - 7:29

Tu es tout à fait dans le sujet, Mouette !
J'ai du boulot pour noter tes trouvailles !
J'ai déjà trouvé des mots comme "pioncer", aller au pieu"... qui sont du langage populaire que des enfants bien élevés n’utiliseraient pas couramment, et qui ne sont pas grossiers, mais qui dénotent une classe sociale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Sam 19 Oct 2013 - 9:41

Dans "Les six compagnons dans la citadelle:

Tourneboulés, page 25  (Familier et vieux. Provoquer chez quelqu'un un grand trouble dans les idées ou les sentiments).

"Tous à Besançon" page 52
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Sam 19 Oct 2013 - 11:39

Shocked J'utilise encore couramment l'adjectif "tourneboulé"Wink qui ne me semble ni vieux ni familier...Very Happy

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Sam 19 Oct 2013 - 11:49

Sally a écrit:
Shocked J'utilise encore couramment l'adjectif "tourneboulé"Wink qui ne me semble ni vieux ni familier...Very Happy
Par  familier, je veux dire proche, quotidien, qui vous sort de la bouche naturellement !
 Sinon, je dirais "troublé", "perturbé" etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Sam 19 Oct 2013 - 15:32

Je m'en doutais bien !lol! 
En fait, j'emploie pas mal de mots désuets sans m'en rendre compte.

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shamanixx
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 8:04

J'en termine avec "L'homme au Gant" !!

page 163 : "cette bande de sales gamins nous a attaqués sauvagement"
page 125 : "... si je me suis arrêté, c'est pour éviter ton sale chien! "


Une petite remarque, on voit de suite à qui on a à faire: ceuxx qui disent "sale chien" ou "sales gamins" sont les "méchants" ou les suspects... En opposition auxx gendarmes / inspecteurs de Police (les "gentils") ou encore Tidou qui emploient davantage "ton bon chien" ou "mon brave chien"

Dernier mot, à ranger je pense dans les exxpressions "typiquement lyonnaises", le mot "ficelle".
page 121: Comme Fourvière aussi, on peut l'atteindre par une "ficelle" (c'est ainsi qu'à Lyon on désigne un funiculaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2528
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 9:26

Sally a écrit:
En fait, j'emploie pas mal de mots désuets sans m'en rendre compte.
Pas grave, on te garde quand même. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 10:03

Dans la ville rose:

Godasses, page 37

Ah ! Pensez aussi aux repas des 6 compagnons ! Ils sont aussi "populaires"...

Deux tranches de saucisson pour chacun et des pommes de terre bouillies de la veille, qui trop cuites, s'évanouissaient en purée. page 45

"Tous au pieu" page 60


Dernière édition par Admin-Serge le Dim 20 Oct 2013 - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 19:33

En raison de diverses contraintes, j'ai eu ces derniers jours très peu de temps à consacrer au forum, et encore moins à la lecture. Mais que d'intéressantes découvertes vous avez faites, les uns et les autres, dans l'intervalle ! Mouette, pour répondre à ta question, oui, je suis très intéressé par ces expressions provençales si imagées, que tu as pris la peine de noter ; par contre, je n'ai pas lu Les 6C et la disparue de Montélimar malgré que je possède l'intégrale de la série. D'ailleurs, je n'ai aucun 6C sur mon chevet en ce moment, mais puisque je fais partie de l'équipe qui travaille à la réalisation de cette mission, je reprends mes recherches dès que possible. Shamanixx, merci à toi pour avoir porté à ma connaissace le mot "ficelle", qu'utilisent familièrement les Lyonnais en parlant de leur Funiculaire, et que je m'empresse de rajouter sur mon tableau des expressions lyonnaises. J'en profite pour vous rappeler de bien vouloir penser à relever d'autres termes lyonnais que vous trouverez éventuellement à vos lectures des 6C et de les noter à mesure pour ensuite me les communiquer, afin de m'aider à compléter ledit tableau. Merci par avance de votre collaboration !Very Happy  


Dernière édition par fan_indien le Dim 20 Oct 2013 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 20:20

je viens de finir  "Les 6 compagnons au tour de France". 
Le dernier qui me manquait dans ceux écrit par P.J.B.

" Formidable! s'écria le Tondu. Tous à Reillanette, la semaine prochaine! p.13.
Nous reprenons nos "pétarelles",comme dit le Tondu, pour grimper suer la place du palais, p.51.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 21:05

Merci Sree !

En fait - je n'ai peut-être pas été assez claire Very Happy  - les expressions provençales ainsi que la kyrielle d'expressions "populaires" proviennent bien de La Disparue de Montélimar avec le trio L'Escarbille, Poulou, Mouligasse encore dit Mouli... qui ont bien plus de "verdeur" (et l'auteur et les personnages en général) que nos Compagnons...
C'est pourquoi je proposais d'inclure ce volume dans la recherche sur le parler populaire Chez Bonzon, ce serait dommage de laisser de côté une telle provende... d'autant plus que c'est une sorte de prologue aux 6C. Serge est d'accord, tant mieux !

 

Ensuite PJB a fait une sorte de remake, en gardant l'intrigue et en remplaçant le trio par notre... sextuor? bien connu, intitulé Les 6C et la disparue de Montélimar ; d'après ce que j'en ai vu avec bien moins de termes argotiques ou apparentés (ce qui se comprend, les personnages n'étant plus les mêmes que les premiers, gamins de la rue faisant de petits boulots...). Mais j'avoue n'avoir pas encore comparé en détail les vocabulaires des deux versions... ce que j'aurais dû faire sur ma lancée Sad 

A la place voici la -petite- moisson de la journée, il y en aura d'autres tard ce soir ou demain...

Les 6C et l'homme des neiges

Bistèque le rouspéteur de la bande p.19 ( c'est de Tidou le narrateur).
une sale histoire - p.69 - pour une fois ça vient d'un C. (Corget).

Ses jambes en pattes d'araignée p.112 (le narrateur en parlant du Tondu) ça n'entre peut-être dans aucune catégorie mais j'ai trouvé l'expression jolie !

Une idée! p.130, expression qui revient décidément souvent.

votre sale chien p.159 - là c'est bien un méchant !

le misérable p.175 c'est aussi un mot récurrent, comme gredin(s) ou sinistre.


Les 6C à Scotland Yard

lesté de deux oeufs durs, d'une tranche de jambon large comme les deux mains et d'un énorme quignon de pain p.9 - c'est Tidou qui narre et qui est lesté.

J'ai la fringale p.58 - dans la bouche du Tondu.

"Du caviar? reprit Bistèque.
_ Des oeufs de poisson, en conserve.
_ Tu en as mangé ?
_ Jamais. Mais ça ne vaut peut-être pas une bonne tranche de saucisson."
A ce mot "saucisson" nos estomacs tressaillirent. Une subite fringale s'empara de nous.
p.11. Je trouve le dialogue assez drôle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 21:22

Si si, mouette, tu as été très claire ! C'est moi qui n'avais pas les yeux en face des trous, voilà pourquoi j'avais confondu La Disparue de Montélimar avec Les 6C et la disparue de Montélimar, ce premier étant un titre esseulé au départ - et que je n'ai pas Sad - mais qui par la suite a fini par rejoindre les 6C !Very Happy 

Sinon, de lire tes notations sur le pique-nique des Compagnons dans à Scotland Yard, cela m'a évoqué de très beaux souvenirs de lecture, encore que çui-là je ne l'aie plus relu depuis des lustres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Dim 20 Oct 2013 - 21:30

Pour LES 2 disparues de Montélimar, j'avais commencé cette page !
Si tu veux l'étoffer, Mouette... ??
http://serge.passions.perso.sfr.fr/six_paul_jacques_disparue_montelimar.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Lun 21 Oct 2013 - 7:54

Ville rose :

... sauf La Guille qui, fatigué de jouer de l'harmonica, "pionçait " comme un bien-heureux... page 77


Grande discussion autour des petits pois en boite réchauffés par Bistèque  page 87

popote  page 88
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Lun 21 Oct 2013 - 22:42

Merci de ta confiance, Serge, je veux bien essayer... mais il faudra que tu m'expliques la technique pour pouvoir écrire sur ton site ! ce qui peut attendre la semaine prochaine car je pars après-demain pour quelques jours en Bretagne, j'en profiterai pour bien relire les 6C et la disparue...

Voici la petite pêche du jour... Je mets aussi les mots qui me semblent tout juste familiers ! par ailleurs faut-il continuer à relever un par un les nombreux sale, misérable etc... Ou non ?
un mot qui revient aussi souvent c'est guigne dans le sens de "malchance". Je ne sais pas si c'est plutôt régional ou argotigue ? Ici on parle de "guignes" et de guignier pour de toutes petites cerises... Mais je ne vois pas de rapport !!

Les 6C au gouffre Marzal

Quelle déveine
p.11 (Le Tondu)
"Nous allons cuire comme des lapins dans une casserole, dit Corget p.51
J'ai les jambes en coton  p.21 (Le Tondu)
"Oui, ce sont deux "espéologues" (l'aubergiste) p. 110.
Bistèque fait sa popote du soir.p.139

Les 6C et les voix de la nuit

Spécial Sree:
je dévalai une "côte" ainsi qu'on nomme, à Lyon, les voies en pente de  ces vieux quartiers. p.10

un endroit où casser la croûte (Bistèque)p.19
Jacqueline était dans le coup p.155
nous en débarrasser à vil prix (j'aime bien!) p. 172

Les 6C et l'âne vert

"tambouille "
p.49
on se contenterait de sardines et de fromage p.50
"tambouille" p.124
la corvée de pommes de terre p.124

Dans la casserole de Bistèque les pommes de terre cuisaient à gros bouillons. Dehors, un gril de fortune, fabriqué par le Tondu avec les baleines d'un vieux parapluie, attendait le boudin.(...) En quelques minutes, les pommes de terre, le boudin et un camembert tout entier disparurent.
p.21

Mais ils nous donneraient faim ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 3:47

Merci pour ta dédicace, Mouette Very Happy Et aussi pour ta contribution, qui permet d'allonger la liste des expressions lyonnaises.

Sinon, moi aussi j'aime beaucoup la phrase appétissante que tu as recopiée de la page 21 de l'âne vert. A la lire, on croirait presque entendre la cuisson, et sentir le fumet venir nous titiller les narines !

@ Serge, je n'oublie pas de continuer mes recherches, je me relance dès ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 7:30

mouette a écrit:
Merci de ta confiance, Serge, je veux bien essayer... mais il faudra que tu m'expliques la technique pour pouvoir écrire sur ton site ! ce qui peut attendre la semaine prochaine car je pars après-demain pour quelques jours en Bretagne, j'en profiterai pour bien relire les 6C et la disparue...

Voici la petite pêche du jour... Je mets aussi les mots qui me semblent tout juste familiers ! par ailleurs faut-il continuer à relever un par un les nombreux sale, misérable etc... Ou non ?
un mot qui revient aussi souvent c'est guigne dans le sens de "malchance". Je ne sais pas si c'est plutôt régional ou argotigue ? Ici on parle de "guignes" et de guignier pour de toutes petites cerises... Mais je ne vois pas de rapport !!

Les 6C au gouffre Marzal

Quelle déveine
p.11 (Le Tondu)
"Nous allons cuire comme des lapins dans une casserole, dit Corget p.51
J'ai les jambes en coton  p.21 (Le Tondu)
"Oui, ce sont deux "espéologues" (l'aubergiste) p. 110.
Bistèque fait sa popote du soir.p.139

Les 6C et les voix de la nuit

Spécial Sree:
je dévalai une "côte" ainsi qu'on nomme, à Lyon, les voies en pente de  ces vieux quartiers. p.10

un endroit où casser la croûte (Bistèque)p.19
Jacqueline était dans le coup p.155
nous en débarrasser à vil prix (j'aime bien!) p. 172

Les 6C et l'âne vert

"tambouille "
p.49
on se contenterait de sardines et de fromage p.50
"tambouille" p.124
la corvée de pommes de terre p.124

Dans la casserole de Bistèque les pommes de terre cuisaient à gros bouillons. Dehors, un gril de fortune, fabriqué par le Tondu avec les baleines d'un vieux parapluie, attendait le boudin.(...) En quelques minutes, les pommes de terre, le boudin et un camembert tout entier disparurent.
p.21

Mais ils nous donneraient faim ! Very Happy
Non, Mouette, tu n'as pas besoin d'être aussi strict !
déveine  était dans le coup    la corvée de pommes de terre 
J'ai les jambes en coton  sont des mots ou phrases  ordinaires (à la limite les "jambes en coton").

Je note les autres phrases et mots très intéressants  du langage propre aux six compagnons.

Pour la comparaison des Montélimar, tu ne peux pas écrire sur mon site !
Il faut faire comme Sree, Cedric, David... Tu copies le texte de ma page, tu le colles dans une page Word, (ou Libre office)  et tu complètes, ajoutes, etc. ton texte dans une autre couleur.
Puis je mettrai la page à jour en ajoutant ton texte...
Prend tout ton temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Sensy21
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 44
Localisation : DIJON
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 9:30

Je viens de finir se jettent à l'eau:
P9 et 28: les garçons sortirent en trombe du bahut/quand la cloche du "bahut" sonna.
P69: pas moyen de s'offrir un "mâchon" dans ce restaurant de luxe.
P73: ces machins là, qu'est ce que c'est? La Guille en parlant de caviar.
P88: ils sont "refaits" puisqu'on a leur photo.
P92: il t'arrive si souvent de ne pas avoir les yeux en face des trous. Mady à La Guille.
P141: la vieille camionnette avait vraiment un "moulin" du tonnerre.
P162: j'ai cru que je devenais "fada".
P181: un des bandits, en parlant à Kafi: ah! Toi, si nous avions pu te percer la peau!...

Voilà ma modeste contribution.
J'en commence un autre dès ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 10:08

Sensy21 a écrit:
Je viens de finir se jettent à l'eau:
P9 et 28: les garçons sortirent en trombe du bahut/quand la cloche du "bahut" sonna.
P69: pas moyen de s'offrir un "mâchon" dans ce restaurant de luxe.
P73: ces machins là, qu'est ce que c'est? La Guille en parlant de caviar.
P88: ils sont "refaits" puisqu'on a leur photo.
P92: il t'arrive si souvent de ne pas avoir les yeux en face des trous. Mady à La Guille.
P141: la vieille camionnette avait vraiment un "moulin" du tonnerre.
P162: j'ai cru que je devenais "fada".
P181: un des bandits, en parlant à Kafi: ah! Toi, si nous avions pu te percer la peau!...

Voilà ma modeste contribution.
J'en commence un autre dès ce soir.
Super ! Je les note tous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4451
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 19:09

J'ai passé en revue quatre 6C qui, je l'espère, n'auront pas encore fait l'objet de vos recherches ! En tout cas, j'apporte ma pierre à l'édifice :

Et les voix de la nuit :

Pg 16 : La Guille à Mady :

« Mademoiselle ne veut plus casser la croûte sur l'herbe ? »

Et les skieurs de fond :

Pg 12 :

« Si nous cassions la croûte ? » dit Bistèque, le préposé au ravitaillement.

Pg 13 : A l'intérieur d'un caboulot où entrent les Compagnons pour se restaurer, le patron recommande à ses jeunes clients la cuisine d'une aubergiste, chez qui ils vont loger :

« La mère Jeanne fait de la bonne tambouille, vous verrez ! »

Pg 23 : A la fin du souper, la fameuse mère Jeanne ordonne à sa tablée de convives :

« C'est l'heure ! Tout le monde au pieu ! »

et les bébés phoques :

Pg. 45 : Tidou à ses camarades :

« Avez-vous tous vos casse-croûte ?

- Oui, ils sont dans mon sac à dos, répondit Bistèque. Mme Kneer nous a gâtés. »

En croisière :

Pg 34 : Une silhouette suspecte à l'adresse de Kafi :

« Tais-toi, sale cabot ! » grogna une voix rogue. 

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9055
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 20:53

Noté Sree ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2062
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   Mar 22 Oct 2013 - 21:32

C'est noté aussi pour le site, Serge !

Dans Les 6C et l'avion clandestin pour l'instant j'ai seulement relevé le Tondu le "costaud" de la bande (p.9) et la guimbarde d'un jaune criard (p.17).

Quand il y a des guillemets, c'est bien sûr qu'ils sont "dans le texte". C'est d'ailleurs amusant de noter que lorsqu'un mot un tant soit peu familier se trouve dans la narration et non dans les dialogues l'auteur, pas toujours mais souvent, l'entoure de guillemets... c'est ainsi que quelque part (faute de l'avoir noté tout de suite je n'ai pas encore retrouvé où) Corget parle d'un panier à salade (sans guillemets) et quand PJB reprend l'expression au cours du texte il le guillemette ! réflexe de monsieur l'instituteur ?

Juste une petite curiosité : dans mon édition des 6C à Scotland Yard le nom de Corget est systématiquement orthographié Gorget avec un G... c'est l'édition du 4ème trimestre 68, l'année de l'édition originale. En est-il de même pour vos exemplaires ?

Encore moins dans le sujet, j'aime bien le doodle d'aujourd'hui à propos du premier saut en parachute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Langage six compagnons : Sale cabot ! Tous à... casse crôute...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Paul-Jacques Bonzon-