Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 551
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mar 1 Nov 2016 - 20:58



Chers amis du forum, vous l'ignorez, mais depuis plusieurs mois un membre de ce forum ne cesse de me harceler sans répit pour me forcer à lire un volume de la série "Tony". Pour ma sécurité, je ne peux vous dévoiler que ses initiales : R. V. (oui, comme les remorques).

C'est sous la contrainte que j'ai dû lire ce roman. De nuit. Enfermée dans une minuscule chambre humide et froide avec quatre lugubres coffres noirs dont la vue me remplissait d'effroi. La pensée de ce qu'ils pouvaient contenir me glaçait le sang.

Bon, alors, en préambule je commencerai par dire que je ne collectionne pas les BR et que je n'en ai jamais relu depuis mon enfance. J'avais bien essayé, mais malgré ma meilleure volonté, c'était au-dessus de mes forces : les textes sont trop simples. Embarassed

J'ai donc ouvert cet exemplaire de "Tony" en poussant un gros soupir à l'idée de devoir lire 185 pages juste pour réviser mon alphabet. Mais bon. C'était ça ou dix paquets de caramels mous au sel de Guérande qu'exigeait R. V. pour Noël. J'ai opté pour la solution la plus économique.

J'ai donc commencé à lire, et pour me donner du courage je dégustais en même temps une Dannet... heu... je voulais dire, je croquais quelques radis. J'ai lu la première page, puis la deuxième, puis je me suis arrêtée. J'ai retourné le livre pour bien vérifier qu'il s'agissait d'une BR et non d'une BV... Nom d'une pipe, c'était bien une BR. Le radis m'en tombait de la bouche.

La première chose qui m'a frappé est le style de l'écriture et sa fluidité. Vraiment agréable à lire. A aucun moment je n'ai eu l'impression de lire un auteur français. Car beaucoup de nos auteurs ont un style bien différent des anglo-saxons (et d'autres), je ne vous apprends rien... Eh bien là, non. Impossible d'imaginer que Huguette Carrière soit Gauloise, ce qui est pour moi une bonne surprise because I love le style anglo-saxon, en VO aussi bien qu'en VF.

L'intrigue est intéressante : le petit chat qui mène nos deux héros dans le soupirail d'un scientifique ayant découvert la machine de l’invisibilité mais qui préfère garder secrète cette invention "militaire" révolutionnaire ; il finira même par détruire la machine...



Ah! si seulement Albert Einstein avait fait la même chose que ce brave professeur Tartarin, la face du monde en eût été changée. Very Happy

La seule chose qui m’a fait un peu tiquer est que le coupable soit l’étranger : le peintre nouvellement installé dans le coin. Il est Russe, même si à aucun moment l’auteur ne le dit. Le lecteur enfant ne peut savoir qu’il est Russe, mais le lecteur adulte, si : Kiril, c’est Cyril en français, et puis il y a l’icône dorée au mur de sa chambre, l'exaltation mystique, la force et la grande taille de Kiril... Tout ça rappelle beaucoup Raspoutine. Huguette Carrière n’a pu se résoudre à ce que le voleur qui dérobe les précieux objets historiques du musée de Carcassonne, soit une personne de chez nous. ... Il lui fallait donc trouver une nationalité qui n'offenserait pas les jeunes lecteurs d'origine espagnole, portugaise, polonaise, africaine ... Ah! mais c'est bien sûr : le gros vilain Soviétique derrière son rideau de fer, le coupable idéal.

Le personnage de Tony, lui, malgré sa bonne bouille de blondin, est un petit insolent qui mériterait bien qu'on lui tire les oreilles et qu'on lui rappelle les bonnes manières. La brave tante Marion a bien du mérite de le supporter.

Quant à Sabine... Oh elle m'énerve avec ses airs de "je-sais-tout-bien-avant-vous" qui font passer Tony et Bruno pour deux nigauds, ce qu'ils ne sont pas. Hm, m'est avis que la Huguette, elle à dû brûler son soutien-gorge en 1968. Very Happy

En résumé : distrayant + lecture agréable + envie de lire d'autres titres + merci Hervé de m'avoir fait découv...

Ooups ! je viens de dévoiler le prénom de mon harceleur. affraid

Argh, la touche suppr du clavier est bloquée, impossible d'effacer le nom, damned !!!

Désolée Hervé ! A présent tous les membres du forum savent que tu as été un vilain petit garçon qui tirait sur les couettes des p'tites filles à la récré pour les forcer à te donner des caramels mous au sel de Guérande et à lire tes "Tony" au lieu de leurs "Lili". Very Happy


Dernière édition par gigi le Jeu 3 Nov 2016 - 12:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1652
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mar 1 Nov 2016 - 21:58

R.V ,R.V ça me dit quelque chose Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Ah oui bien sûr c'est Raoul Volfoni ,le mafieux des tontons flingueurs lol! .
Superbe analyse . .
Huguette Carrière n'a rien d'Anglo saxon car elle a bien un accent du midi (pour l'avoir entendu au téléphone) ,elle a vécu à Carcassonne.
Pour kiryll  l'auteur a entendu ton message et dans le deuxième opus où Kiryll intervient , le personnage évolue il n'est plus un méchant disons que sa situation s'améliore.
Si tu en cherches d'autre ,il me semble en avoir vu sur le " Pinterest " d'un membre..........mais impossible de me souvenir duquel lol!
@GIGI
Désolée Hervé. A présent tous les membres du forum savent que tu as été un vilain petit garçon qui tirait sur les couettes des p'tites filles à la récré pour les forcer à te donner des caramels mous au sel de Guérande et à lire tes "Tony" au lieu de leurs "Lili".
L'analyse est intéressante et pas toute a fait fausse............(sauf peut-être pour les caramels mous dont je ne suis plus sûr qu'ils étaient au sel de Guérande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9015
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mer 2 Nov 2016 - 8:04

Hihi ! lol! 
Même parcours...
Après des essais hésitants, un peu frisquets... j'ai adopté Tony !
Tu fais une très bonne peintur du garçon, Gigi... je ne suis pas tout à fait d'accord de ce que tu dis de lui, mais bah !
Et pas du tout d'accord sur tes propos sur la littérature française et anglaise !
Pas fluide la littérature française ? affraid 
Je ne lis pas l'anglais, mais des amis comme Sree m'ont "expliqué" le texte anglais des Club des cinq... 
Et il est évident que je préfère les versions françaises... (merci madame Commin, entre autres ! ) (je ne suis pas certain que Sree ne pense pas comme moi, qui disait que l'anglais est une langue compact... et le français une belle langue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
gigi
Cours moyen
Cours moyen
avatar

Nombre de messages : 551
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 01/05/2016

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mer 2 Nov 2016 - 14:22

Admin-Serge a écrit:
pas du tout d'accord sur tes propos sur la littérature française et anglaise !
Pas fluide la littérature française ? affraid Je ne lis pas l'anglais, mais des amis comme Sree m'ont "expliqué" le texte anglais des Club des cinq...  Et il est évident que je préfère les versions françaises... (merci madame Commin, entre autres ! ) (je ne suis pas certain que Sree ne pense pas comme moi, qui disait que l'anglais est une langue compact... et le français une belle langue !

Super Serge à la rescousse des auteurs français.

Mais non, je n'ai pas dit que je n'aimais pas les auteurs français, Serge, seulement que j’aimais le style anglais en VO et VF.
En clair : j'aime lire les livres en anglais mais j’aime aussi lire les traductions en français. Dans un cas comme dans l'autre, la lecture est quasiment toujours fluide, ce qui n'est pas le cas de tous les auteurs français pour la jeunesse. Il me faut reconnaître en toute honnêteté et objectivité, que nos auteurs sont très inégaux. Certains ont une écriture agréable et fluide comme de la farine tamisée tandis que d’autres ont parsemé tant d''aspérités qu'il faut la pioche et le piolet pour atteindre la fin de leur roman.

D'autres encore écrivent en oubliant qu'ils s'adressent à un lectorat enfantin : incapables de se mettre au niveau d'un gamin car n'ayant rien conservé (ou tout oublié) de leur âme d'enfant.... D'où mon appréciation du style de Huguette Carrière qui rappelle fortement celui des traductions de l'anglais vers le français...

Est-ce que c'est plus clair, maintenant, Serge ? Very Happy



Dernière édition par gigi le Mer 2 Nov 2016 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9015
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mer 2 Nov 2016 - 14:27

gigi a écrit:
Admin-Serge a écrit:
pas du tout d'accord sur tes propos sur la littérature française et anglaise !
Pas fluide la littérature française ? affraid Je ne lis pas l'anglais, mais des amis comme Sree m'ont "expliqué" le texte anglais des Club des cinq...  Et il est évident que je préfère les versions françaises... (merci madame Commin, entre autres ! ) (je ne suis pas certain que Sree ne pense pas comme moi, qui disait que l'anglais est une langue compact... et le français une belle langue !

Super Serge à la rescousse des auteurs français.

Mais non, je n'ai pas dit que je n'aimais pas les auteurs français, Serge  , seulement que j’aimais le style anglais en VO et VF. En clair : j'aime lire les livres en anglais mais j’aime aussi lire les traductions en français. Dans un cas comme dans l'autre, la lecture est quasiment toujours fluide, ce qui n'est pas le cas de tous les auteurs français pour la jeunesse. Il me faut reconnaître en toute honnêteté et objectivité, que nos auteurs sont très inégaux. Certains ont une écriture agréable et fluide comme de la farine tamisée tandis que d’autres ont parsemé tant d''aspérités qu'il faut la pioche et le piolet pour descendre en rappel jusqu'à la fin de leur roman.

D'autres encore écrivent en oubliant qu'ils s'adressent à un lectorat enfantin : incapables de se mettre au niveau d'un gamin car n'ayant rien conservé (ou tout oublié) de leur âme d'enfant.... D'où mon appréciation du style de Huguette Carrière qui rappelle fortement celui des traductions de l'anglais vers le français...

Est-ce que c'est plus clair, maintenant, Serge ? Very Happy


Petite incompréhension... Very Happy
Mais je pense toujours qu'un bon texte français, est plus nuancé, plus poétique, avec moins de répétitions que dans la langue anglaise...
Le plus bel exemple et par exemple, en anglais "Mick dit" ou François, ou...qui on veut...
Bien plus riche en français... dit, murmura, pensa, s'exclama, cria, hurla, susurra, j'en passe des tonnes...
Bon, ils ont des nuances... mais pas autant...
Mais je n'insiste pas, laissant les bilingues s'exprimer !
J'en crois le maitre en traduction, Sree ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Anne
Lycée
avatar

Nombre de messages : 3501
Age : 42
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mer 2 Nov 2016 - 15:37

Admin-Serge a écrit:
Petite incompréhension... Very Happy
Mais je pense toujours qu'un bon texte français, est plus nuancé, plus poétique, avec moins de répétitions que dans la langue anglaise...
Le plus bel exemple et par exemple, en anglais "Mick dit" ou François, ou...qui on veut...
Bien plus riche en français... dit, murmura, pensa, s'exclama, cria, hurla, susurra, j'en passe des tonnes...
Bon, ils ont des nuances... mais pas autant...
Mais je n'insiste pas, laissant les bilingues s'exprimer !
J'en crois le maitre en traduction, Sree ! lol!
L'anglais est souvent plus direct, mais il peut s'avérer trés poétique également - tout comme l'allemand qui n'est pourtant pas une langue facile d'accès et qui est très gutturale.
Chaque langue a ses défauts, ses qualités et ses faiblesses... ce n'est que mon opinion Wink


Par contre, on est assez loin du sujet là... Si on y revenait? (Je n'en peux rien dire moi-même, car je n'ai malheureusement lu qu'un seul titre et ca fait un bail! Very Happy )

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1652
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Jeu 3 Nov 2016 - 21:59

gigi a écrit:





Quant à Sabine... Oh elle m'énerve avec ses airs de "je-sais-tout-bien-avant-vous" qui font passer Tony et Bruno pour deux nigauds, ce qu'ils ne sont pas. Hm, m'est avis que la Huguette, elle à dû brûler son soutien-gorge en 1968. Very Happy



 Oui Sabine c'est le genre première de la classe ,c'est la fille du notaire ,mais même pour la fille du notaire il faut aller à l'école pour finir à l'étude ...........de papa lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 67
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Ven 4 Nov 2016 - 8:43

Même parcours pour moi, j'ai reçu un premier tome "Tony et la maison des ombres", et je n'ai eu qu'une envie, trouver toute la série pour les lire les uns après les autres sans jamais  en avoir une overdose........ Smile je les aime tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Sam 12 Nov 2016 - 20:33

Je suis d'accord avec vous tous, car moi aussi, les Tony, je suis archi-fan ! La preuve, sur les 8 livres que j'ai rapportés de chez moi en Inde, il y a quelques jours de ça, 3 d'entre eux sont des Tony. Seulement, le temps me faisant cruellement défaut en ce moment où j'ai un travail fou, il m'est difficile de bouquiner quoi que ce soit. M'enfin, j'espère que ce n'est que partie remise, et que je vais finir par pouvoir m'y remettre si mon emploi du temps le permet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Sam 19 Nov 2016 - 12:45

Ce soir, j'espère pouvoir mettre mon beau projet à exécution, celui de lire "Tony et le transistor". Après tout le bien que vous dites de la série, j'ai une envie folle de plonger dans le monde de TONY, ne serait-ce que le temps d'une soirée. J'ai hâte ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 67
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Sam 19 Nov 2016 - 18:25

fan_indien a écrit:
Ce soir, j'espère pouvoir mettre mon beau projet à exécution, celui de lire "Tony et le transistor". Après tout le bien que vous dites de la série, j'ai une envie folle de plonger dans le monde de TONY, ne serait-ce que le temps d'une soirée. J'ai hâte ! lol!

Bonne lecture Sree study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1652
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Sam 19 Nov 2016 - 21:49


Des lectures saines dans un corps sain.
Régale toi Sree .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Lun 21 Nov 2016 - 8:14

Merci bien, Joy et Hervé, les spécialistes des Tony.  

Comme je me l'étais promis, j'ai entamé la lecture du "transistor''. Mais histoire de faire durer le plaisir, je me le déguste petit bout par petit bout, comme on croque doucement un carré de chocolat ! C'est un pur délice. Very Happy study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 67
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Lun 21 Nov 2016 - 9:29

fan_indien a écrit:
Merci bien, Joy et Hervé, les spécialistes des Tony.  

Comme je me l'étais promis, j'ai entamé la lecture du "transistor''. Mais histoire de faire durer le plaisir, je me le déguste petit bout par petit bout, comme on croque doucement un carré de chocolat ! C'est un pur délice. Very Happy study

.............................
C'est surtout Hervé le spécialiste, et c'est lui qui m'a fait découvrir cette superbe série, mais contrairement à toi,
quand j'aime un livre, je le lis d'un bout à l'autre sans arrêter  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1652
Age : 54
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Mar 20 Déc 2016 - 22:03

Bon ,j'espère que comme moi vous avez tous regardé "le corniaud " et dont la fin du film se passe à carcassonne , que vous étiez munis de lunettes 3D Shocked Shocked Shocked (anticipation ,imagination,nostalgie) et que vous tous aperçu kyrill l'homme invisible entrain de voler les bijoux de la basilique St Nazaire ,si,si la Cadillac était garée devant la porte de l'église.
en regardant bien vous auriez pu apercevoir "Tony" au détour de la rue du four st Nazaire ,ou jouant au foot avec son ami Bruno dans "les lices" où Bourvil est poursuivi.
Hallucination pensez-vous ?  affraid affraid affraid  que Nenni ,publicité pour mon petit héros d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Lycée
avatar

Nombre de messages : 4412
Age : 36
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: "Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière   Lun 6 Mar 2017 - 9:23

J'ai lu hier dimanche 2 TONY coup sur coup : "et le transistor" et "sur l'île interdite". Le premier m'a plu tout autant l'un que le second. J'ai été particulièrement sensible au charme suranné de CARCASSONNE, où se déroule "et le transistor". H. CARRIERE décrit à merveille cette ville dans ses moindres coins et recoins, ses rues et ruelles pavées de pierres rondes avec, en leur milieu, le caniveau central, et tout et tout... tant et si bien qu'on s'y croirait. C'est merveilleux.

Dans "sur l'île interdite", les 2 ou 3 parties où le Chinois LI-CHANG se livre à la cérémonie du thé sont jouissives. Tenez, voici un extrait, que j'avais trouvé savoureux :

Délicatement, il (Li-Chang) versa l’eau bouillante dans un cruchon en terre, y effeuilla le thé.

Originaire des Indes où le thé est cher aux populations, des passages dans le genre de celui recopié plus haut ne pouvaient manquer de me captiver. Vraiment, je me suis fait un immense plaisir à lire ces scènes qui doivent sûrement interpeller les amateurs de ce breuvage millénaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Tony et l'homme invisible" de Huguette Carrière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-