Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le château des Carpathes, Jules Verne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Le château des Carpathes, Jules Verne   Dim 8 Déc 2013 - 11:51

Bonjour,
Grâce à un membre du forum, j'ai reçu le Château des Carpathes de Jules Verne.
Un bon livre, une histoire légèrement fantastique, qui se lit avec plaisir.
J'ai surtout bien apprécié les descriptions que Jules Verne fait des personnages, et de leurs petits travers.... L'achat de la longue vue par Frick au colporteur est une petite merveille, surtout la fin.
Et il y en a bien d'autres dans le livre, dont je ne retrouve plus le fil original... si un des modos peut transférer ce message à la fin du bon fil, pas de soucis.
Mais par contre j'ai découvert un Jules Verne que je ne connaissais pas, complêtement anti sémite le père Jules, étonnant, que l'on enscence son oeuvre sans jamais parler de ce défaut. Sa prédiction de la Transylvanie rachetée par des juifs est surprenante.... mais bon, celà n'est pas tout le livre heureusement.
Sinon, encore un petit côté colonialiste, il n'y a sans doute à ses yeux que les français, les anglais, les allemands qui sont des peuples interessants, tous les autres semblent à ses yeux ne pas les valoir, ils sont un peu arriérés, voire complêtement attardés, si ce n'est crétins.
Il décrit les habitants de Wertz, comme une bande de lourdaux supersticieux... on vit vraiment dans un autre siècle.
Une bonne dose d'inventions en avance sur leur temps.... çà c'est ce que j'aime chez Jules, par contre une bonne dose également d'invraisemblances, le téléphone qui fonctionne sur de telles distances sans amplificateurs..... mouais ! la pose du fil entre le château et le village sans que personne ne s'en soit rendu compte, mouais ! et surtout nos deux reclus qui vivent en complête autarcie, et comment se révitaillent - ils ??? par corbeaux spéciaux ?
Merci à Hervé,
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4424
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le château des Carpathes, Jules Verne   Dim 8 Déc 2013 - 18:11

speleo26 a écrit:
Une bonne dose d'inventions en avance sur leur temps.... çà c'est ce que j'aime chez Jules, par contre une bonne dose également d'invraisemblances, le téléphone qui fonctionne sur de telles distances sans amplificateurs..... mouais ! la pose du fil entre le château et le village sans que personne ne s'en soit rendu compte, mouais ! et surtout nos deux reclus qui vivent en complête autarcie, et comment se révitaillent - ils ??? par corbeaux spéciaux ?
Spéléo
Je m'étais posé aussi la même question, la réponse c'est Jules Verne lui-même qui l'apporte, page 215 : 
Lorsqu'il eut pris la résolution d'enfouir son existence entre les murs de ce vieux burg, l'intention du baron de Gortz était qu'aucun habitant du pays ne pût soupçonner son retour, et que personne ne fût tenté de lui rendre visite. Il va sans dire que Orfanik et lui avaient le moyen d'assurer très suffisamment la vie matérielle dans le château. En effet, il existait une communication secrète avec la route du col de Vulkan, et c'est par cette route qu'un homme sûr, un ancien serviteur du baron que nul ne connaissait, introduisait à dates fixes tout ce qui était nécessaire à l'existence du baron Rodolphe et de son compagnon. (Fin de citation.) Certes, cela paraît plutôt invraisemblable, mais ce n'est pas non plus tout à fait impossible, il faut bien le reconnaître !

Sinon, bien content que tu aies apprécié ce roman dans l'ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Le château des Carpathes, Jules Verne   Dim 8 Déc 2013 - 19:04

Bonsoir Sree,
Comme c'est crédible ! c'est vraiment too much...
Souterrain secret, serviteur que personne ne connait... et allons donc !
Tous ces secrets ne sont pas trop crédibles...
Et pourquoi pas une fanfare secrète qui leur joue des airs secrets le soir de lune rousse......
Bon, celà reste un bon livre.
Les souterrains qui relient les châteaux les manoirs sont nombreux dans les livres de Enid Blyton, malheureusement pour en avoir cherché longtemps, et dans le terrain et dans les textes, le seul que j'ai vraiment vu est dans les P.O. près de Arles sur tech..... il est même cadastré... sinon, dur dur d'en trouver un mis à part dans les livres....
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le château des Carpathes, Jules Verne   Dim 8 Déc 2013 - 21:38

Oui les souterrains,
il y en a beaucoup dans les livres et très peu dans la réalité ,notre ville de Blois qui est une ville médiévale où vécurent plusieurs Rois est remplie de souterrains (c'est du moins ce que vous répondraient tous les Blésois auxquels vous poseriez la question).
Mais mon métier de bâtisseur m'a permis d'explorer beaucoup de   bâtiments anciens et de trouver 2 petits souterrains ,un à la tour des Montils (que j'ai emprunté à l'époque il servait à s'échapper probablement de la tour car sa sortie se trouve en bordure d'un chemin proche )et un pas très loin de chez moi  qui était un souterrain permettant de sortir d'un édifice religieux mais que nous avons condamner pour construire un bâtiment dessus .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le château des Carpathes, Jules Verne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-