Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le robinson suisse de R.Wyss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Le robinson suisse de R.Wyss   Dim 20 Oct 2013 - 13:58

Bonjour à toutes et tous,
Les lectures se suivent et ne se ressemblent pas.
Après l'émerveillement un peu naïf je le reconnais du voyage en dentelles, je suis quelque peu déçu par ce robinson suisse.
Comment dire, un sentiment de menage en bateau (du verbe mener, mener en bateau)... joli jeu de mots pour un livre de naufragés... involontaire je le reconnais.
Pour résumer, voici une famille qui se sort indemne d'un naufrage... bon.
Ils sauvent du bâteau un nombre impressionnant de vivres, ustensiles et autres impédimenti.... Re bon.
Mais en plus une vache, un cochon, un âne..... pourquoi pas un hélicoptère et un groupe électrogène ???? là je commence à renacler.
Mais ce n'est pas fini, sur leur île, d'ailleurs est-ce vraiment une île ? aucune reconnaissance ne le dira, ni même à la fin on ne le saura.
Donc sur leur île ils trouvent des autruches, des singes, des buffles, etc... etc... des fruits, des légumes, tout juste s'il n'y a pas une boulangerie, et une superette.... trop c'est trop...
Une telle chance est improbable, voire complêtement impossible. Ni biologiquement, ni environnementalement parlant. Ce serait le paradis.
Bref, donc nous suivons leurs aventures, où le danger est vite écarté, et où les jours se passent dans le bonheur et la joie, même pas un petit mal aux dents, ni une petite fièvre... pourquoi faire ?
Re bref donc, je n'ai pas du tout mordu dans cette histoire qui se passe trop bien, trop lisse, sans rebondissements sans problèmes...
Ah ! n'est pas Daniel Defoë qui veut, notre vrai Robinson lui était seul, il dû faire preuve d'ingéniosité et de malice, se priver parfois, inventer souvent... se contenter enfin de ce qu'il avait.
Tout comme nos rescapés de l'île mystérieuse, ingéniosité, patience et malice, esprit d'équipe font tout l'intéret de cette aventure.
Là tout tombe tout cuit ou presque... c'est lassant, un vrai club de vacances.
Pour des ados celà doit passer, mais là pour moi çà coince...
Désolé pour ceux qui ont aimé, mais moi je n'y crois pas du tout.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4413
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Dim 20 Oct 2013 - 21:04

@Philippe : Tiens, je ne connaissais pas ce livre, dont le scénario de la première partie, qui se déroule sur la petite île, ressemble à bien des égards à celui du "Mystère de l'île verte" d'Enid Blyton (Le Secret de l'île verte, pour ceux qui l'ont aux éditions ODEJ). 

Ta fiche de lecture, très bien rédigée, donne envie de bouquiner le livre, même s'il ne t'a pas particulièrement marqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2523
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Dim 20 Oct 2013 - 21:59

Est-ce qu'au moins ils avaient un couteau? (suisse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melodane
Maternelle
Maternelle


Nombre de messages : 34
Age : 69
Localisation : Mantes la Ville
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Lun 21 Oct 2013 - 16:38

J'ai lu ce livre aussi et je l'ai trouvé un peu incohérent. Je n'ai même pas pu me faire une idée de l'endroit où ils ont échoué vu qu'ils rencontrent des animaux de tous les continents. Et dans l'ensemble, je l'ai trouvé plutôt ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Lun 21 Oct 2013 - 17:13

Bonjour,
Oui, tu as raison, incohérent....à tout point de vue.
Des animaux de tous les continents en vrac....
Délaissent l'or du bateau au début, pour faire une récolte de perles à la fin.... incohérent...
De plus la rescapée qui les rejoint à la fin vit trois ans à quelques distance d'eux, sans que jamais, ni elle ne vienne de leur côté, ni eu du sien.... trois ans comme çà !  incroyable...
Alors qu'il y avait une vrai mine à creuser, assister à la survie en parrallèle de cette jeune fille d'un côté et de la famille suisse de l'autre... non, rien, elle tombe des nues au dernier chapitre...
Les craintes de lafille se faisant passer pour un garçon aux autres garçons alors que le prenmier à l'avoir découverte sait que c'est une fille, pourquoi ? je ne comprends rien à cette illogique.... tortueux, inutile.
Surtout incroyable, ils ne font JAMAIS le tour de leur île !
De grands fleuves se jettent dans l'océan... pas un mais plusieurs....
Et tout çà est désert ? mais bien sûr, on va le croire...
Et comme tu dis, jamais on ne saura où se trouve ce paradis, ni près de quel continent ? rien... celà n'intéresse personne....
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUPER MYSTERE
Cours élémentaire
Cours élémentaire
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 49
Localisation : paris
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Ven 8 Nov 2013 - 1:03

Spéléo,
je comprends ton désarroi mais songe qu'il s'agit du Robinson suisse, une fiction pour enfants publiée en 1812, pas d'un témoignage scrupuleux sur la résistance dans le Vercors pendant la seconde guerre mondiale. On peut facilement pardonner les penchants surréalistes du récit.
J'ai adoré le film fait par Disney à la fin des années 50 je crois, justement parce rien n'y est très sérieux ni très réaliste. C'est la vision quasi idyllique d'un drame, un naufrage en famille qui aboutit à l'établissement d'une charmante colonie sur une île où les dangers ne sont finalement pas bien méchants. Je me rappelle d'un visionnage de ce film qui s'était apparenté à une véritable féerie et qui avait jouissivement fait carburer mon imagination. Je rêvais d'y être. Et peut-être même encore aujourd'hui, tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9017
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Ven 8 Nov 2013 - 7:24

Pour moi, Le summum de l'île déserte, (mais je l'ai déjà dit) même si elle aussi est trop parfaite, trop bien pourvue, et si ses héros sont trop riches en connaissances, c'est L'île mystérieuse de Jules Verne ! 
Je place même ce livre devant "Robinson Crusoé"... 
D'autre part, il me semble que Jules verne a donné une suite aux "Robinsons suisses"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Ven 8 Nov 2013 - 7:57

Bonjour,
@ Super Mystère : bien qu'enfant lorsque je les ai lus, je me souviens bien des sentiments qui m'ont traversés lorsque j'ai lu pour la première fois Robinson Crusoe.
J'avais déjà à l'époque été surpris par le nombre incroyable d'objets et impédimenti qu'il avait récupéré dans l'épave de son vaisseau échoué.
Déjà dans ma tête d'ado, c'était un peu too much, mais bon, j'avais bien aimé quand même.
@ Serge : pour l'ile mystérieuse, si je me souviens bien de ce que j'avais ressenti, c'était une envie d'apprendre, le savant qui savait tout sur tout était crédible.
En effet rappelle-toi à cette époque ce que représentait un SAVANT ! il devait forcément tout savoir, c'était comme ingénieur, lorsque tu avais laché ce mot, tu avais tout dit.
Donc je ne m'étais pas trop bloqué sur les richesses naturelles de l'ile, même si elle aussi était trop bien pourvue, ni sur les réalisations un peu trop du petit groupe.
Ce qui me fascinait c'était cet espèce de Géo Trouvetou qui venait à bout des problèmes les plus hardus.
A comparer avec l'ultra spécialisation d'aujourd'hui, ou l'on doit pouvoir rencontrer le super spécialiste du scarabé doré, qui ne serait même pas capable de reconnaitre un scarabé noir.... j'exagère, mais à peine.
Je mettrais pour ma part, les deux livres ex aequo, par contre le Robinson Suisse, (lu trop tard sans doute) vient bon dernier avec une grosse marge entre eux.....
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Sam 16 Nov 2013 - 18:47

Bonsoir,
Afin de confectionner la jaquette de ce livre, j'ai recherché sur Internet le résumé.... et je suis tombé sur cette critique au vitriol du livre.
C'est est presque caricatural, mais j'ai beaucoup ri tellement le trait est forcé, en voici le début :

Une famille de Suisses gras et dodus, les Arnold, débarque sur une île inconnue, après que le navire qui les transporte s'est échoué sur un récif. On ignore ce que sont devenus l'équipage et les autres passagers. Ils ont probablement quitté le roman en youyou, tandis que nos Helvètes restaient, eux, dévotement sur le pont, de peur de contrarier, en ne se noyant pas à la première lame, les desseins de la Providence.
Nos Suisses font l'observation curieuse qu'un navire échoué ne coule pas. On constate donc qu'on n'est pas mort, on se congratule et on patauge jusqu'à terre. Nos Robinsons consistent en papa Arnold, pasteur de son état, maman Arnold et leurs quatre fils.
Il est difficile d'éprouver quelque sympathie pour ces personnages. Le pasteur Arnold, en particulier, pontifiant, patelin, chafouin, inspire au lecteur une véritable antipathie, évidemment non prévue par l'auteur qui, sans doute, a mis beaucoup de lui dans le personnage. Trait particulièrement pénible pour un personnage d'ecclésiastique, le ministre ne peut littéralement pas ouvrir la bouche sans proférer une énormité.

Pour lire la suite voici le lien.... une grosse partie de rigolade :
http://theadamantine.free.fr/robinsonsuisse.htm

On le comprendra très vite, ce livre ne lui plait pas....
Comme quoi il y a encore plus méchant que moi.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1815
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Sam 16 Nov 2013 - 19:14

MDR .... J'ai lu le lien  en entier .Quelle volée de bois vert ! Voilà qui me donne envie de me replonger dans ce roman . Je l'avais lu dans ma jeunesse et il ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable contrairement à Crusoë. Je comprends pourquoi maintenant . Je vais tenter une relecture à 50 ans de distance , juste pour rigoler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Le robinson suisse de R.Wyss   Sam 16 Nov 2013 - 19:46

En effet une bonne tranche de rigolade    
Moi celà me donne envie de trouver la suite écrite par Jules Verne....
Bien content de t'avoir fait rire.... c'est bon pour la santé.
Spéléo


Dernière édition par speleo26 le Sam 16 Nov 2013 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MICHEL39
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 61
Localisation : JURA
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: SECONDE PATRIE   Sam 16 Nov 2013 - 20:49

La "suite" imaginée par Jules VERNE (sans S !) s'intitule "SECONDE PATRIE" et constitue une autre robinsonade.
Le Roman est paru en 1900 et est précédé d'une très intéressante préface de Jules VERNE lui-même dont voici un extrait :

" (...) Rudolphe Wyss, né à Berne en 1781, mort en 1850, était professeur à l'Université. On a de lui plusieurs ouvrages sur son pays d'origine, indépendamment du "Robinson Suisse", qui fut publié en 1812 à Zurich.
Dès l'année suivante, il en paraut une première traduction française. Elle était due à Mme Isabelle de Bottens, baronne de Montolieu, née à Lausanne en 1751, morte à Bussigny en 1832, qui avait fait ses débuts dans la littérature avec le roman en deux volumes intitulé "Caroline de Lichsfield (1781).
Peut-être y a-t-il des raisons de croire que Rudolphe Wyss ne fut pas seul l'auteur du célèbre roman, lequel aurait été fait en collaboration avec son fils.
C'est à tous deux, en effet, que Mme de montolieu dédia la suite de ce roman, parue en 1824 à Paris sous ce titre : "Le Robinson Suisse ou Journal d'un père de famille naufragé avec ses enfants".
Ainsi donc, la traductrice avait eu l'idée de continuer l'ouvrage qu'elle avait traduit et j'ai été devancé par elle et bien probablement par d'autres, et je ne puis m'étonner que la pensée de le faire soit venue à plusieurs.
En effet, ce roman n'est pas terminé avec l'arrivée de la corvette la Licorne, et voici ce que disait déjà Mme de Montolieu dans la préface de sa traduction :
" Quatre éditions successives ont prouvé combien le public français a su apprécier cette production qui fait le bonheur des enfants et par conséquent de leurs parents.
Mais il leur manquait une suite et une fin. Tous voulaient savoir si cette famille qui les intéressait restait dans cette île où tous les jeunes garçons désiraient aller.J'ai reçu à ce sujet une infinité de lettres, soit des enfants eux-mêmes, soit de mon libraire pour me solliciter de donner une suite et de satisfaire leur curiosité."
Il convient de noter que d'autres traductions de l'ouvrage de Rudolphe Wyss furent faites après celle de Mme de Montolieu, entre autres celle de Pierre Blanchard en 1837.
Il en résulte donc que si Mme de Montolieu n'a pas été seule à traduire le Robinson Suisse, elle n'aura pas été la seule à donner la suite, puisque j'ai tâché de le faire, sous le titre de "Seconde Patrie". (...)

Jules VERNE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MICHEL39
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 61
Localisation : JURA
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: SECONDE PATRIE   Dim 17 Nov 2013 - 21:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le robinson suisse de R.Wyss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-