Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PROUST ET VOUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oldpuck
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1876
Age : 66
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: PROUST ET VOUS    Ven 30 Mar 2018 - 13:54

Proust et vous

Je suis curieuse mais j’aimerais bien savoir où vous en êtes les uns et les autres avec Marcel Proust cet écrivain majeur de notre littérature.
En fait j’ai besoin d’être rassurée.
Proust, je n’y arrive pas, je n’accroche pas, je m’y perds, et surtout je m’y ennuie. Suis-je la seule ?
Pourtant j’ai essayé, et re- essayé
Après plusieurs échecs, je l’abordé par le flanc en lisant par exemple les mémoires de sa gouvernante ou en achetant les hors-série sur l’auteur qui détaillent sa vie, son œuvre ses personnages etc.
Je sais beaucoup de choses sur l’écrivain mais je ne parviens pas le lire.. Dans son œuvre je tourne en rond, je me noie, j’ai l’impression d’avancer, de repartir ailleurs, en arrière de tous les côtés. Les digressions succèdent aux parenthèses .Il empile, il accumule. S’il nous décrit une comtesse (ah sa fascination pour la noblesse !) tout sera décortiqué dans ses célèbres phrases-fleuve : sa robe, son éventail, ses états d’âme . Etc.
Ce n’est pas l’épaisseur de l’œuvre qui me rebute, ce n’est pas non plus la longueur des phrases. J’ai lu les mémoires de Saint-Simon dans leur intégralité avec un vrai plaisir, j’y reviens souvent.
On a souvent comparé Proust à Saint-Simon–le petit duc–car ils sont tous les deux prolifiques, précis ,cruels, chacun décrivant avec minutie son époque, analysant les mœurs, dressant des portraits quelquefois féroces. Mais contrairement à Proust, Saint-Simon c’est du vif-argent. Il écrivait pour lui de façon rapide « serrée » spontanée, inventant même des mots   et surtout il écrivait sur du réel.
Mais chez Marcel ,je perds le fil, je ne parviens pas à me laisser emporter. Faut-il persévérer ? Mais j’ai encore tellement de choses à découvrir que je me demande si c’est bien utile de m’accrocher.
 
Donc, si je ne suis pas indiscrète où en êtes-vous personnellement avec Proust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamane
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 55
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 03/11/2015

MessageSujet: PROUST ET VOUS   Ven 30 Mar 2018 - 15:57

Merci, Oldpuck, d'avoir ouvert ce sujet et rassure-toi, moi non plus, je ne sais plus bien où j'en suis avec Proust. Ou plutôt si : A l'époque de mes études secondaires, j'avais été enthousiasmée par les premières pages de la "Recherche du Temps Perdu" mais très vite, par la suite, ce premier volume m'est tombé des mains et du coup, je n'ai jamais ouvert les autres... Bon nombre d'écrivains font allusion à l’œuvre de l'illustre Marcel, du coup certains personnages me sont devenus familiers et j'ai moi aussi abordé Proust par d'autres aspects, notamment des articles de musicologues sur les similitudes entre Proust et Chopin. Mais cela ne m'incite guère à me replonger dans ses écrits. J'avais également trouvé ennuyeux le seul texte de Proust que je présentais à l'oral du bac de français (l'aquarium de Balbec), malgré, comme tu le dis, la minutie de l'analyse. Je crois que c'est une question d'atmosphère, une sorte de pesanteur, qui finit par me lasser, malgré la virtuosité du propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hervé 41
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1803
Age : 55
Localisation : blois
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Ven 30 Mar 2018 - 20:33

Proust ,bof....................
A part la Madeleine bien sur j'ai pas fait d'études supérieures donc proust reste un grand inconnu pour moi lol! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1646
Age : 58
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Ven 30 Mar 2018 - 23:00

Je ne pourrai pas te répondre Puck, je n'ai jamais tenté ou été tenté de lire Proust. Il faut dire que je ne suis pas très fort en littérature française. Mis à part Dumas père, je suis bien plus attiré par la littérature anglo-saxonne ou américaine. Toutefois, si j'en crois le recueil de souvenirs de son maître bottier, il ne fait guère de doutes que Proust c'est le pied... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 7158
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Sam 31 Mar 2018 - 12:04

Jamais lu (ou très peu) Proust, mais j'ai une petite idée de l’œuvre - disons que je sais de quoi ça parle - grâce aux BDs qui sont très bien faites.
En fait, elles avaient été conseillées à la classe (où était ma fille) par leur prof, en vue du bac de français et c'était une bonne idée. Smile 



_________________
Ma liste de recherche : http://www.pinterest.com/hortillon/livres-recherch%C3%A9s/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1740
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Sam 31 Mar 2018 - 19:15

Il y a longtemps, j'ai lu très facilement "Un amour de Swann"

Plus tard, j'ai appris que c'était un roman à part dans le cycle, à priori plus accrocheur que le reste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2313
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Sam 31 Mar 2018 - 23:55

Je n'ai jamais tenté ... même si j'ai souvent été tenté. 😁
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9222
Age : 68
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Dim 1 Avr 2018 - 12:43

Ah ah !
Tenté plusieurs fois...
Jamais réussi à m'accrocher... moi aussi, je m'ennuie !
Le seul auteur au style et aux récits   "très spéciaux" que je pratique est Henri Bosco !
Un peu dur à lire pour certains titres, (on ne sait jamais si quelque chose est réel ou rêvé chez lui)...
Il va loin vers le rêve et subconscient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
chrislorraine
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1942
Age : 43
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 13/10/2014

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Dim 1 Avr 2018 - 13:02

Un incontournable pour toute personne qui a fait ou fait des études littéraires !

Son style particulier (une phrase peut faire jusqu'à une page) tire en longueur le récit et le rend plus "complexe" à lire !

Comme Pat, le seul que j'ai réussi à lire en intégralité est "Un amour de Swann" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1876
Age : 66
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Dim 1 Avr 2018 - 20:25

Donc nous sommes nombreux :
1)     - à ne pas avoir essayé, pour des raisons diverses
2)     - à en avoir eu envie mais sans le faire,
3)     - à commencer mais à lâcher en route (pour cause d’ennui).

 Je constate que ceux qui en ont lu un jusqu’au bout n’ont pas poursuivi avec les tomes suivants .

L’option de Sally , Proust en bédé, est  intéressante: mais cela ne me tente guère. Même si les avis critiques sur ces BD étaient globalement positifs. Mais c’est sûr que c’est une bonne alternative pour des étudiants pressés et stressés.

 Merci pour toutes ces réponses qui me réconfortent. Je me sens moins seule à avoir échoué avec Marcel.
Je ne vais pas m’acharner. Peut-être qu’un jour quand je serai très vieille j’aurais l’illumination ; je comprendrais et je ressentirais enfin tout ce qui fait le charme et le génie de Proust. Et je lirai toute son œuvre d’une traite puis je reviendrai vous en parler. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 891
Age : 53
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Dim 1 Avr 2018 - 20:34

... Je crois qu'il est nécessaire d'entrer dans l'œuvre de Proust comme on entre dans un grand restaurant : avec humilité et beaucoup de patience !

Je crois aussi que c'est une erreur de vouloir le lire vite : non seulement on risque l'indigestion rapide, mais on passera sans doute à côté de ce qui est probablement avant tout un "plaisir de gourmet".

Effectivement, aborder "La recherche" via "Un amour de Swann" est peut-être une très bonne idée : c'est en tout cas une façon de tester sa compatibilité avec ce style très lent caractéristique de l'auteur, tout en restant au niveau d'un volume pas trop exigeant (... par le nombre de ses pages).

Je crois enfin qu'il est indispensable de ne pas se forcer à le lire : c'est en effet le moyen le plus sûr pour s'en dégoûter. On ne peut pas tout lire tout le temps. Je me dis qu'il y a des périodes de notre existence qui sont, plus que d'autres, propices à certaines découvertes. J'ai eu la chance que mon professeur de français (en Terminale) ait su nous parler de cette œuvre et de son auteur avant même de chercher à nous le faire lire, et ait pu m'y intéresser ainsi. Mais il s'est encore écoulé du temps avant que je n'aille au-delà de quelques extraits et c'est sans doute heureux. D'ailleurs, je ne me suis jamais lancé dans une lecture intégrale : pour moi, cela reste encore un projet à long terme, parasité par l'existence, ses contraintes ou ses contretemps en général, ainsi que par la découverte exponentielle d'auteurs et de genres.

Alors vouloir "bouffer du Proust" à toute force, ça n'a guère de sens ! Pas plus que pour "les Rougon-Macquart" ou "La comédie humaine". Il faut prendre son temps, ne pas insister quand ça "coince" et attendre d'être dans le bon état d'esprit, avec du temps devant soi.

... Pour les pressés, il y a Marc Lévy, Bernard Werber ou Dan Brown !

Ou alors, pour les anglophones, l'hilarant sketch "The All-England Summarize Proust Competition" des Monty Python !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
oldpuck
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1876
Age : 66
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Dim 1 Avr 2018 - 21:28

Merci Snark pour cet avis tout en nuances et plein de sagesse
Mais il n’est pas question pour moi « de bouffer du Proust » affraid . Ni d'être pressée ! J’ai fait plusieurs tentatives à des époques différentes de ma vie, peut-être dans des états d’esprit divers mais toujours avec du temps devant moi.
Ce plaisir de gourmet dont tu parles je l’ai, comme je le disais plus haut ,avec Saint-Simon. Et pourtant on ne peut pas dire qu’il soit facile d’accès. D’abord il faut s’y retrouver au niveau historique, puis dans toute cette immense galerie de personnages pour ne pas se mélanger entre Monsieur , Madame, la Grande Mademoiselle ,Monsieur le Grand Dauphin, Madame la Dauphine Monsieur Le Duc etc.. Je pourrais écrire ,là tout de suite, trois pages des raisons qui font que j’aime lire Saint-Simon mais ce n’est pas le sujet.
Et Proust cela fait plus de 40 ans que j’essaye et j’ai un sentiment d’échec. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui m’échappe complètement et c’est ça le plus irritant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouette
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 63
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Sam 7 Avr 2018 - 23:59

Merci Puck pour ce sujet bien intéressant ! je me range parmi ceux qui n'ont jamais réussi - peut-être pour ma part faute d'avoir vraiment insisté - à lire la fameuse "Recherche"... Je ne suis jamais allée beaucoup plus loin que les morceaux archi-connus, le fameux "Longtemps je me suis couché de bonne heure", la célèbre madeleine. Un peu comme pour toi, il me semble que ce n'est pas la longueur ni l'"alambiquité" des phrases qui me rebute, j'adorais celles des versions latines et la complexité de leur construction... mais c'est, je ne sais pas, cette atmosphère étouffante, surchargée, confinée, très "salonnarde", d'un snobisme extrême, à laquelle je me sens totalement étrangère. On pourra me dire que c'est l'écrin de la finesse, de la précision et de la délicatesse, de la juste expression des sentiments.... seulement je n'y peux rien, "j'accroche pas" !
J'ai lu les BD, sans déplaisir, mais il ne m'en est vraiment pas resté grand chose...
J'ai pourtant réessayé récemment, à la lecture des allusions enthousiastes et que l'on sent sincères de Philippe Delerm, auteur que j'apprécie... sans plus de succès. Delerm est aussi féru d'un autre écrivain, Paul Léautaud, qui me touche encore moins. Comme quoi :-) les amis de nos amis ne sont pas forcément nos amis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamane
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 55
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 03/11/2015

MessageSujet: PROUST ET VOUS   Dim 8 Avr 2018 - 9:04

Admin-Serge a écrit:
Ah ah !
Tenté plusieurs fois...
Jamais réussi à m'accrocher... moi aussi, je m'ennuie !
Le seul auteur au style et aux récits   "très spéciaux" que je pratique est Henri Bosco !
Un peu dur à lire pour certains titres, (on ne sait jamais si quelque chose est réel ou rêvé chez lui)...
Il va loin vers le rêve et subconscient !
 Moi aussi, j'apprécie Henri Bosco. Avant de passer à ses récits plus complexes ( l'âne Culotte, le jardin d'Hyacinthe par exemple ), je conseille à tous ceux qui ne ne connaissent pas de découvrir " L'enfant et la rivière", si possible avec les magnifiques illustrations de Georges Lemoine :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1876
Age : 66
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Ven 13 Avr 2018 - 9:58

Mouette a écrit:
Je ne suis jamais allée beaucoup plus loin que les morceaux archi-connus, le fameux "Longtemps je me suis couché de bonne heure", la célèbre madeleine. Un peu comme pour toi, il me semble que ce n'est pas la longueur ni l'"alambiquité" des phrases qui me rebute, j'adorais celles des versions latines et la complexité de leur construction... mais c'est, je ne sais pas, cette atmosphère étouffante, surchargée, confinée, très "salonnarde", d'un snobisme extrême, à laquelle je me sens totalement étrangère. On pourra me dire que c'est l'écrin de la finesse, de la précision et de la délicatesse, de la juste expression des sentiments.... seulement je n'y peux rien, "j'accroche pas" !

Oh Mouette comme tu sais si bien exprimer ( une fois de plus) ce que je ressens et que j'ai voulu dire !

@Serge et Chamane : Tiens ,je vais lire L'enfant et la rivière que j'ai dans un coin de ma bib (lecture obligatoire en 6ième ou 5ième pour mon fils )
Je ne me souviens pas avoir lu d'autres titres d'Henri Bosco mais je risque d'avoir un peu de mal avec les histoires qui oscillent  entre le réel et imaginaire.Pour moi il faut que ce soit l'un ou l'autre, j'ai besoin de savoir où je vais..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamane
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 55
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 03/11/2015

MessageSujet: PROUST ET VOUS   Ven 13 Avr 2018 - 15:49

"L'Enfant et la rivière" était au programme de 5e pour ma petite sœur, c'est comme ça que je l'ai découvert. Tu n'auras pas de problème entre réel et imaginaire avec celui-là. Bosco sait merveilleusement décrire la beauté de la nature, avec des mots simples, bien loin de l'atmosphère alambiquée de Proust !
Pour un peu de suspense, je te cite la 4e de couverture de mon édition (Folio) en espérant que tu n'as pas la même !

" L'âme se manifesta vers minuit. Elle marcha le long du rivage, écarta un buisson et descendit sur la grève. Elle m'y apparut, comme une petite blancheur. Cette blancheur erra un moment, puis s'approcha de l'eau.
C'est alors que je perdis la tête. Je détachai la barque du mouillage, et tout doucement, à la perche, je la poussai. Elle m'obéit et se mit à glisser sur l'eau noire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9222
Age : 68
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Ven 13 Avr 2018 - 15:50

On ne retrouvera pas toute  l'étrangeté de Bosco dans L'enfant et la rivière...
Mais on peut avoir une idée de son œuvre ici :
http://henribosco.free.fr/textes/regard.html
En fait, si j'ai parlé de Bosco dans un sujet sur Proust, c'est qu'une amie, prof de littérature, passionnée de Proust, a qui j'avais fait lire du Bosco, avait trouvé le style assez spécial, un peu déconcertant. ...
Je crois qu'elle n'a lu qu'un Bosco, (Le mas Théotime)... et moi, je n'ai jamais fini un Proust ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mouette
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 63
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Lun 16 Avr 2018 - 23:27

Merci chère Puck Wink 

Chamane, Serge, vous me donnez envie de lire Henri Bosco, je n'ai que de vagues souvenirs de quelques pages d'extraits dans des "livres de lectures" (comme c'est sans doute le cas pour plusieurs sur le forum:)) il était question de l'amitié entre deux enfants dont l'un était un petit bohémien, ce doit être L'Enfant et la Rivière et d'après vos commentaires je suppose que c'est un livre davantage "pour enfants" que le reste de son œuvre ?
Par ailleurs je viens de trouver dans une jolie édition  - je mettrai des photos plus tard, mais peut-être faudrait-il ouvrir un nouveau sujet ^^ ? - Le Renard dans l'île. Les boscophiles avertis peuvent-ils me dire s'il est envisageable de commencer par ce titre ? 
Et une petite pensée, Serge, pour ton "Bosco" ! même si je me doute que son nom a une autre origine Very Happy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9222
Age : 68
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Mar 17 Avr 2018 - 7:56

mouette a écrit:
Merci chère Puck Wink 

Chamane, Serge, vous me donnez envie de lire Henri Bosco, je n'ai que de vagues souvenirs de quelques pages d'extraits dans des "livres de lectures" (comme c'est sans doute le cas pour plusieurs sur le forum:)) il était question de l'amitié entre deux enfants dont l'un était un petit bohémien, ce doit être L'Enfant et la Rivière et d'après vos commentaires je suppose que c'est un livre davantage "pour enfants" que le reste de son œuvre ?
Par ailleurs je viens de trouver dans une jolie édition  - je mettrai des photos plus tard, mais peut-être faudrait-il ouvrir un nouveau sujet ^^ ? - Le Renard dans l'île. Les boscophiles avertis peuvent-ils me dire s'il est envisageable de commencer par ce titre ? 
Et une petite pensée, Serge, pour ton "Bosco" ! même si je me doute que son nom a une autre origine Very Happy...
Le renard dans l'île est aussi un titre "pour les jeunes"...
Un bon titre pour commencer, c'est "Le mas Théotime". On y ressent déjà le style Bosco...
Puis on peut continuer par "le' sanglier", "Le Trestoulas", suivi de "l'Habitant de Sivergue", "Antonin, (souvenire romancés)... Malicroix...
Le site de l'auteur :
http://henribosco.org/

Le mas théotime




Voici un calme roman, que l’on croirait écrit au rythme lent des saisons. Le narrateur, Pascal Dérivat, nous raconte sa vie de paysan laborieux, tenace et patient, dans sa demeure du Mas Théotime, au milieu de ses terres. Il vit seul, avec le souvenir trouble de sa cousine Geneviève qu’il regardait en cachette autrefois quand elle était encore petite fille : « Quelquefois, tapi sous la haie d'aubépine, je l'épiais, surtout le matin, à l'heure où les enfants sont légers. J'étais ému de la voir courir çà et là, sans but apparent. Jamais elle ne regardait de mon coté.  Quelquefois, essoufflée par l'ardeur de sa course, elle s'arrêtait, haletante, à deux pas de ma cachette. Et alors je la voyais bien, car je pouvais la regarder à loisir. Elle avait de grandes jambes nues, griffées par les ronces, deux yeux verts très foncés et quelques taches de rousseur sur les bras, au cou. Je la trouvais laide et effrontée »... Entre les travaux des champs et la rigueur des saisons, Pascal Dérivat, homme cultivé, recueille des plantes sauvages dont il fait un herbier… Jusqu’au jour où sa cousine Geneviève, après quelques années d’une vie errante et tumultueuse, vient vivre auprès de lui, au Mas Théotime. Pascal est partagé entre sa terre, et un amour qu’il sent en lui comme un amour impossible. Jouxtant son domaine, il y a aussi Clodius, un voisin taciturne devenu une sorte d’ennemi héréditaire… Et puis une femme, Françoise, qui aime la compagnie de Pascal… Mais que peuvent les cœurs humains contre l’exigence de la terre ?... Et puis un jour on découvre le cadavre de Clodius. Il a été assassiné… C’est que, sous le calme apparent de la campagne, il se passe de bien étranges choses…

Le trestoulas


Dans le mystérieux Luberon, les habitants d'un village s'affrontent à propos du bassin de la Conque, une belle fontaine. Certains veulent le combler. Deux femmes, la Cherli, fille de la terre et des bois, et Laurence, la créole envoûtée, participent à ce combat. Le génie des eaux, retranché dans les grottes souterraines, abandonne le village, dont les habitants ruinés sont condamnés à l'exil. Après leur départ, la fontaine coulera de nouveau.

L'habitant de Sivergue, (sur mon blog)
http://passionsdeserge.over-blog.com/article-2213420.html

Tout cela pour te tenter, Mouette ! Very Happy

Pour le nom de mon Bosco, pas de rapport...
Mes chiens (sauf un, Snoopy)ont porté des nom de la marine, Matelot, Capitaine, puis Bosco...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mouette
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 63
Localisation : pays de la loire
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Mer 18 Avr 2018 - 0:03

Merci Serge pour ta réponse très "éclairée", comme Puck je ne sais pas du tout si j'aimerai ces livres, du moins Chamane et toi m'avez donné envie d'y goûter... Je n'ai pas lu jusqu'au bout ton résumé de L'Habitant de Sivergues car tu sais que j'ai ce côté un peu enfantin d'aimer préserver le suspense et la surprise... Je vais donc me mettre en quête de ces titres, Le Mas Théotime et Malicroix me semblent les plus faciles à trouver. En attendant je commence tout de même par Le Renard dans l’île puisque je l'ai sous la main; et je suis assez fascinée par le renard en général (il faut dire que je n'ai pas de poules hi!hi!).
study Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 891
Age : 53
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    Ven 4 Mai 2018 - 15:51

Il serait peut-être utile de sortir de ce fil les derniers messages, qui ne portent plus sur Proust, non ?
Sans quoi les futurs lecteurs du forum ne s'y retrouveront probablement plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chamane
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 55
Localisation : Côte Atlantique
Date d'inscription : 03/11/2015

MessageSujet: PROUST ET VOUS   Sam 5 Mai 2018 - 6:59

Tu as raison ! Et si on passait au fameux questionnaire ? Des amateurs ?



QUESTIONNAIRE DE MARCEL PROUST :

1- Le principal trait de mon caractère.  
2 - La qualité que je préfère chez un homme. 
3 - La qualité que je préfère chez une femme.  
4 - Ce que j’apprécie le plus chez mes amis.  
5 - Mon principal défaut. 
6 - Mon occupation préférée.  
7 - Mon rêve de bonheur. 
8 - Quel serait mon plus grand malheur ?  
9 - Ce que je voudrais être.  
10 - Le pays où je désirerais vivre. 
11 - La couleur que je préfère. 
12 - La fleur que j’aime. 
13 - L’oiseau que je préfère.  
14 - Mes auteurs favoris en prose.  
15 - Mes poètes préférés.  
16 - Mes héros dans la fiction. 
17 - Mes héroïnes favorites dans la fiction.  
18 - Mes compositeurs préférés.  
19 - Mes peintres favoris.  
20 - Mes héros dans la vie réelle. 
21 - Mes héroïnes dans l’histoire.  
22 - Mes noms favoris.  
23 - Ce que je déteste par-dessus tout.  
24 - Personnages historiques que je méprise le plus.  
25 - Le fait militaire que j’admire le plus.  
26 - La réforme que j’estime le plus.
27 - Le don de la nature que je voudrais avoir.
28 - Comment j’aimerais mourir.  
29 - État présent de mon esprit.  
30 - Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence.  
31 - Ma devise. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROUST ET VOUS    

Revenir en haut Aller en bas
 
PROUST ET VOUS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos lectures, de l'adolescence à l'âge adulte-