Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Ancre des Rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2051
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: L'Ancre des Rêves   Ven 21 Mar 2014 - 23:25

Rappel du premier message :

Je crains de ne pas parvenir à trouver les mots pour vous faire assez aimer ce livre... mais je vais essayer !

Quatre frères, de quinze à deux ans, Benoît, Lunaire, Guinoux, Samson vivent près de la côte bretonne et leur mère leur interdit d'approcher la mer... tous les quatre, même à présent le plus petit, font toutes les nuits d'épouvantables cauchemars où ils se retrouvent par exemple assister impuissant à une noyade infanticide ou pour un autre se mêler à l'équipage d'un bateau de terre-neuvas où il se passe des choses horribles - le capitaine est d'une extrême cruauté et il y quelque chose d'innommable dans la cale -. Lunaire, le plus hardi, va en s'accrochant à quelques noms essayer de comprendre son rêve et le réinstaller dans la réalité historique, mais il découvrira bien plus que cela... en menant son enquête il rencontrera aussi deux personnages extraordinaires, Ebenezer et Ardélia... mais je ne veux pas en raconter trop... d'ailleurs on suit avec la même intensité les cheminements de Benoît et de Guinoux.

C'est un livre qui tutoie le fantastique, mais de façon subtile et entremêlée comme dans un paquet d'algues avec la mémoire familiale, l'âme enfantine et adolescente, les relations entre frères... je ne sais pas comment l'analyser mais il y a une atmosphère ensorcelante, des passages très durs et violents, d'autres d'une grande tendresse - en particulier avec le père, une présence pudique mais primordiale - d'autres aussi où une très vieille dame vous sert un quatre-quarts au coin de la cheminée en essayant de renouer vos fils - et ses propres fils... on est embarqué, je ne trouve pas d'autre mot. Et les personnages, du passé ou du présent, sont si attachants qu'on ne veut pas les quitter. On ne veut pas que ça finisse ! 

L'écriture est si indissociable de l'histoire que j'ai du mal à la qualifier, sinon forte, simple, fluide, prenante... Ce n'est pas un livre parfait, lissé, calibré pour un "grand prix" (bien qu'il ait eu celui de la résidence du premier roman). Il y a des maladresses, des naïvetés, des défauts un peu comme dans une belle rondelle de bois brut. 

Je n'arrive pas à choisir, je vous en cite un petit passage au hasard :

"De nouveau la nuit de la chambre, l'odeur de l'oreiller, le halètement assourdi de son souffle, la forme de Benoît se débattant sous son drap. Et la panique qui faisait rouler des gouttelettes de sueur entre ses omoplates, et l'odeur de varech, de poisson, de pourriture et de sang, l'odeur du bois moisi, la puanteur partout sur lui, ramenée de l'autre monde."

Et celui-ci :
 
"Un halo de force et d'orgueil émanait de Morvan. C'était l'ombre portée d'un pouvoir déchu, la majesté d'un centaure asservi. La haine restait prisonnière de ses yeux, elle n'explosait pas en coups de poing, en coups de fusil. Quelqu'un détenait sa liberté. Le capitaine peut-être, dont les yeux d'acier lui fouillaient l'âme, s'assurant que les verrous tenaient, que la proie se souvenait qu'elle était la proie."

Et peut-être les premières lignes :

"Comme tous les soirs Benoît Guérindel avait reculé par mille stratagèmes l'heure de monter se coucher. Qui, à sa place, eût été pressé de retrouver les images violentes qui ébranlaient sa caboche ? Mais l'heure redoutée du sommeil venait toujours, comme la mort, que rarement on invite."

Si je n'ai pas su vous "allécher" c'est de ma faute ! mais pas celle du livre !!  Very Happy 
J'espère qu'un jour nous serons au moins deux ou trois à lever l'ancre pour ces rêves-là... et à partager nos impressions...

Le livre a paru en 2007 mais on le trouve toujours en le commandant en librairie, en le réservant en BDP... et sûrement par d'autres moyens...

Je ne peux pas le prêter, vous ne me le rendriez pas !
 Wink 


Mais si, je peux ! 

 lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2051
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: L'Ancre des Rêves   Mer 16 Avr 2014 - 23:12

Un grand merci à tous pour vos chaleureux messages qui me vont droit au cœur  Wink!

Oui, le pire a été évité, des maisons touchées ou, bien plus grave, des victimes parmi les pompiers... il reste un gros gâchis, des arbres calcinés et sûrement une mini-faune bien atteinte... sans compter notre stress, mais ça c'est du passé ! on commence à mieux respirer, au propre et au figuré, mais sans pouvoir encore s'empêcher, même en voiture, de scruter le ciel... en espérant que l'individu, même si l'on peut le considérer comme un malade, soit identifié et interpellé. Mais c'est assez rare...

Encore merci, vous trouvez toujours les mots justes, parce que sur ce forum on s'exprime en toute sincérité !

 sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1815
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: L'Ancre des Rêves   Ven 2 Mai 2014 - 15:43

Je l’ai fini il y a un moment mais il m’a fallu un peu de temps pour le digérer..
D’abord mes « critiques » :
 Un aspect répétitif dans la description de certains cauchemars même si ce n’est pas gratuit. En fait ce n’est pas tant la répétition qui m’a gênée que la peur que cela me donnait à chaque fois !
Et puis j’aurais aimé que les 3 frères ainés puissent mettre en commun leurs angoisses (c’est mon côté esprit de famille) Chaque nuit ils souffrent  côte à côte comme des damnés mais ils ne parviennent pas à communiquer même s’ils peuvent soupçonner les mêmes peurs  chez les autres
L’enchainement cauchemardesque semble se dénouer à la fin mais ce n’est pas clairement exprimé.

J’ai aimé :
Une puissance d’évocation tellement forte que j’ai dû m’accrocher  pour lire jusqu’au bout  certains passages.
La description des liens familiaux, le va et vient entre la réalité et le fantastique.
 Le personnage d’Ardelia   qui fait lien entre le passé et le présent est  émouvant et attachant  de même que le jeune Lunaire qui  passe à l’action pour ne plus subir l’emprise du terrifiant Cardec. Tous deux « raboutent »   le patchwork généalogique

Le poids d’un passé dramatique inconnu  impactant le présent -ici sous forme de rêves- cela rejoint de façon romancée les thèses de psychogénéalogie – à la fois si tendance et si décriées 


C’est un livre original  beau et  puissant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2051
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: L'Ancre des Rêves   Dim 4 Mai 2014 - 22:48

Merci, Puck, pour ta belle et fine analyse !

 Je te rejoins sur à peu près tout, en particulier la puissance d'évocation, que je trouve aussi assez sidérante... sur le fait que les trois frères n'arrivent pas à partager leurs souffrances, je crois qu'ils ont des relations trop complexes et difficiles dans leur vie "réelle" - qui est bien sûr perturbée par ce qu'ils endurent la nuit - pour pouvoir mettre en commun leur imaginaire... même si la tendresse entre eux est bien là, tout au fond.

Pour ma part il m'a semblé qu'il y avait un net message d'espoir à la fin... mais il faudrait que je relise les dernières pages, pour le moment je ne dispose plus du livre.

Comme toi j'ai trouvé les personnages d'Ardelia et de Lunaire très attachants...  et le petit frère Guinoux poignant lui aussi.

Je suis enchantée que ce titre t'ait plu, et je souscris tout à fait à ta dernière phrase !

 sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2523
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: L'Ancre des Rêves   Dim 4 Mai 2014 - 23:12

Content qu'il t'ait plu, Oldpuck! Même si tu as remarqué quelques petits manques ou maladresses que nous avons tous notés.
Ce livre ne laisse personne indifférent!  Very Happy  Encore merci Mouette de nous l'avoir fait découvrir.

[HS total: Oldpuck, tu habites dans une région superbe. Nous étions ce WE à un mariage à la limite de la Savoie et de la Haute Savoie, à Giez, au bout du lac d'Annecy. Nous en avons profité pour visiter et nous promener dans la vieille ville d'Annecy et ses rues bordées d'arcades, sur les bords du lac, à Talloires, à l'abbaye de Tamié... nous avons été conquis! Cette vallée est vraiment très belle au mois de mai, entourée de montagnes panachées de conifères et de feuillus! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1815
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: L'Ancre des Rêves   Lun 5 Mai 2014 - 9:40

@ Caribou:

[ ReHS total  la moyenne montagne est magnifique au printemps avec toute cette palette de verts .. Et Annecy est un petit joyau  avec ses canaux fleuris , et le lac , mais inabordable l'été à cause des touristes qui s'y pressent par milliers]
L'ancre des rêves ? Je te le  renvoie ou bien quelqu'un d'autre avait pris son tour pour le lire?


Dernière édition par oldpuck le Lun 5 Mai 2014 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2523
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: L'Ancre des Rêves   Lun 5 Mai 2014 - 10:21

Pour l'Ancre des rêves, il peut bien sûr voyager encore un peu. Quelqu'un est intéressé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Ancre des Rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos lectures, de l'adolescence à l'âge adulte-