Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et encore un petit coup de gueule de Spéléo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Jeu 15 Jan 2015 - 11:36

Rappel du premier message :

Bonjour à toutes et tous,
Il faut croire qu'une vieillissant on devient râleur... sans doute, j'ai tellement de sujets de grognerie...
Mais bon, j'en reviens à l'un de mes favoris, les réparateurs en tout genre, et les petits artisans.
Fuite sur les robinets de ma baignoire : Banal !
Je démonte, et je constate que les deux joints sont usés, écrasés, marqués, je tiens les coupables, je les démonte, je cherche dans ma boite de joints, et pas de bol, aucun qui aille bien.
Je place un gros bidon sous la goutte qui goutte, goutte à goutte.... et je vais à la recherche du joint...
du joint perdu pourrais-je parodier.
Premier magasin de sanitaire, plomberie, salles de bains etc....
Avez vous des joints de robinet ?
Oui, mais il me faut la marque, le modèle et l'année de fabrication de votre robinet.
Je me dis en moi même, et pourquoi pas l'âge du capitaine ? ou la couleur du papier peint ?
Je lui demande s'il vend des boites de joints assortis ? non.... mon dieu non, pourquoi faire dans un magasin de plomberie-sanitaire, j'ai dû faire une demande extraordinaire.... je change de crêmerie, euh ! de magasin de sanitaires.
Et là, même chanson, il me faut tout le pédigrée des robinets pour espérer le voir seulement jeter un oeil sur sa documentation.... mais vous ne vendez pas de joints à la pièce ????? mon dieu non ! pourquoi faire ? ben quand il y a une fuite chez l'un de vos clients, vous changez bien les joints défectueux ???
Vous rêvez ? ou quoi ? on change la tête du robinet !!!!! ben voyons ! et pourquoi pas la baignoire avec ?
Bon, je suis un peu remonté contre ces artisans qui prennent ainsi en otage leurs clients en situation de faiblesse, personnes âgées, femmes ou hommes seuls pas bricoleur.... honteux !!!
Et cette fameuse tête ? combien elle coûte ? 13 euros ! me répond le spécialiste de la tuyauterie et de l'arnaque réunies. Mais là encore il me faut le diamètre du filetage de votre corps de robinet.
AARRGGG !!!! au secours !
Je suis parti vraiment en colère.
Et j'ai rejoint penaud mon épouse dans la grande surface où je l'avais quitté quelques minutes avant, en lui lançant un confiant : j'en ai pour un petit quart d'heure, tu me retrouveras au rayon livres.... (ben quoi ?)
Et là machinalement je me rends au rayon bricolage, il y avait trois mètres de tuyaux de douche, de robinets mitigeurs, de tubes divers, et une petite boite de joints, percés, non pas çà, et non percés, oui c'est bien celà que je cherche, 1,5 euros, bien sûr dans cette boite il n'y a en fait que 4 joints qui ont la taille recherchée, mais bon, je ne discute pas et j'achète....
Après avoir lu deux bandes dessinées pour me calmer, confortablement installé dans l'un des trois fauteuils mis à notre disposition par cette grande marque d'origine Bretonne, j'ai rejoins mon épouse et courses terminées, j'ai pu réparer ma fuite.... terminée...
Le gros bidon était bien rempli, comme quoi même goutte à goutte, une petite fuite en trois heures fait bien 8/9 litres de perdus.
Qu'en pensez-vous ?
Pour moi fini de plaindre les artisans, tant que je constaterai cette mentalité chez la plupart d'entre eux...
Misère, où va-t-on?
Spéléo
P.S. et si celà peut intéresser quelqu'un je vous parlerai du remplacement des sphères de ma citroën, là encore un bon moment de solitude.....et de grogne contre l'autre grand sujet de plainte : les garagistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4424
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Dim 18 Jan 2015 - 18:01

@Spéléo : Oui, je vois le genre. Alors là, je peux te dire que notre servante n'a assurément rien d'une soubrette telle que vous la concevez ! J'aurais dû écrire "femme de ménage" à la place. Laughing

@Chris : Merci pour les 2 dessins. Le premier fait très coquin avec cette nana canon. Notre femme de ménage à nous, elle, s'habille en sari et est toujours tête nue. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4424
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Sam 31 Jan 2015 - 2:19

Pas de coup de gueule cette fois, mais simplement un incident qui m'est arrivé il y a quelques jours.
Comme je dispose d'une moto pour me déplacer, je n'utilise quasi pas les transports en commun. Pourtant, ce jour-là, mon deux-roues étant tombé en panne, j'ai été obligé de prendre le bus pour me rendre à mon travail. affraid
Aucun souci à l'aller, tout a marché comme sur des roulettes.
C'est pendant le trajet du retour, au soir, après le boulot, que j'ai eu l'impression d'avoir vécu l'enfer.
Mon boulot fini, je vais à l'abribus, où je fais le pied de grue pendant un bon quart d'heure. Voilà enfin le gros véhicule qui apparaît. A peine s'immobilise-t-il dans un crissement de freins à vous faire grincer des dents qu'il est tout de suite pris d'assaut. C'est à qui monterait en premier. Je suis pris dans le flot humain - il n'y a pas plus de file d'attente à nos arrêts d'autobus qu'il n'y a de chasse-neige sous les Tropiques ! - et, sans trop savoir comment, je me trouve à bord. Voici le coup de sifflet ; le bus démarre. Les retardataires essayent de le prendre en marche, au risque de se rompre le cou. Les plus hardis d'entre eux y parviennent en se hissant sur le marchepied juste à temps. Ces mecs se la jouent héros de film de Bollywood !
Inutile de dire que le bus est bondé à cette heure de pointe. Serrés comme nous le sommes les uns contre les autres, on se croirait dans une boîte de sardines. Toutes les places assises sont occupées ; je dois voyager debout. Impossible pour le receveur dans ces conditions de passer distribuer les tickets. Alors, me voilà contraint de me livrer à une petite acrobatie : tenant d'une main la barre d'appui fixée au plafond, j'extirpe, de l'autre, mon portefeuille resté au fond de ma poche de pantalon. Ah ! que je n'ai pas pensé à mettre de la menue monnaie dans celle de ma chemise. Après deux ou trois tentatives, je réussis à prendre l'argent nécessaire à l'achat du billet. Mais je ne suis pas au bout de mes peines pour autant, car il s'agit maintenant de faire parvenir cet argent au receveur assis au fond du véhicule. Je tends mon billet de 10 balles à une main secourable, qui le passe à une autre, et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il atteigne celles du receveur. Le billet dûment poinçonné suit le même chemin, cette fois dans le sens inverse.
Le bus peine à avancer sur la route, où la circulation est infernale. La grosse chaleur de cette fin d'après-midi n'arrange pas les choses. Elle a vite fait de transformer notre véhicule en étuve. Le couchant brûle la vieille coque métallique de l'autobus dont le moteur laisse échapper des odeurs de diesel nauséabondes qui rendent, à l'intérieur, l'atmosphère suffocante. Les fumées noires, et autres gaz d'échappement, copieusement lâchés par les voitures, d'autres bus, les rickshaws, se mettent aussi de la partie ; on étouffe presque. Tout le monde transpire à qui mieux mieux, c'est un truc de dingue.
Heureusement que l'épreuve est de courte durée : on approche maintenant d'un important arrêt, où le bus déverse plus de la moitié de son chargement de passagers. Du coup, plusieurs sièges se libèrent, et je peux enfin m'asseoir. Par contre, le bus n'en continue pas moins de rouler cahin-caha sur la route raboteuse, et je crains d'avoir mal au coeur. Les satanés feux rouges, si nombreux sur ces axes routiers, retardent encore le trajet de plusieurs minutes. Ma patience est mise à rude épreuve. Cette fois, je n'en peux plus, je descends à l'avant-dernier arrêt de la ligne, et finis le reste du chemin à pied.
J'ai mis une heure et demie environ ce soir-là à parcourir une distance d'une petite dizaine de kilomètres. A moto, il m'en faut à peine le tiers, c'est dire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Sam 31 Jan 2015 - 17:51

 
et c'est là qu'en arrivant chez toi, tu trouves la soubrette qui a cassé un beau plat auquel ta maman tenait.....
lol! 
J'aurais bien aimer faire un tour dans le bus avec toi, malgré tout.... çà doit être une sacrée aventure.

Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4424
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Sam 31 Jan 2015 - 18:16

speleo26 a écrit:
 
et c'est là qu'en arrivant chez toi, tu trouves la soubrette qui a cassé un beau plat auquel ta maman tenait.....
lol! 

Il ne manquerait plus que ça ! lol! Taquin, va !

speleo26 a écrit:
J'aurais bien aimer faire un tour dans le bus avec toi, malgré tout.... çà doit être une sacrée aventure.

Spéléo

Pourquoi pas, après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6734
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Sam 31 Jan 2015 - 20:22

Sree, ton histoire m'a rappelé le film "The lunchbox" - tu connais ?

un petit extrait du film :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19540691&cfilm=220884.html

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4424
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Et encore un petit coup de gueule de Spéléo   Dim 1 Fév 2015 - 7:52

Sally a écrit:
Sree, ton histoire m'a rappelé le film "The lunchbox" - tu connais ?

un petit extrait du film :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19540691&cfilm=220884.html

Mais oui, bien sûr ! Je l'ai vu au cinéma fin 2013. Un vrai régal. Pour la petite histoire, il s'agit d'une coproduction franco-germano-indienne. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et encore un petit coup de gueule de Spéléo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-