Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vos lectures hors livres d'enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8942
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Vos lectures hors livres d'enfants   Mar 11 Mar 2014 - 10:38

Comme cela m'a été suggéré par Mouette, voici un sous forum pour discuter de vos lectures de l'adolescence à l'âge adulte.
Cela inclut bien sur vos lectures d'aujourd'hui. On peut discuter ici de tous les auteurs, sauf des auteurs de livres d'enfants.

_________________
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://passionsdeserge.over-blog.com/
La plus belle qualité morale, c'est la fidélité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mar 11 Mar 2014 - 11:22

Merci beaucoup Serge, et bravo, voilà qui s'appelle de la réactivité !

  

J'espère vraiment que ce sous-forum trouvera son public, pour ma part j'y reviens "pour de vrai" ce soir...

encore merci et à tous bonne journée sous le soleil (des topics) !

       Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mar 11 Mar 2014 - 23:44

Je remercie Serge de bien vouloir créer ce sujet et j'espère que nous serons nombreux à nous y intéresser ! il me semble que ce sera plus agréable de se retrouver ici que d'en parler ici et là, au hasard des échanges (ce qui n'empêchera pas, bien sûr !).
 Very Happy 

Beaucoup de titres me "chatouillent" pour en parler, mais je ne peux m'empêcher, même si ce n'est pas une entrée en matière particulièrement "fédératrice" :-), de vous faire part d'abord d'une déception un peu amère...
Nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer Christian Bobin, avec des avis assez partagés, il me semble qu'oldpuck par exemple ne l'apprécie guère... pour moi il a été une rencontre inespérée, je n'avais jamais lu de phrases aussi belles et justes sur la joie et la souffrance d'être au monde, la lecture, le cœur des femmes, le manque au creux de soi, la beauté et la folie de ce monde... Un livre comme Une petite robe de fête m'a parlé avec une telle intensité que je devais parfois fermer le livre et faire quelques pas dehors pour me remettre de ces flamboyances et continuer la lecture.
Je me suis donc offert comme une promesse son dernier livre La Grande Vie. Et, même s'il renferme toujours des pépites, j'ai dû la mort dans l'âme (enfin n'exagérons pas quand même!) reconnaître le bien-fondé de certaines critiques... en résumé j'ai eu cette fois la sensation que trop de poésie tuait la poésie, que trop d'émerveillement affadissait l'émerveillement... et j'ose  bien à regret prononcer le mot de mièvrerie. Ce qu'il disait auparavant me semblait avoir autrement de force. Ou est-ce moi qui ai changé ? même si le merle et la marguerite m'enchantent moi aussi, je ne peux en faire l'axe de ma vie...

Mais il y a bien plus grave et c'est surtout là-dessus que j'aimerais avoir votre avis. Christian Bobin évoque avec empathie "l'enfant de Guéret", c'est-à-dire l'auteur Marcel Jouhandeau, au sujet d'un souvenir d'enfance à propos d'un missel, en évoquant aussi "les pages" qu'il écrira par la suite . Or cet auteur a fait partie du "train de la honte" à Weimar en 1941 et a écrit quelque chose qui s'appelle "Le Péril Juif". Dieu sait que je ne tiens pas du tout à être "politiquement correcte" mais là, quand même... voilà qui remet en question toute l'admiration et j'allais dire l'amour que je portais à cet écrivain. Et c'est un peu triste...

Voilà une inauguration un peu austère, mais je sais que vous me comprendrez !  Wink
Et la prochaine fois j'aimerais partager avec vous un roman qui cette fois m'a captivée et même ensorcelée, intitulé L'ancre des rêves...

merci pour votre patience et à bientôt de vous lire...

 sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mer 12 Mar 2014 - 10:07

Bonjour,

Un grand merci à Serge pour ce nouveau sujet  bounce 
Pour répondre à Mouette au sujet des livres de Christian Bobin, j'en ai toute une série sur ma pal qu'une admiratrice de Bobin m'a offerte après les avoir vraiment appréciés. Je n'en ai lu qu'un. Je n'ai pas trop aimé. Je trouve l'écriture magnifique mais je n'accroche pas trop au contenu, trop auto-centré et effectivement assez "mièvre". Ce n'est qu'une première impression, je vais en lire d'autres avant porter un jugement trop négatif.
Je ne connais pas du tout "L'ancre des rêves" mais ton commentaire me "gratouille"  lol! Je l'attends donc avec impatience.

@Serge: Vas tu regrouper dans ce sujet celui déjà ouvert sur Preston and Child?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8942
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mer 12 Mar 2014 - 10:26

tali a écrit:
Bonjour,

Un grand merci à Serge pour ce nouveau sujet  bounce 
Pour répondre à Mouette au sujet des livres de Christian Bobin, j'en ai toute une série sur ma pal qu'une admiratrice de Bobin m'a offerte après les avoir vraiment appréciés. Je n'en ai lu qu'un. Je n'ai pas trop aimé. Je trouve l'écriture magnifique mais je n'accroche pas trop au contenu, trop auto-centré et effectivement assez "mièvre". Ce n'est qu'une première impression, je vais en lire d'autres avant porter un jugement trop négatif.
Je ne connais pas du tout "L'ancre des rêves" mais ton commentaire me "gratouille"  lol! Je l'attends donc avec impatience.

@Serge: Vas tu regrouper dans ce sujet celui déjà ouvert sur Preston and Child?

J'ai déplacé les sujet "Preston and Child" ici...  Very Happy

_________________
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://passionsdeserge.over-blog.com/
La plus belle qualité morale, c'est la fidélité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4350
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mer 12 Mar 2014 - 19:47

Perso je ne connais pas 36 auteurs pour adultes, je l'avoue ! Sur la petite dizaine d'écrivains que j'ai pu découvrir au cours de ces dernières années, donc à l'âge adulte, je pourrais citer Michel Houellebecq, Colette, Simenon, Marcel Pagnol, Jules Verne, Bernard Clavel et, plus récemment, Claude Michelet. Chez les auteurs anglo-saxons, c'est l'oeuvre de Mary Higgins Clark qui me plait le plus. J'aimerais bien analyser un des livres parmi ceux que j'ai lus de ces romanciers, voire même plusieurs, pourquoi pas, en parler en détail, mais mon emploi du temps actuel ne m'y autorise pas :-(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1752
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mer 12 Mar 2014 - 21:20

Je n'ai lu qu'un livre de Bobin ; il me semble que c'est Prisonnier au berceau .et je me souviens que j'en avais dit quelques mots pour signifier que je n'avais pas apprécié ..
(Je peux être  un peu "rugueuse" dans ma façon de dire que je n'aime pas un auteur ou un livre..Il ne faut pas que ceux qui apprécient se sentent atteints par mes jugements qui sont quelquefois expéditifs ! )
Pour Bobin je vais refaire une tentative avec la" petite robe de fête"


Je ne connais pas "l'ancre des rêves" mais rien que le titre est déjà un voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Mer 12 Mar 2014 - 21:59

Merci Tali pour ta réponse ! en ce qui concerne L'ancre des rêves je l'avais commandé à ma Librairie de la Presse après l'avoir lu en bibliothèque - ce qui ne m'arrive pas souvent ! - et je viens seulement de le récupérer... donc je le refeuillette un peu et j'en parle demain. Tu as raison d'être "gratouillée" c'est un livre si magique que j'aurai du mal à trouver les mots...

Sree, à mon avis tu n'es pas du tout obligé de faire de grandes analyses pour poster ici  Very Happy juste trois ou quatre lignes pour nous dire ce qui te plaît chez tel ou tel auteur parmi ceux que tu cites, éventuellement mentionner le livre de lui - ou d'elle - que tu préfères ?

J'avais beaucoup aimé les premiers polars de M. H. Clark, La Maison du guet, La Nuit du renard... et au fil des -nombreuses - années, j'ai trouvé son écriture et sa construction plus mécaniques, même et surtout si ça reste habile !
Il y a un mot anglais pour qualifier ce genre d'ouvrage si bien fait qu'il t'oblige à tourner les pages, mais je ne le retrouve plus... Sad

Oldpuck, je viens de trouver ton message ! ne t'inquiète pas surtout, à quoi servirait un forum où l'on n'exprime pas d'opinions différentes ? et ta "manière" m'avait paru très courtoise !
  Very Happy

Et tes arguments a posteriori me semblent assez justes...

Oui, si tu lis un autre Bobin prends Une petite robe de fête - on le trouve en Folio - mais tu l'as peut-être déjà ? c'est à mon avis l'un des meilleurs (il faut vraiment être réceptif à Bobin, bien sûr) et il reste mon préféré. Je me souviens avoir trouvé Prisonnier au Berceau assez morne...

Pour L'Ancre des rêves oui, c'est une sorte de voyage, mais surtout dans l'histoire, la mémoire familiale, le fantastique...  et aussi quand même sur une mer très rude, celle de l'époque de la Grande Pêche...

La suite au prochain épisode !
 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 13 Mar 2014 - 14:53

Bonjour,

J'ai "Une petite robe de fête", je vais m'y mettre aussi  lol! 
Pour ce qui est de "Annik reporter" disons que c'est un livre gentillet pas vraiment marquant. Par contre les illustrations de Paul Durand dans le livre du club de lecture des jeunes sont vraiment très fines et délicates, rien à voir avec celles que l'on trouve dans la collection verte.
Nous attendons tous et toutes la suite de l'épisode à "L'ancre des rêves" mais prends tout de même du temps pour le savourer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuauhtli
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 13 Mar 2014 - 17:03

mouette a écrit:
Je remercie Serge de bien vouloir créer ce sujet et j'espère que nous serons nombreux à nous y intéresser ! il me semble que ce sera plus agréable de se retrouver ici que d'en parler ici et là, au hasard des échanges (ce qui n'empêchera pas, bien sûr !).
 Very Happy (..) Mais il y a bien plus grave et c'est surtout là-dessus que j'aimerais avoir votre avis. Christian Bobin évoque avec empathie "l'enfant de Guéret", c'est-à-dire l'auteur Marcel Jouhandeau, au sujet d'un souvenir d'enfance à propos d'un missel, en évoquant aussi "les pages" qu'il écrira par la suite . Or cet auteur a fait partie du "train de la honte" à Weimar en 1941 et a écrit quelque chose qui s'appelle "Le Péril Juif". Dieu sait que je ne tiens pas du tout à être "politiquement correcte" mais là, quand même... voilà qui remet en question toute l'admiration et j'allais dire l'amour que je portais à cet écrivain. Et c'est un peu triste...

 

Bonjour à tous, et à toi Mouette,

Je réagis ici, un peu hors sujet? car ton propos m'interpelle, comme on dit: moi aussi, j'ai souvent rencontré ce problème: un auteur me semble délicat, sensible, ou au contraire vigoureux, créatif: bref, c'est un véritable auteur tel qu'on en rêve, ou qu'on l'attend depuis toujours. Et puis j'apprends qu'il a tenu des propos antisémites, racistes ou homophobes, s'est mal comporté durant la guerre (ou d'autres circonstances) etc. Et là, je suis perplexe: peut-on dissocier l'auteur et l'homme?

C'est la raison pour laquelle, bien que je reconnaisse leur grand talent d'écrivain, je n'ai jamais pu lire jusqu'au bout Céline, par exemple. Ou Brasillach.

Maintenant il faut peut-être dissocier l'homme pas bien flambant qui a eu à l'occasion des positions déplorables (par vanité, faiblesse, préjugés, poids de la tradition de droite, etc.) de la véritable crapule qui a appelé à la haine et à la mort, dénoncé nommément.. Guitry ou même Jouhandeau, ce n'est quand même pas la même chose que Céline, qui lui-même est très en deça de certains auteurs allemands de l'époque.

Et puis, quelquefois, on est assez horrifié par les propos d'auteurs pourtant tendrement aimés: Jules Verne, par ex, ou plus près de nous Pierre Véry, ou Léo Malet, qui font plus que flirter avec l'antisémitisme. Et que dire de ces multiples auteurs aimés dont les "méchants" sont invariablement des "apatrides", ou "étrangers" basanés, gitans, romanichels etc. Et les illustrateurs?....

Heureusement, Paul Berna, PJ Bonzon, Georges Bayard, Saint-Marcoux sont de ce pt de vue irréprochables..:-)

bref, qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 13 Mar 2014 - 17:43

Bonjour Cuauhtli,

Tu abordes ici un sujet pour le moins délicat mais combien intéressant et subjectif.
En général, je n'aime pas trop juger des personnes. Un livre, je crois que l'on peut se le permettre. Néanmoins, j'ai du mal avec certains auteurs et notamment Céline. Il n'y a pas longtemps, un parent me décrivait avec beaucoup d'enthousiasme son oeuvre, le qualifiait de grand génie, grand écrivain....je suis restée muette, impossible, pour moi d'aimer cet auteur. J'essaierai encore de le lire mais ça va être difficile.
De la même façon, lorsque j'ai mieux connu E.Blyton, j'ai eu un gros recul même si ce n'est pas du tout du même degré, j'étais bien déçue. Nous en avons déjà parlé sur ce forum. 
 Et pourtant, je lis Anne Perry alors qu'elle a été condamnée pour meutre...j'aime ses descriptions de la vie à l'époque victorienne, sa défense de la condition féminine et des enfants, son humour. 
Ce sont les écrits qui choquent, peut être parcequ'ils blessent et qu'ils restent. Nos livres d'enfants n'ont pas ce pouvoir, c'est pour cela que nous les aimons tant. Ils nous emmènent bien loin en nous permettant de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 13 Mar 2014 - 23:55

Dans l'ordre (ce qui n'est pas mon fort  Very Happy ) :

Tali 1 : merci beaucoup pour ta réponse et tes si amicaux encouragements ! tu as raison, je vais y regoûter un peu avant d'en parler... mais vraiment pas longtemps! d'autant plus que mon petit Toumaï est parfois un peu lent et que je ne sais pas faire court, j'avoue bénir la touche "brouillon" installée par Serge...

Cuauhtli : non, tu n'es pas du tout hors sujet ! ce nouveau sous-forum est fait pour commenter nos lectures, parfois de façon beaucoup plus légère et heureusement ! et donc aussi parfois pour se poser des questions... et j'avais moi-même sollicité des réactions à ce propos... donc merci à toi, et à moins que la modération en juge autrement, que le débat continue !

Et surtout que cela n'empêche pas d'autres d'évoquer d'autres livres et auteurs, et, je le répète, de façon bien plus légère ;-) ! et de créer de nouveaux fils... je m'aperçois que nous sommes sur le même depuis le début, j'aurais sans doute dû en créer un "Bobin"... Sad  j'en ferai un nouveau pour "L'Ancre..." c'est promis.

Je partage ta façon de voir, tes réticences voire dégoûts, et tes perplexités... j'avoue n'avoir rien lu de Jouhandeau à part quelques extraits il y a longtemps, qui évoquaient plutôt ses relations assez sordides avec sa femme. Mais quelqu'un qui a écrit "Le Péril Juif" peut-il être un simple mollasson ? je sais bien, le contexte général, même avant la guerre, était terrible à ce sujet... mais là ça me semble dépasser la seule passivité.

Tu dis vrai, il y a des découvertes cruelles... je me dis, en allant jusqu'à l'absurde, qu'on ne saura jamais si Homère, Sophocle, Chrétien de Troyes ... n'étaient pas de parfaits salauds. Et donc qu'il faudrait faire abstraction de la personnalité et de la biographie si les écrits ne montrent pas de relation avec les côtés minables (voire carrément répugnants) de l'auteur. Ce serait un peu comme pour les peintres ou les musiciens. Mais voilà, pour la plupart on sait...
C'est sûr qu'il y a aussi un éloignement de l'Histoire. J'ai appris récemment que Voltaire avait été un virulent antisémite, j'ai été déçue, ce qui ne m'empêche pas de continuer à trouver admirables certaines choses qu'il a dites ou faites... si je l'apprenais pour un auteur contemporain, ce serait la rupture immédiate !

Ce qui ne s'applique pas vraiment ici puisque nous parlons d'écrits ouvertement racistes ou équivalents..
Et Céline était aussi un médecin généreux qui ne faisait pas payer les pauvres... mais après tout ça n'excuse rien, beaucoup de nazis, sans même parler des "chefs", étaient de tendres époux et pères  et devaient donner aux mendiants. 

En fait ce n'est pas tant l'homme Jouhandeau qui m'"interpelle" ici que l'homme Christian Bobin... je regrette qu'il ait parlé de l'enfant avec une telle délicatesse, une telle sympathie, et mentionné quand même "les pages" écrites plus tard, sans un mot de réticence. Mais il est vrai qu'on n'est déçu que par ceux qu'on aime...

Tali 2 : je suis désolée, ma tentative d'"ordre" a pitoyablement échoué, ce que je viens de répondre à Cuauhtli s'adresse aussi à toi et à une grande partie de ton dernier message ! Pardonne-moi, vaincue par les approches de Morphée, je te  propose qu'on se reparle demain d'Enid Blyton et d'Anne Perry, sujets qui m'intéressent bien !

 sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4350
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Sam 15 Mar 2014 - 16:08

@mouette : Très bien, je viendrai sûrement un de ces quatre papoter de l'un ou l'autre des livres et auteurs que j'ai déjà évoqués plus haut, dans le même fil. En attendant, tes impressions de lecture des bouquins que tu as lus et dont tu parles me donnent bien envie de les découvrir, tellement elles sont savoureuses !

@tali : je comprends tout à fait ton ressenti sur Enid BLYTON à la lecture de sa biographie, pourtant je ne le partage pas. Du moment que ses livres me plaisent, que je les apprécie, c'est le principal. Après, je n'ai que faire de son point de vue personnel sur tel ou tel aspect de la société. D'abord, en quoi cela me concerne-t-il ? Pour moi, c'est un grand écrivain, et d'ailleurs, je ne suis pas là pour pointer du doigt son opinion sur ci ou çà. Qui plus est, je ne pense pas qu'elle tourne en dérision quelque peuplade que ce soit, tout au plus faisait-elle dépeindre au travers de ses écrits le monde tel qu'il était à l'époque ; par là je veux dire qu'elle décrivait la mentalité de l'Anglais de souche des années 30/40/60 et de la perception générale de ce dernier vis-à-vis des "étrangers". Or, parler de la couleur de la peau et tenir des propos xénophones, ça fait deux. Certes, dans ses livres, dès qu'il s'agit de méchants, ceux-ci sont le plus souvent issus de classes sociales dites "basses" ou bien ils sont originaires de pays qui sont d'anciennes colonisations de La Couronne. Mais de là à cataloguer cette auteure comme étant "raciste", il y a un pas ! A ce propos, dans Le mystère du caniche blanc (série Cinq Détectives), je me rappelle un passage où une vieille dame marchant dans la rue de Peterswood entre chien et loup "hâte le pas" et serre son sac à main contre sa poitrine à la vue d'un homme enturbanné à la peau basanée d'allure asiatique qui rôde aux alentours, de peur qu'il ne le lui arrache ! Je ne me souviens pas exactement de la scène, je vais la trouver et te la recopier demain, là je suis au travail et donc je n'ai pas le bouquin sous la main. Eh bien, dans cette scène, il est tout naturel de penser que Blyton en parlant du quidam en question fait allusion à un Indien ! Et pourtant, moi, tout Indien que je suis, je n'y vois pas une quelconque allusion raciste, le geste de la brave vieille dame étant surtout dû à la peur de l'inconnu, un point c'est tout. Comme quoi, les clichés, ça reste des clichés.

Tali, je ne dis pas que tu accuses Blyton d'être raciste - loin de là ! - je ne sais pas si j'ai été assez clair là-dessus, même que je trouve valorisant le fait qu'on puisse débattre de nos avis parfois aux antipodes les uns des autres. Cela en soi est enrichissant, serais-tu...d'un avis contraire ?  Wink 

Et désolé, Mouette, de discuter d'un auteur pour enfant alors qu'ici c'est un espace dédié principalement aux écrivains pour adultes, j'espère que tu ne m'en voudras pas.Very Happy


Dernière édition par fan_indien le Sam 15 Mar 2014 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Sam 15 Mar 2014 - 18:19

Bonjour,

En fait, ce qui m'a déçu chez E. Blyton, c'est le décalage entre sa vie et ce qu'elle exprime dans ses livres.
Je n'oublie pas toutefois ce que je dois à E.Blyton et au CD5 : la découverte de la lecture et surtout la soif de lecture. Je lui dois tant que lorsque adulte, je me suis rendu compte, je suis "tombée de haut". Je lis toujours ses livres, je ne la juge pas car on fait ce qu'on peut avec la vie que l'on a mais j'ai maintenant un arrière goût acide qui m'empêche, un peu, d'apprécier ses livres comme avant. C'est plus son attitude envers les enfants qui me gène alors qu'elle écrit des livres pour enfants. Difficile de bien exprimer ce que l'on ressent!

Mouette, effectivement c'est surtout pour la découverte de l'époque Victorienne que j'aime Anne Perry d'autant que j'ai la mauvaise habitude d'aller voir du côté de la fin qui est le coupable Very Happy J'apprécie beaucoup son écriture, la finesse de ses descriptions et la justesse de ses personnages. Elle me rappelle Dickens, je crois que je vais m'attirer les foudres des "Dickensophiles". lol!  Pour l'instant, je n'ai lu d'elle que les "Pitt" et les "Monks", j'aimerai essayer ses contes de Noël.

Pour D.Crombie, je suis une inconditionnelle jusquà présent. Quel livre aimes tu le mieux? Moi, c'est "Les mystères de Glastonbury". Il est atypique et complètement "magique" au sens propre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4350
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Sam 15 Mar 2014 - 21:32

tali a écrit:
Bonjour,

En fait, ce qui m'a déçu chez E. Blyton, c'est le décalage entre sa vie et ce qu'elle exprime dans ses livres.
Je n'oublie pas toutefois ce que je dois à E.Blyton et au CD5 : la découverte de la lecture et surtout la soif de lecture. Je lui dois tant que lorsque adulte, je me suis rendu compte, je suis "tombée de haut". Je lis toujours ses livres, je ne la juge pas car on fait ce qu'on peut avec la vie que l'on a mais j'ai maintenant un arrière goût acide qui m'empêche, un peu, d'apprécier ses livres comme avant. C'est plus son attitude envers les enfants qui me gène alors qu'elle écrit des livres pour enfants. Difficile de bien exprimer ce que l'on ressent!

Eh oui, tali, Blyton femme de lettres et Blyton mère de famille, deux facettes opposées d'une seule et même personne. Toute médaille a son revers. Par contre, moi, quand j'aime un auteur ou, d'ailleurs, tout artiste, quel qu'il soit, (musicien, peintre, poète, et j'en passe !), je ne cherche pas à savoir si sa personnalité possède des défauts, ni même s'il a des idées bien à lui sur les questions politiques ou autres. Mais chacun est différent, et il faut de tout pour faire un monde ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Sam 15 Mar 2014 - 22:10

Merci Sree,  tu me fais trop d'honneur  Very Happy  et ton scrupule, c'est très délicat et prévenant de ta part - comme d'habitude ! - je ne pense pas que le forum soit devenu chatouilleux au point de ne pas tolérer quelques passerelles :-) ! d'autant que les frontières entre lectures adultes/enfants sont parfois bien floues et que nous ne sommes pas douaniers (non, pas d'allusions ricanantes svp...). et que nous traitons un thème plutôt "sérieux"  Wink !

Et j'y vais moi-même de mon petit paragraphe :
Je trouve ta citation d'Enid Blyton très "parlante" et ton interprétation fort intéressante. En effet, et cela ouvre des horizons pour la réflexion, ne faudrait-il pas souvent distinguer racisme et peur de l'inconnu ou du moins méconnaissance due aux clichés et aux on-dit ? cela me rappelle une anecdote racontée pendant sa première campagne par Barack Obama, à peu près ceci : sa grand-mère blanche qui évidemment adorait son petit-fils et le trouvait admirable - de plus elle l'élevait - et que lui adorait tout autant, expliquait en sa présence qu'elle avait très peur de rencontrer des Noirs dans la rue et serrait bien fort son sac à main - sans qu'il lui soit jamais rien arrivé. Cela l'avait beaucoup troublé...
Pour en revenir à Enid, et répondre aussi un peu à Tali, même à en juger seulement par ses écrits, il me semble que c'était quelqu'un de très ambivalent... il n'est que de voir son attirance-répulsion pour les gitans, sa fascination pour le monde du cirque tout en valorisant toujours la famille classique et bien sage... et à propos de sa relation avec ses filles, peut-être est-il très difficile d'accepter des enfants forcément imparfaits et parfois bien décevants, même s'il s'agit des siens, lorsqu'on passe ses journées à créer des filles et garçons idéalisés, avec des défauts presque aussi charmants que leurs qualités, et qui ne vous embêteront jamais ? je n'ai aucune certitude là-dessus, c'est juste une tentative de début d'explication...
mais j'arrête là, sinon il nous faudra en effet ouvrir ailleurs un sujet "Enid chez les psys" !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4350
Age : 35
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Dim 16 Mar 2014 - 19:43

@mouette : Amusant, l'anecdote sur Barack Obama et sa grand-mère. Et merci pour ton indulgence, qui n'a d'égale que ta gentillesse !  Very Happy 

Pour en revenir à Enid Blyton, voici l'extrait dont je vous parlais hier, il est tiré comme je vous le disais du Mystère du caniche blanc :

Place à l'extrait :

Sitôt après le déjeuner, Fatty s'enferma dans sa remise et entreprit de transformer son apparence. Ayant déniché une jolie soierie susceptible de faire un turban, il consulta, dans un précieux petit livre intitulé "L'art de se déguiser", le chapitre "Turbans". Après quelques essais plus ou moins réussis, il parvint à draper convenablement la bande de soie autour de sa tête.
A l'aide d'un crayon, il se dessina une fine moustache noire et ombra son menton de manière à laisser croire qu'il se rasait la barbe. Il s'introduisit ensuite dans la bouche deux petites plaques en caoutchouc qui le firent immédiatement paraître plus vieux en étoffant le bas de ses joues. Il se passa du noir sur les sourcils en prenant grand soin de les épaissir. Pour finir, il prit, devant sa glace, une expression mystérieuse qui, pensait-il, devait compléter son personnage exotique. 
"Parfait ! murmura-t-il à son reflet. Comme c'est amusant de se regarder et d'apercevoir quelqu'un qui ne vous ressemble plus du tout ! Voyons, que vais-je mettre comme vêtements ?"
Certes, Fatty possédait dans une malle quelques pièces vestimentaires que l'on pouvait qualifier d'orientales. Mais, portées en Angleterre en plein mois de janvier, elles auraient sans doute provoqué des attroupements sur le passage de "l'étranger". Fatty ne tenait pas à se faire trop remarquer. Il se rappela alors avoir rencontré à Londres des étudiants indiens.
"Certains portaient des turbans mais avec des vêtements européens ordinaires. Ils ne voulaient pas grelotter dans notre climat froid, je suppose ! Je peux donc me contenter de mon turban et de vêtements courants. Mon visage est tellement bronzé qu'il suffit à me donner le type indien !"
Fatty dénicha dans sa malle un vieux pantalon étriqué. Il l'allongea à la taille en ceignant celle-ci d'une large ceinture d'étoffe. Par-dessus il enfila un vieux manteau.
"Me voici transformé en étudiant étranger natif du lointain Orient ! se murmura-t-il à lui-même. En avant, Fatty ! Vite à Glenmore !"
Laissant derrière lui un Foxy très déçu, Fatty sortit de la remise et traversa vivement le jardin. Il espérait bien que personne ne le verrait. Or, sa mère l'aperçut de loin par la fenêtre.
"Qui est cet individu ? se demanda-t-elle, étonnée. Un ami de Frederick, je suppose ! Comme il est pittoresque, avec ce turban !"
Fatty prit le chemin qui longeait la rivière. Il n'y rencontra qu'une vieille dame qui lui jeta un regard soupçonneux. Ce bizarre étranger n'allait-il pas lui voler son sac à main ? Fatty passa rapidement et elle poussa un gros soupir de soulagement.

(Fin de l'extrait)

Pour info, sur le forum anglo-saxon "Yahoo Groupe Blyton" où j'intervenais il y a quelques années, et dont plusieurs de mes compatriotes étaient aussi membres, certains d'entre eux exprimaient le dégoût profond que leur avait inspiré la lecture du livre en question, que les "propos" d'Enid y étaient déplacés et qu'ils s'en sentaient offusqués. Il a fallu que je mette les points sur les i et que je leur explique qu'en écrivant ces lignes, elle ne pensait pas à mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Lun 17 Mar 2014 - 10:34

Coucou Sree!

Moi non plus, je ne vais pas à la pêche aux informations sur les auteurs mais parfois, lorsque je les ai sous le nez, je ne peux pas éviter de les lire. lol! 
Disons que les péchés de nos auteurs d'enfants sont généralement véniels mais pour ce qui est d'auteurs comme Céline, même si l'on m' affirme que c'est un génie, j'ai du mal ce qui ne m'empêchera pas de ré essayer.
Merci aussi pour l'extrait d'E.Blyton.

Mouette, moi aussi, j'ai bien aimé l'anecdote sur B.Obama. Curieux de voir combien on ne ressent pas la réalité quand on ne peut pas avoir de recul. Cela me fait toujours penser aux peintures de Escher, une multitude de points de vue qui nous empêche d'avoir une vision plus globale mais qui nous oblige à toujours rechercher.Un peu compliqué tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Lun 17 Mar 2014 - 22:23

Merci Tali et Sree  Wink ! en lisant ton extrait, Sree, on voit bien que Blyton prête simplement à la vieille dame des réactions d'inquiétude devant ce qui lui paraît inattendu voire bizarre... de là à y trouver des connotations racistes ça me semble un peu capillotracté... d'autant plus que ce n'est pas l'auteur qui s'exprime ici, et ce serait plutôt aux "vieilles dames" de s'insurger contre l'image stéréotypée, frileuse et étroite d'esprit que l'écrivain donne d'elles !
 Very Happy 

Tali, je suis moi aussi fascinée par les élaborations impossibles d'Escher et assez troublée... ça me fait un peu le même effet que certaines anagrammes, d'une autre réalité existante à l'intérieur de la vraie... mais laquelle est la vraie ? tu as raison, c'est compliqué et même un peu inquiétant !
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Sam 29 Mar 2014 - 18:50

Aujourd'hui, je me suis lancée dans "Une petite robe de fête" de Christian Bobin.
Pour moi qui n'était pas "fan" jusque là, ce livre est une formidable découverte. J'ai aimé dès la préface tout en me demandant si cela allait continuer, vu ma précédente expérience.
Ce livre est beau, il me faudra  plusieurs re lectures pour aller au-delà de la beauté des mots.
Difficile d'en parler avec des mots de tous les jours.
C'est un plaidoyer pour le livre et la lecture...
Je vais dévoiler un peu la préface...
Il y a ceux qui lisent juste ce qu'il faut, par obligation. "Plus de joie là-dedans, pas non plus de plaisir : rien que de l'obéissance, ce qu'il faut d'obéissance pour aller jusqu'à la fin des études, aux portes du désert. Après tu ne lis rien....celui qui est sans lecture manque du manque. Ceux qui ne lisent jamais forment un peuple taciturne. Les objets leur tiennent lieu de mots...".
Il y a les lecteurs. "Ils commencent leur vie à l'âge où les autres abandonnent la leur : vers huit ou neuf ans.Ils découvrent avec joie que c'est sans fin...Et plus ils lisent, et moins ils savent. Dans la lecture on quitte sa vie, on l'échange contre l'esprit du songe, la flamme du vent..."
Le reste est époustouflant , il faut souvent reprendre haleine avant d'y revenir.
C'est un tout petit livre, rien ne laisse présager de son contenu, pas même le titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2025
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Sam 29 Mar 2014 - 22:34

Tali, je suis tellement heureuse que tu aimes Une petite robe de fête, je souscris à tout ce que tu en dis,  c'est vrai que c'est difficile d'en parler (même si tu le fais très bien) j'avais dû moi aussi souvent m'interrompre pour reprendre haleine, tant c'est brûlant de justesse, de splendeur... J'en bafouille tant c'est un souvenir fort , quelque chose un peu comme "ces certitudes de minuit qu'on renie souvent" dont parlait Cesbron. Ce petit livre avait été pour moi comme une révélation (et pourtant je n'y crois pas !) l'impression que j'ai dû partager avec beaucoup qu'enfin on me parlait, on me comprenait, que la vie n'était pas seulement une suite de jours et le contenu des journées, que seule la jeunesse du vent... je m'exprime très mal, mais Tali a raison, c'est bien difficile. Et tu as raison aussi en disant qu'on va au-delà de la beauté des mots, il y a là quelque chose qui fait dire "Enfin !" ...je n'arrive pas à mieux dire...

Et si depuis j'ai moins aimé d'autres livres de Christian Bobin, en particulier le dernier  - même si certaines pages me font toujours vibrer - je garde une tendresse folle pour ce livre et son auteur, et une reconnaissance là aussi au-delà des mots. Grâce à lui je ne manquerai jamais du manque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 11 Juin 2015 - 14:05

Je ne voudrais pas dévier le sujet sur la seule thématique du "faut-il continuer à lire les auteurs qui se sont avérés de parfaits salauds ?", mais la lecture des derniers messages et les noms mentionnés (Verne, Céline) en ont évoqué un autre dans mon propre parcours de lecture : il s'agit de l'écrivain norvégien Knut Hamsun.

J'avais découvert son existence adolescent, puisqu'il est souvent évoqué dans certaines oeuvres "pseudo-auto- biographiques" d'Henry Miller, qui est un auteur qui a compté pour moi (début des années 80, alors que j'étais lycéen). Par la suite, j'ai lu ce roman atypique qu'est "Mystères", et je l'ai apprécié. Ce n'est que des années plus tard, internet aidant, que j'ai pu découvrir un peu qui en était réellement l'auteur, ainsi que toutes les controverses le concernant. Ainsi que les inexactitudes de certaines notices biographiques, qui tendent parfois à minimiser les faits. Alors, bien évidemment, c'est toujours délicat aussitôt qu'on aborde la période de la 2e Guerre Mondiale, de l'Occupation et de la Shoah.

Or, curieusement, ses idées politiques et humaines se reflètent assez peu dans ses écrits (ou dans ce que je m'en rappelle) : c'est aussi ce qui peut contribuer à rendre un auteur "acceptable" quand il n'a en réalité été qu'un infâme salaud.

On pourra toujours arguer qu'il est nécessaire, avant que de porter un jugement, de replacer une personne, son oeuvre et ses idées, dans le contexte de son époque. Oui et non.

Oui, pour pouvoir en comprendre le contenu (d'une oeuvre). Et non, pour la "normalisation" de la chose.

Quelle déception en ce qui concerne Voltaire (... je l'ignorais), mais cela renforce en revanche mon admiration pour quelqu'un comme Montesquieu qui, un peu plus tôt dans l'histoire de notre pays, diffusait des idées autrement plus libertaires et égalitaires. Je me souviens d'ailleurs toujours, une trentaine d'années plus tard, avoir étudié au lycée le texte intitulé "De l'esclavage des nègres" en cours de français : un texte audacieux par le fond, et astucieux par la forme. Un texte important.

Le cas de Jules Verne est assurément très épineux : encore un "grand auteur" (pour l'appréciation que nous pouvons en avoir à notre époque), dont l'appartenance totale et inconditionnelle aux critères sociaux de son époque nous saute littéralement à la figure. Toutefois, lorsqu'on sait ce que Hugo affirmait, ce pour quoi il se battait, à la même époque, on peut se sentir très surpris. Et très déçu aussi (... pas par Hugo, bien sûr, mais par Verne, sachant ce que quelqu'un comme Hugo pouvait dire, écrire et faire à la même époque).

P.S.   Et je reviendrai ultérieurement sur le véritable sujet de ce fil...


Dernière édition par snarkhunter le Jeu 11 Juin 2015 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuauhtli
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 11 Juin 2015 - 14:32

Je n'ai jamais lu de texte de Victor Hugo qui m'ait vraiment choquée (bon, je suis peut-être passée au travers?). En revanche, de Jules Verne si, et surtout de ces auteurs de droite du début du siècle (Paul d'Ivoi), ou de l'entre deux guerres (Serge Dalens) qui mettent vraiment mal à l'aise aujourd'hui. Même la Comtesse de Ségur, pourtant un écrivain remarquable...

Le cas de l'écrivain condamné pour un fait divers ou même un crime (Anne Perry) me semble différent: d'abord, on ne connait pas le contenu exact de l'accusation, ni le déroulement du procès: y a t-il eu préméditation? cruauté? circonstances atténuantes? etc. Et puis la personne a été condamnée, a fait de la prison, et ayant payé sa dette a été libérée. Elle est peut-être devenue autre? Tout le monde a droit a une seconde chance: c'est le cas de Genêt, Albertine Sarrazin, même François Villon...

Enfin, le plus souvent, il ne s'agit pas d'un auteur aux textes polémiques, et TRIOMPHANTS. Je crois que ce qui me choque vraiment, ce n'est pas que quelqu'un, dans sa jeunesse, ait écrit des horreurs, surtout s'il les a regrettées ensuite, , c'est que dans sa vieillesse il les REVENDIQUE fièrement, suivi par une meute d'admirateurs.. C'est là, pour moi, la seule chose rédhibitoire. :-(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 11 Juin 2015 - 14:53

Très contente de te revoir sur le forum Cuauhtli!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuauhtli
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Vos lectures hors livres d'enfants   Jeu 11 Juin 2015 - 16:16

Bonjour Tali. Je ne fais que passer. Mais peut-être le ferai-je plus souvent? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vos lectures hors livres d'enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos lectures, de l'adolescence à l'âge adulte-