Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les séries et la pédagogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aurèle
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 41
Localisation : Douai, Nord
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Les séries et la pédagogie   Lun 3 Nov 2014 - 11:33

Rappel du premier message :

Bonjour à tous ! 

Inscrite il y a quelques années (quand j'ai commencé ma thèse dont voici le titre: "modernité et archaïsme des lieux dans les romans d'enquête et d'aventure pour adolescents pendant les Trente Glorieuses en France", à vos souhaits), j'ai ensuite été très absente du forum (maman de trois garçons + prof de français en lycée + écriture d'une thèse de doctorat... dur dur  affraid)...
Aujourd'hui, il me reste un an et demi pour finir le travail de recherches (je dois rendre la thèse en juin 2016, un mois avant mes 40 ans !   Very Happy) et je me tourne vers vous pour une question pratique !

Je participe au colloque organisé à Reims les 21 et 22 novembre 2014 (oui, dans trois petites semaines!) dont le thème est "la littérature pour la jeunesse: vecteur d'une identité culturelle populaire?" 
Voici le lien fabula qui vous présente le sujet du colloque: http://www.fabula.org/actualites/la-litterature-pour-la-jeunesse-vecteur-d-une-identite-culturelle-populaire_59867.php 

Je vais parler de 5 séries qui étaient en vogue pendant les Trente Glorieuses: Michel, Les Six Compagnons, Alice et Fantômette. 

Voici la problématique de ma communication : Les séries doivent-elles être considérées comme un objet de consommation produit à la chaine et véhiculant des stéréotypes stériles reposant sur un principe de réitération ou au contraire peut-on considérer que derrière elles se dissimule un véritable projet didactique ?
 
Voilà ce que je veux montrer : pour moi, ces séries si critiquées (c'est répétitif, on prend les enfants pour des imbéciles en leur servant toujours les mêmes histoires, c'est pas crédible, etc.) comportent des éléments instructifs. J'ai commencé par montrer que le périple de Michel ou des Six Compagnons s'apparentait, de manière fractionnée, au tour de la France par deux enfants, le manuel scolaire de G. Bruno paru à la fin du XIXe: en suivant les aventures des héros, on découvre la géographie. 


J'ai élaboré une carte de circulation des aventures de Michel et des Six Compagnons en France. 


Je voudrais maintenant écrire une partie sur ce que les lecteurs apprennent, donc sur la dimension pédagogique de ces romans (pensons au métier exercé par Bayard et Bonzon ! sunny ) . 
Voici des exemples que j'ai déjà relevés: 
Dans Les Six Compagnons et l’homme des neiges, les Six Compagnons ne sont pas logés avec leurs camarades mais ils occupent un grenier présenté en ces termes :
« Sur le coup, en entendant prononcer ce mot ‘’grenier’’, nous avions pensé à quelque mansarde sous un toit. Pas du tout. En Savoie, on appelle grenier une sorte de chalet miniature, tout en bois, monté sur quatre pilotis, utilisé jadis pour conserver les grains à l’abri de l’humidité et des bêtes sauvages. Pour nous, c’était mille fois mieux que la plus confortable des mansardes.
On atteignait ce petit chalet par cinq marches. L’unique pièce était minuscule : à peine plus de trois mètres sur trois […] » (p.26).
 
Plus loin, les voilà prisonniers de la brume : « Regardez le pic de Nyon… Il est ‘’chapeauté !’’ » s’exclame Tidou avant que le narrateur n’explique : « Chapeauté, c’était le mot du père Papoz pour dire que le sommet d’une montagne se couvrait de nuages ; d’après lui, ce n’était pas bon signe, surtout quand le pic de Nyon se laissait coiffer le premier. » (p.124).
Cours de géologie dans Les Six Compagnons au gouffre Marzal : les Compagnons apprennent – et le lecteur par la même occasion – « la différence qui existe entre un aven et un gouffre ordinaire » (p.38), et le spéléologue décrit la grotte de façon tout à fait didactique :
« Erreur, monsieur l’apprenti ! Les stalagmites ne sont ni des ‘’trucs’’ ni des ‘’machins’’, mais des concrétions calcaires, et elles ne tombent pas du plafond, mais s’élèvent du sol. Tenez, un bon moyen pour vous le mettre dans la tête : les stalactites tombent et les stalagmites montent. » (p.39)
Dans Michel au val d’enfer, même préoccupation pédagogique :
« Il y a eu un sabotage ! Au barrage ! un canal qu’on a fait sauter ! Le canal qui passait dans la grotte du Diable !
Un canal, dans un barrage ? s’étonna Martine.
- Faut bien que l’eau du Tarn passe quelque part, en attendant qu’on lui fasse faire le grand saut ! expliqua Gustou.

- Je crois même que l’on appelle ça un canal déférent ! intervint Michel. » 


Ces exemples sont liés aux lieux, et c'est ce que je cherche EN PRIORITE (vu mon sujet!), mais voilà où vous intervenez (si vous le voulez, hein !): pourrait-on utiliser ce fil de discussion pour mettre en commun les références pédagogiques et didactiques qui se trouvent présentes dans les romans destinés à la littérature de jeunesse? 

Il me semble que dans le Club des Cinq on a beaucoup moins cette dimension pédagogique... Et je ne me suis pas penchée sur la famille HLM. Ce fil est ouvert à tous les romans, il n'est pas nécessaire de se cantonner aux séries que j'ai citées !

Je mentionne l'existence de ce forum dans ma thèse, ainsi que le site de Serge sur les Six Compagnons, et je tiendrai à votre disposition mon texte complet dès qu'il sera fini, cela va de soi. Ceux d'entre vous qui seront motivés pourront venir à la soutenance (et au pot qui suit, hé! hé!  )...

Il ne s'agit pas pour moi d'exploiter vos connaissances en faisant comme si elles étaient miennes, mais d'utiliser à bon escient la formidable énergie qui se dégage de ce groupe pour faire avancer la recherche, et contribuer à valoriser une littérature qui, pour moi, est celle qui donne accès à l'envie d'apprendre et à l'envie de lire et qui aide à grandir... 

Merci pour vos retours ! 

Amitiés, 

Aurélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
marina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1445
Age : 33
Localisation : Le Pellerin (44)
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Les séries et la pédagogie   Sam 15 Nov 2014 - 22:18

Je serai très intéressée pour lire ce que tu vas proposer puisqu'il y a trois ans de ça j'ai fait mon mémoire de master enseignement sur l'utilisation des séries à l'école pour donner le goût de lire (je peux t'envoyer ce mémoire si tu le souhaites) puis j'ai fait un master 1 sur les stéréotypes de genre dans les séries "Alice" et "Michel" et que je poursuis mes travaux de recherche cette année en faisant le master 2 littérature de jeunesse à distance du Mans en focalisant cette fois mon approche sur les série "Alice" et "Le Club des cinq" en utilisant ma classe de CE2 comme classe-test.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carolinequine.com
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2036
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Les séries et la pédagogie   Dim 16 Nov 2014 - 23:34

Bonsoir à Aurèle et à tous !

Je viens de découvrir ce fil très intéressant et éclectique - au passage, merci Sally de m'avoir fait l'honneur de me citer ! - je me permets une petite parenthèse : je suis moins présente en ce moment sur le forum pour cause de préparatifs de déménagement, qui mangent le temps mais aussi l'esprit... ce qui ne m'empêche pas de vous lire, certes par intermittence, mais avec toujours la même passion !

Tout à fait d'accord pour la prééminence de PJB en matière de pédagogie !

Aurèle, tu parles dans ton premier post de 5 séries que tu étudies plus particulièrement, mais tu n'en cites que quatre ? la cinquième est peut-être "Sans-Atout"?

Qu'est-ce qui te serait utile exactement ? qu'on refeuillette les livres concernés en relevant les passages plus "instructifs" ? ou la tonalité générale de tel ou tel ouvrage ou série ? si c'est urgent je parle surtout pour les autres (mais non je ne me défile pas !) car je n'aurai pas beaucoup de temps à y consacrer d'ici janvier.

J'ai cru comprendre - mais peut-être à tort ! Wink - que tu pouvais être aussi intéressée par d'autres séries... en dehors de celles déjà citées fort pertinemment, je pense par exemple à celle des Cinq jeunes filles de Georges-Gustave Toudouze (BV) écrite certes dans un style particulier et très daté, mais qui avec leur goélette nous fait beaucoup voyager, de Venise ou Majorque jusqu'en Norvège, avec pas mal de descriptions et là aussi d'allusions au passé historique... et nous donne en même temps beaucoup d'informations techniques sur la navigation, la "voile", l'intérieur et les instruments d'un navire.

Il y a aussi une sorte de séries - et de livres en général ! - qui, je ne sais pas trop comment formuler ça, sont "pédagogiques" par leur essence même, simplement parce qu'ils se déroulent dans des lieux et des époques différentes des nôtres et moins connues, ainsi les Gulla de Martha Sandwall-Bergström (R&O Souveraine) nous ont fait découvrir la rude société paysanne et féodale de la Suède du XIXème siècle... je pense aussi à l'excellente trilogie en Souveraine de Jean-François Pays dans l'antiquité gallo-romaine Toukharam taureau sauvage, La Dernière Charge et Marcus Imperator.

J'ai aussi entendu dire beaucoup de bien d'une série d'une dizaine de volumes que personnellement je n'ai pas lue, Jehan de Fontfraîche d'Hélène Coudrier (R&O Dauphine) elle retrace l'histoire d'une famille depuis l'époque des Gaulois jusqu'aux temps modernes; le héros s'appelant selon les époques Jean, Johannet, Jeantou...

Je ne sais pas si un petit bout de ce long message pourra t'être utile, en tout cas je te souhaite patience et courage pour ta p... assionnante de thèse !

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 41
Localisation : Douai, Nord
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Les séries et la pédagogie   Mar 18 Nov 2014 - 22:54

Coucou Mouette ! 

Oui, je parlais de Sans Atout ! 

Je ne demande pas que vous relisiez stabilo en main les ouvrages de vos collections, non non non ! D'autant que c'est pour une communication à un colloque, donc c'est juste une petite intervention, ce n'est pas un travail pharaonique sur les séries ! 
Je veux juste réhabiliter quelque peu nos chères séries bien malmenées, et montrer qu'elles s'inscrivent dans une lignée pédagogique et didactique forte. Mon article est FINI, et grâce aux amis du forum j'ai pu compléter mes exemples avec d'autres ! 

J'en profite donc pour vous dire : MERCI A TOUS ! 

Je te remercie pour tes suggestions, notamment pour la série de Toudouze, car je travaille spécifiquement sur les romans qui paraissent en France pendant les Trente Glorieuses, donc à la louche entre 1945 et 1975.

Bien entendu, je suis amenée à parler des séries à succès qui paraissent outre Manche et outre Atlantique, mais j'essaie tant que faire se peut de circonscrire mon périmètre aux romans écrits par des auteurs français, car je peux te dire qu'il y en a déjà un paquet, surtout que je ne traite pas que des séries (sauf pour l'article particulier que j'ai écrit sur les séries et la pédagogie)...

Et comme je veux donner une vision de la France pendant la période circonscrite, j'ai aussi éliminé les romans historiques. 

Donc vouala, je te remercie de m'avoir répondu alors que tu as franchement autre chose à faire, et que VIVE LE FORUM ! 

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2036
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Les séries et la pédagogie   Mer 19 Nov 2014 - 23:03

Merci à toi Aurèle et je te souhaite des réussites en série !
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 53
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Les séries et la pédagogie   Lun 8 Déc 2014 - 12:55

Je ne sais pas si cela peut vous être de quelque utilité, mais je vous indique que j'ai évoqué la rencontre entre mes garçons et les Six Compagnons dans ce fil de discussion : http://livres-d-enfants.conceptbb.com/t3121p15-couik-ayoussef-bienvenue
 
Par ailleurs, ma mère qui était institutrice, me disait, dans les années 1960-1970, que certains "spécialiste" n'appréciaient pas les aventures du Club des Cinq car elles étaient trop proche de la réalité ! Wink
 
Mes enfants, aujourd'hui en 6e, n'ont pas de problème majeur avec le passé simple. Ils sont bons en vocabulaire et maîtrise parfaitement les niveaux de langage. La lecture, même homéopathique, de nos séries préférées n'y est-elle pas pour quelque chose ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les séries et la pédagogie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-