Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chasseurs dans la brousse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
astre*solitaire

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : Mont Jules Verne
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Chasseurs dans la brousse   Ven 24 Juin 2016 - 9:19

Bonjour à toutes et à tous.

Comme je l'avais indiqué dans ma page de présentation, je me suis inscrit sur ce forum principalement dans l'espoir d'identifier deux livres de ma jeunesse, tout d'abord via les listes diverses aimablement mises à disposition et puis à présent, puisque le listing n'a rien donné, en faisant appel - si vous me le premettez - à votre culture de passionnés ^^.

J'ai dû lire ces livres entre 1978 et 1983, peu ou prou. Je suis à peu près certain qu'il s'agissait de livres avec une couverture cartonnée rigide et comportant des illustrations intérieures couleur. Par contre, je ne pourrais jurer de l'édition ou de la collection. Je préfère donc ne rien en dire.
Cela racontait les souvenirs de guides de safari qui, bien souvent, devaient escorter des hommes blancs venus en Afrique pour chasser et rapporter des trophées, mais qui par prétention, par manque de savoir et d'expérience, ne provoquaient que des catastrophes, voire des drames. En fait, cela donnait une image assez négative de la chasse comme loisir et de ces chasseurs qui la pratiquaient, alors que le guide et les hommes du pays qui l'accompagnaient étaient bien souvent décrits avec respect.
Parmi les différents récits dont les chapitres semblent comme autant de souvenirs juxtaposés, il y avait par exemple le cas de l'éléphant solitaire qui devient agressif et met la communauté en danger ; le Buschman qui se sacrifie pour sauver la vie de l'européen soudainement envahit par la peur, incapable de réagir ; et le vocabulaire n'était pas en reste offrant son lot de ces données techniques qui accompagnent ce genre de récit telles le type des balles qui sont utilisées ou l'utilisation du lexique propre à la chasse - pour la première fois je lisais les mots « doum-doum » et « cynocéphale » (pour certains singes).

Ce sont des livres qui vous mettent du côté de l'habitant, de l'autochtone, qui vous font respecter la nature et vous rende allergique à toute idée de safari pour rapporter des têtes ou des défenses. C'est en tous les cas le souvenir - peut être naïvement fantasmé - que je garde de ces lectures ; et où le rapport homme / animal me fascinait, même si d'emblée j'étais du côté de la bête ... sauf peut-être dans les cas de mangeurs d'hommes, mais je ne suis pas certains, je le crois seulement, qu'il y ait eu des récits de traque de lions mangeurs d'hommes.

J'espère vous avoir ainsi fourni suffisamment de données pour me permettre de retrouver ces deux ouvrages, et je vous remercie évidemment grandement de toute l'aide que vous pourrez m'apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Ven 24 Juin 2016 - 17:54

Bonjour Astre*solitaire,

Je me lance la première et te propose quelques titres :


''FUITE DANS LA BROUSSE'' et ''EMBUSCADES EN ÉTHIOPIE''



Résumé de "Fuite dans la brousse" :
"Jackie a disparu dans la brousse. A-t-elle été enlevée par Tembo, un assistant noir de son père ? Pourquoi a-t-elle emporté son petit galago ? Comment retrouver les trois disparus ? Autant de questions qui mettent en émoi la colonie anglaise du Kenya. Chasse à l'homme et opération survie dans la brousse sont les deux volets de cette étonnante histoire."

Résumé de ''Embuscades en Éthiopie'' :
A la mort de son grand-père, Mohammad est seul. Pour rejoindre le reste de sa famille, le jeune éthiopien entreprend un long et périlleux voyage à travers son pays. Empruntant la dangereuse et peu sûre route de l'or et de l'ivoire, Mohammad et sa jument Koto sont capturés par de redoutables brigands : les "chifta". Réussiront-ils à échapper à ces pirates du désert avec l'efficace complicité d'une autre captive, la belle et douce Aïcha ?

"LA GRIFFE DU FAUVE'' et  "LE LION de Joseph kessel''



"LE CHASSEUR AU LASSO''
(deux éditions différentes)



"LA PISTE DE LA COLÈRE" (1978) et "YAMBO, ENFANT DE LA BROUSSE"



Résumé de "La Piste de la colère" :
"Les officiels de Haute-Gambie sont unanimes et furieux : « Le choléra? Nous ne connais-sons pas! Lette maladie n'existe pas dans notre pays... » Mais Éric Marchai, le jeune médecin détaché à Porto-Alto par l'Organisation Mondiale de la Santé, n'hésite pas à foncer. D'autant plus que l'épidémie se répand. On lui refuse appuis, vaccins, médicaments? Tant pis, il se débrouillera tout seul, même s'il doit employer des moyens peu orthodoxes. Accompagné des vœux de la jolie Brigitte, Marchai se lance à travers la brousse au volant de sa jeep. Et c'est alors que les ennuis pleuvent !"

Résumé de "Yambo, enfant de la brousse" :
Un ethnographe français se fait para-chuter dans une des régions les plus sauvages du Sud Africain pour étudier la vie des Bushmen. Il s'intègre à un des clans de ce peuple primitif et s'adapte bientôt aux extraordinaires moeurs antiques de ses hôtes. Il y découvre Yambo, jeune orphelin, et une grande amitié naît entre l'homme et l'enfant. Ensemble ils accompagnent le clan dans ses pérégrinations, participent aux chasses au petit gibier, au lion, à l'éléphant, aux expéditions punitives contre les clans voisins, et aussi aux fêtes et réjouissances. Mais un jour le Blanc partira. Que fera Yambo ? Suivra-t-il son ami vers les pays inconnus, ou restera-t-il avec les siens ?

"LE MAITRE DES ÉLÉPHANTS"




Résumé de "Le Maître des éléphants" :
"Parti rejoindre son père en Afrique, Jean-Luc s'interroge sur ce pays magique et mystérieux. Quelle relation établira-t-il avec les autres enfants ? Mais l'amitié qu'il va nouer avec Fofana, un jeune Noir, va lui permettre de connaître une exaltante aventure sur la piste des éléphants..."


"LES LIONS DU KALAHARI"




"DJÉRI A L’ÉLÉPHANT"

Édition de 1984 et édition années 70 :





Ci-dessous, d'autres couvertures de romans susceptibles de réveiller ta mémoire, astre*solitaire Very Happy . Ils datent d'avant 1978 mais peut-être y a-t-il eu des rééditions plus récentes, et parfois, notre mémoire peut nous jouer des tours !

"KOUNTO ET SES AMIS"

Réédité en 1997 aux Éditions du Triomphe :


"BOB, CHASSEUR D’ÉLÉPHANTS" et "TRAQUÉ DANS LA BROUSSE"



Résumé de "Bob chasseur d'éléphants" :
"Avec l'autorisation de ses parents, planteurs au Congo belge, le jeune Bob Clifton obtient la charge officielle de chasseur d'éléphants. Après un apprentissage de la jungle en compagnie de ses deux amis indigènes Tofiko et Kombo et du chef Kiongozi, Bob entreprend plusieurs campagnes fructueuses et affirme sa réputation. Mais il a obtenu sa charge aux dépens de l'Espagnol Diaz qui la convoitait pour le seul profit matériel, et son rival commence à semer des pièges sur son passage. Un jour, Bob tombe dans un guet-apens organisé par une tribu soudoyée par Diaz. A force de sang-froid, de courage, d'intelligence, il conquiert l'amitié de la tribu et regagne sain et sauf la plantation familiale que Diaz, dans une suprême tentative, menace d'anéantir dans un incendie de brousse. Sorti vainqueur de tant d'épreuves, Bob sauve la vie de son ennemi et lui pardonne, avant de s'embarquer pour les États-Unis où il doit terminer ses études...Cet excellent roman africain est d'une tenue morale impeccable, dans tous les domaines, qu'il s'agisse des rapports entre Blancs et Noirs, de l'existence coloniale, des risques qu'elle comporte et des buts élevés qu'elle poursuit."

Résumé de "Traqué dans la brousse" :
"Fidèle romancier de l'Afrique Noire où il vécut longtemps, René Guillot nous conte l'histoire passionnante d'un jeune polonais de quinze ans, Janek Grabski, dont le père, un savant qui détient d'importants secrets, est contraint de quitter son pays pour se réfugier au Soudan. Ces circonstances dramatiques n'empêcheront pas le garçon de vivre l'aventure la plus exaltante qui soit : celle de l'Amitié. Ce frère inconnu que tous nous cherchons à travers le monde, pour Janek, ce sera Yago, un jeune chasseur Lobi aux dents sciées, qui signera avec lui le pacte de l'amitié dans la case des fétiches, au cœur de la Brousse souveraine..."

"CHASSEURS D'IVOIRE" et "AU ROYAUME DES ÉLÉPHANTS"



Résumé de "Chasseurs d'ivoire" :
"Pour payer les frais d'opération de son vieux maître, le chasseur vétéran Bill Cunningham, Tim s'est promis d'abattre de ses mains le redoutable éléphant M'Toma qui, à la tête de son troupeau, ravage la contrée. Guets, poursuites, premières rencontres, premiers échecs, enfin, triomphe final de Tim, qui fait coup double en permettant aussi d'arrêter un braconnier chasseur d'ivoire... "

Résumé de "Au royaume des éléphants" :
"Munjara, dans l'État indien de Mysore, c'est le royaume des éléphants. Ils y règnent en maîtres partout, dans les camps de travail comme dans la jungle environnante. Toumbi aide à les soigner et, surtout, il attend avec impatience le jour où il pourra, après son père, prendre sa place parmi les mahouts. Ce qui l'étonne le plus, c'est que ces géants de la forêt, habituellement si doux, si sages, si .obéissants, puissent être parfois si redoutables, comme il aura souvent l'occasion de le constater, dans des circonstances dramatiques, avant de réaliser son rêve... Un livre merveilleux, haut en couleur, et par surcroît d'une grande richesse documentaire."

TAM-TAM DE KOTOKRO et "LA ROUTE DES ÉLÉPHANTS"





Résumé de "Tam-Tam de Kotokro" :
"Tam-Tam de Kotokro » aurait pu s'appeler « Le Grand Livre de la Brousse ». René Guillot, fidèle romancier de l'Afrique Noire où il a vécu de longues années, situe l'aventure dans ce mystérieux Soudan qu'il connaît à fond. Il nous fait vivre une histoire passionnante, émouvante et parfaitement morale. C'est celle de Janek Grabski, jeune polonais de 15 ans, dont le père détient quelques secrets atomiques et se trouve, à ce titre, pourchassé, traqué et contraint à quitter sa Pologne natale pour l'Afrique Noire. Pour Janek, c'est une aventure émouvante, la plus exaltante aussi, car il rencontre l'Amitié, celle de ce frère inconnu que nous cherchons tous dans le monde et dans la vie. C'est avec Yago, un garçon du noir de l'ébène, jeune chasseur Lobi aux dents sciées, que Janek scellera le pacte de l'amitié dans la case des fétiches, au-dessus des arcs croisés comme des épées. Dès lors, nos deux héros ne battront plus que d'un même cœur, fidèles aux lois de la Brousse qui soumet les gens, les bêtes et même les saisons."

Résumé de "La Route des éléphants" :


''VACANCES FANTASTIQUES AU KENYA''



Deux illustrations du livre :



Résumé de "Vacances fantastiques au Kenya" :
"Lorsque Pudge Barton rejoignait son amie Beryl, fille du Gouverneur, pour passer d'agréables vacances au Kenya, elle n'envisageait certainement pas qu'elle allait au devant d'une aventure fantastique. Au lieu d'un voyage paisible, de journées au grand air et de campements au clair de lune, voilà nos deux héroïnes entraînées dans une lutte sans merci contre toutes les forces de la brousse déchaînées par le puissant sorcier Kablaki qui veut se venger du Gouverneur et des Blancs en général. Lecteurs et lectrices se passionneront pour ce récit exaltant où les épisodes les plus dramatiques et les situations les plus angoissantes contrastent avec la poésie des descriptions pittoresques. Les illustrations de G. Tisserand ont su heureusement restituer ce décor inquiétant des forêts équatoriales où nos deux jeunes filles n'échappent aux dangers des rebelles que pour faire face à celui des bêtes fauves. Mais tout au long de ces pages dont le style agréable rend la lecture facile, Pudge et Béryl font la preuve qu'une volonté tenace d'atteindre un but donne - même aux êtres jeunes et fragiles - le courage physique et moral nécessaire pour vaincre tous les obstacles."


Dernière édition par gigi le Ven 27 Oct 2017 - 9:24, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Lycée
avatar

Nombre de messages : 6818
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Ven 24 Juin 2016 - 21:13

Astre solitaire, as-tu souvenir du format des livres ?

Gigi tu as déjà fait une très belle recherche !

_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinejill
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1785
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Sam 25 Juin 2016 - 10:00

Super Gigi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astre*solitaire

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : Mont Jules Verne
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Dim 26 Juin 2016 - 17:15

Alors Gigi, c'est un très très beau travail que tu nous présentes là. Et je remarque que tu le remplis au fur et à mesure - c'est vraiment super de ta part, merci ^^. Je vais tout d'abord, si tu me le permets, répondre à la question technique de Sally :

Alors oui et non. Non, je ne me souviens parfaitement que du contenu (enfin, une petite partie - que je dirais destinée à des pré-adolescents et plus), pas du tout de la forme, ni même des illustrations. Néanmoins, je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais eu de grand format ou de collections particulières pour ce qui est des récits d'aventure. Je ne me souviens que de format de type R&O et d'une autre presque identique, mais avec des pages plus "denses", plus "glacées" (serait-ce la souveraine ? ... c'est vraiment loin ^^), ou des Bibliothèque rose et verte. Donc un format simili poche, je dirais.

Alors Gigi, passons si tu le veux bien à tes merveilleuses propositions ^^ :

Je ne me rappelle d'aucun Delagrave - ce qui ne veut rien dire à plus de 30 ans de distance - mais cette édition ne me dit franchement rien. Le livre des bêtes est de par son contenu trop loin de ce que j'ai lu - il s'agissait de chasseurs - d'hommes mûrs, la "génération" suivant celle des explorateurs du XVIIIe siècle, et qui abattent des animaux sauvages - ou permettent à des amateurs de le faire.

De même, Bibliothèque rouge, de l'amitié, Magnard, Nea-edicef jeunesse et du Triomphe ne me disent rien. Mais cela ne veut toujours malheureusement rien dire. La seule image qui m'évoque quelque chose, c'est celle de Traqué dans la brousse - mais je sais que ce n'est pas de cette histoire dont je me souviens. J'ai lu Le lion de Kessel, mais ce fut deux trois années après avoir délaissé ces collections, lors d'un concours de lecture d'ailleurs ^^.
Mais dans la collection Bibliothèque verte, l'image du lion sur la tranche me dit quelque chose ... Était-ce fréquent ou bien est-ce spécifique aux Lions du Kalahari ? Cette image du lion, je veux dire.

J'en profite pour préciser qu'il ne s'agit pas de récits de fiction - mais bien de souvenirs de chasse. Ou alors de souvenirs de chasse soit autobiographiques, soit autofictionnels (fictionnels mais présentés comme authentiques). Ce ne sont donc pas des récits d'aventure où le/la/les héros/héroïnes pérégrine/nt à travers l'Afrique, mais des souvenirs, contenus chapitre par chapitre, et pouvant presque se lire de manière indépendante.

En tous les cas, chapeau pour ces recherches et ces illustrations - je suis même étonné d'être passé au travers d'autant d'histoires africaines (mais à l'époque je préférais les régions sauvages de l'Amérique du Nord, de ses indiens, de Cooper et de son Dernier des Mohicans) - et un immense merci à toi, Gigi ^^.

***

Je me permets de rajouter le descriptif / résumé des titres qui n'en possède pas, afin de compléter ton post (j'espère que cela ne te dérange pas) et ainsi d'aider ceux qui à leur tour feraient des recherches sur l'Afrique ou les récits de chasse jeunesse :

La griffe du fauve : « « Sahara » est un mot arabe qui signifie « pays fauve ». Or le grand désert ainsi nommé n’a pas du fauve que sa couleur. Il en a aussi la dangereuse fascination. Qui croit l’avoir apprivoisé ne doit jamais oublier qu’il peut avoir des réactions imprévisibles. Mais pour celui qui respecte les règles, sa découverte reste une des grandes aventures de la vie, car le désert vous marque de sa griffe à jamais.
Dominique, Jean, Michel, ont-ils su jouer le jeu ? Ne se sont-ils pas laissé prendre à l’apparence débonnaire du fauve au point d’oublier toute prudence ? Un couple remonte leurs traces, patiemment… » [Source : Book.Note] ;

Le lion
: « Au pied du Kilimandjaro , le narrateur séjourne dans une réserve naturelle du Kenya administrée par John Bullit. Le directeur de la réserve y vit avec Sybil, son épouse et Patricia leur fille de 10 Ans. Le narrateur est fasciné par les immenses paysages de l’Afrique orientale. Il se prend également de sympathie pour Patricia, la jeune fille, qui vit entourée des animaux de la réserve administrée par son père. Sybil, la mère de Patricia , est , elle, terrorisée de voir sa fille vivre comme une sauvageonne parmi ces animaux sauvages. Patricia  est très proche de King, un jeune lionceau  qu'elle a recueilli et nourri quant il était tout petit. King est maintenant devenu un fauve impressionnant mais Patricia continue de jouer avec lui sans prendre gare à sa puissance. Des Masaï vivent aux abords de la réserve, et Oriounga, un jeune guerrier, est séduit par le pouvoir que la jeune fille exerce sur le fauve. Lui  n’a qu’un rêve : affronter un lion. En effet, chez les Masaï, pour devenir un homme, il faut vaincre un lion en combat singulier, et le tuer. » [Source :alalettre] ;

Le chasseur au lasso : « 
à partir des fresques de Tassili, l'auteur évoque en cinq récits, échelonnés sur sept mille ans, la vie de cinq jeunes Africains de la même lignée. D'un grand intérêt documentaire, le livre soulève, comme d'autres œuvres de fiction inspirées par un passé lointain, une objection ou des réserves : la psychologie des personnages, ne pouvant être réinventée de façon valable, y est, quelle que soit l'époque, pareille à celle d'aujourd'hui. » [Source : PDF - lajoieparleslivres] ;

Kounto et ses amis
: « Kounto a dix ans. Il vit heureux en Afrique. Ses parents sont explorateurs. Pourtant, un jour, il doir rentrer sans eux en France pour poursuivre ses études. Heureusement son fidèle ami pourra l'accompagner. Sauront-ils accepter cette nouvelle vie si différente ? » [Source : Chire].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Dim 26 Juin 2016 - 19:45

@ Sally et Cinejil, merci !

@Astre*solitaire, merci d'avoir ajouté les résumés manquants ; je ne le fais pas systématiquement Embarassed.

Tu dis que l'image du lion te rappelle vaguement quelque chose, et qu'il te semble que les récits "pouvaient presque se lire de manière indépendante". Ces livres-ci te disent-il quelque chose ?

"15 HISTOIRES DE BÊTES SAUVAGES" et "15 HISTOIRES DE CHASSE"





"LE GRAND SAFARI"





Aussi, es-tu sûr et certain que les histoires de chasse dont tu te souviens ont bien lieu en Afrique noire, dans la brousse ? Pas en Asie (Inde, etc.) ? As-tu gardé un souvenir des illustrations ? Par exemple, étaient-elles sombres et tristes ou bien claires et chatoyantes ? Représentaient-elles des scènes de chasse ?

Te souviens-tu des personnages ? Y avait-il des enfants ? Dans un livre pour la jeunesse, il y en a toujours, or tu ne mentionnes que des adultes...

L'histoire se déroulait-elle à une époque moderne/contemporaine ou bien dans le passé ?

Si c’était dans le passé, alors me vient en mémoire un livre de l'ancienne Bibliothèque verte à jaquette des années 50 que j'avais lu vers 15 ans :

"LES MINES DU ROI SALOMON"

Non, non, le roman ne ressemble pas du tout aux films qui en ont été tirés Very Happy. Oubliez les films (il n'y a même pas de personnage féminin dans le roman, contrairement aux films). Le roman est complexe, très psychologie ; le vocabulaire de cette ancienne édition était si pointu et ardu pour des enfants et des jeunes adolescents que la lecture en devenait pénible et rébarbative.

Si je parle des "Mines du roi Salomon", c'est parque je me souviens d'une scène dans laquelle un éléphant tue un indigène (tu as mentionné un"'éléphant solitaire agressif"), de fusils à tout-va, du profond respect d'Allan Quatermain envers son guide noir, etc.

Ci-dessous une l'édition abrégée.



RÉSUMÉ DE ''LES MINES DU ROI SALOMON":
"A-BAS, au flanc des hautes montagnes d'Afrique coiffées de neige, gisent les mines du roi Salomon, trésor fabuleux, objet de toutes les convoitises...Mais pour y parvenir, il faut affronter le redoutable désert, et, parmi ceux qui se sont lancés dans cette folle expédition, personne n'en est jamais revenu. Pourtant, trois hommes intrépides -sous la conduite d'Allan Quatermain, le célèbre chasseur d'éléphants - vont tenter de faire mentir la légende et vivront la plus exaltante et la plus passionnante des aventures."

Astre*solitaire, tout ce que tu décris des deux livres que tu recherches (le type de balle utilisé, le lexique propre à la chasse) évoque plutôt un livre pour adultes ou un livre-documentaire. Le fait qu' "il ne s'agit pas d'un récit de fiction mais de souvenirs de chasse" [sic] paraît surprenant pour un livre destiné à des "pré-adolescents et plus" [sic], surtout à l'époque. Mais peut-être me trompé-je ? Peut-être que les livres que tu recherches étaient-ils des adaptations pour la jeunesse d'oeuvres adultes ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astre*solitaire

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : Mont Jules Verne
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Lun 27 Juin 2016 - 20:25

Salut Gigi et merci pour toutes ces précisions et ces découvertes. Alors tu dis « je ne le fais pas systématiquement » : il ne faut vraiment pas "rougir" ; tu prends déjà la peine de faire pour ceux qui le demande toutes ces recherches - je peux bien aller voir sur le net si je trouve un résumé ou deux à partir de tes suggestions. C'est la moindre des choses. Si j'ai ensuite mis ces résumés, c'est justement parce que le sujet commence à être étoffé (grâce à toi) et que si cela intéresse quelqu'un d'autre - l'Afrique -, il pourra ainsi trouver le titre, le résumé et l'illustration dans le même post.

Pour l'image du lion : c'était vraiment très ciblé sur le lion étiré placé sur la tranche du livre, comme en logo, et non pas sur la couverture. Et je me demandais alors si ce lion sur la tranche avait pu être répété pour d'autres livres ou bien s'il était spécifique à ce titre.

Les deux livres avec 15 histoires ne me disent absolument rien Sad.

Je suis sûr du cadre : l'Afrique - 100% certain. Le chasseur blanc, son aide, quasi équivalent, noir, les porteurs, les "touristes" européens.
Je ne me rappelle d'aucune illustration - rien.
Et oui, pas ou peu d'enfant - je ne me rappelle que d'adultes. Le personnage principal est un homme blanc mais qui a chassé trente ans (je dis un chiffre au hasard) dans la brousse. Il sert de guide aux blancs de passage et qui veulent faire un safari. Il a en règle générale une piètre opinion de ces gens-là car ils n'ont de respect pour rien et ne connaissent ni leurs limites, ni leur capacité à avoir peur. Il y a toujours un chasseur noir avec qui le chasseur blanc travaille et ils sont toujours très proche, très liés.
Parmi les histoires dont je me rappelle, il y a celle de l'éléphant solitaire qui attaque un village d'autochtones et notre chasseur décide de s'en occuper, en sachant qu'un vieux mâle solitaire est très dangereux. Il y a aussi une histoire avec un buffle, l'obligation de trouver une proie facile pour des chasseurs d’opérette qui n'y connaissent rien. Ou une autre qui est la première fois où notre guide doit faire faire un safari pour des chasseurs de ... photos ; et la peur ou l'excitation amplement décrites. Ce moment où le chasseur est embusqué, celui où il a la bête dans sa ligne de mire et où en une fraction de seconde tout peut basculer

J'ai dû lire ces deux livres entre 1979 et 1984. Je le sais parce qu'à partir de 83, j'ai commencé à quitter cette littérature pour l'abandonner en 84 (premières histoires de S.-F. sans image). Mais je lisais ces histoires chez mes grands-parents, et les livres n'étaient manifestement pas de première fraîcheur, ce qui me fait dire qu'ils appartenaient peut-être à mes parents lorsque ceux-ci étaient pré-adolescents - j'avoue que je l'ignore. Mais cela correspondrait bien à la situation décrite dans ces livres qui d'après moi serait celle d'une écriture de l'entre-deux-guerres.
« Peut-être que les livres que tu recherches étaient-ils des adaptations pour la jeunesse d'œuvres adultes ? » : en tous les cas pour pré-adolescents/ jeunes adolescents, de cela je suis absolument convaincu. J'ai su lire vers 5/6 ans, un peu comme tout le monde, et j'ai tout de suite plongé dans cet univers. Les deux livres en question ne m'ont jamais semblé compliqués et c'est justement en raison du fait qu'il s'agissait d'une histoire d'adultes qu'encore aujourd'hui, elle m'ait bien plus marquée que tous les Six Compagnons ou Michel dont je ne garde aucun souvenir - en dehors du titre.

Voilà, j'espère que ces quelques précisions pourront t'aider ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Sam 2 Juil 2016 - 16:13

astre*solitaire a écrit:

Mais je lisais ces histoires chez mes grands-parents, et les livres n'étaient manifestement pas de première fraîcheur, ce qui me fait dire qu'ils appartenaient peut-être à mes parents lorsque ceux-ci étaient pré-adolescents - j'avoue que je l'ignore. dans ces livres qui d'après moi serait celle d'une écriture de l'ENTRE-DEUX GUERRES.

Ah, mais ça change tout ! Moi qui cherchais des romans postérieurs à 1945...

Il y a un hic, à présent. Dans ton premier message, tu écris en effet : ''Je suis à peu près certain qu'il s'agissait de livres avec une couverture cartonnée rigide et comportant des illustrations intérieures COULEUR''.

Or, ceci est impossible pour un roman de l'entre-deux guerres : les illustrations intérieures en couleur n’existaient pas encore ; elles étaient en noir et blanc (je parle bien de romans, pas de BD ou d'albums illustrés).

Je vais devoir passer la main à un autre détective de l'oubli car je ne connais pas suffisamment les romans d’enfants antérieurs à 1945.

Sniff. Bon ben... ravie de t’avoir connu, astre*solitaire. Wink Laughing Very Happy

A tout hasard, voici encore quelques couvertures dont certaines correspondent à l'époque de l'entre-deux guerres.

J'ai également ajouté des couvertures de livres non ciblés jeunesse car je continue à penser que les romans que tu recherches sont des livres pour adultes avec une couverture illustrée en couleur ; cette couverture doit faire que, dans ton souvenir, tu associes peut-être inconsciemment les deux livres que tu recherches à des romans pour enfants.

''LES CHASSEURS DE GORILLE (1931)" et ''L'AFRIQUE DE MES FAUVES''
(pas ciblés jeunesse)



Résumé de "L'Afrique de mes fauves" :
"Lorsqu'on arrive chez Jean d'Orgeix en République Centrafricaine, on comprend tout de suite qua l'Afrique est pour lui autre chose qu'un décor. Parce qu'il a l'amour de cette terre, Jean d'Orgeix en a le respect. S'il tue, c'est parce qu'il sait que tuer fait aussi partie des lois de l'Afrique, et qu'on y peut très bien tuer sans manquer ni au respect, ni è l'amour qu'on a pour elle, donc pour ses animaux, dans la mesure où la chasse vous rapproche encore creux. Jean d'Orgeix, « colle » à l'Afrique. Sa rencontre avec elle devait arriver. ils sont unis désormais pour le meilleur et pour le pire. Lisez son livre, vous comprendrez. »"

''EXPÉDITIONS EN AFRIQUE'' et ''LE DANGEREUX SAFARI"
(le second n'est pas cartonné)



''LE GOUFFRE NOIR'' (1934) et ''ALERTE EN AFRIQUE''
(le 1er n'est pas cartonné)



Résumé de ''Le Gouffre noir'':
"Au XIXèmesiècle en Afrique, durant la Guerre des mahdistes au Soudan (1881-1899). Un Polonais de quatorze ans, Stanislas, et une Anglaise de huit ans, Nel, dont les pères travaillent comme ingénieurs au canal de Suez, sont kidnappés par des fanatiques religieux arabes qui espèrent les échanger contre un parent fait prisonnier par les Anglais. Les deux enfants sont forcés à traverser le désert du Sahara jusqu'à la ville de Khartoum où il est prévu de les présenter à Mahdi, le leader religieux des rebelles ; ils endurent nombre d'épreuves au cours de la traversée. Arrivés à Kharthoum, ils parviennent à s’échapper et tentent de rejoindre leur pères. Ils vont vivre de nombreuses et dangereuses aventures et vont, ce faisant, rencontrer deux enfants noirs esclaves, Kali et Mea, qui les aideront ; ils se prendront également d'amitié pour un éléphant..."

''EN KAYAK DU GABON AU MOZAMBIQUE''



UNE ILLUSTRATION DU LIVRE :



LE MÊME TITRE DANS UNE AUTRE ÉDITION POUR LA JEUNESSE (TITRE LEGEREMENT DIFFÉRENT), non cartonné:



ET ENFIN TOUJOURS LE MÊME TITRE MAIS DANS UNE ÉDITION POUR ADULTES
(un buffle sur la couverture ! exactement comme tu l'as mentionné : "Il y a aussi une histoire avec un buffle" (sic) Very Happy)



Résumé de "En kayak du Gabon au Mozambique" :
"Une idée neuve, une grande soif d'aventure, beaucoup de courage... et très peu d'argent! Il n'en faut pas davantage pour aller loin et réussir un des plus beaux exploits sportifs de ces dernières années. C'est ce qu'ont fait Maurice Patry et son camarade Havot en associant leurs maigres ressources et leurs ambitions personnelles : le premier voulait chasser du gibier rare, le second voir du pays. Ils en ont vu ! On avait traversé jusqu'ici l'Afrique dans tous les sens et par les moyens les plus divers, mais personne encore n'avait eu l'idée de le faire en kayak. Ce n'est pas une promenade de tout repos : il n'est que de voir les deux voyageurs aux prises avec les. courants, les orages, les moustiques, les hippopotames et les crocodiles, contraints à des portages exténuants, guettant des jours en-tiers le camionneur charitable qui assurera leur transborde-ment d'un fleuve à l'autre. Et le pire leur est arrivé : tomber sur une rivière à sec ! Entre cent mésaventures passionnantes, détachons la traversée du Lac Tanganyika, qui est une prouesse extraordinaire, les exploits de chasse de Maurice Patry, et cette descente tragi-comique d'une rivière infestée d'hippopotames. On reste confondu d'admiration devant tant de courage, d'endurance et de ténacité. Ce récit vivant, alerte et plein d'humour, séduira toute une jeunesse amie de l'aventure."

''LE GRAND LIVRE DE LA BROUSSE'' et ''FONABIO ET LE LION''



Résumé de "Fonabio et le lion" :
"C'EST la merveilleuse histoire d'une étonnante amitié : celle de Fonabio, un jeune garçon d'Afrique noire, sensible et généreux, et de Naba, un lionceau orphelin. Le village où Fonabio partage la case du sorcier Tiemoko est calme et paisible; seules marquent dans le cours du temps les chasses au buffle, à l'éléphant, à la panthère. Et puis, il y a Marlow, le planteur, dont la puissante personnalité enthousiasme l'enfant qui lui voue un véritable culte. Avec Naba et l'homme blanc, que la vie pourrait être belle!...
Mais dans la brousse comme ailleurs, le destin noue son filet de contradictions et d'épreuves. Un jour, en des circonstances dramatiques, Fonabio, le cœur déchiré entre ses deux amitiés, un jour Fonabio devra choisir."

''LA COLÈRE DES BUFFLES'' et ''5 COLÈRES DE FAUVES''
(encore des buffles Very Happy)




''NOUVELLES AVENTURES AU KALAHARI''



Résumé de ''Nouvelles aventures au Kalahari'' :
" Y a-t-il encore aujourd'hui des terres à découvrir? Y a-t-il encore aujourd'hui, au vrai sens du mot, des « explorateurs » ?
La vie de François Balsan répond à cette question. Il a parcouru l'une après l'autre, les dernières terres inconnues d'Asie et d'Afrique. Mais ses trois expéditions dans le désert de Kalahari représentent un prodige d'audace. En 1948 François Balsan s'attaque d'abord à la partie sud du grand désert. C'est ce qu'il a appelé « le raid le plus dur de sa carrière ». Puis il traverse le centre et le nord du Kalahari : deux aviateurs anglais venaient d'être massacrés par les peuplades qu'il côtoyait ! En 1951, c'est la célèbre expédition Panhard Capricorne à la recherche de la « cité perdue »... et de la plus vieille peinture du monde. En 1958 lorsqu'il arrive pour la troisième fois au Kalahari, le centre et l'ouest des grands marais du nord restaient inconnus. Avec une jeep et un unique compagnon, Balsan traverse tout le centre du désert d'ouest en est. Au nord il se heurte aux zones inondées. Seul il traverse le Bonga. Il habite sous les huttes Bayéyé, partage la vie et la nourriture des Makalahari. Il est le premier Blanc à rencontrer des Bushmen Mabukakué : il observe l'adresse des chasseurs et leur étonnante habileté à suivre un lion pour profiter de ses proies. Enfin, François Balsan entreprend la première descente médiane des marais de l'Okovango en pirogue : sept jours de lutte contre les barrages des papyrus et les attaques des crocodiles. C'est alors qu'il découvre d'étonnantes îles désertes, une « Polynésie d'Afrique », décor de légende dans un immense labyrinthe d'eaux. C'est cette expédition passionnante que décrivent en détail les Nouvelles aventures au Kalahari."

''LA BROUSSE ET LA BÊTE'' et '''LES ÉLÉPHANTS DE SARBAGAL''
(non cartonnés)



''MARAOUNA DU BAMBASSOU''



''LA GUERRE DES ÉLÉPHANTS'' et ''AVENTURES SUR LE NIL''
(non cartonnés)



''JAMBA L'ELEPHANT'' (1948) et ''UN DRAME CHEZ LES BOERS'' (1933)
(non cartonnés)



Dernière édition par gigi le Lun 4 Juil 2016 - 23:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 65
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Sam 2 Juil 2016 - 18:10

Avec toutes ces abondantes recherches il y a de quoi commencer un nouveau sujet Aventures en Afrique ou un autre titre du même genre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinejill
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1785
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Dim 3 Juil 2016 - 5:41

oldpuck a écrit:
Avec toutes ces abondantes recherches il y a de quoi commencer un nouveau sujet Aventures en Afrique ou un autre titre du même genre!
Bonne idée OldPuck. J'en profite pour te dire que je t'ai envoyé un MP, il y a un moment. J'ai l'impression que tu ne l'as pas vu. je t'en renvoie un autre. Wink

Gigi, j'espère qu' Astre Solitaire va trouver  son roman dans toutes tes propositions ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astre*solitaire

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : Mont Jules Verne
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Mer 6 Juil 2016 - 14:08

Mais c'est Noël !!

Bon, je réponds un peu tard, mais j'ai été pris ces derniers jours - désolé.
 
Pour les illustrations couleurs : et oui, malheureusement "à peu près". Ce sont des souvenirs d'il y a plus de trente ans. Et si j'ai une assez bonne mémoire des contenus, j'en ai une épouvantable des contenants. Je crois donc me rappeler des illustration couleurs, mais peut-être fais-je fausse route. Par contre, les livres étaient dans un état plutôt défraîchi ... enfin, toujours si je me souviens bien.

Gigi a écrit:
Sniff. Bon ben... ravie de t’avoir connu, astre*solitaire.
Ce fut bref mais intense. Merci à toi. Very Happy Very Happy .

Gigi a écrit:
car je continue à penser que les romans que tu recherches sont des livres pour adultes avec une couverture illustrée en couleur ; cette couverture doit faire que, dans ton souvenir, tu associes peut-être inconsciemment les deux livres que tu recherches à des romans pour enfants.

Peut-être bien. Mais j'étais assez jeune quand même - disons entre 9 et 13 ans. Je ne vois pas lire à cet âge là des livres pour adultes, en tous les cas pas sans image dedans.

Je regarde à présent tes "ultimes ?" propositions. Et mon dieu que c'est difficile.
Les chasseurs de gorilles... peut-être.
L'Afrique de mes fauves : je ne sais pas si c'est ce livre - mais voilà ! - on est exactement dans le thème dont je me souviens.

Pour Expéditions en Afrique et Le dangereux safari, difficile de se prononcer.

Par contre, l'image de En kayak du Gabon au Mozambique, ça, ça me dit quelque chose. Je suis presque certain - presque - d'avoir eu ce livre entre les mains. Et la page à lire - c'est ça, tout à fait ça, comme dans mon souvenir. Je crois que tu viens d'en trouver un !!!! Ce qui confirmerait aussi une vieille impression. Celle qu'il y avait un livre de chasse pure - non trouvé - et un autre moins « chasse », qui serait probablement celui-là.

Il faut que je prenne le temps de regarder tes 12 autres propositions, et que fasse des recherches complémentaires (résumés et autres) pour voir si la seconde perle rare s'y dissimule. Je mettrai le fruit de ces recherches complémentaires à la suite, afin d'offrir plus de documentation à tout ceux que cela intéresse, ce que j'ai bien pu comprendre avec le message de Oldpuck. En tous les cas, un grand merci et bravo mille fois pour ces incroyables découvertes, Gigi.

 


Dernière édition par astre*solitaire le Dim 24 Juil 2016 - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astre*solitaire

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : Mont Jules Verne
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Mer 6 Juil 2016 - 20:45

Bien, j'ai commencé mes investigations et je vous livre les tous premiers résultats.

Alors, Les chasseurs de gorilles, de R. M. Ballantine, Nelson éditeurs, 1931. Je ne suis pas parvenu à trouver de résumé de l'histoire, mais un extrait (p. 46) qui, comme on dit, donne le ton :
« Les chasseurs qui ont tué un léopard rencontrent une tribu et un commerçant portugais. « À ce moment les nègres s’approchèrent du Portugais. Leurs yeux brillaient. Leurs faces noires s’allumaient de convoitise. Ils posèrent plusieurs questions rapides, en montrant le bois d’où nous venions.
–Ils voudraient savoir où vous avez laissé la carcasse de votre victime et surtout si vous avez enlevé la cervelle, dit la marchand en se tournant vers moi. Vous ignorez sans doute que ces peuplades sont la proie à la superstition. »
Après les explications du commerçant, les chasseurs expliquent où se trouve la carcasse du léopard et le livre poursuit : « Aussitôt, avec des cris d’enthousiasme, battant l’air de leurs grands bras, ils s’élancèrent au galop, ressemblant beaucoup plus à une bande de singes qu’à des êtres humains.
–Quels drôle de types ne put s’empêcher de dire Pierre.
–Certainement, approuva le marchand. Ils sont bizarres, mais dignes d’affection, car ce sont des grands enfants simples et bons, sauf cependant quand ils se livrent à leurs pratiques superstitieuses. Alors ils se transforment du tout au tout et deviennent de véritables démons et commettent de tels actes de cruauté que l’on a la sang glacé rien que d’y penser. » »

Et deux autres couvertures :



J'aime bien cette dernière, très classieuse je trouve. Et donc non, malheureusement, ce n'est pas le livre que je recherche ^^. Mais il y a encore plein de titres Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Dim 10 Juil 2016 - 21:56

Merci pour les scans et les bribes du résumé, astre*solitaire.

Jolies couvertures, en effet. J'en ai trouvé une (tout à fait par hasard) qui ressemble à celle de Ballantyne :



Je te recontacte car je me suis rappelé qu'un membre de ce forum, cinejill, avait mentionné, dans le fil " Présentation" qui t'est dédié, l'auteur Philippe Mahusier. Même si je ne pense pas qu'il corresponde à tes souvenirs, voici tout de même des images de son roman :

LES MAHUZIER EN AFRIQUE



DEUX ILLUSTRATIONS TIRÉES DU LIVRE :



ET LE RÉSUMÉ :



astre*solitaire a écrit:
c'est ça, tout à fait ça, comme dans mon souvenir. Je crois que tu viens d'en trouver un !!!!

Ce serait super, mais il faut en être sûr... Pas de fausse joie ! Very Happy Very Happy Very Happy


Dernière édition par gigi le Lun 11 Juil 2016 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cinejill
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1785
Age : 61
Localisation : france
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Pourquoi pas Hemingway ?   Lun 11 Juil 2016 - 6:20

Bonjour à tous,

Astre solitaire, aurais-tu accompagné Hemingway, lors de ses chasses africaines,  dans ton enfance Laughing ? Dans cette édition :

" />

ou dans celle-ci :

" />



Sur ce je vous souhaite une belle journée à tous et une bonne semaine, car je doute de pouvoir venir souvent vous retrouver ces jours-ci !

Bonnes vacances à ceux qui doivent partir et à ceux qui choisissent de rester à la maison pour lire au soleil ! study Smile







ou dans celle-ci :


ou dans celle-ci :

http://francite.net/education/lecture/img182.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Mar 11 Oct 2016 - 11:14

Astre*solitaire, je ne sais pas si tu nous lis toujours de temps à autre, mais j’ai découvert un livre de récit détaillé de chasse destiné à la la jeunesse. Peut-être est-ce l'un des deux que tu recherches ?

- "LES GRANDES CHASSES" de A. Jaulgonne
(1950, illustrations d'André Jourcin)

Voici les illustrations des première et quatrième de couverture :



Et voici quelques illustrations intérieures et extrait de texte :
















Alors ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrix
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1620
Age : 44
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Mer 12 Oct 2016 - 16:47

Gigi,
je viens de tomber sur ce post, et mazette,  Shocked , quel travail !! T'es-tu spécialisée en littérature jeunesse africaine pour laquelle tu voues une grande passion, ou es-tu naturellement généreuse que tu donnes de ton temps pour que notre nouveau membre mette fin à une recherche de longue haleine ?
Quoiqu'il en soit, il y a là matière à ouvrir un beau sujet sur le thème abordé. Et tu en seras la grande contributrice ! cheers  Dès que j'ai un peu plus de temps, je regarde tes photos en détail.   Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   Ven 14 Oct 2016 - 16:27

Merci du compliment, Cedrix.

Au travail, j'ai parfois un peu de (hum hum) temps libre ...



que je mets à profit pour faire des recherches personnelles sur Internet ....

mais ...

C'est vrai que j'aime particulièrement les romans d'aventure. Adolescente, j'en lisais, mais depuis que je suis devenue une adulte « mature » (hum hum), mes goûts me poussent principalement vers les livres d’aventures fondés sur des faits réels, avec des personnages existant/ayant existé. J'adore, par exemple, les récits véridiques de survie dans des conditions extrêmes.

Et puis, ça me ferait plaisir qu'Astre-solitaire trouve son Graal d'enfance car je cherche le mien, moi aussi ; je sais donc combien il est impatient de le trouver. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasseurs dans la brousse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasseurs dans la brousse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Les détectives de l'oubli-