Livres d'enfants

Livres d'Enid Blyton, Paul-Jacques Bonzon, Anthony Buckeridge...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel du mois : Michel mène l'enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin-Serge
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9226
Age : 68
Localisation : Normandie - Cotentin - Cherbourg
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Michel du mois : Michel mène l'enquête   Sam 3 Mai 2008 - 7:36

Rappel du premier message :



Mener une enquête ! Sauver un sous-marin en mettant K.O. une bande supérieurement organisée ! Vivre la vie d'un détective de grande classe ! Qui n'a rêvé de connaître cette prodigieuse aventure, surtout à quinze ans ?
C'est ce qu'accomplit le jeune héros de ce roman. Presque par hasard, Michel se trouve brusquement aux prises avec des individus sans scrupules qu'il a bientôt de bonnes raisons de vouloir démasquer.
Ce sont vraiment d'étranges incidents qui se produisent la nuit, à la Marguillerie, vieille demeure historique, riche en découvertes-surprises, depuis le jour où une mystérieuse statuette y est entrée... De ces choses dont les journaux ne parlent pas parce qu'elles touchent à un domaine ultra-secret...


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serge-passions.fr/livres_d_enfants.htm

AuteurMessage
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel mène l'enquête   Mar 18 Aoû 2015 - 16:03

Voilà j'ai relu ce titre (la nouvelle édition de la BR du printemps 2015) pendant mes vacances.
J'aime toujours autant cheers  ... même si je n'ai pu que déplorer l'absence des superbes dessins de Philippe Daure (surtout ceux de l'édition Idéal-Bibliothèque !).
Pour moi il n'y a plus grand chose à dire sur l'intrigue elle-même, je suis sous le charme du début à la fin, même si ceux qui ont dit que le début était mieux que la fin ont quand même un peu raison.
L'intrigue se déroule sur une semaine (du lundi au dimanche) et contient 16 chapitres. Les chapitres 1 à 7 + un bout du 8e vont du lundi au vendredi. Et la fin du 8e chapitre jusqu'à la fin sont consacrés à la nuit du samedi. Ceci est nécessaire pour rendre cette aventure trépidante. Alors oui, arriver à se défaire d'une bande de trafiquants de haut vol en une nuit seulement peut sembler un peu facile, mais bon... il faut ce qu'il faut pour garder le rythme  Wink

Petite note à propos des dates : pour une fois une date est clairement donnée dans le livre : Daniel se fait assommer dans la nuit du 21 au 22 octobre. En se servant de l'histoire on peut en déduire qu'elle démarre le lundi 18 octobre et se termine le dimanche 24 octobre (moi mon anniversaire c'est le 25 octobre, j'aurais bien aimé que ce soit le jour du dénouement d'ailleurs... bounce )
En reprenant les calendriers de ces années, on remarque que l'année 1954 correspond à ce calendrier. De là à imaginer qu'il s'agirait de l'année d'écriture de ce roman, il n'y a qu'un pas...
En effet Hachette a publié cette aventure en 1958 ... mais elle avait déjà été publiée en 1956 (sous le titre "Le message d'Isis") sous forme de feuilleton dans un hebdomadaire de l'époque : Benjamin. (source : "Michel de Georges Bayard" de Michel Forcheron, Coëtquen Editions, 2013).
Donc elle aurait bien pu être écrite en 1954 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joyadamson
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 4719
Age : 68
Localisation : Béthune. 62400
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel mène l'enquête   Dim 15 Avr 2018 - 20:43



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur X
Galaxie
avatar

Nombre de messages : 2329
Age : 51
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel mène l'enquête   Lun 21 Mai 2018 - 14:16

Ca y est ! j'ai enfin lu l'édition BV (merci DCM  Very Happy ). Je n'ai pas fait d'étude comparative avec l'édition IB, mais il me semble qu'il ne doit pas y avoir de changement notable (en dehors de l'absence en BV des superbes illustrations qui font la beauté de l'IB !)
Quelques petites réponses (tardives) à des commentaires passés. Ce qui est dommage c'est que ces personnes ne soient plus (ou plus trop) présentes et ne pourront donc pas répondre...  Rolling Eyes Tant pis, j'y vais :

Invité a écrit:
[size=38]Ce qui plombe le récit, ce sont entre autres les changements de points de vue répétés et les coupures que le procédé nécessite (et ça anéantit le rythme, du coup) : une fois on s'attarde sur ce que fait Michel, une fois sur Arthur, une fois sur les jumeaux [/size]

Je ne suis pas d'accord. En effet, je pense que cette façon de découper le récit en épisodes "en réalités parallèles" est finalement très moderne (tous les films actuels ne sont-ils pas montés sur ce type de modèle ?). Cela peut effectivement sembler confus si l'on lit distraitement, mais quel plaisir quand on est vraiment dans l'intrigue ! Voilà pourquoi dans ce cas le livre vous colle aux mains jusqu'à la fin.

Georgina a écrit:
[size=38]Mme Thérais pâlit (...). Un éclat de rire la rassura et le rose reparut sur ses joues pâles[/size][size=38]."[/size]
[size=38]Ah, les femmes, ces pauvres petites choses fragiles ! [/size]

Certes Georges Bayard avait plutôt une vision "à l'ancienne" de la gent féminine (mais bon ! en même temps il était tout simplement de son temps ! Et encore je ne pense aucunement qu'on puisse le taxer de rétrograde. "Chevaleresque" me semble plus coller à ce qu'il a écrit.)
Là où je ne suis pas d'accord, c'est que la citation de Georgina de ce chapitre 7 est tronquée. En effet dans la même scène, quelques paragraphes plus loin il est précisé : "Ils savaient que la santé de leur mère demandait encore des ménagements." Ce "encore" laisse à supposer que Mme Thérais est en pleine convalescence de quelque maladie... Alors certes, femme fragile (là d'accord), mais pas simplement (ou pas uniquement) parce qu'elle est femme.

Sinon tout comme dans L'école de détectives, Daniel a un prof qui a pour surnom Gobe-la-lune. Ce genre de détails (en plus d'autres assez flagrants), accrédite la thèse de Vulchain et DCM selon laquelle L'école des Détectives (fort probablement écrit après La falaise mystérieuse, en tout cas publié après cette 2e aventure) est un vrai-faux Michel.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel du mois : Michel mène l'enquête   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel du mois : Michel mène l'enquête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livres d'enfants :: Vos livres du mois :: Le "Michel" du mois-