Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma brève rencontre avec Aznavour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modeste
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 65
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Ma brève rencontre avec Aznavour   Mar 2 Oct 2018 - 11:42

Je l'ai rencontré une fois dans la vie de tous les jours dans des conditions assez marrantes.
J'étais en vacances en Italie à Senigallia en 1974.
Il était environ 3 heures de l'après-midi et j'étais assis devant l'entrée de l'hôtel sur un fauteuil. Je vois un mec qui s'amène tout seul, de petite taille. Je le regarde et je me dis que je connais cette binette. Quelques secondes plus tard, je me suis rendu compte que c'était lui. J'avais effectivement vu une affiche annonçant un concert. Par hasard, il avait pris une chambre dans le même hôtel que le mien.
Ce qu'il y a de drôle dans l'histoire, c'est que j'étais en train d'écouter de la musique sur un magnétophone à cassettes, et juste au moment où il passait, la chanson  que j'écoutais était "Jezebel" dans la reprise des Chaussettes Noires, chanson dont il avait écrit les paroles pour Edith Piaf, une vingtaine d'années auparavant.
Il doit sûrement avoir entendu, car il m'a regardé d'un air étonné, s'est très brièvement arrêté, et est entré dans l'hôtel sans un mot. Il a certainement trouvé drôle qu'en pleine Italie, un mec écoute une chanson française dont il était un peu responsable.
Une fois à l'intérieur, il s'est assis vers la réception en attendant que son secrétaire arrivé juste après, s'occupe des formalités. Il a sorti des feuilles et à commencé à faire quelques vocalises, assez discrètement d'ailleurs, et est resté assis une bonne dizaines de minutes. Je pense que le secrétaire est monté dans la chambre pour voir s'il n'y avait pas une bombe sous le lit  bom

Je l'ai su par le réceptionniste après, la direction lui a fait monter une bouteille de champagne, qu'il a parait-il refusée, ce qui n'avait pas été le cas quand je suis arrivé. Rolling Eyes

Bon si vous voulez mon avis, j'ai trouvé qu'il se la pétait un peu. Un mec lui a demandé un autographe, il l'a signé, ça s'est bien, mais sans lui dire une mot ou lui adresser un sourire. Quoiqu'il en soit, paix à son âme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4758
Age : 69
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Ma brève rencontre avec Aznavour   Mar 2 Oct 2018 - 12:00

Merci Modeste pour ton histoire, il y a quelque fois un drôle de hasard dans la vie, ce n'était pas mon chanteur préféré, entre "aimé ses chansons" et "l'aimer en tant que chanteur", ça fait deux, 
 il a entendu sa chanson "Jezebel" et ne s'est pas arrêté, il était peut-être timide et voulait avoir une vie privée comme tout le monde entre 2 concerts. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2355
Age : 52
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Ma brève rencontre avec Aznavour   Mar 2 Oct 2018 - 20:01

Modeste a écrit:

... la direction lui a fait monter une bouteille de champagne, qu'il a parait-il refusée, ce qui n'avait pas été le cas quand je suis arrivé. Rolling Eyes
Pas le cas, pas le cas ... ??? Quoi ? On ne t'a pas proposé une bouteille de champagne ? ... Ou bien toi tu ne l'as pas refusée ???  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modeste
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 65
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Re: Ma brève rencontre avec Aznavour   Mar 2 Oct 2018 - 22:39

Monsieur X a écrit:
Pas le cas, pas le cas ... ??? Quoi ? On ne t'a pas proposé une bouteille de champagne ? ... Ou bien toi tu ne l'as pas refusée ???   Very Happy
Même pas le café, mais bon j'me voyais pas en haut de l'affiche  Sad
joyadamson a écrit:
Merci Modeste pour ton histoire, il y a quelque fois un drôle de hasard dans la vie, ce n'était pas mon chanteur préféré, entre "aimé ses chansons" et "l'aimer en tant que chanteur", ça fait deux, 
 il a entendu sa chanson "Jezebel" et ne s'est pas arrêté, il était peut-être timide et voulait avoir une vie privée comme tout le monde entre 2 concerts. Wink

Cela n'a jamais été mon chanteur préféré, d'autant plus qu'à l'époque j'étais plus dans le musique pop que dans la chanson française, alors le petit Charles, (je parle de sa taille)... 
Puisqu'on est dans les célébrités. J'ai quelques entrées dans le monde du showbiz et j'ai pu rencontrer pas mal de monde. Il y en a de très sympathiques, je donnerais la palme à Sacha Distel qui était un mec très cool, qui s'intéresse vraiment à savoir qui tu es. C'est peut être celui avec qui j'aurais eu le plus de doutes avant de le rencontrer, playboy renommé, duos avec Bardot etc... Eh bien non, c'était un mec tout simple, tout souriant. Un autre bon point, c'est Noël Deschamps, un chanteur, en plus un très bon chanteur, qui a eu son moment de gloire dans les années 60, on a parlé assez longuement de musique. De l'autre côté, celui qui m'a le plus gonflé, c'est Hugues Aufray, pas vraiment sympa, malgré qu'il a beaucoup chanté que nous étions tous frères, ben tiens!
Pas plus tard que dimanche, j'ai fait une superbe rencontre avec une de mes idoles en BD, Mandryka, le créateur du Concombre Masqué. Un mec plein d'humour, on a presque fait un concours de jeu de mots et d'expressions tordues ou absurdes, style : non je ne veux pas être le maître du monde, car je fais déjà du vélo, il y a bien sûr un sens caché. Mais on a surtout parlé littérature et philosophie pendant presque trois heures, c'était un régal. Il m'a promis de rester en contact et je suis sûr qu'il le fera. Il m'a évidemment fait un dessin personnel et donné une sérigraphie, je vais encadrer tout ça.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snarkhunter
Idéal-Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 987
Age : 53
Localisation : France, région parisienne
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Ma brève rencontre avec Aznavour   Mer 3 Oct 2018 - 8:10

Modeste a écrit:
Citation :
Pas plus tard que dimanche, j'ai fait une superbe rencontre avec une de mes idoles en BD, Mandryka, le créateur du Concombre Masqué. Un mec plein d'humour, on a presque fait un concours de jeu de mots et d'expressions tordues ou absurdes, style : non je ne veux pas être le maître du monde, car je fais déjà du vélo, il y a bien sûr un sens caché. Mais on a surtout parlé littérature et philosophie pendant presque trois heures, c'était un régal. Il m'a promis de rester en contact et je suis sûr qu'il le fera. Il m'a évidemment fait un dessin personnel et donné une sérigraphie, je vais encadrer tout ça.  Very Happy
J'avais découvert Mandryka à travers les premiers albums du "Concombre masqué", empruntés à la bibliothèque lorsque j'étais jeune. Ils sont ensuite restés introuvables pendant des années, jusqu'à la réédition des albums Dargaud (?) sous forme d'intégrale, il y a une grosse douzaine d'années. Puis de nouveaux albums ont commencé à paraître (dont "La dimension poznave" et son jeu de mots à la hauteur des délires habituels de l'auteur). Mais le plus intéressant reste peut-être "La Horde", qui est une sorte de compte-rendu de ses années de psychanalyse sous forme d'une BD (on retrouve ces personnages d'éléphants dans les albums du Concombre).

Il a aussi publié de courts récits (dans de tout petits formats) chez des éditeurs indépendants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modeste
Mini Rose
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 65
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/08/2018

MessageSujet: Re: Ma brève rencontre avec Aznavour   Mer 3 Oct 2018 - 22:20

snarkhunter a écrit:
Modeste a écrit:
Citation :
Pas plus tard que dimanche, j'ai fait une superbe rencontre avec une de mes idoles en BD, Mandryka, le créateur du Concombre Masqué. Un mec plein d'humour, on a presque fait un concours de jeu de mots et d'expressions tordues ou absurdes, style : non je ne veux pas être le maître du monde, car je fais déjà du vélo, il y a bien sûr un sens caché. Mais on a surtout parlé littérature et philosophie pendant presque trois heures, c'était un régal. Il m'a promis de rester en contact et je suis sûr qu'il le fera. Il m'a évidemment fait un dessin personnel et donné une sérigraphie, je vais encadrer tout ça.  Very Happy
J'avais découvert Mandryka à travers les premiers albums du "Concombre masqué", empruntés à la bibliothèque lorsque j'étais jeune. Ils sont ensuite restés introuvables pendant des années, jusqu'à la réédition des albums Dargaud (?) sous forme d'intégrale, il y a une grosse douzaine d'années. Puis de nouveaux albums ont commencé à paraître (dont "La dimension poznave" et son jeu de mots à la hauteur des délires habituels de l'auteur). Mais le plus intéressant reste peut-être "La Horde", qui est une sorte de compte-rendu de ses années de psychanalyse sous forme d'une BD (on retrouve ces personnages d'éléphants dans les albums du Concombre).

Il a aussi publié de courts récits (dans de tout petits formats) chez des éditeurs indépendants.

Oui en effet "La Horde" est très intéressant, il sort de son légume si je puis dire, pour entrer dans le monde de Freud et de Lacan. Mais il m'en a longuement parlé, il projette dans ses bédés, ses visions d'un monde absurde dont il veut prouver l'absurdité dans une mise en scène qui lui permet de l'exprimer, c'est pourquoi il a choisi le dessin, pour lui il est sans frontières. Et quand il en parle, pas besoin de lui tirer les mots de la bouche, on n'a qu'à suivre le guide. Ses récits plus récents sont un peu plus politisés, le grand délire du profit à tout va à travers le monde du concombre (le sien vraiment?) en partant du fait que l'eau chaude risque de manquer. Un joyeux délire, plein de gags, en fait un vrai polar en dessin.
On pourrait penser qu'il est un personnage extravagant dans la vie courante, eh bien pas du tout, il est d'un calme olympien, il a le rire facile et aime bien placer des jeux de mots dans la conversation et demande presque qu'on en fasse de même, en tous cas il est preneur. Quand il dessine, il est très méticuleux. Il colorie lui-même au pinceau avec une grande précision, je l'ai regardé faire, c'est assez impressionnant.
Bref, ce fut une belle rencontre pour moi. Je ne pensais pas quand je lisais ses histoires au début des années 70, que je ferais un jour la conversation avec lui presque cinquante ans plus tard. Mais on devrait se revoir, j'ai un ou deux trucs en écriture qui devraient l'intéresser, du moins j'ai cru comprendre que cela ne le laissait pas indifférent.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma brève rencontre avec Aznavour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma brève rencontre avec Aznavour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos loisirs, vos passions, etc.-