Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pontusveteris
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 43
Localisation : Pontevedra, Espagne
Date d'inscription : 18/02/2017

MessageSujet: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Mar 14 Aoû 2018 - 14:22

Rappel du premier message :

Bonjour!
Est-ce que quelqu'un a lu la BD de Tintin "L'alph-art" fini par le québécois Yves Rodier? On dit que c'est le meilleur pastiche de cette BD de Tintin et je l'ai lu et je peux le confirmer. J'ai bien aimé! Les dessins sont très bien faits, c'est fidèle à l'histoire d'Herge et la fin à partir du moment où on va couler Tintin dans un moule pour faire partie de l'oeuvre d'art "Reporter" me paraît vraisemblable et suit assez bien le style d'Hergé.
Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 23 Aoû 2018 - 11:44

Ça y est je l'ai terminé !
Mon avis est plutôt partagé.  Rolling Eyes

Ce que j'aime :
* Je trouve ça sympa qu'un fan s'y soit mis et ait accompli quelque chose. Je comprends la démarche. En plus Yves Rodier a scrupuleusement suivi les indications laissées par Hergé (heureusement d'ailleurs !). Donc les 44 premières pages sont identiques aux ébauches de story board d'RG. A quelques découpages près... Alors bien sûr, il y aura toujours débat sur "Avait-il le droit ?" Je parle plus de "droit" au sens de mémoire qu'en terme juridique.
* Je trouve ça bien de pouvoir lire (au moins pour les 44 premières pages donc) une vraie BD plutôt que ce qui a été publié officiellement en tant qu'Alph'art ... et que pour ma part j'ai toujours trouvé assez indigeste.   Sad
* Je trouve la fin de l'album (l'histoire de la statue...) dans le droit fil de l'esprit du père de Tintin. Je l'aurais assez bien imaginé choisir une telle conclusion.  Very Happy ... Même si je ne sais pas dans quelle mesure les notes d'Hergé dont s'est servi Yves Rodier ne précisaient pas tel ou tel aspect pour après la page 44...

Ce pour quoi je suis mitigé :
* Les dessins : ils ne sont pas au top ! Mais en même temps le type devait être tout seul (pas de Bob de Moor, pas de Roger Leloup, ... pour l'aider). Et puis tout simplement Rodier n'est pas Hergé (d'accord ! personne ne lui avait rien demandé...) !!! Mais il l'a fait quand même, ayant conscience (probablement) qu'il ne livrait pas un "travail" parfait (ça on sera tous largement d'accord !) ... et qu'il s'exposerait au feu de la critique des (nombreux et exigeants !) fans de Tintin.
* La mort du méchant ne me choque pas trop ! Puisqu'il était établi pour tout le monde que c'était définitivement la dernière aventure... D'accord un bon passage par la case prison aurait tout aussi bien pu faire l'affaire. Bref.

Ce que je n'aime pas :
* Les gros mots ! Passe encore pour "imbécile" et "crétin" (je n'en suis plus sûr, mais il y en a probablement dans les vrais Tintin). Par contre "La ferme !" alors que "Silence" convenait parfaitement, là c'est trop pour moi !  Mad
* Les fautes d'orthographe ! Je n'en ai pas fait le compte, mais il doit bien y en avoir au moins une "bonne" demi-douzaine.  affraid
* Hergé n'a pas publié ... car son histoire n'était pas prête à l'être ! Il a donc bien fait ! (En fait, il aurait tout simplement mieux fait de la terminer !  Laughing ) Car même dans les 44 premières planches il y a quelques énormités voire incohérences indignes de l'auteur (il y a aussi des invraisemblances dans la partie purement Rodier) ! Voilà à mon avis pourquoi il n'avait pas avancé : car le scénario ne lui convenait pas tout à fait.
     a) Par exemple, que vient faire Lampion à la page 10 ? Certes on le connaît sans-gène et arrivant à l'improviste, mais là ... ???
     b) Plus grave pour moi : aux pages 15-16-17 les bandits veulent supprimer Tintin, quitte à lui tirer dessus (tant pis selon eux si ça ne ressemble plus à un accident !) Et aux pages 27-28 ils le tiennent à leur merci dans un lieu isolé, à une heure tardive. Il n'y avait plus qu'à lui régler son compte. ... Et Tintin se réveille à l'hôpital ! Tout ça pour lui tirer dessus 2 jours plus tard !!!  affraid Pas cohérent du tout !
... Mais jusqu'à ce que je lise la version de Rodier je n'avais jamais pu établir précisément où étaient les faiblesses de l'histoire (trop brouillon à ce stade). Au moins cette BD a-t-elle le mérite de mettre les faiblesses en lumière (puisque cette fois-ci on comprend vraiment les 44 pages du début...)
Après bien sûr on pourrait faire le compte des nombreuses aberrations de la partie Rodier...  Rolling Eyes La pire pour moi se situe à la page 52 lorsque Tintin explique à Rastapopoulos qu'il le croyait mort à la fin de Coke en stock (Ah bon !? Il n'y a pas eu de Vol 714 pour Sydney alors ?). Et Rastapopoulos répond à Tintin en lui racontant l'histoire du Vol 714 ... comme si Tintin n'y avait pas participé !!!???

Bref, je suis content d'avoir acheté et lu ce vrai/faux Tintin qui est mal dessiné et bourré de fautes d'orthographes car il me permet de mieux comprendre et visualiser le scénario, autant dans ses qualités que dans ces défauts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 23 Aoû 2018 - 12:01

Monsieur X a écrit:
Si par hasard quelqu'un était intéressé d'avoir cette BD (c'est celle qui a la couverture présentée par Valente), la personne en a d'autres (neufs sous blister) à vendre (j'imagine au même prix).
Demandez-moi par MP et je vous donnerai le mail de cette personne.  Wink
Je réponds ici de façon globale aux personnes qui ont décliné par mp cette proposition : pas de problème.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 23 Aoû 2018 - 20:34

Bravo Monsieur X, pour ton analyse qui est la plus complète ICI sur ce sujet.

C'était une « ébauche » de scénario !
Yves Rodier a suivit "scrupuleusement" les croquis assez grossiers d'Hergé avec ces incohérences.
Sauf la fin qui est à revoir (avis perso)
Certaines cases de cette BD dérangent et j'ai ressenti un malaise.
Beaucoup de personnes sur un autre forum pensent que Bob De Moor, le plus ancien collaborateur d'Hergé, était le plus qualifié pour conclure ce tome 24.
Sympa de rappeler l'importance de Roger Leloup dans l’œuvre d'Hergé, notamment pour Vol 714.

J'ai commandé la BD (plus de dix ans que nous n'avons plus de papier !), je vais découvrir cette « fameuse » version papier.
Merci à toi.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 23 Aoû 2018 - 21:21

Avec plaisir.  Wink 
Avant que Pontusveteris ne nous parle de cette BD, j'ignorais son existence. Merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gronours
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1752
Age : 58
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 23 Aoû 2018 - 22:47

Il me paraît normal que Tintin ne se souvienne plus de Rastapopoulos dans Vol 714 vu que sa mémoire, concernant cet épisode, a été effacée par Edzanitoff. 
Ce qui est bizarre, Monsieur X, c'est que tu dis que Rastapopoulos s'en souvient alors qu'il est sensé avoir subi le même lavage de cerveau extraterrestre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pontusveteris
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 43
Localisation : Pontevedra, Espagne
Date d'inscription : 18/02/2017

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 23 Aoû 2018 - 22:59

Monsieur X a écrit:
Avec plaisir.  Wink 
Avant que Pontusveteris ne nous parle de cette BD, j'ignorais son existence. Merci à lui.
Merci à toi Monsieur X! Je trouve ton analyse superbe!! cheers La BD est fidèle aux ébauches d'Hergé comme tu as bien dit jusqu'à la page 44, ensuite Hergé s'était demandé dans ces ébauches comment Tintin échapperait à son exécution en donnant deux ou trois solutions possibles...
Je pense que la chose que j'ai trouvée la moins vraisemblable c'est à la fin l'affaire de la possible liaison future entre la secrétaire de la galerie Fourcart et Tintin... Mlle Martine je crois qu'elle s'appelait. Il y a plusieurs analyses sur Hergé et son oeuvre qui se centrent sur le manque presque absolu de femmes dans les albums de Tintin (sauf la Castafiore) et le peu de femmes qu'il y en a sont toujours caricaturisées (surtout la Castafiore)... On disait qu'il était plutôt misogyne donc cette fin alors que Tintin n'a jamais eu de liaison avec une femme tout au long de la collection (ni Haddock, ni Tournesol en fait) ne colle pas du tout avec cette fin romantique à la fin à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedrix
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 1980
Age : 45
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Ven 24 Aoû 2018 - 9:20

Merci pour ton analyse, Monsieur X, effectivement très complète. Je ne sais pas si cela me donne envie ou non de lire cet ouvrage. Je pencherais plutôt pour non, maintenant... car je suis très sensible aux dessins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Ven 24 Aoû 2018 - 11:05

gronours a écrit:
Il me paraît normal que Tintin ne se souvienne plus de Rastapopoulos dans Vol 714 vu que sa mémoire, concernant cet épisode, a été effacée par Edzanitoff. 
Bien vu Gronours !!!
Ma mémoire en la matière avait aussi dû être effacée...  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Ven 24 Aoû 2018 - 11:15

gronours a écrit:
Ce qui est bizarre, Monsieur X, c'est que tu dis que Rastapopoulos s'en souvient alors qu'il est sensé avoir subi le même lavage de cerveau extraterrestre...
Concernant ce point j'ai mis (histoire de ne pas avoir à tout réécrire et décrire) le scan de la "fameuse" page 52 (sur laquelle Tintin s'exprime également sur le sujet) :

... Flûte !!! La procédure pour insérer des photos (à soi) à partir de son propre ordi a changé ??? Ca fait deux jours que j'essaye sans succès !
Et quand je vais sur Servimg je n'arrive pas à m'y créer un compte ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Ven 24 Aoû 2018 - 11:30

pontusveteris a écrit:



Je pense que la chose que j'ai trouvée la moins vraisemblable c'est à la fin l'affaire de la possible liaison future entre la secrétaire de la galerie Fourcart et Tintin... Mlle Martine je crois qu'elle s'appelait. Il y a plusieurs analyses sur Hergé et son oeuvre qui se centrent sur le manque presque absolu de femmes dans les albums de Tintin (sauf la Castafiore) et le peu de femmes qu'il y en a sont toujours caricaturisées (surtout la Castafiore)... On disait qu'il était plutôt misogyne donc cette fin alors que Tintin n'a jamais eu de liaison avec une femme tout au long de la collection (ni Haddock, ni Tournesol en fait) ne colle pas du tout avec cette fin romantique à la fin à mon avis.
Oui, tout à fait d'accord ! Non seulement une idylle n'est pas du tout dans l'esprit d'Hergé, mais de plus ça n'apporte strictement rien à l'histoire.  Rolling Eyes
Après, concernant le manque de femmes, le même reproche avait été fait à E.P. Jacobs pour ses Blake et Mortimer.
Et si on prolonge la réflexion on pourrait la faire également pour Spirou et Fantasio (en-dehors de Seccotine, qui est à sa manière également une caricature !) 
Dans les Astérix de la période Goscinny les femmes ne sont que "les femmes de..."
... Et, je n'ai pas bien pris la peine d'y réfléchir, mais j'imagine qu'il en va également de même pour bien d'autres séries de l'époque.
Pour moi c'était l'époque qui voulait ça, sans qu'il y ait rien de dramatique là-dedans. Les scénaristes pensaient probablement que, dans les séries d'aventures et d'actions telles qu'ils les concevaient (et telles que les concevaient probablement les lecteurs également !) on pouvait se dispenser de présences féminines.
Autres temps, autres moeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Ven 24 Aoû 2018 - 18:18

Monsieur X a écrit:
Autres temps, autres moeurs !
Et il faut rappeler le contexte Smile

Force est à la loi comme dit cette brave Madame Michu !
À cette époque, la loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse est très tatillonne.
Elle était censé favoriser la production de BD nationale et limiter les BD importées US principalement.
Des associations de moralité pouvaient attaquer en justice les éditeurs et l'État pouvait interdire la vente des publications "jeunesse" !
Si on rajoute la "commission de surveillance (jeunesse)", il existait une « auto-censure » chez les éditeurs.
Sur toutes les publications BD figurait la mention : « loi no 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse »
Mention qui a disparu aujourd'hui !

Certaines publications jeunesse publiées en Belgique sont  modifiées ou pas publiées en France !
Tout est codifié, ainsi si le méchant meurt, encore doit-il exprimer des regrets pour passer de vis à trépas comme l'expliquait le scénariste J-M Charlier.
Ce même J-M Charlier qui justifiait assez mal que Buck Danny crée en 1947 n'est jamais rencontré de femme au cours de sa longue carrière.
Le dernier tome a été publié en 2017 !

Cela change après "mai 68", et la BD devient « adulte » après la période "PipiCacaPorno".
Si la loi est toujours en vigueur, la commission de surveillance (jeunesse) est plus « tolérante »... On peut tuer à chaque page !

Évolution radicale des mœurs du héros Blueberry après "mai 68" pourtant crée en 1963 par J-M Charlier avec Gir.
Ainsi le personnage a une relation avec une chanteuse d'un clac minable du Sud prêt de la frontière du Mexique.
Chanteuse en recherche d'une sécurité financière, et peu importe l'âge, les mœurs et moralité du bellâtre qui lui passera la bague. Blueberry deviendra un anti-héro !
Impensable chez Tintin, Spirou, Black et Mortimer, etc. Héros crées aussi avant 68 !
Des héros BD, qui ne franchiront jamais cette frontière « morale ».
Une autre série n'a pas échappé a cette « révolution » : La patrouille des Castors crée par le Balzac de la BD (J-M Charlier) & MiTacq
Après la mort du scénariste, MiTacq continue cette série et fait vivre aux scouts un accouchement dans une caravane !
Le tact, la pudeur et l'immense talent de  MiTacq s'exprime avec justesse dans ce récit politique. Chapeau monsieur MiTacq !
Mais ça, c'était après mai 68 !

Idem aussi chez Hachette, ou les héros des grandes séries (Michel, Langelot, Les 6C) ne font pas n'importe quoi.
Comme le résume très bien DCM dans son étude de Langelot et dont je recommande vivement la lecture !

DCM a écrit:
« Langelot, tout d'abord, est un romantique (et pas un animal en rut comme certain agent britannique que, par souci de discrétion, nous ne désignerons ici que par son matricule, 007). Il le prouve du reste dans l'extrait ci-dessus en rougissant devant les insinuations de son capitaine.

Et puis, surtout, Langelot évolue dans le cadre étroitement balisé de la Bibliothèque Verte, où il n'est pas si aisé de proposer la botte à ses petites camarades (notons par exemple la parfaite retenue dont Michel, Daniel ou Arthur font preuve face à Martine, ou les six compagnons par rapport à Mady !) »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 30 Aoû 2018 - 17:42

Grâce à Monsieur X, j'ai pu faire un nouveau scan du Tintin d'Yves Rodier.

Un petit MP pour avoir les liens.

À propos du scan :
* résolution = 600 x 600 ppp
* couleurs = 24 bits
* format = tiff groupe 4
* volume = 2 fichiers > 330Mo

Un grand merci à Monsieur X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Jeu 30 Aoû 2018 - 22:13

De rien Valente !  Very Happy
Quand il y a un bon tuyau, autant se passer le mot !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ValenteII
Bibliothèque Rose
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   Ven 31 Aoû 2018 - 17:05

Je réponds à la question de pontusveteris qui semble avoir un petit problème de lecture du scan.

Pour Apple/Iphone & Android ; voire dans votre « store » respectif : Comics
Pour Apple/Mac : Utiliser le logiciel image installé par défaut
Pour Unix/GNU/Linux : Utiliser le logiciel image installé par défaut
Pour windows idem. Si cela ne fonctionne pas faire une recherche (Chrome/Firefox) du logiciel sachant lire : TIFF/tif Groupe 4

Le format "tiff" est très utilisé dans l'industrie. La version initiale date 1986 !
Je doute que vous rencontriez un problème avec un si "vieux" standard Smile
Je peux répondre aux questions en cas de problème, sauf pour windows.

En théorie la bibliothèque open source (LibTIFF) permettant de manipuler des images au format TIFF est installé sur tous les OS.

Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)   

Revenir en haut Aller en bas
 
TINTIN ET L'ALPH-ART (YVES RODIER)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-