Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 801
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 8:15

Bonjour à toutes et à tous,

Le titre de ce message est également celui d'un article signé par l'auteur (français) Jean-Claude Dunyach, qui a déjà à son actif un certain nombre de romans et nouvelles "de Science-Fiction". Et, selon ce que je suis en train d'en découvrir depuis peu, de grande qualité.

Dans ce texte, il se penche sur l'avenir envisageable du livre en tant qu'objet.

Et, compte tenu du centre d'intérêt principal des contributeurs et lecteurs de ce forum, je me suis dit que la lecture de ce document pourrait vous intéresser : le voici donc (lien direct depuis le site personnel de l'auteur),

http://jean-claude.dunyach.pagesperso-orange.fr/Articles/Article.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 10:51

Bonjour,

Merci Sharkhunter....Le sujet m'intéresse et je me réserve une lecture plus approfondie dès que j'aurai plus de temps.
Juste une petite réaction à chaud pour comparer le livre à ce qui se passe actuellement avec les anciens vinyls.
Ils avaient pratiquement tous disparus au profit de cds et mp3 et ils font un grand retour actuellement.
Je suis persuadée que c'est ce qui se passe actuellement avec les livres. Nous sommes en phase "dispersion" pour parler gentiment. Les collectionneurs essaient d'en sauver quelques uns.
C'est le "progrès", on teste, on revient en arrière et on adopte souvent une position entre_deux...
Les livres électroniques ont le gros avantage de ne pas prendre de place, d'être accessibles immédiatement, d'être légers mais ils restent chers et nous mettent à la merci de grosses sociètés informatiques et commerciales. J'ai toujours en arrière pensée "Farenheit 451"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 801
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 13:00

Je t'en prie. Ayant découvert ce texte sur le site de l'auteur, j'avais eu envie de le partager avec les amateurs de livres qui se trouvent ici.

Je crois néanmoins qu'il existe une différence qualitative importante entre la musique compressée et la version "numérique" d'une oeuvre littéraire : les qualités intrinsèques de cette dernière ne se trouvent pas modifiées du fait du changement de support, alors qu'un CD ou un fichier "mp3" présente une importante déperdition de qualité par rapport au vinyle équivalent. Et je ne suis pas convaincu que l'amélioration apportée par le format SACD ait changé cela dans d'importantes proportions. Par définition, tout format compressé perd une partie plus ou moins importante du signal. On perd également cette "chaleur" caractéristique d'une bonne source analogique.

Je crains que le retour apparent des vinyles ne soit qu'un moyen pour les éditeurs musicaux de ratisser encore un peu plus d'argent dans les poches des amateurs. Mais c'est peut-être aussi le moyen trouvé pour maintenir un certain niveau de ventes chez les fabricants de matériels hifi, dont ce secteur d'activité - évidemment marginal - s'en est tout de même trouvé relancé alors qu'il était quasi moribond.

Pourtant, je ne sais pas si on connaîtra un phénomène analogue avec le livre, étant donné la multiplication des supports de lecture électronique. Après les tablettes spécialisées, les smartphones et les tablettes généralistes ont emboîté le pas. Et il suffit de lire les comptes-rendus de certains libraires pour se rendre compte de la gravité de la désaffection du public - au moins en ce qui concerne l'achat de livres.

Pour ma part, et en tant que (désormais) "vieux de la vieille", je n'ai pas accroché à la liseuse et je ne crois pas que cela peut changer rapidement dans mon cas personnel. D'abord, parce je suis trop attaché, sentimentalement, à l'objet livre. J'aime en avoir un entre les mains, tourner les pages et le lire à mon rythme. Respirer l'odeur de son papier et apprécier la "sonorité" des pages que l'on tourne.

Et puis... par expérience, je sais très bien qu'on ne peut avoir aucune confiance dans la durabilité du support électronique. Chez moi, j'ai des livres vieux de plusieurs décennies. Certains ont même été imprimés bien avant ma naissance ! Alors que les collections d'octets... finiront sans doute inutilisables, faute du matériel permettant encore de les lire. Les disques durs ou les disques "opto-numériques" s'usent et se détériorent bien plus vite et bien plus certainement qu'un livre. J'ai des CD (audio) et des DVD, achetés il y a des années, qu'il ne m'est plus possible de lire !

Et ne parlons même pas de l'éventualité d'un conflit au cours duquel seraient utilisées ces bombes (... j'ai oublié leur nom) dont l'un des effets serait de neutraliser irrémédiablement tous les contenus des supports magnétiques !

Tandis qu'une bibliothèque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1815
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 13:35

Merci d'avoir posté  cette réflexion Snarkhunter .Je vais la lire aussi à tête reposée car le sujet est vaste et sensible pour les grands lecteurs que nous sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1677
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 15:19

Cet article est plutôt pro-numérique, ou disons, c'est le point de vue d'une personne "raisonnable" qui dit que c'est inéluctable.

Je serais moins confiant car en musique le fichier mp3 a fait beaucoup de dégâts dans le monde du bizness musical et dans la psychologie des acheteurs. Compte tenu des millions de fichiers dispo gratuitement, la musique ne "vaut" désormais plus rien. Seul un marketing intense ou très malin, réservé aux grosses pointures de la musique industrielle, peut décider qq'un à dépenser 15€ dans un album. Ce phénomène a coulé beaucoup de petits éditeurs musicaux qui avaient émergé avec l'objet CD et la baisse des coûts de fabrication/enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
mouette
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2053
Age : 62
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 18:35

Les bibliothèques aussi sont vulnérables ... Sad . Merci beaucoup, Snarkhunter, pour ce lien que je vais lire dès que possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 19:18

Bonjour à toutes et tous,

Je n'ai pas lu l'article proposé en lien, mais je vais donner mon avis juste sur le titre qui décrit bien le propos.


A parte : Je crois qu' il s'agit d'une bombe à impulsion (nom complet bombe à impulsion électro magnétique), qui serait capable d'effacer et de neutraliser toute machine fonctionnant à l'électricité, et dégât collatéral d'effacer les support magnétiques.

Pour ma part, je pense que tout a déjà été dit plus haut.
Nous allons inéluctablement vers la (presque) fin du livre.
Nous qui avons été élevés avec le livre, nous résistons. Nos enfants qui ont connu les deux résisteront un peu moins, nos petits enfants qui n'auront pratiquement connu QUE du numérique ne résisteront presque pas, et nos arrières petits enfants seront pro numérique et se moqueront doucement de cette attirance pour le papier poussiéreux qui sent mauvais.... et sans doute y a-t-il des microbes dessus avec tous ces gens malpropres qui les ont manipulé....
Les livres ne disparaitront pas, mais deviendront soit des objets reliques conservés à grands frais dans des musées bibliothèques. Soit des objets de grand luxe, seuls apanages de gens riches qui les achèteront comme placements.
Et enfin, quelques nostalgiques survivront et les conserveront par amour, mais seront vraiment marginaux.
Et en contrepoint il y a bien sûr la sécurité fort relative de la conservation numérique. Malgré cela je ne pense pas que le livre aura une seconde chance. Je pense plutôt que l'on fera à grands frais des sauvegardes sur des supports de plus en plus fiables et de plus en plus sûrs.
On parlera des livres comme les ancêtres des liseuses... comme l'on parle de la télé comme de l'avant Internet.
Il y a un avant et un après, nous vivons une époque charnière.
Est-ce que ce sera mieux ? moins bien ? je ne sais pas.
L'humanité évolue, on y peut pas grand chose.
Peut-on se passer des livres ? dans l'absolu OUI malheureusement.
Je crois malheureusement que dans cinquante ans, ce ne sera pas l'absence ou la raréfaction des livres qui sera le soucis de nos enfants et petits enfants.
La raréfaction des sources d'énergie fossiles.
Aura-t-on suffisamment mis en oeuvre de sources renouvelables pour compenser ?
La surpopulation.
La pauvreté des pays du sud par rapport à ceux du nord.
(regardez ce qui se passe chaque jour en Méditerranée)
Là seront les véritables enjeux.
Une personne disait dans une émission : l'humanité court à sa perte, se sera la fin de la planète....
Si j'avais participé je lui aurai répondu : Mais bien sûr que non ! l'humanité court à sa perte, la planète pas du tout. Même dans l'éventualité d'une vitrification totale de la Terre suite à une monstrueuse guerre nucléaire, la planète continuera à tourner, des espèces mourront et d'autres renaitrons des cendres nucléaires. Les fourmis ont parait-il de bonnes chances de survie.
Alors la fin des livres.... peanuts !
Mais bien sûr cela me navre... c'est un petit problème à l'échelle d'une génération, voire deux, et ensuite.... cela n'aura plus d'importance.
Bon, je vois que j'ai un peu plombé l'ambiance... mais c'est malheureusement ce que je pense.
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 57
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 19:26

Je m'immisce dans votre discussion juste pour dire que j'étais anti-liseuse jusqu'à ce que j'y trouve mon intérêt...
En effet, attendez... Je me glisse un bandeau sur l'oeil, enfile mon crochet, ma jambe de bois et hisse le pavillon noir... Ouf, ouf, ouf, nom d'un barbe d'ours, ça y est!!!
Frères et Soeurs de la Côte, j'avoue que je pirate certains livres pour les lire. Il s'agit de livres non ré-édités et qui coutent un prix fou. Chose incroyable, ces livres sont récents, certains ont moins de dix ans. Je pense par exemple à certains thrillers de Lee Child (pas de Lincoln Child, non) qui sont sortis uniquement au Fleuve Noir sûrement dans un tirage confidentiel. Voui, je suis un grand fan des aventures de Jack Reacher. (Clairement à l'opposé d'Elisabeth Goudge que j'aime bien aussi... faut pas chercher...) Eh bien, grande fut ma joie de pouvoir lire ces aventures sur tablette, en ne déboursant que le prix de la tablette. Payer 400 euros pour un bouquin de 2007, non, non, non!!!
Un autre éditeur fait aussi le bonheur des spéculateurs, c'est 10/18. On trouve, ou plutôt, on ne trouve pas certains "grands détectives" à des prix raisonnables, car la politique de réédition de 10/18 est incompréhensible. Alors j'avoue aussi avoir piraté quelques Steven Saylor.
Et je confesse aussi avoir acheté des livres numériques qui n'existaient plus en version papier. C'est le cas de certains Lucy Maud Montgomery.
Alors, je dis, oui, pour celui qui aime lire, le numérique est un bon complément dans une bibliothèque.

Maintenant, je me vois mal lire un album rose, une BD, une BV ou une BR sur une tablette. Ca ne le ferait pas du tout, du tout, du tout...lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1677
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 19:36

Malgré mon amour des livres, je pense aussi que la liseuse entrera dans ma vie tout simplement à cause de la baisse de ma vue et de la fonction zoom

j'ai déjà lu des BR et IB sur écran : ça va,on trouve de très jolis scans PDF avec toutes les planches couleur et les dessins au trait des EO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 19:39

Ce n'est pas plomber l'ambiance Spéléo mais plutôt constater ce qui se passe! Le reste est une question de point de vue. Ton analyse est la mienne.
Je serai toujours du côté des livres papier MAIS.....
 Il faut se dire que l'important c'est qu'on lise, que l'on sache encore lire, que l'on conserve la liberté de lire et l'envie d'imaginer, de savoir, de réfléchir qui vont avec. Je ne dirai pas peu importe les moyens mais presque. Cela nous sauvera peut-être d'un retour à la préhistoire.

@ grosnours : oui, les liseuses sont bien pratiques lorsqu'on veut retrouver des titres anciens qui ne sont plus édités et qui souvent n'existent même plus en livres papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 801
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 19:52

Bonsoir Spéléo,

Tout d'abord, merci de m'avoir rafraîchi la mémoire avec le type de bombe que j'évoquais : c'est bien de cela qu'il s'agit et l'expression m'était sortie de la tête : encore une tête magnétique - et défaillante - , à n'en pas douter !

Pour ce qui est des livres, si j'imagine très bien leur présence et leur influence s'amenuiser au fil du temps (... ce qui irait de pair avec le phénomène d'appauvrissement généralisé du langage qu'on peut constater), je ne les vois pas disparaître complètement de notre paysage. Après tout, la "preuve écrite", la narration, existent depuis des millénaires, et je crois donc sincèrement qu'il y a un réflexe profondément ancré en l'être humain de tracer, de sa propre main. Quelque chose que le support numérique ne remplacera jamais. Lascaux et les tablettes sumériennes ne seront jamais des idées numériques.

Par ailleurs, le "livre" (incluant ses lointains ancêtres de pierre, de peau de chèvre, de papyrus ou de parchemin) a une puissance symbolique encore très forte. Sur cette planète, l'homme reste encore la seule espèce qui ait inventé l'écriture (même s'il est possible d'enseigner des bribes artificielles de son utilisation à certaines autres espèces). Et cela me semble nous distinguer de presque toutes les autres espèces d'une façon bien plus éclairante que notre ADN.

speleo26 a écrit:
Une personne disait dans une émission : l'humanité court à sa perte, se sera la fin de la planète....
Si j'avais participé je lui aurai répondu : Mais bien sûr que non ! l'humanité court à sa perte, la planète pas du tout. Même dans l'éventualité d'une vitrification totale de la Terre suite à une monstrueuse guerre nucléaire, la planète continuera à tourner, des espèces mourront et d'autres renaitrons des cendres nucléaires. Les fourmis ont parait-il de bonnes chances de survie.

... Cela ne fait que démontrer une nouvelle fois la quantité monstrueuses de c... que l'on peut entendre proférer à la télévision.

L'espèce humaine n'a absolument pas les moyens technologiques de "faire sauter la planète". Certains se plaisent à tenir un tel discours alarmiste, qui ne relève d'aucune vérité scientifique. Par contre, il est vrai que nous sommes équipés pour nous auto-éradiquer. Sans doute pas directement, mais de façon incidente, en nous privant de certains éléments indispensables à notre survie. Dont certaines autres espèces animales, qu'il est sans doute trop tard pour pouvoir encore sauver, compte tenu de notre comportement, qui est irresponsable - et même criminel.

Il est aussi possible qu'un géo-croiseur finisse par nous remettre à la place qui est la nôtre : celle d'une simple anecdote du processus permanent de l'évolution, d'une transition très temporaire, qui sera vite oubliée après son inévitable extinction.

La Terre s'en remettra. Comme elle l'a toujours fait par le passé. Mais il est probable que nous aurons alors laissé la place à d'autres, bien mieux armés pour survivre. Les rats, ou les cafards : c'est difficile à affirmer.

En ce qui me concerne, je ne remplacerai sans doute jamais mes "précieux" livres de papier. A moins qu'ils ne présentent un jour un danger pour ma santé. Mais il est plus que probable qu'eux me survivront, et pas l'inverse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 22:30

Je ne sais pas si vous connaissez ce petit film fort réjoussant:https://www.youtube.com/watch?v=5QH-MG6gw5A  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Lun 27 Avr 2015 - 22:48

La part du livre numérique est d'environ 25 % du chiffre d'affaires aux Etats-Unis, en France on dépasse à peine les 4 %. Je ne sais pas si c'est un retard ou une forme de prudence. Je pencherais pour la seconde interprétation car dans chaque Français il y a un paysan qui sommeille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9032
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Mar 28 Avr 2015 - 8:02

Naif ? peut-être ! Very Happy

Je ne crois pas du tout du tout à la dispartions du livre papier, mais alors pas du tout !
Je crois que livre numérique et livre papier vont cohabiter...
Par contre, tout ce qui est livre technique, revue, journaux, là, oui, ça va morfler...

Il y a bien plus de dix ans, j'achetais deux à trois revue photo, (art, technique, tests, etc.) et deux ou trois revue de jardinage.
Aujourd'hui plus une seule ! 
J'ai le "grand robert" en 7 volumes... Je ne le consulte plus jamais.  Pour cela, Internet est mille fois supérieur ! 

J'ai une tablette que j'utilise parfois, (pour tester surtout) en liseuse... (livre et BD) Bof ! Même au lit, pas commode ! Seule utilité du livre numérique, les recherches par mots clé dans le livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Mar 28 Avr 2015 - 15:09

Je suis peut-être indiscret. Qu'est-ce qui peut bien remplacer le Robert que j'ai "volé" à ma mère ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
collège
collège
avatar

Nombre de messages : 801
Age : 52
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Mer 29 Avr 2015 - 7:55

Admin-Serge a écrit:
J'ai le "grand robert" en 7 volumes...

... En ce qui me concerne, je me suis toujours contenté du "Petit" (... "Simplet" ?!Very Happy). Que je prenais grand plaisir à consulter au hasard, jadis, pour le seul plaisir de la découverte. De temps en temps, je rachetais une édition plus récente et j'offrais mon précédent exemplaire. Je me dis d'ailleurs qu'il serait peut-être temps...

J'ai toujours beaucoup aimé les dictionnaires, et plus encore en utilisation "libre" (... en dehors de toute nécessité réelle). Je trouve que c'est encore la plus jolie et plaisante façon d'en faire usage. Pour le plaisir des mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Mer 29 Avr 2015 - 12:28

Le "Dictionnaire historique de la langue française" vaut également le détour. On y découvre le destin des hommes à travers l'histoire des mots.
Et je n'ai pas de liens capitalistiques avec l'éditeur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1677
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Mer 29 Avr 2015 - 23:14

Citation :
Je ne sais pas si vous connaissez ce petit film fort réjoussant:https://www.youtube.com/watch?v=5QH-MG6gw5A  

Oui, j'avais déjà vu cette vidéo très amusante de promo du "livre". Sinon, comme dictionnaire internet pour remplacer le Robert, il y a le TLF, Trésor de la Langue Française : 

http://atilf.atilf.fr/tlf.htm
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv4/showps.exe?p=combi.htm;java=no;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Caribou
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2523
Age : 57
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Jeu 30 Avr 2015 - 9:24

Pour revenir sur le sujet initial, je partage en partie (pléonasme!) le pessimisme de Spéléo quant à la disparition du livre, en tempérant un peu, car je pense que cela n'ira pas si vite que ça.

Ma crainte est plutôt de voir s'installer définitivement un clivage entre deux populations, les lecteurs et les non-lecteurs. C'est malheureusement déjà bien amorcé.
Les non-lecteurs ne liront pas plus sur des liseuses que dans des bouquins. Leur monde, ce sera des phrases injonctives courtes (type notice de montage Ikéa), des pictogrammes, et des vidéos.
Avec tout ce que cela entraine comme casse sociale.

Quant aux lecteurs, peut être changeront-ils inéluctablement de support. Si lutte il doit y avoir, il me semble qu'elle devrait porter plus sur la préservation des contenus, donc de la culture véhiculée? 

Pour en revenir à un de nos sujets favoris: Hachette commercialise actuellement des éditions expurgées et simplifiées du Club des cinq. Leur argument est que les éditions originales sont démodées et ne sont plus lisibles par les enfants actuels et donc ne seront pas achetées par les parents. On peut comprendre l'argument commercial, éditer un livre cela coute cher.
Avec un support numérique, le coût de production s'effondre. Ils pourraient alors proposer à la vente la version neuneu, au prix habituel, et la version originale, sanctuarisée, qui ne leur coutera rien à produire et sur laquelle ils pourront marger confortablement. Aux parents alors de faire leur choix, éclairés par les conseils des professionnels de l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Jeu 30 Avr 2015 - 14:16

Bonjour à toutes et tous,
Je rappelle que je n'ai jamais prévu la fin des livres, j'ai bien écrit que les livres continueront, mais pour une frange et une marge de la société.... les musées et les placements...  et malheureusement pas pour le commun des mortels.
Oui je suis comme l'un des précédents membre qui parlait de fracture entre deux humanités.
Je constate cette fracture de jour en jour.
Et les parents qui tentent de résister en plaçant leurs enfants dans des écoles privés, qui parfois ne sont pas mieux... bref ! on s'embourbe..... et on ne réagit pas !
Une minorité qui aura des livres et une majorité qui n'en aura pas et s'en f...tra royalement. (comme aujourd'hui en fait)
Faites le tour par la pensée des personnes que vous connaissez qui ont des livres chez eux... avoir des livres disons en avoir plus d'une centaine.... combien ??? pas beaucoup, hein ?
J'ai en mémoire une émission de France Inter, qui racontait une expérience récente aux états unis. Fin de l'enseignement de l'écriture !!!! OUI vous avez bien lu ! aujourd'hui de jeunes enfants n'apprennent plus à écrire aujourd'hui à l'école !!! direct le clavier !!! alors... corollaire = fin du livre... Je ne me souviens plus par contre dans quel périmètre s'était fait, une école ? une ville ? un état ?
Et une petite blague amusante :
Une maman s'adresse à son chérubin.... Mais non mon chéri ! je ne t'ai pas téléchargé !
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tali
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 65
Localisation : france
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Jeu 30 Avr 2015 - 16:13

Fin de l'écriture....Cela me rappelle un de mes enfants qui me demandait à quoi cela servait d'écrire puisqu'il y avait des ordinateurs Mad et il était parfois soutenu par certaines personnes soit-disant modernes! Je me rappelle mes "colères"!
Il écrit beaucoup maintenant:lol!: et doit argumenter de la même façon pour son fils:hihihi:
Le plus important, c'est d'arriver à faire aimer la lecture et peu importe le moyen. Il est évident pour moi que les vrais livres seront toujours un PLUS, ce que j'aime vraiment.
J'espère simplement qu'ils ne seront pas, dans l'avenir, un produit de luxe, de collectionneurs mais c'est assez mal parti.
Nous sommes à l'époque de la mobilité, de la vitesse, du changement, de la technique et une grande bibliothèque papier, ça le fait pas!
C'est NAVRANT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sensy21
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 44
Localisation : DIJON
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Jeu 30 Avr 2015 - 22:22

Sans rentrer vivement dans le sujet, je précise que, même si je suis fan absolue du livre papier, je lis des livres sur ma tablette. Et ce pour 2 raisons: 
la première étant qu'en vacances cela allège considérablement le poids des bagages et la place dans le coffre! Quel bonheur d'avoir le choix entre des dizaines de livres, même en vacances!
La deuxième est que grâce aux téléchargements, je peux lire des livres que je n'ai pas encore eu la chance de trouver d'occasion.
Je précise que les livres que je lis sur ma tablette, je les ai souvent en version papier dans mes étagères.
C'est aussi pratique pour lire au lit jusque tard dans la nuit sans réveiller mon mari et qu'il me dise: "ferme ton livre et dors!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
couik
Cours préparatoire
Cours préparatoire
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 54
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Jeu 30 Avr 2015 - 22:49

[size=16]Il existe aussi le « petit frère » du TLF : http://www.cnrtl.fr/definition/[/size]
 
[size=16]Comme plusieurs membres du forum l’ont remarqué, on peut constater que la « fracture numérique » s’étend aussi à la lecture. Les conséquences de cette évolution ne sont pas seulement culturelles, elles sont également politiques et sociales. Et ces conséquences ne correspondent pas forcément à l'habituel clivage entre la gauche et la droite.[/size]
 
[size=16]Effectivement, dans certains Etats des EUA, l’écriture cursive n’est plus enseignée à l’école. Cette réforme pose également le problème de la transmission de la mémoire. Bientôt, les enfants ne pourront plus lire les écrits de leurs ascendants…[/size]
 
[size=16]Je partage aussi l’idée que nous vivons dans une société basée essentiellement sur l’action, et que le support qui correspond le mieux à cette façon d’appréhender le monde est l’image, le plus souvent animée. Doit-on y voir une influence anglo-saxonne, portée par l’usage excessif de la  langue anglaise et  par l’exportation du modèle étasunien ?[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2560
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Jeu 30 Avr 2015 - 23:13

Bonne nuit,
Alors une fois encore se ne sera pas la seuls C.......E que les E.U. tenteront de nous fourguer... et que nous résisterons à prendre / accepter....
J'espère que tout ce que j'ai prédit n'arrivera jamais, ou le plus tard possible...
Pauvres enfants et petits enfants ... quel monde leur laissons nous ?
Misère !
Spéléo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrix
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1584
Age : 44
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: "Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"   Ven 1 Mai 2015 - 15:16

Le sujet posé en question est très intéressant, et nous amène à réfléchir sur plusieurs thèmes, que vous venez de développer, tous, avec intelligence et pertinence. Tous ces thèmes (la lecture, l'écriture, les différences de générations, la fracture sociale ... jusqu'à l'avenir de notre planète !) sont très intéressants, certes, mais aussi déprimants à débattre ... Selon que l'on est à tendance optimiste ou pessimiste, adepte du "c'était mieux avant", notre opinion va varier du tout au tout. Encore une fois, je me sens au milieu, avec l'envie de dire "Il y a du bon en tout". Alors, oui, j'adore les livres (et la lecture, même si je ne suis pas un lecteur acharné), surtout ceux de mon enfance (quelqu'un parlait de l'odeur des livres, par opposition aux liseuses : moi, c'est l'odeur des vieux livres qui m'émeut), et je prends plaisir à lire un vrai livre (parce que c'est ce à quoi j'ai été initié), mais utiliser une liseuse, pourquoi pas : c'est, j'imagine, une question d'habitude. Et les générations futures "risquent" de n'utiliser que ça. Quant à l'écriture, je suis en ce moment en train d'utiliser un clavier, mais, ayant appris à écrire "normalement", je sais encore utiliser mes mains !! Mais quand je dois choisir, le traitement de texte a souvent mes faveurs ... La musique ? Là encore, la nostalgie joue à plein quand je vois mes vieux vinyles, mais, n'ayant pas une ouïe fantastique, et mes livres prenant chaque semaine plus de place (merci les VG et échanges du forum ! Very Happy ), je suis très heureux d'avoir une discothèque conséquente qui ne prenne pas de place.
Mon opinion ne fait guère avancer le débat (vous le faites tous mieux que moi), mais elle permet peut-être de faire preuve de modération ...

PS : quant à la trace que nous aurons laissée sur notre planète, j'aime à penser qu'elle est immense ! Bon, peut-être pas immense, mais au moins plus qu'anecdotique ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Le livre va-t-il sombrer dans la mer numérique ?"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-