Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un constat troublant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 12:02

Etant un grand lecteur, ce, depuis mon enfance, j'ai quasi toujours le nez dans un bouquin. Quand j'observe les gens de mon entourage et que je me compare à eux - je sais bien qu'il ne faut jamais se livrer à des comparaisons, mais, que diable, quelquefois, je ne peux pas m'en empêcher, !  Laughing - eh bien, je constate avec tristesse et même avec inquiétude que les personnes de mon espèce sont en voie de disparition progressive. Déjà le nombre de mes concitoyens lecteurs va diminuant, mais là au moins, je suis rassuré pour le compte de ces derniers. Ne constituons-nous pas, après tout, le deuxième pays le plus peuplé de la planète ? Alors, même si les lecteurs de chez nous se font (de plus en plus) rares, ce n'est pas plus alarmant que cela, car nous représentons quand même une peuplade d'importance considérable, proportionnellement parlant. Car enfin, tout est relatif. Mais ce qui m'ahurit, c'est le fait que les populations locales se désintéressent complètement de la lecture. Le peu de fois où j'ai eu à aborder le sujet avec quelques-uns des ressortissants locaux, j'ai pu remarquer qu'une partie infime seulement pratique la lecture comme activité de loisir. Certains autres quant à eux n'ont fait que rire quand j'ai cité devant eux le nom de tel écrivain, le titre de tel roman, le genre de telle collection. D'autres encore, enfin, ont eu l'air d'ignorer ce que c'est qu'un polar ! Les smartphones y sont certainement pour beaucoup, mais de là à ne pas lire un livre - ni même à vouloir en feuilleter un ! - il y a un pas. Même les écoliers que j'ai vus en ville boudent les livres, qu'il s'agisse d'ouvrages d'agrément ou même de leurs manuels scolaires !! Pas étonnant que les résultats du Bac qui viennent de sortir laissent largement à désirer. Je me demande avec curiosité à quoi peut ressembler tout ce monde - et les générations futures - d'ici un quart de siècle. Ils ne savent pas ce qu'ils ratent, ces ignares qui passent à côté de tant d'ambroisies, lesquelles font les délices de tant d'entre nous. Heureusement que ce Forum existe, et que j'en fais partie intégrante. Cela me fait me sentir moins bizarre, si j'ose m'exprimer ainsi. Je me réjouis également de constater qu'une part non négligeable de mes compatriotes sont des rats de bibliothèque. Il suffit pour s'en convaincre de voir combien d'entre nous fréquentons les librairies et autres marchés aux livres de seconde main en Inde. Et il en est de même chez vous les Européens en général et les Français en particulier. Et c'est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 12:23

Pour compléter mes propos du post précédent, je voudrais ajouter que les personnes s'adonnant à la lecture dans d'autres pays d'Afrique se comptent sur les doigts d'une main. Je fais notamment allusion à la Côte-d'Ivoire, au Sénégal et à la Mauritanie, où je me suis rendu dernièrement pour affaires. Parmi les différents passagers faisant la queue devant les guichets du contrôle passeports des aéroports où je suis passé, hormis moi-même, seuls des Européens tenaient un bouquin ouvert à la main, en attendant de passer devant l'officier de l'immigration. Et nous avions raison : dans ces files d'attente à n'en plus finir, rien de tel qu'un bon roman pour tromper son impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1729
Age : 58
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 13:26

Je me posais d'ailleurs, l'autre jour, la question de me prendre un bouquin pour la file d'attente de la Poste... Very Happy

Le smartphone peut aussi permettre de lire des bouquins, des BD, des magazines, des journaux, et même... Le forum et le Site "Livres d'enfant"!!!!!!

Salut Sree. Très heureux de ton retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Morane
Bibliothèque Verte
avatar

Nombre de messages : 540
Age : 58
Localisation : Albi
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 13:32

Je dois lire entre 3 et 4 heures par jour, tous les jours.
Une vie sans livre est inconcevable pour moi, et ça fait 58 ans que ça dure. sunny 
Par contre je ne peux pas lire n'importe où.
Il me faut un minimum de confort, déjà être assis, alors dans une file d'attente, je ne pense pas que j'apprécierais ce que je lis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldpuck
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1876
Age : 66
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 13:53

Bob Morane a écrit:
Par contre je ne peux pas lire n'importe où.
Il me faut un minimum de confort, déjà être assis, alors dans une file d'attente, je ne pense pas que j'apprécierais ce que je lis.

Moi je peux me laisser happer n'importe où par un livre .. Le pire c'est au super marché..Je commence à en regarder un ,puis deux et alors une phrase m'attire et là c'est fini ,je suis perdue pour le monde ..Je ne vois plus rien , n'entends plus rien comme si le livre avait déployé une bulle étanche entre la réalité et moi .. Quand je revins à moi je reste un peu ahurie un instant car je ne sais pas combien de temps je suis restée plongée dans ma lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9238
Age : 68
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 14:12

Bob Morane a écrit:
Je dois lire entre 3 et 4 heures par jour, tous les jours.
Une vie sans livre est inconcevable pour moi, et ça fait 58 ans que ça dure. sunny 
Par contre je ne peux pas lire n'importe où.
Il me faut un minimum de confort, déjà être assis, alors dans une file d'attente, je ne pense pas que j'apprécierais ce que je lis. Wink

Bob Morane, on avait déjà des points communs concernant les animaux, cela continue...
Je ne passe jamais une journée sans lire ! Je lis à toute heure du jour, ou de la nuit.
Impossible de dormir sans avoir lu avant.
Comme toi, par contre, je ne peux lire n'importe où... Pas dans une file d'attente, un bus, un train, une voiture... Pas sur le sable d'une plage !
Il me faut le confort, assis dans un fauteuil, allongé sur un lit ! Isolé des autres... Sinon, ma lecture m'échappe, je la gaspille... je n'en profite pas !
Pour répondre à Sree, oui, même ici en France, la lecture est en perte de vitesse ! Chez les jeunes et les moins jeunes...
Et souvent, on a des extrêmes, ceux qui ne lisent jamais... et quelques exceptions qui comme nous ne peuvent se passer de lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
Bob Morane
Bibliothèque Verte
avatar

Nombre de messages : 540
Age : 58
Localisation : Albi
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 14:38

Enfant je lisais en voiture. Nous allions souvent à Clamart voir la famille, ça représentait à l'époque 8 à 10 heures de voiture, je lisais quasiment tout le voyage.
Je lisais aussi à table...chez papi et mamie, chez moi c'était interdit.
Le soir au lit bien sur, mais là je continue, mais moins longtemps qu'avant, je m'endors vite...et couché sur le gazon, là je ne peux plus, je souffre trop de mes nombreuses fractures.
Sinon comme je ne regarde quasiment jamais la télé, ça me laisse pas mal de temps pour mes livres. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1740
Age : 51
Localisation : Framboisy
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 15:37

Citation :
Enfant je lisais en voiture.
Pour moi, lire en voiture c'était malheureusement le vomissement assuré study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Morane
Bibliothèque Verte
avatar

Nombre de messages : 540
Age : 58
Localisation : Albi
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 15:51

Pat a écrit:
Citation :
Enfant je lisais en voiture.
Pour moi, lire en voiture c'était malheureusement le vomissement assuré study
Je n'ai heureusement pas connu ce genre de désagrément.
Un de mes fils par contre, n'avait même pas besoin de lire pour être malade en voiture... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2341
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 15:54

fan_indien a écrit:
Même les écoliers que j'ai vus en ville boudent les livres, qu'il s'agisse d'ouvrages d'agrément ou même de leurs manuels scolaires !!
Rolling Eyes  À qui le dis-tu ?  Rolling Eyes
En tant que père j'ai (pour l'instant !) échoué à 85/90 % à faire aimer la lecture à mes fils !

MAIS je peux désormais écrire 85/90 %. Il y a 3 ans en arrière c'était 100 %  affraid  affraid Et puis mon aîné a découvert Sherlock Holmes (en série vidéo je pense) ... et du coup il s'est (très très modérément) mis à en lire, puis un peu de Harry Potter. Je souhaite au moins qu'il ait expérimenté ce qu'est le plaisir de lire, après il en fera ce qu'il en voudra/pourra.  Very Happy
Pour le second c'est pour le moment 98/99 % réfractaire à la lecture... À part les textes vaguement poétiques de chanteurs de rap...  Sad Rolling Eyes

En tant qu'enseignant (forcément ça fait environ 26/28 élèves par an) les expériences sont plus variées. Je pense quand même pouvoir dire qu'il y a un ou deux mordus de lecture par an + quelques amateurs 3 ou 4, pas plus. Bref ça nous fait (à la louche) 25% d'amateurs de lecture, guère plus...  Rolling Eyes
C'est très très très léger...


Dernière édition par Monsieur X le Lun 30 Juil 2018 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Morane
Bibliothèque Verte
avatar

Nombre de messages : 540
Age : 58
Localisation : Albi
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 15:56

J'ai échoué aussi avec les miens.
Quelques albums BD, les classiques comme Astérix, Tintin, et autres Tuniques bleues, mais rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 15:59

Je vois que nous n'avons pas les mêmes habitudes en matière de lecture. lol! Mais l'essentiel, c'est que nous lisons - et c'est ça qui compte ! - que ce soit chez soi, au calme, ou bien debout dans une rame de métro bondée, ou bien encore ailleurs. Alors, nos livres - d'enfants ou non - ont certainement de beaux jours devant eux, et j'en suis joliment content.

Comme Bob_Morane, je ne regarde que très peu la télé, quoiqu'il m'arrive de voir de temps à autre des feuilletons télévisés indiens doublés en français !! Rien que pour le plaisir et pour m'amuser de voir mes concitoyens *converser* dans un français impeccable. Sinon, tout comme vous, j'ai moi aussi un goût effréné pour la lecture. Rien à voir avec ces zouaves incultes qui ne s'y entendent pas, mais alors, pas du tout, mais qui parfois poussent l'audace jusqu'à faire tourner en ridicule ceux qui ne partagent pas leur passions ou leurs centres d'intérêt.

Sinon, pour en revenir au constat que j'ai fait en amont du fil, je ne me souviens pas d'avoir vu un quelconque Africain plongé dans la lecture d'un livre. Jamais au grand jamais. Tout au plus lisent-ils le journal, mais ce n'est pas la même chose, vous l'avouerez. Wink


Dernière édition par fan_indien le Mar 31 Juil 2018 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Lun 30 Juil 2018 - 16:24

Monsieur X a écrit:
fan_indien a écrit:
Même les écoliers que j'ai vus en ville boudent les livres, qu'il s'agisse d'ouvrages d'agrément ou même de leurs manuels scolaires !!
Rolling Eyes  À qui le dis-tu ?  Rolling Eyes
En tant que père j'ai (pour l'instant !) échoué à 85/90 % à faire aimer la lecture à mes fils !

MAIS je peux désormais écrire 85/90 %. Il y a 3 ans en arrière c'était 100 %  affraid  affraid Et puis mon aîné a découvert Sherlock Holmes (en série vidéo je pense) ... et du coup il s'est (très très modérément) mis à en lire, puis un peu de Harry Potter. Je souhaite au moins qu'il ait expérimenté ce qu'est le plaisir de lire, après il en fera ce qu'il en voudra/pourra.  Very Happy
Pour le second c'est pour le moment 98/99 % réfractaire à la lecture... À part les textes vaguement poétiques de chanteurs de rap...  Sad Rolling Eyes

En tant qu'enseignant (forcément ça fait environ 26/28 élèves par an) les expériences sont plus variées. Je pense quand même pouvoir dire qu'il y a un ou deux mordus de lecture par an + quelques amateurs 3 ou 4, pas plus. Bref ça nous fait (à la louche) 25% d'amateurs de lecture, guère plus...  Rolling Eyes
C'est très très très léger...

Monsieur_X : C'est super que tu aies réussi - du moins dans une certaine mesure - à donner le goût de la lecture à tes fils ainsi qu'à quelques-uns de tes élèves. Et même si tu n'as transformé qu'un ou deux d'entre eux en lecteurs invétérés, ça chiffre ! Alors à toi.  

Je veux à mon tour vous faire partager une expérience : le traducteur (hindou) de l'entreprise indienne concurrente à la nôtre située non loin de chez nous est passé l'autre jour me rendre visite. Je lui ai proposé de lire "Le Club Des Cinq En Péril" d'Enid Blyton et "Deux Frères Dans La Tempête" d'Yvon Mauffret, que je lui ai mis sous le nez. Il  les a pris tous les deux et il les a emportés avec lui en partant. Quelques jours plus tard, il me téléphone pour me dire qu'il avait fini de les lire et qu'il souhaitait les garder afin de pouvoir les relire à l'occasion. Il va de soi que je ne lui ai pas répondu par la négative, et même, ça m'a réjoui qu'il ait manifesté le désir de conserver ces bouquins. Une autre fois, en renouvelant la même expérience, cette fois auprès de 2 ou 3 de mes collègues gabonais, ça s'est passé tout différemment : ni les uns ni les autres n'étaient intéressés par ma proposition. C'est tout dire Rolling Eyes

gronours a écrit:
Le smartphone peut aussi permettre de lire des bouquins, des BD, des magazines, des journaux, et même... Le forum et le Site "Livres d'enfant"!!!!!!

Je ne disconviens pas. Mais le tout n'est pas de pouvoir, encore faut-il le vouloir ! Par malheur, les autochtones d'ici et la lecture, ça fait deux. Wink

gronours a écrit:
Salut Sree. Très heureux de ton retour!

Merci beaucoup, Gronours Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youcef
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 34
Localisation : Alger
Date d'inscription : 29/05/2018

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Mar 31 Juil 2018 - 18:38

Thank you so much  Sree, for this significant thread cheers

 I painfully read your notes about African people who are not interested in reading,  unlike Europeans who are quite addicted to books. Of course there are many reasons for that which the Europeans themselves take  the main responsibility for spreading illiteracy in Africa that once was dubbed a dark continent; a  great expanse of land, inhabited by primitive cannibalistic savages, devoid of intellect and reason, incapable of making any contribution to the human kind. I won't talk about history which was not as bright as Africans wanted.   

I would like to talk about another reason that does not allow children to read in early ages as in European countries. I noticed that the language spoken in Arab countries is a dialect  which is not always similar to the Arabic language. For example, the Algerian dialect is a mixture of Arabic, Tamazight, French, and Turkish. When children are 6 years old, they go to school to start learning Arabic. Only when the pupil is 14 years; he could read confidently. At this age; the  European child might have read hundreds of titles  that are written in the same language he has heard from his mother.

I would like to take this opportunity to ask the members who have a reading habit  to suggest some tips that may motivate pupils and children to be more interested in reading books.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/view/young-learners-library
Corso
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2527
Age : 45
Localisation : Barneville-Carteret
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Mar 31 Juil 2018 - 21:25

Le numérique et les écrans ont changé nos habitudes de vie et donc de lecture. Nous ne lisons plus sur les mêmes supports ni de la même manière mais nous lisons toujours (un peu ou beaucoup). Les écrans amènent des contenus multimédia qui nous rendent moins actifs contrairement à la lecture.

Les transports sont devenus plus rapides, ce qui réduit aussi les temps de lecture. Pour preuve, les publications de cette start up française:

https://short-edition.com/fr/p/distributeurs-d-histoires-courtes

J'ai arrêté de lire dans les transports en commun quand je n'ai plus pris le train et le tramway pour me rendre à mon travail. En bus, c'était devenu impossible: du bruit, de l'agitation et trop peu de temps pour rentrer dans l'histoire.

Je ne lis plus que le soir, avant de dormir.

Sree, je te conseille cet essai PAS-SION-NANT:

https://www.babelio.com/livres/Manguel-Une-histoire-de-la-lecture/2568

Je tempèrerai ton impression sur les lecteurs africains. Un ami congolais ne jure que par les livres et le papier! Pour lui, c'est la source du savoir.

_________________
Le site de référence sur les Six Compagnons:
http://paul-jacques-bonzon.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paul-jacques-bonzon.fr/
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Mer 1 Aoû 2018 - 12:19

@Youcef : I never meant North Africa when I spoke about African readers. North Africans are, generally speaking, mostly considered as Arabs, right?

@Corso : C'est très intéressant de voir combien nos habitudes de lecteurs ou de lectrices varient d'une personne à l'autre. En ce qui me concerne, moi, eh bien, je peux lire quasi partout - et même m'absorber dans ma lecture - pour peu que l'endroit où je me trouve soit suffisamment éclairé. Ainsi, j'ai déjà pu bouquiner dans des bus antédiluviens, bringuebalants et tressautants, où j'ai été plus serré que des sardines en boîte ! Par contre, il me faut une place assise pour pouvoir lire à bord d'un bus ou d'un car. En revanche, il m'est possible de lire debout, dans une file d'attente, par exemple, ça ne me pose aucun problème. M'enfin, chacun ses préférences.

Sinon, je prends bonne note de tes conseils de lecture et je t'en remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merveille des livres
Bibliothèque Verte
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 60
Localisation : CLAMART
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Pas de meilleur outil "civilisant" que le livre   Ven 3 Aoû 2018 - 12:42

Comme je le dis souvent à mes clients : il n'y a pas photo entre un enfant lecteur et un autre, quelle que soit son origine. Sauf rares exceptions, l'hérédité des élites et l'esprit de compétition asiatique déterminent aujourd'hui en France la majorité des jeunes lecteurs.

En quelques phrases, vous situez le niveau de lecture de votre jeune interlocuteur. Mes meilleurs lecteurs/trices "dévorent" les livres comme leurs aînés le faisaient, s'expriment aisément avec un vocabulaire large, réfléchissent avant de parler, ne s'ennuient pas, sont d'une grande curiosité. Ils absorbent vocabulaire, orthographe et règles de grammaire sans s'en rendre compte.

Les autres parcourent les allées du marché les yeux rivés sur leur téléphone, tirent la moue dès que les parents tentent de leur faire lire un livre, plutôt qu'une BD, s'expriment laborieusement par bribes et sont "hors-service" dès que la batterie est vide ou le réseau absent.

Au-delà de la caricature, l'étude sur la performances en orthographe des élèves de CM2 du Ministère de l'éducation nationale montre que, entre 1987 et 2015, la proportion des élèves faisant moins de 5 fautes en dictée est passé de 44,2 % à 9,8 % ! Une dégringolade à corréler avec l'essor de l'implantation numérique (outils et services) et... la progression géométrique du chiffre d'affaires des orthophonistes, pédopsychiatres et autres sorciers du formatage scolaire.

Au-delà de cela, c'est le niveau de civilisation européenne qui est menacé par la chute de valeur du livre.

Face au marketing effréné des marques, à l'hégémonie des réseaux, à l'insidieuse manipulation des influenceurs, à l'indigence des modèles donnés à la jeunesse, à l'incurie des médias, les générations de non-lecteurs sont des proies faciles. C'est encore pire pour les ressortissants de continents où le livre était l'apanage des colons et des intellectuels. En France, leur proportion dans les classes primaires est désormais un nouvel handicap pour les professeurs.

Il a fallu quasiment deux à trois générations et la guerre de 1914-18 pour que la langue de Paris et un système de mesure unifié s'imposent au parlers et autres mœurs locaux. L'élargissement de l'horizon paroissial s'est fait dans la douleur grâce notamment à la ferveur des "hussards noirs". L'essor du livre accessible à tous dans les années 50 a accompagné la réussite des Trente glorieuses. Le code typo, politesse de la langue, a connu son apogée à la fin des années 90.

Mais, depuis l'avènement du XXIe siècle, le "village mondial" se construit sur le mythe de la culture accessible à tous et partout par le "Grand Réseau Mondial". Faudrait-il encore que ses utilisateurs maîtrisent la compréhension de l'information et disposent d'un minimum de culture générale. En la matière, il n'est pas démontré à ce jour qu'un enfant gros consommateur de contenus en réseaux et de jeux présente un niveau de performance égal ou supérieur à un bon lecteur. Avec un investissement sans commune mesure en heures et en outils, l'enfant "numérique" au mieux travaille dans le même secteur, mais en général devient un handicapé culturel.

Alors, malgré toutes ces réformes de l'éducation nationale passées et à venir, va-t-on enfin voir émerger un progrès ? A notre avis, mieux vaut tenter par tous les moyens de donner le goût de lire (et du livre) au plus jeunes pour sauver ce qui reste. Voilà l'espoir d'une réussite - pas toujours évidente - qui fait la joie et la fierté des parents et grands-parents et le bonheur continu (sans virus, ni mise à jour) des lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merveilledeslivres.free.fr
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: je reste optimiste !   Ven 3 Aoû 2018 - 18:56

Assez d'accord avec "Merveille des livres" mais je reste optimiste pour l’avenir.

« Face au marketing effréné » Entièrement d'accord. L'enfant est livré a lui-même.
Est-il responsable ?
Un collègue a revu à la télé, le film « Mon Oncle » de Jacques Tati.
C'est notre monde actuel. Un monde aseptisé, consumérisme avec la monotonie des "réseaux" et cet enfant seul...
Si les jeunes lisent moins, la faute aux adultes, gouvernement et autres institutions...


N'oublions pas aussi les éditeurs de livres d'enfants, premiers pas vers le « plaisir de lire ».
Exemple récent : deux enfants de 9 et 12 ans n'ont pas appréciés le Club des Cinq dans la "nouvelle" version Hachette.
La mère qui avait adoré la série a compris pourquoi en relisant un Club des Cinq.


Même la présentation typographique actuel est médiocre, c'est pourtant un acquis de + 400 ans qui a permis
de faciliter l'exercice de lecture ; exercice le plus complexe pour nos cellules grises.


« l'incurie des médias » : je suis étonné de la médiocrité d'un "JT" en France !
Privé ou public, un concours de débilité, servit par des clampins en autopromotion permanente.
Je connais mal la presse quotidienne.


« va-t-on enfin voir émerger un progrès ? »
Avis perso : Oui.
L'informatique a ouvert de nouveaux horizons pour la diffusion du savoir.
Les neurosciences permettront de corriger les erreurs d'aujourd'hui.
Les enseignants - bravos pour leur travail - ont conscience de la situation actuel.

Quant au « livre », son avenir est numérique.
La collection "Livre de poche" a permit la diffusion de nombreux auteurs a prix modeste.
La « liseuse » est le nouveau support populaire qui remplace la collection "Livre de poche".


@Youcef
Sauf erreur l'écrit est pas très présent dans l'histoire de l'Afrique.
Ce qui explique l'analphabétisme bien avant la présence des Européens.
Aujourd'hui l'Afrique vit ou subit une « colonisation » Chinoise.
Des financements de mosquées en échange de matière première indispensable à l'économie Chinoise.
Et l'Afrique est le premier continent en échange en monétaire virtuel (Orange banque, etc)
Il existe de bons médias fait par des journalistes Africains.

Pour les pays Arabes, nous avons tous soufferts... en classe principalement Smile
Comment oublier les travaux des grands mathématiciens Arabes : équations, nombres rationnels, irrationnels, géométries non euclidiennes, hyperbolique etc.
L'europe était dans obscurantisme, pendant que la culture arabe était florissante et a son apogée.
Je précise que les mathématiciens Arabes se sont inspirés des mathématiciens et astronomes d'Inde, notamment pour le chiffre zéro.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fan_indien
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4473
Age : 37
Localisation : Libreville, Gabon
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Ven 3 Aoû 2018 - 20:28

En Inde, on dit souvent que depuis le jour où l'on vend les livres par terre et où les chaussures, elles, sont exposées en vitrine, bien en vue sur des étalages, l'intellect humain est en chute libre. Et ce n'est pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 3737
Age : 43
Localisation : les landes du Nord...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Un constat troublant   Ven 3 Aoû 2018 - 22:03

ValenteII a écrit:
Comment oublier les travaux des grands mathématiciens Arabes : équations, nombres rationnels, irrationnels, géométries non euclidiennes, hyperbolique etc.
J'ajouterais la médecine, la philosophie (arabe), l'astronomie...

_________________
"Lire est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps." (Joseph Addison, 1672-1719)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un constat troublant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un constat troublant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Livres d'enfants - Discussions générales-