Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les questions que nous nous posons sur PJB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Les questions que nous nous posons sur PJB   Ven 8 Fév 2008 - 19:17

Bonsoir à toutes et tous,
Grâce à Mina, j'ai eu les coordonnées d'un parent de PJB. Je lui ai posé les questions que nous évoquions il y a quelques semaines et ma fois, il ne connait pas les réponses mais me redirige vers un parent qui est en train de rédiger un travail d'après lui très précis sur PJB, il pourra répondre à mes questions et je vous tiendrai informé dès que cette biographie sortira, nulle doute qu'elle interresse bon nombre d'entre nous.
Sinon, mon flair a vu juste, le fils Jacques qui habite dans la maison du père à Valence, ne désire pas communiquer sur son père.
Bizarre ou normal c'est selon, 1 : leurs relations et 2 : le nombre de courriers/coups de fils qu'il reçoit chaque jour....
Je vous tiendrai au courant de la suite des évènements, et si vous avez des questions sur PJB n'hésitez pas, je ferai le relais.
Bonne soirée,
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1186
Age : 54
Localisation : Vancouver, Canada
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Ven 8 Fév 2008 - 20:23

Je me pencherais pour la supposition 2. Ça doit être assez ennuyeux de recevoir du courrier ou des appels chaque semaine avec les mêmes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mar 12 Fév 2008 - 10:37

Bonjour,
J'ai longuement parlé hier soir avec ce parent. Petite précision en fait ils ont (lui et PJB) un cousin commun chez lequel ils passaient des vacances dans la Manche puisque PJB est originaire de la Manche (un manchois comme Serge !)
Cette personne est un chercheur, tout ce qu'il dit est vérifié et il a les documents en sa possession (ou des copies) pour tout ce qu'il avance.
Il va sortir une bio très complête de 250 pages environ courant de l'été.
Je lui ai demandé de me tenir informé.
Ensuite il n'a pas de contacts avec les enfants. Ceux ci un garçon et une fille ont environ 65/70 ans aujourd'hui, et c'est une des raisons pour lesquelles ils ne désirent pas communiquer.
Et c'est aussi là que le bât blesse, c'est que pratiquement toutes nos questions portent de près ou de loin sur la vie privée de PJB, et là dessus pas d'écrit, pas de trace qui soit vérifiable et non contestable. Donc pas d'infos de la par de cet homme. Dommage.
Il faudrait pouvoir poser ces questions aux enfants, mais apparament pas moyen. C'est bête un pan de cette connaissance risque de disparaitre bientôt.
Sinon, incollable sur les dates da parution, les divers aléas des parutions de la vie de PJB.
Amusant son premier poste dans la Drôme fut Espeluche, d'où je suis distant de 4km, quand je vous disais que je suis marqué par PJB.
Sinon comme beaucoup d'entre nous l'ont dit, PJB est l'écrivain des gens simples, des petites gens, qui travaillent dûr pour gagner honnêtement leur vie. Il écrivait pour apprendre quelque chose aux enfants essayant de faire passer dans chaque livre un petit enseignement qui pourrait permettre aux enfants d'améliorer leurs connaissances, géographiques ou autre.
Il lisait le samedi à ses élèves des pages de ses manuscrits pour avoir leur avis dessus. Ce qui peut expliquer la baisse sensible de ses derniers romans quand il n'a plus pu disposer de ces critiques après sa retraite.
Le Tondu a existé (sans doute un de ses élèves), et son fameux béret aussi.
La famille HLM vit de nombreuses vacances dans la Manche parce que lui même y passait des vacances.
Bon, j'arrête là.
Bonne journée,
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1186
Age : 54
Localisation : Vancouver, Canada
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mar 12 Fév 2008 - 11:08

Mais si tu regardes le site sur la généalogie de la famille Bonzon, les enfants de Bonzon ont dans la cinquantaine: sa fille Isabelle est née en 1952 et son fils Jacques est né en 1950. C'est le biographe qui t'a dit que les enfants avaient entre 65 et 70 ans et donc à cause de leur âge un peu avancé, ils ne désiraient pas avoir de contact? Si oui, ce monsieur n'a pas l'air de connaitre très bien sa matière.
Autre chose: d'après les biographies sur internet de PJB, ce dernier se serait retiré de l'enseignement en 1960. Sa carrière d'écrivain a pris de l'ampleur après qu'il ait quitté l'enseignement. Par example, les 6C et la famille HLM ont vu le jour dans les années 60 et 70. Déjà là, il n'avait plus ses élèves pour critiquer et juger .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8955
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mar 12 Fév 2008 - 11:24

mina a écrit:
Mais si tu regardes le site sur la généalogie de la famille Bonzon, les enfants de Bonzon ont dans la cinquantaine: sa fille Isabelle est née en 1952 et son fils Jacques est né en 1950. C'est le biographe qui t'a dit que les enfants avaient entre 65 et 70 ans et donc à cause de leur âge un peu avancé, ils ne désiraient pas avoir de contact? Si oui, ce monsieur n'a pas l'air de connaitre très bien sa matière.
Autre chose: d'après les biographies sur internet de PJB, ce dernier se serait retiré de l'enseignement en 1960. Sa carrière d'écrivain a pris de l'ampleur après qu'il ait quitté l'enseignement. Par example, les 6C et la famille HLM ont vu le jour dans les années 60 et 70. Déjà là, il n'avait plus ses élèves pour critiquer et juger .

Donc son fils Jacques à mon âge ! 58 ans !
Donc, pas encore gâteux.... Very Happy Very Happy Very Happy


Bien sur que Bonzon a des liens avec le département de la manche !
Je peux vous dire que les villages, lieux, cités dans la famille HLM existent bien !
Idem pour les six C et la bouteille à la mer !
Idem pour ses One Shot... ses livres d'école !



_________________
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://passionsdeserge.over-blog.com/
La plus belle qualité morale, c'est la fidélité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1186
Age : 54
Localisation : Vancouver, Canada
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mar 12 Fév 2008 - 11:32

Serge a eut la gentillesse de me montrer tout ces lieux là, y compris l'hopital où se trouvait Flambard, le braconier de 'les 6C et la bouteille à la mer'. Il y avait aussi Barfleur, Saint-Vast la Hougue...Ah, les bons souvenirs! Heureusement il y a les photos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mar 12 Fév 2008 - 21:12

mina a écrit:
Mais si tu regardes le site sur la généalogie de la famille Bonzon, les enfants de Bonzon ont dans la cinquantaine: sa fille Isabelle est née en 1952 et son fils Jacques est né en 1950. C'est le biographe qui t'a dit que les enfants avaient entre 65 et 70 ans et donc à cause de leur âge un peu avancé, ils ne désiraient pas avoir de contact? Si oui, ce monsieur n'a pas l'air de connaitre très bien sa matière.

Non, c'est moi qui ai inventé, dit donc tu es sûre cela voudrait dire qu'il les a eu vers 40 ans !!! pas rapide le garçon. J'avais calculé en gros qu'il était devenu père vers 25 ans.

Autre chose: d'après les biographies sur internet de PJB, ce dernier se serait retiré de l'enseignement en 1960. Sa carrière d'écrivain a pris de l'ampleur après qu'il ait quitté l'enseignement. Par example, les 6C et la famille HLM ont vu le jour dans les années 60 et 70. Déjà là, il n'avait plus ses élèves pour critiquer et juger .

Tu as encore raison, c'est vrai qu'il a pris sa retraite et est devenu écrivain des 6C et famille HLM quasiment après, çà colle pas son histoire de lecture le samedi ... OH !! là là va falloir que l'on en reparle, je n'ai pas du tout réagi hier soir, à moins qu'il n'ai voulu parler de ses livres de lecture ou autre, bref à approfondir ce point.
Merci Mina, tu es bien aiguisée, tu remarques tout de suite ce qui cloche, je ne ferai pas un bon détective...
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1186
Age : 54
Localisation : Vancouver, Canada
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mar 12 Fév 2008 - 21:26

[quote="speleo26"]
mina a écrit:
Mais si tu regardes le site sur la généalogie de la famille Bonzon, les enfants de Bonzon ont dans la cinquantaine: sa fille Isabelle est née en 1952 et son fils Jacques est né en 1950. C'est le biographe qui t'a dit que les enfants avaient entre 65 et 70 ans et donc à cause de leur âge un peu avancé, ils ne désiraient pas avoir de contact? Si oui, ce monsieur n'a pas l'air de connaitre très bien sa matière.

Non, c'est moi qui ai inventé, dit donc tu es sûre cela voudrait dire qu'il les a eu vers 40 ans !!! pas rapide le garçon. J'avais calculé en gros qu'il était devenu père vers 25 ans.

Autre chose: d'après les biographies sur internet de PJB, ce dernier se serait retiré de l'enseignement en 1960. Sa carrière d'écrivain a pris de l'ampleur après qu'il ait quitté l'enseignement. Par example, les 6C et la famille HLM ont vu le jour dans les années 60 et 70. Déjà là, il n'avait plus ses élèves pour critiquer et juger .

Tu as encore raison, c'est vrai qu'il a pris sa retraite et est devenu écrivain des 6C et famille HLM quasiment après, çà colle pas son histoire de lecture le samedi ... OH !! là là va falloir que l'on en reparle, je n'ai pas du tout réagi hier soir, à moins qu'il n'ai voulu parler de ses livres de lecture ou autre, bref à approfondir ce point.
Merci Mina, tu es bien aiguisée, tu remarques tout de suite ce qui cloche, je ne ferai pas un bon détective...
Philippe[/quote
ce
Juste une petite précision: la partie ci-dessus en gras a été dit par notre ami Spéléo. Ce n'était pas moi qui a commenté cela. Eh oui Philippe, PJB a commencé à avoir une famille à l'âge de 40 ans. Que veux tu, on ne dicte pas toujours les circonstances de sa vie. J'ai une soeur qui a eut ses enfants (deux jumeaux) il y a un an et demi de ça à l'âge de 40 ans. Mais mieux vaut tard que jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speleo26
Lycée
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 63
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mer 13 Fév 2008 - 9:46

Bonjour,
Tu as raison Mina, je voulais dire qu'à cette époque là, il était plus courant (je n'ai pas dit normal), mais plus fréquent d'avoir des enfants jeune. Dans les années 30, on était vieux vers 60 ans. Aujourd'hui à 60 ans on fait encore du ski, de la plongée sous marine, du vélo, de la rando..... chose quasiment impensable et que l'on ne voyait pas alors.
Aujourd'hui, ce n'est plus du tout pareil, on peut avoir des enfants plus tard sans que cela ne pose problème bien sûr, on reste alerte plus longtemps, on peut profiter d'eux, et eux de nous, même vers 50 ans on est bien encore capable de faire une partie de foot avec ses enfants sans finir sur les rotules sans le souffle...
J'espère que je ne t'ai pas froissée, ce n'était pas du tout mon but.
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8955
Age : 67
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mer 13 Fév 2008 - 10:00

HS ! HS ! HS !

Spéléo Philippe !
Je suis étonné de ne pas t'avoir lu sur le "Michel du mois"...
Tu aimes cette série, je crois...
J'ai tout lu de ce que tu m'as envoyé, et de ce que j'ai trouvé...

C'est dans un Michel, je crois, que Daniel, ou Arthur, se mélangent les mots : "un spolélé, un spéloé... un spéléo ! "


lol!

_________________
http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
http://paul-jacques-bonzon.fr/
http://passionsdeserge.over-blog.com/
La plus belle qualité morale, c'est la fidélité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm
mina
Lycée
avatar

Nombre de messages : 1186
Age : 54
Localisation : Vancouver, Canada
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Les questions que nous nous posons sur PJB   Mer 13 Fév 2008 - 20:06

speleo26 a écrit:
Bonjour,
Tu as raison Mina, je voulais dire qu'à cette époque là, il était plus courant (je n'ai pas dit normal), mais plus fréquent d'avoir des enfants jeune. Dans les années 30, on était vieux vers 60 ans. Aujourd'hui à 60 ans on fait encore du ski, de la plongée sous marine, du vélo, de la rando..... chose quasiment impensable et que l'on ne voyait pas alors.
Aujourd'hui, ce n'est plus du tout pareil, on peut avoir des enfants plus tard sans que cela ne pose problème bien sûr, on reste alerte plus longtemps, on peut profiter d'eux, et eux de nous, même vers 50 ans on est bien encore capable de faire une partie de foot avec ses enfants sans finir sur les rotules sans le souffle...
J'espère que je ne t'ai pas froissée, ce n'était pas du tout mon but.
Philippe

Froissée, oh loin de là! Je ne me froisse pas pour si peu. Je suis d'accord que c'est mieux d'avoir des enfants quand on a 25ans, mais seulement quand on n'a pas été offert cette opportunité à ce moment là et que on trouve l'opportunité plus tard dans la vie, pourquoi pas? C'est tout ce que je voulais dire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les questions que nous nous posons sur PJB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Paul-Jacques Bonzon-